Ariane Hunter-Meunier est contre la liberté d’expression, comme les adversaires de CHOI Radio X!

À la suite d’une demande de censure liberticide contre moi de la part de Ariane Hunter-Meunier, j’ai accepté de retirer mon billet publié ici précédemment, que j’avais écrit en réaction contre ses attaques diffamatoires contre l’ASSÉ et certains de ses sympathisants et contre la réaction béate de certains sympathisants du Réseau Liberté-Québec à son endroit qui, en ne se basant sur presque rien, la consacrent au rang de « jeune économiste pleine d’avenir » juste parce qu’elle pense de la même façon que cette association de provocateurs militaro-terroristes et capitalistes.

De plus, j’ai pris la décision de bannir madame Hunter-Meunier de mon blogue, à la suite de sa conduite inacceptable ici. Il s’agit d’une première dans l’histoire de ce blogue, et vous savez fort bien que je n’abuse pas de cette mesure, au grand dam de plusieurs d’ailleurs. Je vais aussi vous présenter sa demande de censure pour que vous compreniez pourquoi j’ai pris cette décision. Chers lecteurs, concluez par rapport au soi-disant « profond attachement pour la liberté d’expression et pour la liberté individuelle » (sic) de ses sympathisants du Réseau Liberté-Québec, et portez attention à la rhétorique fémi-favoritiste victimaire (en passant, on blâme souvent les gau-gauchistes étatistes pour ça) derrière la formulation de sa demande. Elle joue le même jeu de la censure contre la liberté d’expression que les adversaires de CHOI Radio X. Comme quoi la liberté d’expression est pratiquement toujours à deux vitesses pour la drouate étatiste…

Voici donc sa demande de censure:

Rebonjour David,

Les divergences d’opinion sont normales et, ayant des amis majoritairement à gauche, je suis habituée qu’on ne soit pas toujours d’accord avec mes idées. Par contre, cette réalité amicale fait aussi en sorte que je suis habituée de discuter avec ceux qui ne sont pas d’accord avec moi. J’ai une très grande écoute, et il me fait toujours plaisir d’entendre les contre-arguments et les critiques. J’en sors immanquablement plus grande et mieux informée. Parfois, je réussis à convaincre mon interlocuteur, d’autres fois, je réalise mon erreur de logique ou d’argumentaire. Mais dans les deux cas, le tout se fait dans une atmosphère pacifique. J’aime beaucoup donner mon opinion, mais j’adore tout autant la voir se faire défier et l’adapter au besoin.

J’aurais bien aimé qu’on puisse parler des choses que tu n’aimes pas de mon texte. Toutefois, tu as préféré adopter un comportement disgracieux à mon égard et me blesser volontairement sur l’univers virtuel.

Ça va probablement t’indifférer, mais la page que tu as créée m’a profondément blessée. Être une fille dans l’univers économique est difficile, mais dans l’univers politique, c’est encore pire. Si tu savais le nombre de fois qu’on m’a dit que les gens allaient se concentrer sur mon physique et non mes idées… c’est tellement dégradant et blessant. Avec ton article à mon sujet, tu envoies comme message que toute femme ayant des attributs physiques avantageux (disons-le comme ça) ne peut être prise intellectuellement au sérieux. J’espère que tu n’en penses pas de même de ta mère, ta copine, ou ta future fille ou nièce. C’est un commentaire hautement sexiste. (Note de David: ce passage en gras est clairement diffamatoire et n’a rien à voir avec ce que je pense)

D’autre part, tu me traites de marionnette. Encore là, c’est insultant. Je m’informe régulièrement et je lis le plus possible. J’avais des idées à « droite » (économiquement, je suis à « gauche » socialement) avant la création du RLQ.

Je te demande donc poliment de retirer la page que tu as faite. Je n’aurais jamais osé t’insulter (ou qui que ce soit) et je réponds à ton attaque avec le plus grand respect. Si tu veux que l’on discute des points que tu considères négatifs de mon article, ce sera avec joie. Tu sembles t’opposer fermement à mes idées, donc je vois là une occasion de les mettre au défi. Si tu ne veux pas entretenir de conversation avec moi, je comprends ça aussi. Je te demande toutefois de comprendre qu’il s’agit d’une atteinte sévère à ma réputation et que je vais devoir prendre des moyens plus officiels et sérieux si tes propos ne sont pas retirés. Crois-moi, je préfèrerais considérablement ne pas avoir à aller jusque là, je n’aime pas particulièrement les conflits! Mais il s’agit d’un cas de diffamation à mon égard et je ne veux justement pas laisser ceci passer sans rien dire. Je le fais au nom de toutes les femmes qui veulent être prises au sérieux.

Il y a un juste milieu entre ne pas être d’accord et insulter.

Bien évidemment, si tu veux faire une nouvelle page qui critique mon article ou qui le contre-argumente, je serai heureuse de te lire. (Note de David: possible que je le fasse, mais elle n’aura pas le droit de réagir ici)

Merci de comprendre.

Publicités

27 Réponses

  1. Ariane Hunter-Meunier

    Bonjour à David et tout lecteur.
    Ne pas être d’accord avec une personne, c’est une chose. Dans une société civilisée, les gens peuvent ouvertement discuter de leurs idées, s’échanger sur leurs opinions, et grandir des débats et conversations.
    J’aurais bien évidemment accepté avec plaisir de discuter des éléments auxquels vous n’êtes pas en accord dans mon texte et qu’on puisse, potentiellement, mieux se comprendre. J’ai beaucoup d’amis à gauche du spectre politique avec qui j’entretiens des discussions très intéressantes. D’un côté comme de l’autre, il nous arrive très souvent de changer d’idée sur un sujet ou, à tout le moins, de voir une nouvelle perspective d’un enjeu.
    Insulter une personne sans apporter aucun argument supplémentaire, c’est simplement bête. Blesser les gens gratuitement ne va jamais te faire avancer, bien au contraire.

    1. Déformer les faits comme vous le faites non plus. Je ne fais qu’appliquer votre propre standard vomitif.

      Mais bon, au moins, vous avez le courage de venir ici. Je respecte ça. Mais faites attention, vos ti-n’amis peureux du RLQ bandés comme des étalons à votre égard vont vous taper sur les doigts d’avoir osé répondre à un anarchiste! Ce sont les premiers à me censurer quand je leur dis un truc auquel ils ne sont pas d’accord dans leur blogue, surtout quand j’utilise leur propre langage. Vous risquez d’avoir moins d’avenir dans votre carrière de parfaite marionnette capitaliste à la suite de votre intervention ici. Cependant, essayez d’en connaître plus avant de dire n’importe quoi et, surtout, essayez de maturer beaucoup plus intellectuellement parlant avant de prétendre que vous êtes arrivée!

      De plus, je dénonce encore plus la réaction béate du Réseau Libarté-Corpo-Fasciste Culbec à votre endroit. Cette association de provocateurs militaro-terroristes et capitalistes prouve jour après jour qu’elle fait semblant de défendre la liberté.

      Malgré tout, vous êtes la bienvenue ici. Merci de m’avoir répondu! 🙂

      –David Gendron, sale anar et économiste sans avenir parce que je me soumets pas à l’aliénation capitaliste comme vous et vos manipulateurs de marionnette du RLQ.

    2. De plus, je préfère vous insulter que de valoriser la répression policière politiquement orientée comme vous le faites.

  2. Ariane Hunter-Meunier

    Rebonjour David,

    Les divergences d’opinion sont normales et, ayant des amis majoritairement à gauche, je suis habituée qu’on ne soit pas toujours d’accord avec mes idées. Par contre, cette réalité amicale fait aussi en sorte que je suis habituée de discuter avec ceux qui ne sont pas d’accord avec moi. J’ai une très grande écoute, et il me fait toujours plaisir d’entendre les contre-arguments et les critiques. J’en sors immanquablement plus grande et mieux informée. Parfois, je réussis à convaincre mon interlocuteur, d’autres fois, je réalise mon erreur de logique ou d’argumentaire. Mais dans les deux cas, le tout se fait dans une atmosphère pacifique. J’aime beaucoup donner mon opinion, mais j’adore tout autant la voir se faire défier et l’adapter au besoin.

    J’aurais bien aimé qu’on puisse parler des choses que tu n’aimes pas de mon texte. Toutefois, tu as préféré adopter un comportement disgracieux à mon égard et me blesser volontairement sur l’univers virtuel.

    Ça va probablement t’indifférer, mais la page que tu as créée m’a profondément blessée. Être une fille dans l’univers économique est difficile, mais dans l’univers politique, c’est encore pire. Si tu savais le nombre de fois qu’on m’a dit que les gens allaient se concentrer sur mon physique et non mes idées… c’est tellement dégradant et blessant. Avec ton article à mon sujet, tu envoies comme message que toute femme ayant des attributs physiques avantageux (disons-le comme ça) ne peut être prise intellectuellement au sérieux. J’espère que tu n’en penses pas de même de ta mère, ta copine, ou ta future fille ou nièce. C’est un commentaire hautement sexiste.

    D’autre part, tu me traites de marionnette. Encore là, c’est insultant. Je m’informe régulièrement et je lis le plus possible. J’avais des idées à « droite » (économiquement, je suis à « gauche » socialement) avant la création du RLQ.

    Je te demande donc poliment de retirer la page que tu as faite. Je n’aurais jamais osé t’insulter (ou qui que ce soit) et je réponds à ton attaque avec le plus grand respect. Si tu veux que l’on discute des points que tu considères négatifs de mon article, ce sera avec joie. Tu sembles t’opposer fermement à mes idées, donc je vois là une occasion de les mettre au défi. Si tu ne veux pas entretenir de conversation avec moi, je comprends ça aussi. Je te demande toutefois de comprendre qu’il s’agit d’une atteinte sévère à ma réputation et que je vais devoir prendre des moyens plus officiels et sérieux si tes propos ne sont pas retirés. Crois-moi, je préfèrerais considérablement ne pas avoir à aller jusque là, je n’aime pas particulièrement les conflits! Mais il s’agit d’un cas de diffamation à mon égard et je ne veux justement pas laisser ceci passer sans rien dire. Je le fais au nom de toutes les femmes qui veulent être prises au sérieux.

    Il y a un juste milieu entre ne pas être d’accord et insulter.

    Bien évidemment, si tu veux faire une nouvelle page qui critique mon article ou qui le contre-argumente, je serai heureuse de te lire.

    Merci de comprendre.

    1. J’acquiesce à votre demande mais vous êtes bannie de mon blogue pour votre comportement inacceptable ici. Je vous suggère fortement de relire mon billet réédité.

  3. Le simple fait d’avoir banit Ariane Hunter-Meunier de votre blogue démontre à quel point vous pouvez dérapper aveuglement de manière excessive à l’endroit d’un point de vue réaliste mais non-conforme à vos idées. Un billet d’avion pour la Somalie David Gendron. La-bas les gens partagerons votre opinion… dans la terreur. Pas ici. Et caractériser le RLQ de manipulateurs de marionettes bandés comme des étalons à l’endroit d’Ariane résulte seulement le fruit de votre pensée irationelle-charismatique et anarchiste.

    Allez David, on se calme. On sait tous que vos interventions bloqués et censurés sur le blogue du RLQ active un stimulus de rage en vous, mais regardez, en Hétustan la quasi-totalité des commentaires qui viennent des gens de droite, libertarien, sont RETIRÉS.

    As-tu pêté un plomb Gendron?

  4. Vous n’avez manifestement pas lu sa menace de poursuites contre moi que j’ai présentée ici. Cette manoeuvre liberticide est le comportement le plus inacceptable que j’ai constaté depuis plus de 3 ans dans mon blogue et c’est la première fois que je censure quiconque ici. Je l’ai banni en raison de ses menaces et non pas en raison de ses idées! Alors, allez vous faire foutre!

    La Somalie vient faire quoi ici? Votre idéologie drouatiste étatiste de pacotille ressemble bien plus à la Somalie que la mienne, sale con!

    « La-bas les gens partagerons votre opinion… dans la terreur. »

    Clairement diffamatoire!

    « Et caractériser le RLQ de manipulateurs de marionettes bandés comme des étalons à l’endroit d’Ariane résulte seulement le fruit de votre pensée irationelle-charismatique et anarchiste.  »

    J’ai expliqué tout simplement pourquoi ces gens-là prétendent qu’elle est « une jeune économiste pleine d’avenir ».

    « On sait tous que vos interventions bloqués et censurés sur le blogue du RLQ active un stimulus de rage en vous »

    Non, c’est surtout son torchon diffamatoire à l’endroit de l’ASSÉ et la réaction béate de certains sympathisants du RLQ qui m’ont mis en crisse!

    Je m’en câlisse de Hétu! Fuck Hétu, son admiration pour Baraque Uncle Tom OSama et son hostie de censure à la con!

  5. « Vous n’avez manifestement pas lu sa menace de poursuites contre moi que j’ai présentée ici. »

    Non puisque tu l’as effacé. Serais tu l’auteur d’un de ces blogs prônant la limitation arbitraire ou doctrinale de la liberté d’expression de chacun?

    « La Somalie vient faire quoi ici? Votre idéologie drouatiste étatiste de pacotille ressemble bien plus à la Somalie que la mienne, sale con! »

    Ayayayee… En tant que grand défendeur du libertarianisme, je dit que le libertarianisme ne doit pas être confondu avec la « drouate étatiste »… La droite veut utiliser la force de l’état pour promouvoir leurs idées et leur agenda, comme les gauchistes. Les libertariens veulent tout simplement enlever ce pouvoir à l’état et le mettre entre tes mains. Mais bon… autre sujet, autre billet, autre blog.

    « J’ai expliqué tout simplement pourquoi ces gens-là prétendent qu’elle est « une jeune économiste pleine d’avenir ». »

    D’une manière très vulgaire, innapropriée et surtout hors-sujet…mais bon, garde tes fantasmes pour toi.

    « Non, c’est surtout son torchon diffamatoire à l’endroit de l’ASSÉ et la réaction béate de certains sympathisants du RLQ qui m’ont mis en crisse! »

    Ariane est libre d’écrire ce qu’elle veut à propos de cette organisation enfantine menant une lutte armée contre la hausse des frais de scolarité et tout autres causes incohérentes défendues par la racaille étudiante pro-syndicale . Son texte à mon avis représente bien l’avis de la majorité silencieuse au Québec. Les étudiants vivent au paradis socialistes et ils continuent de chialer. Tu es libre de participer à ses manifestations aussi David. Gabriel Nadeau-Dubois t’invite chaleureusement… oublie pas ta fossile et ton marteau. C’est des must-have durant ces manifestations.

    « Je m’en câlisse de Hétu! Fuck Hétu, son admiration pour Baraque Uncle Tom OSama et son hostie de censure à la con! »

    C’est ce que j’pensais…

    1. « Non puisque tu l’as effacé. »

      Pas du tout! Je ne l’ai pas effacée. Sa demande de censure est là, dans ce billet!

      « Serais tu l’auteur d’un de ces blogs prônant la limitation arbitraire ou doctrinale de la liberté d’expression de chacun? »

      Insinuation diffamatoire, mon cher! Vous vous êtes fourvoyé dans l’identité du censeur, et vous savez qu’Ariane Hunter-Meunier est une web-columniste prônant la limitation arbitraire ou doctrinale de la liberté d’expression de chacun! Elle l’a démontré ici!

      « En tant que grand défendeur du libertarianisme, je dit que le libertarianisme ne doit pas être confondu avec la « drouate étatiste »… La droite veut utiliser la force de l’état pour promouvoir leurs idées et leur agenda, comme les gauchistes. Les libertariens veulent tout simplement enlever ce pouvoir à l’état et le mettre entre tes mains. Mais bon… autre sujet, autre billet, autre blog. »

      Parfait! Alors, vous devriez dénoncer ses propos tout comme moi, et dénoncer le GAMMA! Bref, ne pas faire comme la drouate étatiste, contrairement à elle!

      « D’une manière très vulgaire, innapropriée et surtout hors-sujet…mais bon, garde tes fantasmes pour toi.  »

      Alors, expliquez-nous pourquoi il en est ainsi? Et n’utilisez pas le fait qu’elle pense comme ses maîtres-à-penser du Réseau Libarté Corpo-Fasciste Culbec pour justifier leur réaction béate à son endroit, ce serait trop facile.

      « Ariane est libre d’écrire ce qu’elle veut »

      Je suis d’accord avec vous. C’est ELLE qui veut m’empêcher d’écrire!

      « Ariane est libre d’écrire ce qu’elle veut à propos de cette organisation enfantine menant une lutte armée contre la hausse des frais de scolarité et tout autres causes incohérentes défendues par la racaille étudiante pro-syndicale . Son texte à mon avis représente bien l’avis de la majorité silencieuse au Québec. Les étudiants vivent au paradis socialistes et ils continuent de chialer. Tu es libre de participer à ses manifestations aussi David. Gabriel Nadeau-Dubois t’invite chaleureusement… oublie pas ta fossile et ton marteau. C’est des must-have durant ces manifestations.  »

      Merci beaucoup pour votre commentaire haineux et diffamatoire! Je vais me faire un plaisir de le citer lors d’un prochain billet.

      Je respecte encore le libertarianisme comme philosophie, malgré mes désaccords. Mais en ce qui concerne les liber-t-à-riens du Québec (sauf Jean-Luc Proulx et quelques rares exceptions), qu’ils mangent de la marde!

  6. David:

    C’est la première fois que tu reçois ce genre de menace? T’as pas dû t’attaquer suffisamment au PLQ, qui a déjà envoyé une mise en demeure à une de mes connaissance parce qu’elle avait participé à une chaîne de courriels.

    1. Oui, c’est la première fois. Compte sur moi pour taper sur la charogne soi-disant libérale lors de la prochaine campagne électorale du Culbec. Même les adéquistes vont m’aimer! 😉

  7. Je ne peux, évidemment, pas porter un jugement, sur le billet original, puisqu’il a été effacé!!! Si madame Hunter-Meunier s’est sentie diffamée, je comprends qu’elle ait voulue répliquer!!!

    Pour avoir souvent été la victime de billets diffamatoires, notamment chez le vieux papi (son billet sur la malbouffe, là où il m’attaquait personnellement, je n’oublierai jamais ça et, oui, dès que je saurai qui il est, je vais le poursuivre), je comprends madame Hunter-Meunier, dans l’éventualité où le billet original contenait, bel et bien, des éléments diffamatoires à son endroit, comme peut en contenir, à l’occasion, le langage anarcho-pragmatiste, pour ceux qui ne le connaissent pas comme moi je peux le connaître!!! Il s’agit, parfois, d’une question de perception et, parfois, d’une question de vérité!!! Je dois avouer avoir été mal à l’aise, avec certains billets de David, même si je le considère (et je crois que c’est réciproque 🙂 ) comme un ami virtuel de longue date!!!

    «Je le fais au nom de toutes les femmes qui veulent être prises au sérieux.»

    C’est, un peu, mélodramatique, mais je peux comprendre sa réaction!!! Madame Hunter-Meunier est une âme qui a souvent été blessée, dans la vie, à cause de son physique (que je n’ai jamais vu, en passant, donc, je ne peux pas vraiment parler là-dessus, tout ce que je fais, c’est reprendre ce qu’elle a dit et ce qui transparaît, dans son commentaire)!!! À sa décharge, je tiens à dire que je connais une fille qui a étudié dans le même domaine que madame Hunter-Meunier et qui s’est presque fait dire la même chose!!! D’après moi, sans que je puisse être témoin de tels propos (quoique, peut-être en mon absence), c’est le propre de n’importe quelle fille qui travaille, dans le milieu ou dans un milieu qui s’en approche!!!

    Combien de fois ai-je entendu que Nathalie Elgrably et que Tasha Kheiriddin, qui sont, certes, deux jolies femmes, étaient «baisables», sans que l’on se concentre sur ce qu’elles avaient à dire???

    Ce que je pense de tout ça, pour le moment, est que madame Hunter-Meunier a écrit les passages les plus mélodramatiques de son commentaire, sous le coup de l’émotion, même si les suppositions qu’elle fait, contre David, à la fin de son troisième paragraphe, étaient de trop ou, alors, elles auraient mérité d’être mieux écrites, afin d’éviter toute confusion et de laisser croire qu’elle se livrait à la même chose qu’elle dénonce de David, soit la diffamation!!!

    Pour ce qui est de sa demande de retrait du texte «litigieux» (selon ses dires), elle avait le droit de le demander, mais, à sa place, j’aurais juste demander une réécriture du billet, afin de retirer les éléments «litigieux», (toujours selon ses dires)!!!

    Bon, pour le bannissement de madame Hunter-Meunier, maintenant, c’est à la discrétion de David, mais, je ne peux pas m’empêcher de sourciller, en passant que ça soit fait, par quelqu’un qui, l’année dernière, collectionnait les bannissements, tout comme moi, d’ailleurs!!!

    Puis-je suggérer, humblement et amicalement, à David, de, au moins, dormir là-dessus et nous revenir demain, à tête reposée!!! Je ne compte pas te faire changer d’idée, David!!! Je veux juste te dire que je trouve ta réaction un peu démesurée et, avouons-le, très spéciale!!! Je crois que tu as tiré sur un animal blessé!!!

    Pitié, mon cher ami, je t’en supplie à genoux, ne tombe pas dans les travers de ceux que je dénonce, soit papitibi et les Kaverneux de Jeanne Émard!!! Tu vaux beaucoup mieux que ça, à mes yeux!!! Tu es capable de mieux que ça!!!

    Allez, insulte-moi, maintenant!!! 😉

    1. Certains peuvent trouver que mon billet initial est une réaction démesurée. Bon, soit, ça peut passer, il y a matière à débat. Mais ma décision de la bannir (et encore là, dans l’hypothèse improbable ou elle voudrait revenir ici et s’excuser, ça s’arrangerait) était tout à fait mesurée face à son comportement inacceptable.

      Je n’ai l’intention de censurer qui que ce soit, sauf si on se comporte de cette façon ou que des menaces de violence soit proférées contre des commentateurs ou moi-même.

      Laisse tomber avec Papitibi, je ne crois pas qu’il veule t’écoeurer à nouveau. Ça ne vaut pas la peine de prendre la blogosphère au sérieux à ce point.

      1. @ David.

        «Laisse tomber avec Papitibi, je ne crois pas qu’il veule t’écoeurer à nouveau.»

        Hé bien, il a une drôle de façon de le montrer: http://papitibi.wordpress.com/2011/07/23/papileak-badaboumboum-sera-maire-de-quebec-en-2013/

        Diffamation, diffamation, diffamation, tel est le modus operandi de ce p’tit juriste de l’arrière-pays!!!

        Bon, pour ce qui est de ton billet initial, comme je l’ai déjà dit, je ne peux pas vraiment le juger, car il a été effacé, avant même que j’en prenne connaissance!!!

        Pour ce qui est de madame Hunter-Meunier, en particulier, j’admets qu’elle aurait pu laisser ta famille en dehors de cette histoire!!! Je crois que c’est là-dessus que ça écorche!!! Ce n’est pas du tout la façon de faire, quand on veut rester diplomate!!! Écrire la phrase en question, sous la forme d’une question neutre, sans exemple familial et remplacer le tout par quelque chose comme «une fille que tu connais» aurait très bien pu faire passer le message, sans donner l’impression qu’elle t’attaquait personnellement!!!

        J’admets volontiers qu’elle a manqué de tact, mais je continue à penser que vous avec, tous les deux, manqué le train, dans cette histoire!!! Pourquoi ne pas partager les torts en deux??? Elle s’excuse d’avoir mêlé ta famille et de t’avoir menacé, sous le coup de l’émotion, et tu t’excuses d’avoir tiré sur un animal blessé, sous le coup de l’émotion???

        Il me semble que ce serait un compromis (pour ne pas dire le mot «accommodement») raisonnable!!!

        «en ce qui concerne les liber-t-à-riens du Québec (sauf Jean-Luc Proulx et quelques rares exceptions), qu’ils mangent de la marde!»

        Ben, merci!!! 😉

        Je savais bien que c’était réciproque!!! 🙂

        1. Oups: «…que vous avez, tous les deux…»

        2. Ouais, je trouve que Papitibi exagère sur ton cas. Il a fait bien pire que moi lors de mon billet initial. Je suis désagréablement surpris.

          « Pour ce qui est de madame Hunter-Meunier, en particulier, j’admets qu’elle aurait pu laisser ta famille en dehors de cette histoire!!! Je crois que c’est là-dessus que ça écorche!!! Ce n’est pas du tout la façon de faire, quand on veut rester diplomate!!!  »

          Bof, ce n’est pas tellement ça qui m’écoeure, personnellement.

        3. Dire que c’est à moi qu’on demande de retirer un billet. Misère….

      2. Cette fois-ci, papitibi a touché le fond du baril: il a publié mon adresse courriel personnelle, tabarnac!!!

        https://papitibi.wordpress.com/2012/04/08/la-gaffe-lassonde-oasis-est-dans-ljus/#comment-9942

        Ah, «il ne veut plus t’écoeurer», hein, David??? C’est la pire ignominie qu’on a osé me faire!!!

        1. Il est allé trop loin. Tu devrais l’ignorer. (et ce, même si je ne suis pas en trop mauvais termes avec lui)

  8. Oups: «…en pensant que ça soit fait…»

    1. Y’as pas de diffamation Proutt…t’es un moron fini

      Plus vite tu va le réaliser plus vite tu va commencer a évoluer….pour qu’enfin tu devienne peut être fréquentable

      1. S’il n’y a pas de diffamation, mon billet n’était pas diffamatoire, alors.

  9. Sans vouloir soutenir les propos d’Ariane Hunter-Meunier envers l’ASSÉ, MM semble avoir démontré la faiblesse de son argumentaire et son manque d’information en la matière, j’ai du enlever ton blog de mes liens pour ne pas approuver certains de tes propos, qui flirtent parfois avec la diffamation.

    Je suis passé très proche de te bannir de mon blog considérant les propos que tu tenais sur Pwel et Natacha . Quand tu tombes dans des attaques sur la personne, surtout avec des propos dégradant et injurieux, tu risques de recevoir du feedback négatif.

    Cela dit je n’ai pas de temps à perdre, ni les moyens financiers de me lancer dans des poursuites judiciaires. Pas que je le ferais de toute façon, c’est juste pour souligner que notre système judiciaire est à deux vitesses. Comme la plupart de nos institutions (il ne peut en être autrement dans un sytème capitaliste). Institutions qu’Ariane Hunter-Meunier défend probablement avec amour et passion.

    Là où tu te reprend grandement, c’est que tu es une des rares personnes qui semblent se soucier de ce que je vie et ressent, quand je suis dans des downs assez prononcés. La plupart des gens me fuient comme la peste parce que je suis dépressif chronique, ce qui inclu mes propres amiEs, qui sont souvent les gens qui tiennent les propos les plus désobligeant à mon égard (rant perso, désolé de déborder).

    Et après on s’étonne qu’il y ait autant de suicides au Québec….(désolé de ne plus être sur le sujet, mais c’est venu comme ça, je ne voulais pas juste te critiquer).

    1. « Je suis passé très proche de te bannir de mon blog considérant les propos que tu tenais sur Pwel et Natacha . »

      D’ailleurs, je trouve hautement contradictoire qu’elles dénoncent la brutalité policière et le profilage politique (je les appuie là-dessus), tout en demandent plus de répression policière de la part des mêmes gangsters qui brutalisent et profilent politiquement, mais juste pour la prostitution.

      Lorsque le sexe s’exprime librement dans la vie quotidienne, il devient beaucoup moins marchandable.

    2. Tu n’as pas à être désolé de déborder. Vas-y, déborde! 😉

  10. Cher David,

    J’aimerais comprendre; ton humour est-il volontaire ou involontaire? En lisant tes articles, j’ai dû me retenir de pouffer de rire plusieurs fois.

    Cordialement,
    Amélie Roy

    1. Chère Amélie, mon humour est en général volontaire. Cependant, j’étais très sérieux dans ce présent billet.

      Mais bof, madame Hunter-Meunier n’est plus vraiment bannie, ça fait trop longtemps que ça s’est passé.

%d blogueurs aiment cette page :