À propos des soi-disant « féministes » pro-peine de mort en Inde…

En ce début d’année 2013, je vous souhaite le paradis terrestre à partir d’aujourd’hui jusqu’à la fin de vos jours. En effet, pourquoi se contenter de souhaiter le bonheur à quiconque que pour une seule année?😉

Tout de même, j’aimerais souhaiter non-cordialement aux soi-disant « féministes » pro-peine de mort,  aux soi-disant « féministes » abolos pro-répression policière (même si la prostitution adulte est une sale affaire, mais beaucoup plus payante pour les prostituées que la grande majorité du travail offert par nos bienveillants capitalistes aux esclaves salariés!) et aux fémi-favoritistes pro-violence étatique d’aller se faire foutre! La répression policière et la violence étatique sont des instruments du patriarcat, pas des ennemis de celui-ci! De plus, ne devrait-on pas tirer cette leçon fondamentale de ce dernier printemps étudiant, i.e. que la répression policière et la violence étatique sont des antagonistes de la liberté? (et je m’adresse aussi aux carrés rouges sur ce point!)

Quant aux soi-disant « féministes » pro-peine de mort en Inde, dont leur cause est fort louable sur le fond des choses, il serait bien que les vrais féministes leur expliquent en quoi la répression policière est justement en partie à l’origine de ce qu’illes dénoncent. Faudrait aussi que certains de leurs porte-parole cessent de colporter l’affirmation saugrenue qui prétend « qu’il y a trop de viols parce qu’il n’y a pas assez de femmes en Inde ». Le fait qu’il manque des femmes dans un territoire donné n’accorde aucun droit au viol à qui que ce soit!

2 Réponses

    1. Bof, ça ne m’intéressait pas tellement avant d’apprendre ce truc, alors imaginez maintenant…

      C’est dommage, car leur cause a du bon.😦

%d blogueurs aiment cette page :