Déménagement du blogue

Pour des raisons insignifiantes que je vous expliquerai dans un prochain billet, j’ai déménagé mon blogue à l’adresse suivante:

http://davidgendron.wordpress.com/

Des nouvelles "touristiques" d’Ariane Hunter-Meunier…

Les habitués de ce blogue se souviendront probablement d’Ariane Hunter-Meunier, traîtresse de ses partisans objectifs ;) qui la voyaient comme une jeune économiste pleine d’avenir alors qu’elle étudie maintenant en droite et qu’elle a même osé suivre un cours donné par le méchant séparatisssss pékouissss anarcho-marxiste-léniniste ex-mal-de-bloquouissss Daniel Turp. Maudite traîtresse à la Cacanadian Nation ;) qui a eu au moins le mérite d’obtenir un lauréat de platine pour ses réponses à un quiz donné dans le cadre de ce même cours. Pour une fois, on pourra la féliciter parce qu’elle a vraiment accompli quelque chose d’autre que de vomir son idéologie ou pour un truc que je n’ai pas le droit de vous dire. ;)

Voici deux liens intéressants la concernant:

1) Son profil LinkedIn, très révélateur. On y apprend qu’elle travaille présentement pour le gouvernement cons-servent-la-peur sous la direction d’un ministre fortement partisan du militaro-terrorisme occidental.

2) Ce lien provenant de la Atlantic Cacanada Opportunities Agency, un très utile ;) organisme pro-libre-marché ;) qui lui a financé un voyage de 1321.65$ (un peu plus d’un trimestre en frais de scolarité) aux frais des CON-tribuables cacanadians. OH! QUEL SACRILÈGE ANTI-RESPONSABILITÉ FISCALE! ;) Pour ceux qui me trouvent démagogue, sachez que cette même pétasse n’aurait pas hésité à dénoncer (et avec raison) une telle aberration si le gouvernement péquiste avait financé un voyage semblable à Martine Desjardins, tout en nous ânonnant encore une fois à quel point les associations étudiantes n’ont pas d’allure à cause de ça.

Vous comprenez maintenant pourquoi elle est un carré vert qui vomit régulièrement des âneries diffamatoires à l’endroit du mouvement étudiant. Elle ne peut tout simplement pas avoir une autre position étant donné ce qu’elle vit et la bulle de verre bourgeoise d’enfant-roi qui l’entoure par conséquent. Bienvenue dans le capitalo-étatisme moderne, là où votre réussite (sic) dépend de ce que vous pensez!

À propos des soi-disant "féministes" pro-peine de mort en Inde…

En ce début d’année 2013, je vous souhaite le paradis terrestre à partir d’aujourd’hui jusqu’à la fin de vos jours. En effet, pourquoi se contenter de souhaiter le bonheur à quiconque que pour une seule année? ;)

Tout de même, j’aimerais souhaiter non-cordialement aux soi-disant "féministes" pro-peine de mort,  aux soi-disant "féministes" abolos pro-répression policière (même si la prostitution adulte est une sale affaire, mais beaucoup plus payante pour les prostituées que la grande majorité du travail offert par nos bienveillants capitalistes aux esclaves salariés!) et aux fémi-favoritistes pro-violence étatique d’aller se faire foutre! La répression policière et la violence étatique sont des instruments du patriarcat, pas des ennemis de celui-ci! De plus, ne devrait-on pas tirer cette leçon fondamentale de ce dernier printemps étudiant, i.e. que la répression policière et la violence étatique sont des antagonistes de la liberté? (et je m’adresse aussi aux carrés rouges sur ce point!)

Quant aux soi-disant "féministes" pro-peine de mort en Inde, dont leur cause est fort louable sur le fond des choses, il serait bien que les vrais féministes leur expliquent en quoi la répression policière est justement en partie à l’origine de ce qu’illes dénoncent. Faudrait aussi que certains de leurs porte-parole cessent de colporter l’affirmation saugrenue qui prétend "qu’il y a trop de viols parce qu’il n’y a pas assez de femmes en Inde". Le fait qu’il manque des femmes dans un territoire donné n’accorde aucun droit au viol à qui que ce soit!

À propos de l’attentat terroriste intérieur (et fort probablement non-musulman) au Connecticut…

Se servir d’un événement aussi horrible pour promouvoir le monopole militaro-policier des armes, quel discours odieux!

Même la gau-gauche étatiste peut être très odieuse dans plusieurs cas comme celui-ci. Cette gau-gauche étatiste qui vante à coup de discours démagogiques le monopole militaro-policier des armes, bordel de merde! Il semble bien qu’ils n’aient pas compris une leçon fondamentale de la lutte étudiante…

Sur la décérébralisation dans le marché du travail…

La décérébralisation est engendrée par la violence que représente la situation professionnelle avec sa répétition d’actes professionnels non désirés. Sur le plan psychologique, ce processus conduit à une dissociation de l’esprit cérébral. Deux personnalités apparaissent : la personnalité privée, en dehors du travail, et la personnalité prolétaire dans le champ de la situation professionnelle. La personne prolétaire essaye de protéger au maximum la personnalité privée de ce qui se passe dans la situation professionnelle.

Note: j’admets ne pas avoir écrit ce médiocre paragraphe d’un bout à l’autre. ;)

Les États-Désunis du Canada: le reste du Canada doit se révolter contre les voleurs fédéralistes du Québec!

En tant qu’anarchiste indépendantiste, j’ai très hâte que les naïfs du Rest Of Canada se décident une fois pour toutes de cesser de se faire voler par les Cacanadian Federalists Neo-Colonialists living in La Belle Province of Quebec!

Ma très succincte analyse de la "fin" (sic) du conflit étudiant…

Il est ironique de constater que c’est un ex-flic qui a le plus contribué à "régler" (sic) ce conflit étudiant…

Richard Henry Bain, TERRORISTE!

Malgré ce qu’en pense notre système d’injustice et malgré que, pour la quasi-totalité des gens, le terme "terroriste" semble être un tabou pour qualifier Richard Henry Bain, ça me tente de faire comme la drouate étatiste militaro-terroriste, mais avec un vrai terroriste cette fois-ci! Ça ne vous tente pas de parler du terrorisme au moment où on peut enfin cibler un vrai terroriste? Moi, ça me tente! Pour les aficionados de la répression policière et militaro-terroriste (les gouvernements eux-mêmes étant des vrais terroristes), pour les carrés verts et pour Jean Charest (bientôt, Perline Marois fera la même chose, ne vous inquiétez pas), l’action de répéter des mensonges les rend vraies. Alors, pourquoi ne pas faire la même chose avec une vérité?

Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!
Richard Henry Bain, TERRORISTE!

Hostie que c’est le fun de ne pas trop penser! ;)

Attentat terroriste, violent et intimidant à Montréal: déclaration odieuse de Serge Simard

Voici une déclaration odieuse et insultante envers le PCul, Québec Solidaire, Option Nationale et le mouvement étudiant de la part de l’ex-sinistre libéral Serge Simard concernant le récent attentat terroriste, violent et intimidant perpétré contre le PCul par un anglophone raciste qui est fort probablement un partisan libéral:

Les derniers mois, on a cultivé la violence et certains partis à l’Assemblée Nationale ont favorisé la violence. Ça, c’est regrettable, parce que regardez qu’est-ce que ça fait. Ça amène des individus qui ont des difficultés mentales à poser des gestes semblables à ceux qui ont été posés.

Autrement dit, selon cet abruti de première classe, au lieu de condamner la violence d’un probable partisan de son parti, il prétend que cet attentat terroriste, violent et intimidant perpétré par un raciste anglophone (souvent, ces racistes anglophones sont des partisans du Parti Libéral) a été causé par le mouvement étudiant (ceux qui cultivent la violence) et les trois partis indépendantistes (seuls les partis indépendantistes favorisent la violence, bien sûr, les libéraux sont parfaits même s’ils sont corrompus à l’os!). Rien de moins!

De plus, il a le culot de dire "semblables à ceux qui ont été posés". Hostie de taouin! À force de banaliser certains termes comme les libéraux ont fait pendant la lutte étudiante et la campagne électorale, on en détourne leur sens véritable! Sauf pour Môssieu Simard, une tentative de meurtre massif, ça ressemble bien plus à du terrorisme, à de la violence et à de l’intimidation que n’importe quel acte stupide commis par une lilliputienne minorité de carrés rouges pendant la lutte étudiante!

À moins que ce soit la police (qui aurait déjoué cet attentat si cette menace avait été proférée par un carré rouge) qui cultive la violence et que le Parti Libéral soit un parti qui favorise cette violence policière. Dans un tel cas, cette déclaration serait plus pertinente…

J’ai bien beau détester encore plus le PCul maintenant qu’ils forment le gouverne-et-ment et à la suite de leur campagne électorale de jambons, mais il y a des hosties de limites à l’indécence! On a crucifié Gabriel Nadeau-Dubois pour bien moins pire que ça! Que Serge Simard mange un char de marde!

Au fait, va t-on déclencher une guerre préventive (ou moins pire, une vague d’arrestations préventives) contre le West-Island? Tsé, ça a tellement bien fonctionné avec les maudits arabes ;) et avec les sales carrés rouges, alors pourquoi pas, tant qu’à y être? ;)

Mes prédictions électorales…

PCul: 31% (49 élus)
PLQ: 29% (38 élus)
CAQ: 30% (36 élus)
Québec Solidaire: 7% (2 élus)
Option Nationale: 2% (0 élu, malheureusement, à moins que les péquistes du comté de Nicolet-Bécancour se réveillent!)
Autres: 1%

Le PCUL formerait donc un gouvernement minoritaire, mais les fédéralistes de centre-droit formeraient la majorité des députés.

Commentaire: Un gouvernement minoritaire est encore possible pour tous les partis, mais je crois que ce sera le PCul, car leur vote est plus concentré aux bons endroits. Il y a aussi un gouvernement PCul majoritaire qui est encore possible. NÉANMOINS, SI LES JEUNES TRAVAILLEURS (qui ne votent pas d’habitude) AVIDES DE "CHANGEMENT" (sic) SE METTENT À VOTER MASSIVEMENT LORS DE LA FIN DE LA JOURNÉE, i.e. SI LES FILES D’ATTENTE ÉTAIENT MONSTRES DANS LES BUREAUX DE SCRUTIN ENTRE 16H ET 20H, VOUS POURRIEZ AVOIR UNE TRÈS MAUVAISE SURPRISE EN FAVEUR DE LA CAQ. S’il y a une surprise ce soir, ça proviendra de ce dernier élément.

À suivre…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 91 autres abonnés