Vive la séparation du Québec

Voici la position éditoriale de ce blogue concernant la séparation du Québec: l’anarcho-pragmatisme appuie la séparation du Québec et considère que tous les zélateurs de la réduction de la taille de l’État, y compris les anarcho-socialistes et les libertariens, DOIVENT appuyer la séparation du Québec pour demeurer cohérents avec leur propre idéologie et pour ne plus être complices de l’étatisme de plus en plus tentaculaire et obèse (Merci Jean Charest!) en cours au Québec.

Au Québec, la grande majorité des anarcho-socialistes, dont ceux du NEFAC, et la quasi-totalité des libertariens, dont ceux du Québécois Libre (allez lire ces deux torchons) sont contre la séparation du Québec par peur morbide, émotive et pessimiste de ce qu’ils surnomment le nazionalisme péquOUIste, ou plus précisément le nationalisme québécois. À souèèèère, il faut faire peur au monde, BOUH! Ces anarcho-socialistes et ces libertariens émotifs contreviennent à la troisième attitude essentielle de l’anarcho-pragmatisme: voir l’aventure humaine avec optimisme.

En fait, l’essentiel de leur argumentaire s’articule autour de ce syllogisme fallacieux, paradoxalement utilisé encore plus souvent par les drouatistes étatistes fédéraleux dans leur campagne de peur.

Le PQ est nationaleux.
Le PQ est séparatiste.
Donc séparation=nationalisme.

De la même façon, voici une version plus souvent utilisée par les anarcho-socialistes et les libertariens émotifs.

Le PQ est étatiste.
Le PQ est séparatiste.
Donc séparation=étatisme.

Dans ces deux versions, les deux premières affirmations sont vraies (quoique dans la deuxième version, la deuxième affirmation sous-entend que le PQ était le parti le plus étatiste alors que le PLQ, qui est le parti le plus fédéraliste, est donc le plus étatiste des trois partis principaux) mais la conclusion dans la troisième affirmation est complètement fausse. Il n’est pas nécessaire d’être un nationaleux ni d’être un étatiste pour appuyer la séparation du Québec!

Ces libertariens et ces anarcho-socialistes émotifs ne maîtrisent manifestement pas les bases fondamentales de la logique. Je leur suggère de lire le Petit cours d’autodéfense intellectuelle de Normand Baillargeon, le penseur anarchiste le plus reconnu au Québec, afin qu’ils puissent réflechir sur la fausseté des âneries qu’ils vomissent à tord et à travers pour apeurer la population.

Bien sûr, en tant qu’anarchisme, l’anarcho-pragmatisme ne peut pas cautionner l’étatisme du programme du PQ et son attachement au nationalisme mais le PQ, délesté de sa légitimité après la réussite de son projet séparatiste, sera beaucoup plus facile à foutre dehors après la séparation du Québec qu’en ce moment.

De plus, un anarchiste pourrait me poser la question suivante (Merci à Philippe David pour l’inspiration): quelle différence peut-il y avoir entre l’étatisme canadien et l’étatisme québécois qui va inévitablement s’installer dans un Québec indépendant, puisqu’aucun parti politique actuel ne supporte une vision minarchiste, encore moins anarchiste?

La différence fondamentale est que le Québec est condamné à l’étatisme en restant dans le Canada, où il n’y a aucun parti minarchiste ou anarchiste non plus, à part le très marginal Libertarian Party qui peut très bien être remplacé par un parti libertarien dans un Québec séparé.

Alors qu’avec la séparation du Québec, les moyens financiers de l’État Québécois, privé des transferts fédéraux, seront plus limités, à tout le moins dans les premières années de son indépendance (ben oui, ce ne sera pas facile au début, la séparation c’est difficile!), ce qui sera une occasion en or pour les zélateurs de la véritable réduction de la taille de l’État, puisqu’il en résultera la coupure de dépenses tant espérée et à long terme l’écrasement de l’étatisme québécois sous son propre poids.

Bien sûr, si les Québécois continuaient à voter pour le PQ dans un Québec séparé, une telle transformation ne se produirait pas, mais je compte sur la fin de la crisse de question nationale et de sa sclérosante chicane “fédéraleux vs nationaleux” qui en découle pour libérer l’espace nécessaire dans les débats qui nous permettront de botter le derrière du PQ et de se poser les vraies questions concernant la réduction de la taille de l’État, au lieu de faire semblant comme l’ADQ en ce moment.

Évidemment, tout cela est difficile à comprendre quand on confond séparatisme, nationalisme et péquisme mais je vous ai démontré plus tôt qu’il n’y a plus aucune raison logique de confondre ces concepts.

Néanmoins, il ne faut pas sombrer dans un optimisme béat et naïf et prétendre que la fin de l’étatisme surviendrait rapidement dans un Québec séparé, ce qui ne serait pas réaliste, l’étatisme étant fort avantageux pour encore trop de gens. Mais au moins on pourra commencer à débattre véritablement sur la question de la réduction de la taille de l’État ou à tout le moins sur autre chose que la sempiternelle chicane “fédéraleux vs nationaleux”.

De plus, rien n’empêche le débat sur la question de la réduction de la taille de l’État avant de se séparer. Au contraire, cela est souhaitable. Mais les changements qui feront en sorte de réduire réellement la taille de l’État ne pourront pas survenir en restant dans le Canada, la chicane “fédéraleux vs nationaleux” faisant en sorte qu’il y ait trop de compétition entre les interventionnistes fédéraux et les interventionnistes provinciaux (vous savez, les fameuses chicanes sur la juridiction et les compétences fédérales vs provinciales).

Bref, si vous êtes un soi-disant zélateur de la réduction de la taille de l’État ou que vous êtes soi-disant un anarcho-socialiste ou un libertarien, et que vous êtes toujours contre la séparation du Québec après avoir lu et digéré ce billet, vous êtes complices de l’étatisme de plus en plus tentaculaire et obèse en cours au Québec, ce que est tout à fait illogique et n’a rien à voir avec l’anarchisme. Il n’y aucune logique dans l’anarcho-colonialisme canadian.

Finalement, je me rejouis en constatant qu’il y a au moins un libertarien qui est d’accord avec moi.

Vive la séparation du Québec!

Note: Le but de ce billet n’est surtout pas de discréditer la séparation du Québec pour les étatistes. On peut très bien concevoir un Québec indépendant de gau-gauche étatiste à la sauce communiste cubaine ou un Québec indépendant de drouate étatiste conservatrice catho-fasciste avec une armée solide possédant l’arme nucléaire au service des impérialistes américains. Les étatistes peuvent même très bien y trouver leur compte en alléguant qu’il serait avantageux de pouvoir prendre ses propres décisions au Québec sans demander la permission au fédéral. Sur ce point, je suis tout à fait d’accord avec eux. Néanmoins, les anarchistes de tout acabit, incluant votre humble serviteur, vont combattre avec encore plus de véhémence l’étatisme après la séparation du Québec, et celle-ci leur donnera une meilleure chance de faire progresser leurs idées que le statu quo fédéraleux actuel.

161 Réponses

  1. Dans un avion il y a comme passagers Pierre-Elliott Trudeau, Elvis Presley et René Lévesque.

    La cabine se remplit de fumée et le pilote dit au micro «L’avion erst en perdition, vous êtes priés de mettre vos parachutes et de sauter». Sauf qu’il y a seulement deux parachutes pour trois passagers.

    Elvis Presley met son parachute, ouvre la porte, dit «Je suis le génie du roll and roll, donc ma vie est précieuse» et saute.

    PET dit «Je suis le génie du fédéralisme, il faut que j’aie la vie sauve» et saute.

    Puis René Lévesque dit à l’équipage : «OK les gars, on se verra en bas, je vais mettre le parachute qui reste et sauter». «Ben M. Lévesque, comment vous allez faire, les deux autres ont déjà sauté?» «Le génie du fédéralisme a sauté avec son sac de couchage!»

  2. On peut pas faire confiance aux péquistes! Un CRTC Québecois sera PIRE que celui fédéral.

    Anarcho, tu approuves un Québec séparé unilingue, replié sur lui-même avec un firewall culturel qui va bloquer les chaines américaines?

    http://www.canada.com/montrealgazette/news/story.html?id=55213953-0ad5-430a-b830-3fc5d239c87d

  3. @Martin

    Il n’y a pas de lien entre votre commentaire et mon texte à part le fait qu’encore une fois, on utilise le même syllogisme (séparation=nationalisme) à la con.

    L’anarcho-pragmatisme soutient que le CRTC ne devrait être qu’un organisme de distribution de fréquences et non pas un organisme de censure. L’idée de Bloc et du Parti Culbécois est donc une connerie.

    Anarcho, tu approuves un Québec séparé unilingue, replié sur lui-même avec un firewall culturel qui va bloquer les chaines américaines?

    NON!

  4. Tu ne peux pas prôner la  »libération du Québec » avec comme prémisse qu’il n’y a pas nécessairement de lien en séparatisme et nationalisme. Ce serait passer à côté du discours dominant du OUI qui consiste à protéger notre langue et notre culture québécoise.

    De plus, tu appelles à la logique en donnant en exemple Baillargeon, alors que je compte au moins trois formules de sophisme et de rhétorique simple dans ton texte.

    Pour finir, je remarque dans tes textes un discours de forme bien connu (dont je serais amusée de t’entendre défendre en discussion). Ton style condescendant et tes arguments utopistes m’enlèvent le goût de te lire.

  5. @Gab

    Quels sont mes trois formules de sophisme?

    Quel est le discours de forme bien connu?

    Tu ne peux pas prôner la ”libération du Québec” avec comme prémisse qu’il n’y a pas nécessairement de lien en séparatisme et nationalisme. Ce serait passer à côté du discours dominant du OUI qui consiste à protéger notre langue et notre culture québécoise.

    Ça c’est le discours des nationaleux! Avant de blâmer les autres, regardez-vous! Vous utilisez encore ce même sophisme!

    Est-ce que le statu quo fédéraleux (ici, j’utilise le même style de rhétorique dénigrant que le très crédible Réjean Breton et je l’admets!) n’est pas du nationalisme canadian?

    Ton style condescendant et tes arguments utopistes m’enlèvent le goût de te lire.

    Ne lisez plus les textes de Martin Masse! Quels arguments utopistes?

  6. Si je vous comprends bien Gab, mon discours anarchiste n’est pas bon parce que je suis un méchant séparatisssssse mais celui des libertariens est bon parce qu’ils ne sont pas des méchants séparatisssssses. Ça c’est un argument massue de votre part!

    Avec un tel raisonnement appliqué à mon cas, je n’aurais jamais été intéressé par le Québécois Libre juste parce qu’il est contre la séparation. Belle mentalité!

  7. Merci de votre accueil courtois sur votre blogue (très fourni et intéressant) tout d’abord. Je prends finalement le temps de répondre à votre message de bienvenu ;) sur le thread correspondant à la question.

    Vous adressez une question très intéressante et qui mérite qu’on en discute très sérieusement. Tout d’abord, il est vrai que l’idée de sentiment national, historiquement, est une pure création des États (avec l’avènement de l’État-nation, et la création de plusieurs institutions étatiques unificatrices (l’exemple le plus courant étant le système d’éducation français, et l’uniformisation relative de la langue qui s’en suivit). En tant que libertarienne, et, si je vous comprends bien, en tant qu’anarchiste pragmatique, on peut cautionner le nationalisme.

    Cependant, je pense personnellement qu’un sentiment nationaliste ressentis par un individu, et qui l’amènerait alors à promouvoir de manière privée et sans agressions les caractéristiques régionales qu’il apprécie ne contreviendrait pas à un idéal libertarien ou anarchique.

    Maintenant, pour répondre plus directement à votre commentaire. L’argument selon lequel l’interventionnisme du PQ démontre l’association étatisme=souverainisme n’est pas rigoureux. Ce serait faire le même raisonnement que d’assimiler un libre-marché aux abus du corporatisme actuel et passé, et il n’est pas plus valide dans un cas que dans l’autre.

    En ce sens, (et je suis pas mal sûre que cette opinion est loin d’être partagée par la plupart des libertariens :P)je ne crois pas qu’il y ait un problème d’éthique ou de logique à être indépendantiste et souverainiste.

    Cependant, je vois deux problèmes plus pragmatiques à une telle association. Tout d’abord, un problème de contrainte temporel. Il n’y a que 24 heures par jour, et le temps qu’on peut passer à convaincre autrui des principes libéraux (ou anarcho-pragmatiques, c’est selon) est limiter.. Militer pour la séparation du Québec en plus, c’est risquer de diluer nos efforts (et conséquemment, les résultats)…

    L’autre problème, est plus insidieux peut-être, et relève de la nature du jeu politique.En fait, une union avec n’importe quel groupe idéologique qui défend la mainmise de l’état sur les individus (cette vision étant majoritaire chez la plupart des souverainistes à l’heure actuelle) risquerait, à plus long terme, d’amener une tendance aux compromis par les anarchistes et libertariens sur certaines questions plus sensibles pour nos “alliers politiques”. Je crains que les dérives de la l’alliance conservateurs-libertariens de la Guerre Froide, c’est- à-dire le libertarianisme vulgaire (et le néolibertarianisme, encore plus préoccupant par ailleurs) ne se reproduisent…

  8. Chère Gabrielle, votre commentaire est tellement intéressant…que je vais faire un billet juste là-dessus. Bravo! Je suis presqu’entièrement d’accord avec vous et ça mérite que j’apporte des précisions!

    En tant que libertarienne, et, si je vous comprends bien, en tant qu’anarchiste pragmatique, on peut cautionner le nationalisme.

    Vous vouliez sûrement dire « on NE peut cautionner le nationalisme ».

    Merci!

  9. Gabrielle, à part les bémols politiques et temporels que vous évoquez et qui sont légitimes, êtes-vous en faveur de la séparation du Québec (sans appuyer les autres politiques du PQ)?

  10. Bien évidemment, c’est une erreur de syntaxe merci :).

    Quand à la séparation du Québec… Je crois que c’est la moins pire alternative s’offrant à nous présentement (un palier de gouvernement de moins serait un pas dans la bonne direction).

  11. Pour le reste, j’ai un hypothèse (mais qui demeure à vérifier) sur les raisons pour lesquelles la plupart des mini-anarchistes ne soient pas en faveur de la séparation (je ne parle pas des « libertariens vulgaires »).

    Les rôles qui incomberaient au gouvernement dans une société minianarchiste relèvent souvent du gouvernement fédéral (notamment l’armée, mais la police et le droit dans une certaine mesure aussi…).

  12. @Gabrielle

    Effectivement, un palier de gouvernement en moins serait un pas dans la bonne direction. Par contre, il faudra tout de même se battre par la suite pour décentraliser le pouvoir du gouvernement d’un Québec séparé. La séparation du Québec est loin d’être une recette magique!

    « Mini-anarchistes », j’adore ce jeu de mots (pour les non-initiés, ça veut dire « minarchiste » )

    En ce qui concerne votre hypothèse, il est vrai que l’armée est fédérale, le droit criminel est fédéral (mais pas le droit civil ni l’administration de la justice) et qu’il y a la GRC fédérale (mais en faible présence au Québec avec la SQ), ça a de l’allure comme hypothèse. Mais mon impression est que la peur du nationalisme étatiste péquiste est plus important dans la balance.

    Par contre, il y aurait plus de chance de couper dans les dépenses militaires et dans la répression des crimes sans victime si le Québec était séparé.

  13. Internationaliste | Répondre

    Il ne faut pas oublier que la séparation du Québec conduirait à un démembrement du Canada qui à son tour renforcerait la domination américaine sur notre pays. Il n’y a absolument rien de progressiste là-dedans.

    Un Québec souverain sous la tutelle du PQ ou du PI(Parti Indépendantiste) serait aussi dominé par les États-Unis ce qui représenterait un recul pour le peuple Québécois.

    La solution à la question nationale passe, comme le prône le Parti Communiste du Canada depuis longtemps, par une réforme constitutionnelle démocratique en profondeur qui reconnaît les droits nationaux de tous le peuples du Canada représentés au sein d’une Assemblée Constituante et qui est fondée sur une association volontaire et égalitaire des Québécois, des Canadiens Anglais et des Autochtones.

  14. @Internationaliste

    Je vois bien plus de domination américaine dans la situation actuelle avec le nation-building canadian militariste des CONservateurs et de la charogne soi-disant libérale fédérale en Afghanistan que dans un Québec séparé.

    La solution à la question nationale passe, comme le prône le Parti Communiste du Canada depuis longtemps, par une réforme constitutionnelle démocratique en profondeur qui reconnaît les droits nationaux de tous le peuples du Canada représentés au sein d’une Assemblée Constituante et qui est fondée sur une association volontaire et égalitaire des Québécois, des Canadiens Anglais et des Autochtones.

    Proposition intéressante mais jamais le ROC (surtout l’Ontario) et le fédéral n’accepteront une telle décentralisation. On peut toujours le réessayer mais ça va encore être un échec…qui accélérera le processus vers la séparation.

  15. Internationaliste, si toutes les provinces canadiennes étaient des États américains elles auraient pas mal plus d’autonomie (le Québec inclus), GW Bush n’aurait jamais été élut et la Guerre en Irak ne serait jamais arrivée. Donc ce ne serait pas une si mauvaise chose que ça.

    Tu dois être un anti-américain primaire comme la presque totalité des anarchistes et communistes…

  16. Bon point Martin! Les États américains ont beaucoup plus de pouvoirs (plus décentralisés) qu’au Cacanada, donc les États américains sont moins soumis au joug fédéral que les provinces canadian.

    Même d’un point de vue strictement étatiste, le Québec s’en tirerait moins mal en tant qu’État américain qu’en tant que province canadian, avec plus d’autonomie pour le Québec. Ça aussi, il faut le souligner! Mais ce serait encore moins pire en étant séparé.

    Mais je n’aime pas ces sempiternelles accusations d’anti-américanisme primaire à chaque fois que les autorités américaines sont critiquées. Tout de même, laissons Internationaliste vous répliquer: peut-être avez-vous raison dans ce cas-ci, ce qui expliquerait sa référence à la « domination américaine »!

  17. Le modèle qu’un Québec séparé devrait s’inspirer est celui la Suisse (décentralisée, neutre et libre) mais pour ça faudrait que les péquistes soient cohérents: ils sont pacifistes et anti-impérialistes mais veulent être sous le joug de l’ONU, ils veulent rapatrier les pouvoirs d’Ottawa mais veulent asservir les villes et régions dans un modèle jacobin comme la France…

    J’aurais pas de problème avec un Québec séparé qui serait un protectorat américain comme Porto Rico (dollars US et libre-circulation des biens et personnes) mais sans à avoir à subir les impôts américains et financer les guerres.

    Pourquoi le dollars américain? Le Québec et le Canada n’ont pas assez de réserves en or contrairement aux USA et on sera déja prêt pour le jour qu’ils vont retourner à l’étalon-or (ça va arriver plus vite qu’on pense).

  18. @Martin

    Le modèle qu’un Québec séparé devrait s’inspirer est celui la Suisse (décentralisée, neutre et libre) mais pour ça faudrait que les péquistes soient cohérents: ils sont pacifistes et anti-impérialistes mais veulent être sous le joug de l’ONU, ils veulent rapatrier les pouvoirs d’Ottawa mais veulent asservir les villes et régions dans un modèle jacobin comme la France…

    Vous illustrez bien l’incohérence du Parti Culbécois. Ce n’est pas moi qui va m’objecter! Je suis d’accord avec votre modèle Suisse. Je dirais même que le « modèle jacobin » du Parti Culbécois est encore pire que celui de la France!

    J’aurais pas de problème avec un Québec séparé qui serait un protectorat américain comme Porto Rico (dollars US et libre-circulation des biens et personnes) mais sans à avoir à subir les impôts américains et financer les guerres.

    Je préférerais un Québec réellement séparé avec sa propre monnaie (et un régime bancaire plus libre qu’au Cacanada) mais votre proposition est déjà moins pire que la situation actuelle. La libre-circulation des biens et des personnes est une très bonne idée par contre!

    Même si je comprends votre argument sur les réserves d’or: est-ce une bonne idée, dans le contexte actuel, de se soumettre à la politique monétaire de la Fed? Ça ressemble un peu au débat sur l’Euro et l’Améro, tout cela.

    Évidemment, le contexte risque d’être fort différent si jamais la séparation survient…

  19. Un Québec séparé pourrait s’inspirer du Panama qui n’a pas de Banque Centrale et qui a le Dollar US

    http://mises.org/story/2533

    Concernant l’Améro, ça n’arrivera pas.

  20. Internationaliste | Répondre

    L’accusation « d’anti-américanisme primaire » est tellement facile à lancer qu’elle en devient ridicule.

    Le Canada est un pays ou la domination américaine se fait sentir à tous les niveaux. C’est une menace contre la souveraineté nationale du Canada, contre nos programmes sociaux, notre culture, etc. Un Québec souverain sous tutelle américaine perdrait facilement sa langue, bien plus que dans un Canada uni.

    Évidemment, comme le souligne Anarcho-Pragmatiste, la classe dirigeante canadienne, conservateurs et libéraux confondus, ne fait rien pour combattre la domination américaine. Au contraire ils font tout pour amplifier et accélérer ce processus. C’est pourquoi la lutte pour défendre la souveraineté de notre pays revient au peuple et à la classe ouvrière en particulier. Ce qui rend encore plus urgent la nécessité de régler les différentes questions nationales par une réforme constitutionnelle en profondeur qui verra l’avènement d’un Canada véritablement égalitaire et fondé sur une association volontaire de toutes les nations et de tous les peuples qui le composent.

  21. @Martin

    Moi non plus, je ne crois pas à cette histoire d’Améro.

    Si la mise en place d’un dollar US au Québec se faisait d’une façon semblable à celle du Panama, je serais d’accord. Au Panama, il s’agit presque d’un étalon-or­.

  22. @Internationaliste

    Le Canada est un pays ou la domination américaine se fait sentir à tous les niveaux. C’est une menace contre la souveraineté nationale du Canada, contre nos programmes sociaux, notre culture, etc.

    Mais si c’est si dangereux, pourquoi ne pas se séparer? Pourquoi rester dans le Cacanada?

    Un Québec souverain sous tutelle américaine perdrait facilement sa langue, bien plus que dans un Canada uni.

    J’aurais beaucoup moins peur pour la langue française au Québec en étant séparé ou même en étant un État américain qui a plus de pouvoirs qu’une province canadian, que de se cloîtrer dans le statu quo fédéraleux. Pas besoin de loi 101 pour contrebalancer le multicul canadian d’État à la sauce Troudeau (surveillez bien les conclusions de la Commission multiculturaleuse montréalaise Mouchard-Failure!) dans ces deux cas! Est-ce que la Californie empêche ses citoyens d’utiliser l’espagnol? Imaginez si c’était une majorité comme les francophones du Québec.

    Évidemment, comme le souligne Anarcho-Pragmatiste, la classe dirigeante canadienne, conservateurs et libéraux confondus, ne fait rien pour combattre la domination américaine. Au contraire ils font tout pour amplifier et accélérer ce processus.

    Mais justement, pourquoi ne pas séparer et quitter le Cacanada?

    C’est pourquoi la lutte pour défendre la souveraineté de notre pays revient au peuple et à la classe ouvrière en particulier.

    Encore des abstractions collectives comme « souveraineté » « notre pays » (et en plus vous parlez du Cacanada), « peuple » et « classe ouvrière » pour justifier une plus grande place de l’État, j’imagine. Ceci dit, je vois d’un bon oeil la défense des intérêts du peuple et de la classe ouvrière, mais pas avec encore plus de violence étatique!

    Ce qui rend encore plus urgent la nécessité de régler les différentes questions nationales par une réforme constitutionnelle en profondeur qui verra l’avènement d’un Canada véritablement égalitaire et fondé sur une association volontaire de toutes les nations et de tous les peuples qui le composent.

    Votre proposition a du bon mais elle suppose des bouleversements tellement majeurs dans la Canadian Constitution, que c’est impensable que ça se réalise. On peut toujours l’essayer encore pis se faire fourrer comme les autres fois, peut-être que ça prendra un autre coup de pied au cul de ce type pour se séparer!

    Victoria, Rapatriment unilatéral, Meech, Charlottetown, ça ne vous dit rien?

  23. internationaliste | Répondre

    Cher Anarcho-Pragmatiste pour ce qui est de la survie du français aux USA tu n’as qu’à regarder du côté de la Louisiane et de la Nouvelle-Angleterre (ou bon nombre de Canadiens Français ont émigré au XIXème et au début du XXème siècles). Le taux d’assimilation est encore plus élevé que chez les francophones hors-Québec qui d’ailleurs luttent avec acharnement pour préserver leur langue et leur culture. En passant le Canada n’empêche pas le Québec de parler français.

    Le séparatisme absolu que tu prônes est loin d’être une solution magique et risque fort bien d’empirer les choses au niveau socio-économique sans compter les tensions linguistiques et ethniques qui en résulteraient.

    Ce n’est pas parce que la classe dirigeante du Canada est odieuse et corrompue qu’il faille nécessairement se séparer. D’ailleurs on peut en dire autant de la classe dirigeante québécoise.

  24. @Internationaliste

    Cher Anarcho-Pragmatiste pour ce qui est de la survie du français aux USA tu n’as qu’à regarder du côté de la Louisiane et de la Nouvelle-Angleterre (ou bon nombre de Canadiens Français ont émigré au XIXème et au début du XXème siècles). Le taux d’assimilation est encore plus élevé que chez les francophones hors-Québec qui d’ailleurs luttent avec acharnement pour préserver leur langue et leur culture. En passant le Canada n’empêche pas le Québec de parler français.

    Vous soulevez un bon point. Contrairement au Cacanada, le français n’est pas une langue officielle aux États-Unis, ce qui fait en sorte que l’assimilation est plus rapide dans les États américains que dans les provinces canadian.

    Par contre, il faut donner le crédit aux séparatistes d’avoir forcé le Cacanada à conserver le français comme langue officielle « d’un Atlantique à l’autre » comme disait Jean Crétin. Sans le mouvement séparatiste, le français serait pratiquement éradiqué du Rest Of Canada (ROC) et la langue française serait encore moins utilisée au Québec aujourd’hui.

    Tout de même, étant donné que les francophones sont toujours majoritaires au Québec et un gouvernement central canadian plus omniprésent qu’aux États-Unis plus décentralisés, j’aurais beaucoup moins peur pour la survie à long terme du français dans un Québec protectorat américain que dans le statu quo fédéraleux actuel. Bien sûr, ce serait encore mieux si le Québec était séparé!

  25. @Internationaliste

    Le séparatisme absolu que tu prônes est loin d’être une solution magique et risque fort bien d’empirer les choses au niveau socio-économique sans compter les tensions linguistiques et ethniques qui en résulteraient.

    En effet, la séparation du Québec n’est pas une solution magique mais c’est moins pire que de s’enfermer dans le statu quo fédéraleux actuel. C’est le multicul fédéraleux d’État à la sauce Troudeau qui crée les tensions linguistiques et ethniques, pas les méchants séparatisssssssssssssssssssssses.

    En ce qui concerne le dossier socio-économique, j’admets que les premières années post-séparation seront difficiles, même Pauline Marois (5 ans de turbulences!) l’a dit. Voilà une occasion en or de réduire la taille de l’État culbécois pour se sortir du marasme!

    Ce n’est pas parce que la classe dirigeante du Canada est odieuse et corrompue qu’il faille nécessairement se séparer. D’ailleurs on peut en dire autant de la classe dirigeante québécoise.

    En effet, ce n’est pas une raison suffisante pour se séparer, mais ça aide! En plus, il n’y a pas d’équivalent aussi puissant que le copinage des fédéraleux avec les Desmardais du côté des séparatistes!

  26. Mon cher Internationaliste, plus je vous lis, plus vous confortez ma position que la réduction de la taille de l’État doit passer par la séparation du Québec!

  27. internationaliste | Répondre

    Je n’ai pas dit que les tensions linguistiques et ethniques étaient causées uniquement par les séparatistes québécois, mais plutôt que la séparation du Québec risquent d’envenimer les tensions déjà présentes en déchaînant les extrémistes francophones et anglophones. Bien sûr l’État Canadien ferait tout en son possible pour aiguiser ces tensions. Je n’ai aucune illusion envers la classe dirigeante du Canada pas plus qu’envers celle du Québec.

    Sans compter qu’une situation semblable à la guerre en ex-Yougoslavie pourrait se développer ce qui serait terrible pour les travailleurs et le peuple tout entier du Québec et du Canada.

    J’ai beaucoup de difficultés à comprendre votre indifférence face au phénomène de la domination américaine sur le Canada, qui a été intensifié par les politiques de libre-échange soutenues par les nationalistes québécois. J’ai l’impression que si les tanks américains envahissaient notre pays vous resteriez les bras croisés!

  28. @Internationaliste

    Ce que vous dites me fait penser aux nombreuses campagnes de peur fédéraleuses qui ont réussi à asservir les Québécois depuis des années.

    Si les anglophones du ROC et du Québec sont aussi méchants que vous le prétendez, pourquoi alors rester sous la domination canadian? De plus, malgré mon mépris des autorités étatiques, vous sous-estimez le sens démocratique du ROC et des États-Unis. Si le Monténégro a réussi à se séparer avec 55% du vote, je ne vois pas comment le Québec ne peut pas se séparer avec à tout le moins la double majorité (majorité des inscrits et des votes), ou mieux encore si le OUI obtenait ce fameux 55%.

    Le pire qui pourrait arriver est que les anglophones du West Island réclament la partition (ou un retour au Canada ou leur propre indépendance), ce qui est un droit légitime, surtout si le résultat du référendum est serré. Ce n’est pas ça qui va me faire peur, bien au contraire: les réclamations locales des anglophones du Québec (de même que pour les Premières Nations, les Inuits et les régions) sont un pas de plus vers une démocratie plus directe. Mais il est prématuré d’en parler davantage tant que la séparation ne sera pas faite.

    Il n’y a pas de dictateur despote comme Milosevic dans le ROC ni de soutien des impérialistes américains pour les séparatistes islamo-fascistes comme ce fut le cas au Kosovo. Le Cacanada n’est quand même pas un goulag dictarorial communiste étatiste comme dans l’ancienne Yougoslavie et le Québec n’est pas un goulag islamo-fasciste étatiste comme le Kosovo!

    Les autorités américaines n’ont aucun intérêt ni commercial ni politique à envahir militairement le Québec et cela serait en totale contradiction avec la politique impérialiste américaine actuelle. Ce serait la fin de l’impérialisme américain s’ils agissaient ainsi contre une démocrassie comme le Québec.

    Je vais même aller plus loin: la présence américaine en tant que voisin fera en sorte de calmer les possibles ardeurs du ROC.

    Jamais un Québec indépendant n’aurait dilapidé des fonds publics en envoyant son armée pour des guerres stupides comme la Première Guerre Mondiale (et fort probablement la Deuxième qui n’aurait pas eu lieu n’eût été de la Première!) ni en Afghanistan (qui n’est du ressort que des autorités américaines).

    J’ai bien plus peur de la domination américaine sur le Cacanada que de celle sur le Québec. Laissons l’ « indifférence face au phénomène de la domination américaine sur le Canada » aux fédéraleux canadian. Eux autres, ils aiment ça se masturber et éjaculer pseudo-intellectuellement en fantasmant sur le drapeau américain et le drapeau canadian comme Don Cherry qui coûte 700 000$ par année aux CONtribuables, ce qui n’est pas le cas de la quasi-totalité des séparatistes!

  29. @Internationaliste

    J’ai l’impression que si les tanks américains envahissaient notre pays vous resteriez les bras croisés!

    Mais les tanks canadian envoyés au Québec par Pet Troudeau et BouBou le naïf lors de la Crise d’Octobre, c’était correct?

  30. Internationaliste | Répondre

    Non plus. Autant je condamne les agissements du gouvernement canadien lors de la Crise d’Octobre autant je m’opposerai à toute invasion du Canada par les USA.

    Les USA ont un intérêt à démembrer le Canada, surtout si ça renforce leur position en tant que puissance impérialiste.

    En passant je n’ai jamais prétendu que l’ensemble des anglophones du ROC sont méchants, c’est toi qui passes son temps à dénigrer le Canada, comme si ce dernier était représenté par des rednecks comme Don Cherry.

  31. Internationaliste, si un jour le quebec devient independant, la grande majorité des allophones et anglophones fermeront leur gueule et continuront à vivre comme avant. COmme si des citoyens de base avaient le gout ou les moyens de se battre contre les quebecois ou de fuir le quebec.

    Le lendemain d’un referendum gagnant, ca ne sera pas mieux, pas pire que le lendemain de celui de 95. Si jamais je me trompais, ca nous donnerait une raison de plus d’etre independant du Canada.

    Arretons de se complaire dans la propagande federaliste et leurs discours de peurs !

    Meme le kosovo, dont tout le monde s’entend pour dire que ce n’est pas comparable car bien plus violent, le lendemain de son independance declaré unilateralement n’a pas pris feu. Alors imaginez dans ce pays de peureux et de moutons.

  32. « Les USA ont un intérêt à démembrer le Canada, surtout si ça renforce leur position en tant que puissance impérialiste. »
    Justement non, ils ont intérêt à développer et conserver les alliances qu’ils ont déjà en ce cas, suivant votre raisonnement.

  33. Internationaliste | Répondre

    Pour ton info je ne suis pas fédéraliste. Je prône une réforme constitutionnelle en profondeur qui mettrait fin au fédéralisme canadien tel que nous le connaissons. Par contre je ne suis pas séparatiste non plus. Je pense que la séparation du Québec serait néfaste pour les travailleurs et l’ensemble du peuple québécois et profiterait à l’impérialisme américain.

    Il ne faut pas oublier non plus le sort des francophones hors-Québec que les nationalistes québécois laissent volontairement de côté par ethnocentrisme et égoïsme national.

    Pour un Canada qui reconnaisse les droits nationaux de toutes les nations et peuples qui le composent et qui est fondé sur l’égalité et le volontariat.

  34. Excuse-moi, mais ne joue pas le « jeu à la Dumont ». Si tu n’es pas souverainiste, c’est que tu es federaliste, meme si ce n’est pas ce type de federation que tu souhaites voir. Tu ne peux pas etre ni l’un, ni l’autre. Donc tu es un federaliste esperant un nouveau federalisme. Un peu comme moi. Tu vois je suis independantiste et j’espere bien qu’une fois la victoire acquise nous formions une federation de pays. Seul moyen pour que les debats et les ententes soient equitables. Sinon entre 25 et 75% de la population, comment veux-tu arriver à un deal acceptable. Ils tireront toujours la couverte de leur bord. Bien moins si nous etions souverain et que nous avions les moyens de mettre ce poids dans la balance.

    Les francophones hors Quebec… Tu veux parler des Wallons, des Romands, des franco-libanais, des franco-algeriens ? Je ne comprends pas ? Pourquoi veux-tu que j’attache plus d’importance aux francophones vivant en dehors de mon pays le Quebec ? Si le Canada est si bon, il n’y a pas de soucis à se faire. Si il ne l’est pas, une raison de plus de devenir independant. Et tu vois, je ne suis pourtant pas nationaliste. Mais bon, ce qui se passe dans un pays etranger, fusse-t-il le canada, je m’en cogne un peu en ce moment, j’ai un combat bien plus pressant à gagner, celui pour la liberté de mon peuple.

    Pour un Quebec libre, pluraliste, inclusif et maitre de ses choix… apres on verra ce que les canadiens ont à nous offrir et on discutera de bonne foi avec eux, mais en tant que frere, pas en tant que dominé.

    Pour ton info, tu es federaliste.

  35. Internationaliste | Répondre

    Quand je parle des francophones hors-Québec, je parle des francophones qui vivent dans le reste du Canada, comme les Acadiens ou les Franco-Ontariens qui se battent pour défendre leur langue et leur culture.

    Excuse moi on peut très bien ne pas être fédéraliste ou séparatiste. Ce sont deux camps bourgeois pour moi et je les rejette tous les deux. Par contre je ne pense pas que cracher constamment sur le Canada comme le font bien des nationalistes québécois va nous faire avancer en tant que peuple. Le Canada ne se résume pas à un groupe d’anglophones rednecks et francophobes.

  36. @Reblochon

    Tout de même, je ne crois pas que les lendemains d’un référendum gagné par le OUI seront une partie de plaisir économiquement parlant, surtout si le résultat est trop serré! Ce sera difficile au début mais ce sera beaucoup mieux après quelque temps et ça risque de faire du bien si on réduit la taille de l’État québécois en plus.

    Il faut reconnaître qu’Internationaliste prône un fédéralisme décentralisé qui n’a rien à voir avec le statu quo fédéraleux actuel!

    Mais pour le reste, je suis d’accord avec vous!

  37. internationaliste | Répondre

    Ce sont les nationalistes québécois qui ont tué le projet souverainiste en appuyant le libre-échange. Aujourd’hui le Québec est tellement intégré économiquement au reste de l’Amérique du Nord que je vois comment une véritable séparation peut se faire avec le Canada.

    Ma vision d’un Canada égalitaire et volontaire n’a rien à voir en effet avec le statu quo chauvin fédéraliste actuel. Les provinces seraient remplacées par la reconnaissance des nations, dont le Québec, et on mettrait fin aux inégalités et injustices qui persistent. Une nouvelle Constitution reconnaîtrait formellement le Québec comme une nation, ainsi que les peuples autochtones, et leur droit à l’autodétermination serait reconnu. Donc si le Québec se sépare, même si je suis en désaccord avec ça, le gouvernement canadien aurait l’obligation de reconnaître le résultat et de l’accepter.

  38. Mais c’est du federalisme quand meme. Pourquoi avoir honte de passer pour ce que tu es. Faire marcher une federation s’appelle du federalisme. Militer pour s’appelle etre un federaliste.

    Et pour se separer, on n’a pas besoin d’une reconnaissance du Canada, encore de la propagande federaliste (ceux qui sont en place actuellement).

    Quand je parle de francophone hors-Québec, je parle de tous les francophones ne vivant pas dans mon pays, dont les Acadiens ou les Franco-Ontariens.

    Et les souverainistes un camp bourgeois ! Ha ha ha ! Si tu savais de quoi tu parlais au moins, si tu venais faire un tour aux assemblées d’un des plus gros partis souverainistes, le PQ, tu verrais que ca n’a rien de bourgeois. Je n’ose pas imaginer les gens qui trainent à QS ou au PI. La souveraineté du Quebec a ralié des idees de tous bords, des gens de toutes origines et de tous milieu. Plus internationnal que cela tu meurs ! Le vrai parti bourgeois est dans le camp des federalistes, ceux qui defendent la federation pour permettre aux hommes d’affaires et aux grandes entreprises de prosperer sans turbulence, sans remous.

    @ Anarcho: quand je parlais de calme, c’est au sein de la population, pas economiquement. Je reconnais le federalisme que prone notre ami et il est à deux doigts de ressembler au mien. Un federalisme de pays, lui dit de nation. Avec une reconnaissance des premieres nations qui pourront le jour où elles seront pretes et matures elles aussi acceder à leur souveraineté. L’avantage de la mienne par rapport à la sienne ? Il n’y aura pas de separation, plus d’independantiste, seulement des federalistes, simplement parce que nous serons deja un pays libre, libre de quitter la federation si l’entente ne nous convient plus, sans devoir pour cela s’arracher la moitié d’un bras. Dans sa federation, je serais toujours là, ainsi que la plupart des souverainistes de mon genre, appuyé par ces imbeciles de nationalistes pour reclamer un vrai pays à nous et notre place à l’ONU (organisation cité en exemple pour faire comprendre l’idee). Alors les deux solitudes existeront encore. Le ROC ne negociera de bonne foi avec le Quebec seulement quand nous seront d’egal à egal, de pays à pays. Son projet est voué à l’echec. On s’en fout-tu de la reconnaissance des nations, on veut etre libre et maitre chez nous, ce qui nous empechera pas d’appartenir à la federation canadienne, comme la France appartient à l’EURope, pas plus pas moins !

  39. @Internationaliste

    Vous me rassurez concernant la Crise d’Octobre.

    Les USA ont un intérêt à démembrer le Canada, surtout si ça renforce leur position en tant que puissance impérialiste.

    En effet, mais cela est avantageux pour le Québec et les autorités américaines n’ont pas intérêt à soutenir militairement les séparatistes comme ce fut le cas avec les islamo-fascistes du Kosovo.

    En passant je n’ai jamais prétendu que l’ensemble des anglophones du ROC sont méchants, c’est toi qui passes son temps à dénigrer le Canada, comme si ce dernier était représenté par des rednecks comme Don Cherry.

    Don Cherry est une représentation propagandiste étatiste pro-américaine du ROC. Don Cherry n’est pas là seulement pour le hockey! C’est vrai qu’il ne représente pas TOUTE la population du ROC mais sa popularité fait la démonstration très claire que le ROC est beaucoup plus américanisé que le Québec. Les anti-impérialistes, les athéistes, les féministes, les pro-choix et les gau-gauchistes étatistes les plus vigoureux sont au Québec, pas dans le ROC!

    Je prône une réforme constitutionnelle en profondeur qui mettrait fin au fédéralisme canadien tel que nous le connaissons.

    Votre projet a du bon mais c’est impensable au Cacanada! Ça prend une renégociation constitutionnelle qui va échouer comme d’habitude et qui ne fera qu’accélérer le processus vers la séparation du Québec.

    Il ne faut pas oublier non plus le sort des francophones hors-Québec que les nationalistes québécois laissent volontairement de côté par ethnocentrisme et égoïsme national.

    Battaille déjà perdue! Faudrait plutôt donner le crédit aux séparatistes pour avoir maintenu artificiellement en vie ces communautés francophones du ROC. Si le mouvement séparatiste n’était pas aussi fort, ces minorités francophones seraient presque disparus. De plus, les francophones hors-Québec seront toujours les bienvenus au Québec!

    Pour un Canada qui reconnaisse les droits nationaux de toutes les nations et peuples qui le composent et qui est fondé sur l’égalité et le volontariat.

    Impensable au Cacanada!

    Quand je parle des francophones hors-Québec, je parle des francophones qui vivent dans le reste du Canada, comme les Acadiens ou les Franco-Ontariens qui se battent pour défendre leur langue et leur culture.

    Bataille déjà perdue!

    Ce sont deux camps bourgeois pour moi et je les rejette tous les deux.

    Les nationaleux culbécois sont des bourgeois méprisables mais les fédéraleux sont encore pires. La classe bourgeoise corporatiste du Culbec est presqu’entièrement fédéraleuse!

    Par contre, je ne pense pas que cracher constamment sur le Canada comme le font bien des nationalistes québécois va nous faire avancer en tant que peuple.

    Laissons ce genre de délires aux nationaleux culbécois. Mais on peut très bien être séparatiste sans être nationaleux. Et je suppose que les nationaleux canadian ne crachent jamais sur le Québec, en particulier nos bienveillants colonisés fédéraleux « French Canadian living in La Belle Province of Quebec »?

    Le Canada ne se résume pas à un groupe d’anglophones rednecks et francophobes.

    Bien sûr, mais l’État canadian est francophobe.

    Ce sont les nationalistes québécois qui ont tué le projet souverainiste en appuyant le libre-échange.

    En quoi le libre-échange empêche la séparation du Québec? De plus, ce sont les nationaleux séparatistes qui se sont le plus opposés au libre-échange et les fédéraleux les accusent d’être anti-capitalistes pour cette raison! Presqu’aucune opposition au libre chez les fédéraleux!

    Aujourd’hui le Québec est tellement intégré économiquement au reste de l’Amérique du Nord que je vois comment une véritable séparation peut se faire avec le Canada.

    En quoi cela invalide le projet séparatiste?

    Ma vision d’un Canada égalitaire et volontaire n’a rien à voir en effet avec le statu quo chauvin fédéraliste actuel. Les provinces seraient remplacées par la reconnaissance des nations, dont le Québec, et on mettrait fin aux inégalités et injustices qui persistent. Une nouvelle Constitution reconnaîtrait formellement le Québec comme une nation, ainsi que les peuples autochtones, et leur droit à l’autodétermination serait reconnu.

    Sauf pour la reconnaissance symbolique de la nation québécécoise (déjà fait!), cela est impensable au Cacanada?

    Donc si le Québec se sépare, même si je suis en désaccord avec ça, le gouvernement canadien aurait l’obligation de reconnaître le résultat et de l’accepter.

    Seule la charogne étatiste fédérale soi-disant libérale (PLC) ne reconnaît pas cet État de fait. En reconnaissant symboliquement le Québec comme une nation, les CONservateurs reconnaissent implicitement ce droit.

  40. @Reblochon

    Cessez cette discussion sémantique sur le terme « fédéraliste »: on s’entend tous sur le fait que le statu quo fédéraleux actuel est inacceptable.

    Ce serait une bonne chose que le Canada reconnaisse la séparation du Québec: ça aiderait!

    Le vrai parti bourgeois est dans le camp des federalistes, ceux qui defendent la federation pour permettre aux hommes d’affaires et aux grandes entreprises de prosperer sans turbulence, sans remous.

    Je suis d’accord, mais il faut tout de même reconnaître le caractère bourgeois du nationalisme culbécois. Beaucoup de péquistes sont des apparatchiks étatistes bourgeois comme Pauline Marois. Tous les chefs péquistes (Lévesque était nettement le moins pire!) étaient très bourgeois.

    Mais pour le reste, je suis d’accord avec vous.

  41. @Gabrielle

    Justement non, ils ont intérêt à développer et conserver les alliances qu’ils ont déjà en ce cas, suivant votre raisonnement.

    Suivant son raisonnement oui, mais je crois plutôt que les américains verraient d’un bon oeil la séparation du Québec. Beaucoup mieux cette situation que d’endurer actuellement un voisin canadian plus fort que si le Québec était séparé.

    Le voisinage américain est le seul argument proposé par Internationaliste contre la séparation.

  42. internationaliste | Répondre

    Non ce n’est pas le seul argument, il y a aussi les tensions ethniques et linguistiques qui en résulteraient et la possibilité de balkanisation du Québec. Mais la très forte possibilité qu’un Québec souverain tombe sous tutelle américaine est suffisant pour me faire rejeter ce projet.

    Il ne faut pas sous-estimer l’importance des batailles des francophones hors-Québec. Au contraire. Et ces gens se battent pour conserver leur langue et ils ont fait des gains, notamment au Nouveau-Brunswick. La séparation du Québec représente pour eux la perte d’une présence francophone importante au sein du Canada et je comprends parfaitement leur réticence, voire leur opposition à ce projet.

    Quant au libre-échange, le PQ sous la houlette de Parizeau et Landry a fait activement campagne en sa faveur en 1988 et n’a pas changé sa position depuis. Les nationalistes bourgeois du PQ et du BQ sont de grands partisans de l’intégration économique avec les USA.

  43. Est-ce que ces gens font la moindre chose pour nous aider ? Non, bien au contraire, ils se sont battu contre l’independance de mon pays. Est-ce que j’ai du temps à perdre avec eux ? Non. Ils ont leur combat, j’ai le mien. La grosse difference, c’est que je ne fais rien consiemment pour foutre la merde dans leur combat. Eux ne se gene pas pour faire de l’ingerence dans les affaires de mon pays !

    Les nationalistes bourgeois du PQ et du BQ sont :
    1- pas majoritaire meme si si ils sont tres influents et generalement à la tete de ces partis.
    2- pas representatif des souverainistes
    3- plus au pouvoir dès que la souveraineté est faite, je serais le premier à ne plus voter pour eux.

    Quant à la propagande de peur federaliste quant aux tensions ethniques et linguistiques … elles ne pourront pas etre pire que ce que l’ont connait deja aujourd’hui entre le cirque de la commission bouchard et les deux solitudes de la Gouverneure General.

    La majorité des nouveaux arrivants ne veulent pas d’emmerde et se rangeront comme ils l’ont toujours fait du coté des plus forts. En ce moment les federalistes, le lendemain d’une victoire du coté des souverainistes. A part une infime minorité de fanatiques politisés, ils fermeront leur gueule comme ca c’est toujours passé dans l’histoire des pays. Renseignez-vous, regardez les pays s’etant separés dernierement (ceux comparables aux notres). Rien de rien. Que ca soit les russes d’ukraine, de lituanie ou des autres pays baltes, les yougoslave de slovenie, les tcheques de slovaquie… etc. ils sont tous restés et aujourd’hui vivent comme des gens de ces pays.

    C’est de la foutaise de croire que le lendemain d’une separation il y ai des emeutes ou des tensions. Par contre, si ca continue comme ca, si on reste dans ce modele federaliste de merde essayant de nous rabaisser et de nous digerer parmis les neo-canadiens avec leur multiculturalisme, ca risque de peter. A force de pousser, il ne faudra pas s’etonner de voir apparaitre une extreme droite quebecoise. Là vous allez pouvoir parler de nationalistes bourgeois et de tensions ethniques et linguistiques.

    Le seul moyen de renouveler ce systeme federal, c’est une revolution, un grand chamboulement. Et la seule chose que je vois qui pourrait provoquer cela, c’est l’independance du Quebec. Et n’ayons pas peur des USA, une fois libre, je ne pense pas que ce petit peuple devenu grand ait envie de se retrouver sous l’emprise d’un autre. Surtout quand on connait l’anti-americanisme des quebecois. Si on me parle d’un point de vue economique … je ne vois pas ce que le canada actuel fait pour nous proteger ?! Bien au contraire, il negocie notre eau en huis clos avec Bush et le president mexicain. Mais ca, les gens ne se choque pas. C’est normal.

    Bande de caves ! Vraiment un petit peuple de moutons belants se faisant passer des sapins et en plus ils en redemandent. Y a des jours, je me demande bien pourquoi je continue à perdre mon temps pour ces abrutis ! En realité c’est pour les enfants que je mene ce combat, pas pour les adultes d’aujourd’hui, eux ne le merite pas ce pays !

  44. internationaliste | Répondre

    Ce n’est pas parce que l’on ne partage pas ton point de vue que l’on est cave et abruti cher Reblochon. On voit bien l’étroitesse de vues d’un certain nombre de nationalistes québécois.

  45. Ton esprit est etroit parce que tu n’arrives pas à comprendre que je ne suis pas nationaliste et je n’ai jamais dit que tu etais un cave ou un abruti.

    Le bande de caves s’adressait au peuple quebecois. Une gang d’abrutis pas capable de se prendre en main et qui espere toujours que le Canada va changer pour leur apporter du bonheur et des bonbons. Ce serait un peu comme un jeune adulte qui quitte le milieu familial, mais qui attend encore sa maman le matin pour son petit dejeuner et son lavage. Dans la vie ca ne marche pas comme ca. Tu es sois un assisté, soit quelqu’un qui te prend en main. C’est exactement la meme chose pour une nation.

    Le parallele de la separation, donc de l’independance est identique avec celle d’un depart dans la vie. Tu quittes tes parents pour etre maitre de ton destin, pour assumer tes choix, vivre ta vie, libre. Ce qui ne veut pas dire que:
    – tu detestes tes parents
    – tu vas couper tous les ponts avec eux
    – vivre plus riche ou plus heureux

    Ca veut juste dire que tu vas vivre TA vie en adulte. C’est le chemin normal de l’evolution, celui qui te permet de t’epanouir et de forger ton identité.

    En ce moment le peuple quebecois ne peut ni s’epanouir, ni forger son identité par rapport aux autres nations. Nous restons une nation dominé par une nation dominante et paternaliste.

    Tu vois, ton appartenance à la nation quebecoise s’arrete dès que tu t’etablie hors de la province plus de 6 mois dans une residence principale. Et inversement, n’importe quel canadien devient quebecois dès qu’il s’installe plus de 6 mois au Quebec. Ca c’est le coté legal. Comment veux-tu me parler d’une nation distincte quand nous n’avons meme pas de citoyenneté et encore moins un pays. Combien de quebecois de coeur, de sang vivent à l’exterieur du Quebec et ne sont pas comptés et ne peuvent pas voter pour l’avenir de leur pays ?! Et combien de canadien, de gens ne reconnaissant pas la nation quebecoise ou la combattant vivent au Quebec et sont appelés des Quebecois !?!

    Un pays, ca presse, il n’y a pas d’autre voie, pas parce que je veux absolument avoir raion, juste parce que c’est comme ca que ca marche dans le monde ! Tu as une nation, tu dois avoir un pays, sinon tu n’es pas reconnu comme appartenant à ce peuple à ta juste valeur.

    Ca n’empeche pas ensuite de faire une federation comme tu aimerais, mais ce sera une federation de pays ! Tant qu’on ne va pas sur cette voie, on est dans l’erreur et les deux solitudes persisteront.

    C’est MON avis, j’ai le droit de l’avoir, ainsi que le droit de penser que tu te trompes. Ca ne veut pas dire que j’ai raison ou que tu es tort. Tu peux etre en desaccord et je peux reaffirmer que tu te trompes.

    Tant que tu n’apporteras pas des arguments convaincants sur la possibilité de vivre en quebecois libre sans avoir un pays, c’est à dire pouvoir vivre où je veux dans le monde sans perdre ma nationalité, je ne pourrais pas preter une once de crediblité à ta solution. On restera soumis à une nation dominante.

    Tu veux un exemple concret ? Je suis francais, je vis ici depuis plus de 15 ans, et je vote à toutes les elections presidentielles francaises et je fais elire un representant des francais à l’etranger. Est-ce qu’un quebecois vivant depuis 15 ans en France peut voter aux elections provinciales et lors des referendums ? Non, ce n’est plus un quebecois, ce n’est plus qu’un canadien venant de la province de Quebec. Et dans ton systeme, rien ne changera car il n’y aura pas plus de citoyenneté quebecoise… pourtant nous sommes distinct, c’est ce qu’ils disent les nationalistes canadiens pour faire fermer la gueule de ce petit peuple de moutons et d’abrutis. Et les gens ils sont contents… des caves, je maintiens ce que j’ai dit. A eux de me prouver que j’ai tort en se prenant en main et en vivant leur destiné, celle d’etre une nation libre et adulte.

    J’ai « toujours raison » parce que je me base la plupart du temps sur des faits et la loi me donne donc raison quant au statu d’un quebecois. Mais je lis tes arguments quand meme et je les analyse. Si ils sont pertinents crois-moi je pourrais changer d’avis. Mais dans les faits, le systeme actuel et celui que tu proposes ne permettrons pas aux quebecois de s’epanouir internationallement ! ne trouves-tu pas ca grave pour un internationaliste comme toi ?

  46. @Reblochon

    Je crois qu’Internationaliste savait très bien que vous ne le traitiez pas personnellement de « cave ».

    Le terme « anti-impérialisme » devrait remplacer « anti-américanisme ».

    C’est bien beau l’indépendance collective du Québec mais il faudra aussi se battre pour notre indépendance individuelle envers l’État.

    Pour le reste, je suis d’accord avec vous.

  47. Internationaliste | Répondre

    Effectivement je n’ai pas pensé que tu t’adressais personnellement à moi. Mon point était que ce n’est pas en traitant tout un peuple d’abruti, cave ou autres mots du même genre que tu vas les convaincre et mener à bien ton projet.

  48. Internationaliste | Répondre

    Selon le peuple québécois peut s’épanouir très bien à l’intérieur d’un pays fondé sur une association volontaire des Québécois, des Canadiens Anglais et des Autochtones. Ce qui est loin d’être la réalité présentement, mais nous devrons y arriver un jour.

  49. @Internationaliste

    Non ce n’est pas le seul argument, il y a aussi les tensions ethniques et linguistiques qui en résulteraient et la possibilité de balkanisation du Québec

    Il y a déjà des tensions ethniques actuellement en raison du mulicul d’État canadian à la sauce Troudeau et en raison de la chicane actuelle « fédéraleux vs nationaleux ». Ce ne sera pas pire dans un Québec séparé.

    Je suis d’accord avec vous en ce qui concerne la balkanisation. Le balkanisation du Québec est un pas dans la bonne direction vers une démocratie plus directe. Bonne affaire! Voilà un argument de plus pour qu’un anarchiste appuie la séparation du Québec!

    Mais la très forte possibilité qu’un Québec souverain tombe sous tutelle américaine est suffisant pour me faire rejeter ce projet.

    Fort peu probable. Et même si c’était le cas, ce serait moins pire que la situation actuelle, où le Cacanada se fait dicter sa politique militariste et sa politique de répression policière par les autorités américaines.

    Il ne faut pas sous-estimer l’importance des batailles des francophones hors-Québec. Au contraire. Et ces gens se battent pour conserver leur langue et ils ont fait des gains, notamment au Nouveau-Brunswick.

    L’assimilation se poursuit dans le ROC. Il faut donner le crédit aux séparatistes pour les rares « gains » faits par les francophones du ROC. C’est une bataille perdue et les communautés francophones du ROC sont maintenus artificiellement en vie grâce aux séparatistes.

    La séparation du Québec représente pour eux la perte d’une présence francophone importante au sein du Canada et je comprends parfaitement leur réticence, voire leur opposition à ce projet.

    Tout à fait d’accord.

    Quant au libre-échange, le PQ sous la houlette de Parizeau et Landry a fait activement campagne en sa faveur en 1988 et n’a pas changé sa position depuis. Les nationalistes bourgeois du PQ et du BQ sont de grands partisans de l’intégration économique avec les USA.

    Encore une fois le sophisme « séparation=nationalisme péquiste ». J’en en rien à foutre du PQ et de ses niaiseries mais ça n’invalide pas le projet séparatiste. Les opposants les plus virulents au libre-échange sont des séparatistes, ce qui est dommage, car le soi-disant « libre-échange » (qui n’en est pas vraiment un) est moins pire le protectionnisme à la Obama. Les plus vigoureux zélateurs du soi-disant « libre-échange » sont des fédéraleux comme Dion, Harper, Charest et Dumont. Ceci invalide-t-il le fédéralisme?

    Bien sûr, certains nationaleux séparatistes sont étroits d’esprit mais les fédéraleux sont encore pires. Les racistes, les pro-vie, les christiano-fascistes, les sioni-fascistes, les corpo-fascistes, les islamophobes, les masculinistes et les militaristes les plus virulents sont des fédéraleux.

  50. @Internationaliste

    le peuple québécois peut s’épanouir très bien à l’intérieur d’un pays fondé sur une association volontaire des Québécois, des Canadiens Anglais et des Autochtones. Ce qui est loin d’être la réalité présentement, mais nous devrons y arriver un jour.

    Votre projet a du bon mais une telle réforme constitutionnelle est infaisable dans le Cacanada.

  51. « le peuple québécois peut s’épanouir très bien à l’intérieur d’un pays fondé sur une association volontaire des Québécois, des Canadiens Anglais et des Autochtones »

    et internationalement, quand on arrivera tous ensemble, on se presentera comme quoi ? Je connais deja la reponse : la nation canadienne. Ca ne changera pas aux yeux des autres pays, hors la France à la rigueur. Nous sommes pour eux que des canadiens car ils ne se reconnaissent qu’entre pays. Donc pourquoi refuser l’independance pour faire ensuite une federation de pays. POurquoi cela va à l’encontre de votre projet ? Je ne vois pas.

    Et je me permets de traiter une fois de plus le peuple quebecois de caves.
    -1- ca ne changera rien aux elections ou à mon projet, car il n’y a rien de plus con qu’un electeur et sa memoire ne peut pas depasser 6 mois. Donc il m’aura deja oublié d’ici les prochaines elections.
    -2- je suis un personnage insignifiant d’Internet, comme si mes paroles pouvaient changer quoi que ce soit !
    -3- c’est ce meme peuple qui a le fardeau de la preuve et qui devra me demontrer que j’ai tort. Deja en assumant ses choix et en se prenant en main. POur le moment, il ne sait que chialer sur le federal et les minorités ethniques. Pas fort et loin d’etre mature.
    -4- ce n’est pas une insulte mais une constatation, un fait. Nous sommes un peuple de caves pour nous contenter d’etre sous la domination d’une autre nation.

  52. @Reblochon

    Tout de même, une fédération canadian décentralisée serait moins pire que le statu quoïsme de la charogne étatiste soi-disant libérale et du NPD.

  53. Internationaliste | Répondre

    Dans mon message je voulais dire selon moi. Désolé pour l’oubli.

    Le PQ étant le seul parti à pouvoir réaliser l’indépendance, il est normal que l’on associe les deux ensemble. La séparation du Québec serait un obstacle à la mise en place d’une réforme constitutionnelle en profondeur. Cette réforme a pour but d’empêcher la séparation du Québec et permettre le maintien d’un Canada uni mais complètement différent de ce qu’il est présentement.

  54. @Internationaliste

    Il est compréhensible d’associer PQ et séparation mais les défauts du premier ne discréditent pas le second.

    Ça ne sert à rien de renégocier la Constitution canadian: sauf pour raviver le mouvement séparatiste!

  55. Internationaliste | Répondre

    Je ne crois pas que la séparation du Québec va se produire. On est très loin d’une quelconque effervescence autour de ce projet et même le PQ a reporté le référendum aux calendres grecques. Aussi bien accepter cet état de fait et travailler dans le sens du projet dont je vous parle.

    Pour plus d’info à ce sujet vous pouvez consulter le site web du Parti Communiste du Canada à http://www.communist-party.ca

  56. Je ne vois toujours pas en quoi l’independance du Quebec empecherait un canada uni d’exister. Une federation de pays, c’est bien uni non ?

    Internationaliste tourne en rond sans jamais repondre à ce fait.

    L’independance est peut-etre la revolution qu’il faut à ce systeme federal pour evoluer et pourrait etre un moteur enrichissant pour nos deux pays. Les souverainistes à chaque referendum, relisez la question, ont parlé d’une negociation avec le federal. Si la federation ne tient plus, ca ne sera pas de la faute des souverainistes mais des nationalistes canadiens qui ne veulent rien lacher et rester dominants. Il faut arreter d’accuser les souverainistes de tous les torts et de se complaire dans la propagande federaliste, federalisme que vous denoncez. Faut savoir de quel camp vous etes, pour le moment vous defendez la federation actuelle.

    Qu’est-ce qui vous fait peur dans l’independance du Quebec, parce qu’à vous lire ce n’est que de la peur, rien de rationnel.

    Vous avez le fardeau de la preuve. Je refuse de le porter plus longtemps, je n’ai rien à justifier. Ma demande est legitime, celle de la liberté d’une nation. La demande des federalistes ne l’est pas. D’ailleurs c’est le message de Trudeau en 80 et Chretien en 95 : le peuple quebecois a envoyé un message clair, c’est au canada d’evoluer… resultat: RIEN depuis. Bon on a laissé deux chances, sans compter les tentatives de changer la constitution, je n’ai plus de temps à perdre avec ces gens, la souveraineté est la seule solution pour qu’un dialogue s’etablisse enfin d’egal à egal … ou pas, et ca sera à eux d’en decider. Le peupe quebecois a largement fait sa part, ca suffit !

  57. @Internationaliste

    Il y a plus de chances de réussir la séparation du Québec que de renouveler le fédéralisme. Croire au renouvellement du fédéralisme, c’est pareil comme croire au Bonhomme Sept Heures!

    Le Parti Communiste du Cacanada est un délirium tremens étatiste passéiste qui nuit au NPD en favorisant la charogne soi-disant libérale et CONservatrice. L’art de se tirer dans le pied contre le NPD et contre son propre intérêt!

  58. Reblochon, le seul véritable argument d’Internationaliste contre la séparation est la proximité des États-Unis.

  59. Si ils nous bouffaient, on serait au moins number one pour une fois, au lieu de se trainer la nation canadienne, meme pas capable de se faire respecter dans l’articque !

  60. Excusez pour le double post.

    Devant un gars qui nous demande de ne pas se balkaniser et qui nous affirme qu’il ne faut pas amalgamer tous les canadiens, il est quand meme marrant de faire la meme chose envers les etats-unis. Qui sait, avec Obama, ils sont peut-etre à tournant de leur histoire et vont devenir le plusss beau pays du monde. En tout cas, ce n’est pas en les traitant de monstre qu’on va leur donner envie d’evoluer. Internationaliste devrait s’appliquer sa propre medecine.

    Franchement si c’est son plus gros argument… separons nous tout de suite, on n’a plus rien à attendre.

  61. Internationaliste | Répondre

    Je ne mets pas tous les Américains dans le même panier cher Reblochon. Il y a des classes sociales différentes et des forces progressistes et même révolutionnaires comme partout ailleurs dans le monde.

    Mais l’avènement d’un Québec indépendant sous la tutelle américaine avec des politiques néolibérales encore plus avancées que maintenant n’est pas une perspective réjouissante.

    Je ne vois pas en quoi le PCC nuit au NPD puisque ce sont deux partis très différents. Le PCC est un parti révolutionnaire et marxiste-léniniste alors que le NPD est un parti social-démocrate.

  62. Internationaliste | Répondre

    Avouez que votre option n’est guère populaire en ce moment et qu’elle risque de le devenir de moins en moins. Les gens sont écoeurés d’en entendre parler, c’est pourquoi le PQ a changé sa tactique.

  63. Ha ha ha l’argument à deux balles !

    Que mon option ne soit pas populaire ne la rend pas plus mauvaise pour autant. Ca n’a aucun rapport. Elle est faisable, logique, legitime et à mon avis la seule solution pour sortir de cette impasse.

    BOn encore le discours federaliste (heureusement que vous n’en etes pas un !) sur l’option souverainiste qui descend.

    Et oui, elle descend elle monte et à chaque remontée elle gagne quelques pourcentages. La derniere fois on a perdu de combien ? De 0.44%. Pensez-vous qu’au prochain referendum, car il y en aura un c’est obligé, nous resterons encore sous les 50%.

    Quand il y aura un prochain referendum, c’est à dire quand les quebecois en auront de nouveau marre de cette federation, quand il y aura eu un nouveau coup de pute de la part du federal (et il y en aura d’autres), quand il y aura une desillusion, une crise economique nous faisant plus croire en l’interet de rester avec le canada (ca aussi ca s’en vient à l’horizon), les quebecois voteront surement massivement contre la federation canadienne. La seule chose qui m’ennuit, ce n’est pas de savoir qu’on va gagner, je le sais, c’est inevitable, c’est de savoir pourquoi les quebecois auront choisi de faire un pays… et à mon avis, ca ne sera pas la bonne raison, une raison economique.

    Elle risque de le devenir de moins en moins ? Ah bon, qu’est qui va changer pour que les egocentriques ne se referment pas plus sur eux memes, que les patriotes aspirent encore plus à etre maitre de leur destin. Mes enfants sont souverainistes, ils auront le droit de vote dans 6 ans environ. Nous sommes immortels, ca fait 300 ans qu’on se bat, 300 ans qu’on avance centimetre par centimetre, 300 ans qu’on gagne. Mais bon, les federalistes essayent de nous decourager.

    En ce moment on est dans le creux de la vague. Il y a suivant les mois entre 36 et 40% de souverainistes repondant OUI à une question claire: voulez-vous devenir independant du Canada. Alors maintenant imaginez plusieurs choses :

    -1- quand on sera de nouveau dans le haut d’une vague
    -2- quand on posera une question plus subtile, vous voyez ce que je veux dire
    -3- quand les federalistes auront epuisé pour une troisieme fois toutes leurs argumentations bidons et mensongeres.
    -4- l’effet nul qu’aurait un autre love-in et la surveillance bien plus serré des depenses illegales du federal.

    Moi je vous dis, en regardant les leaders federalistes paniquer, marcher sur des oeufs pour reconnaitre notre nation, eviter de reouvrir la constitution, patiner 15 jours pour reconnaitre le kosovo, ce sont des signes qui ne trompent pas, ils ont la chienne, ils savent en haut lieu que nous sommes loin d’etre mort.

    Oui le PQ a changé sa tactique, ca ne donnera rien de mieux. Ce n’est juste qu’une question de moment, pas de tactique. On refera une cage à homards et on attrapera de nouveaux tous ces abrutis d’electeurs. Ne vous choquez pas les federalistes font pire. Ils ont eux aussi une cage à homards, mais en plus ils manipulent le vote ethnique en leur vendant une propagande honteuse ou en utilisant des moyens douteux. Connaissez-vous les bulletins pre-remplis pour les neo-quebecois ne parlant ni anglais ni francais ? Une sorte de memorisation pour qu’ils sachent qui voter sans meme savoir le nom de la personne ? Une methode utilisé aux dernieres elections provinciales dans Cremazie par le PLQ ! Mais meme avec cela ils n’arriveront pas à nous battre.

    Revez en couleur en pensant que les souverainistes puissent disparaitre. Et regardez bien comme on va bientot remonter en puissance, encore un mandat de charest, dons dans 6 ou 7 ans. Il y a en plus un paquet de jeunes qui vont arriver, ca vote pour nous ca ! Et il y aura toujours moins de vieux, l’electorat preferé des federalistes, normal, c’est plus facile a effrayer et manipuler. On voit comment ils se comportent dans les maisons de retraite, ca non plus ce n’est pas un secret. On les connait tous leurs trucs, meme si on ne peut pas les denoncer faute de preuves officielles.

    Si ce n’est pas le prochain referendum, ca sera le suivant, ou l’autre. C’est une fuite en avant pour les federalistes. En terme d’histoire, c’est tres court, on n’est pas à 50 ans prets. Mais on connait deja le resultat final. C’est la voie normal pour un peuple arrivé à maturité.

    Et apres avoir parlé avec vous, desolé de vous apprendre que vous etes un federaliste, meme si vous etes different de ceux actuellement en place.

    Pour un Quebec libre, jusqu’à la victoire ! La releve est deja là. Et la votre ?

  64. internationaliste | Répondre

    Je me demande bien qui va organiser le prochain référendum. Sûrement pas le PQ qui est prêt à le mettre de côté pour gagner plus de votes. Ni le nouveau Parti Indépendantiste ultranationaliste et xénophobe qui veut tenir une élection référendaire.

    Vous parlez de prochain référendum avec une telle certitude que je trouve ça triste. Quel gaspillage d’énergie et de temps.

    On eu le scandale des commandites il y a quelques années qui laissait croire à une nouvelle vague souverainiste qui n’a pas eu lieu. Pourtant ce scandale était parfaitement odieux et dégoûtant et a représenté un formidable gaspillage de fonds publics. Ne me dites pas par contre que les souverainistes ne sont pas capables de faire la même chose. On a bien vu avec Oxygène 69 ou quelque chose du genre qui a entraîné la démission de Gilles Baril en 2002. C’était à une échelle moins grande, mais c’était quand même de la corruption. Tous les partis bourgeois sont capables de faire de telles choses.

    Je dois vous avouer que votre détermination est admirable même si vous faites fausse route. Par contre je ne pense pas que votre rêve se réalise un jour. Il est grand temps de passer à autre choses. Quand Anarcho-Pragmatiste me dit que la séparation du Québec va permettre de réduire la taille de l’État je lui donne raison, car c’est certain que sous tutelle américaine les programmes sociaux et les sociétés d’État vont passer au tordeur et ce sera une privatisation généralisée. Ne cherchez pas plus loin les raisons de mon opposition à la séparation du Québec.

    Si je suis fédéraliste pour vous je suis prêt à l’accepter même si je ne suis pas d’accord avec l’utilisation que vous en faites. Je m’oppose autant aux fédéralistes canadiens qu’aux souverainistes québécois.

  65. Mais vous vous battez pour construire une federation ou les quebecois ne seront pas reconnus quand ils quitteront leur province !

    Vous parlez de l’argent gaspillé pour lutter contre la souveraineté, attendez vous à en perdre encore enormement dans votre canada meme si vous le faisiez.

    Et la corruption et les fraudes pour payer ses depenses electorales, TOUS les partis en font. De l’extreme gauche à l’extreme droite. Alors vos termes de bourgeois, vous pouvez les remballer, on n’est plus en 68 ! J’ai passé l’age d’entendre un amalgame aussi grossier, de la bouffe pour jeune anar/coco revant d’un monde sans richesse personnelle. Et pourtant je ne suis pas bourgeois. Faudrait que vous regardiez la definition dans un dictionnaire avant de le distribuer à toutes les sauces.

    Ma determination est la meme que celle de 30% de souverainistes incompressibles. Nous avons toujours ete là, nous serons toujours là, tant que nous n’aurons pas notre pays ! Alors habituez vous et prevoyez nous dans votre plan de match. Ah les deux solitudes.

    Ca serait si simple de mettre toute notre energie à construire une federation de pays et d’avancer dans le meme sens. Mais non, c’est pour cela que votre projet est moins viable que le mien et encore plus utopiste.

    Pour en revenir au PQ, oui ils ont mis le referendum de coté. Mais ils n’ont jamais dit qu’ils n’en tiendraient pas un quand ca leur tentera ! Ils ont juste enlevé l’OBLIGATION d’en tenir un le plus rapidement possible apres la prise du pouvoir. Ce qui entre nous veut strictement rien dire ! La cage aux homards et vous y rentrez gentiment, on n’en demandait pas tant !

    Attachez votre tuque, ca brasser dans les dix prochaines annees. Ce qui est un temps tres court en politique. Le canada, une utopie qui arrive en fin de course, comme la grande majorité des federations anciennes de cette planete. Une future yougoslavie. Bienvenu dans mon reve puisque vous refusez de nous traiter en nation egal, c’est à dire possedant un pays comme la nation canadienne. Et ca se dit interNATIONaliste… quel mauvais pseudo.

  66. Internationaliste | Répondre

    Ce n’est certainement pas avec 30% de gens que vous réaliserez la souveraineté du Québec.

    Pour votre info, la bourgeoisie est un terme tout à fait pertinent qui correspond à la réalité. Il y a toujours des gens qui contrôlent les moyens de production et d’autres qui vendent leur force de travail pour survivre. La société de classes existe toujours.

    En passant vous dites n’importe quoi. Vous m’accusez de vouloir construire une fédération ou les Québécois ne seront pas reconnus en sortant de leur province. Je n’arrête pas de dire le contraire!

    Vous me dites aussi cette jolie perle « Bienvenu dans mon reve puisque vous refusez de nous traiter en nation egal ». Je ne cesse de parler d’une réforme constitutionnelle ou le Québec et les autres peuples qui composent le Canada seraient reconnus en tant que nation avec leurs droits nationaux. Je pense que vous ne savez pas lire ou bien vous êtes tellement aveuglés par votre nationalisme étroit que vous ne voyez plus clair.

    Avant de dire n’importe quoi soyez donc capable de comprendre ce que votre interlocuteur dit.

  67. @Reblochon et Internationaliste

    Votre discussion est fort intéressante mais j’y reviendrai plus tard. Mais continuez à discuter. Je vous lis avec intérêt.

  68. Internationaliste | Répondre

    Je me demande si notre Reblochon est aussi favorable à l’indépendance de la Corse, du Pays Basque Français, de la Martinique, de la Guadeloupe, de la Nouvelle-Calédonie qu’il met d’ardeur à promouvoir la séparation du Québec.

  69. Ha ha ha ! Mais il va nous sortir tous les arguments federalistes bidons…

    Pour commencer, apprenez à lire. J’ai dit qu’il y avait 30% incompressible. Ca veut dire que ca ne descendra pas en dessous de ca. La base dur du mouvement souverainiste. Celle qu’on retrouve dans les pires debandades de ce mouvement et quelque soit le moment que vous choisirez. Mais techniquement on est bien plus que cela. Ca depend juste des jours. Au derniers referendum, on etait plus de 50% et apres au resultat 49.44% pour cent ou un truc du genre. Et ca c’est en comptant les magouilles federales, les canadiens ayant voté chez nous, les immigrés naturalisés en toute hate et toutes les autres magouilles que vous connaissez. Rien de comparable avec ce qu’on a pu voir du coté souverainiste.

    Des nations avec leurs droits nationaux, ca s’appelle des nations souveraines ne vous deplaise.

    Et avant de dire n’importe quoi soyez donc capable de comprendre ce que votre interlocuteur dit. Moi je vous ai tres bien compris. Notre leader n’ira surement pas se presenter au nom de la nation quebeco-canado-amerindienne. Il dira: bonjour, au nom du canada… blablabla. Comme aujourd’hui donc on n’en veut pas !

  70. Sinon je suis completement favorable à l’independance des Corse, du Pays Basque, de la Martinique, de la Guadeloupe, de la Nouvelle-Calédonie, on peut ajouter la polynesie francaise et tout ce que vous voulez.

    J’ai d’ailleurs deja milité pour la Martinique et la Guadeloupe.

    C’est bon, j’ai passé le test, j’ai le droit maintenant d’etre un souverainiste du quebec.

    Ca c’est tout à fait le genre de petite attaque mesquine s’en prenant à ma nationalité francaise parce qu’on est à court d’argument et qu’on essaye d’atteindre son adversaire de facon detournée. Ne vous inquietez pas, tous les federalistes s’essaye, on commence a etre habitué. Comme si mon origine avait quelque chose à avoir avec la souveraineté du Quebec. Naturellement, je pense que c’est inutile que je vous demande des excuses, nous sommes sur internet. Ca reste petit comme hatitude.

  71. Pour finir, si nous n’avons pas de pays, si nous n’avons pas de citoyenneté, expliquez-moi comment un Quebecois hors Quebec pourra etre reconnu ?

    En passant donnez moi votre definition de ce qu’est un Quebecois. Juste pour qu’on rigole ensemble. Vous allez vous rendre compte que votre projet ne marche pas. Tout simplement parce qu’il y a qu’une nationalité reconnue par une citoyenneté qui fait qu’on peut aller vivre ailleurs dans le monde tout en restant le citoyen de l’endroit d’où l’on vient. Et comme vous ne militez pas pour la souveraineté du Quebec ou pour la citoyenneté quebecoise, on ne voit vraiment pas comment vous allez vous en sortir.

    Et si vous etiez pour une citoyenneté quebecoise, qu’elle serait d’apres vous les criteres pour l’obtenir ?

    Vous allez voir, on va vite s’enliser avec votre vision. Avec la mienne c’est on ne peut plus simple. On est un pays, ca ca existe deja de part le monde, on sait que ca marche, et ensuite on fait une federation de pays. Ca aussi ca existe. Donc vous ne pouvez pas me dire que mon projet n’est pas realisable. Ca existe deja dans le monde. J’ai « toujours raison » pas parce que je suis plus intelligent que vous, simplement parce que ce que je propose existe deja ! Je n’ai rien inventé.

    Et si ca ne marche pas, c’est seulement de la faute des canadiens francais refusant de perdre leur statut de citoyen modele canadien, des colonisé de la plus belle espece, des assimilés (et ce n’est pas une insulte, c’est ce qu’ils sont, une constation simple), quelques nostaliges anglos de toronto (speak white) et à cause de quelques francophobes rednecks de l’ouest. Sinon ca ferait longtemps sans ces fanatiques que nos pays seraient prosperes amis et unis.

  72. Internationaliste | Répondre

    Si je vous ai posé la question sur la Corse, la Martinique, etc, c’était pour voir votre niveau de cohérence. Il n’y a rien de mesquin à vous poser ce genre de question. Mais bon vous semblez avoir l’épiderme sensible comme bien des séparatistes.

    Il est faux de prétendre que droits nationaux équivaut toujours à la séparation politique. Il peut très bien y avoir plus d’une nation à l’intérieur d’un État avec tout le respect accordé pour leurs droits nationaux.

    Encore une fois si vous pensez réussir à votre projet nationaliste pour le Québec bonne chance! Les gens sont tellement tannés d’en entendre parler. Le Parti Vert du Québec fait des gains électoralement alors qu’il n’aborde même pas cette question.

    Je n’appuirai certainement pas la souveraineté du Québec avec un parti comme le PQ qui surfe sur la vague identitaire du débat sur les « accomodements raisonnables » et qui veut interdire à toute personne ne maîtrisant pas suffisamment le français de se présenter aux élections. Plus ethniciste et xénophobe que ça tu meurs.

  73. Si vous voulez lutter contre le PQ, raison de plus de voter pour l’independance du Quebec. En restant dans la federation, vous laissez enormement de pouvoir à ce parti.

    De plus c’est completement ridicule de penser une seule seconde que si nous devenions un pays, le PQ y regnerait en maitre tel dans une dictature. Le lendemain d’un referendum gagnant le paysage politique du canada et du Quebec se trouverait assaini car il n’y aurait plus cette lutte ridicule entre souverainiste et federaliste. Ridicule car on ne peut pas empecher une nation mature de devenir souveraine. Ca c’est dans l’histoire, verifiez.

    Vous devriez revoir votre argumentation avec d’autres choses que de la speculation, de la crainte et en mettant un peu plus de chose constructive. Comme par exemple la creation d’un nouveau pays et d’une nouvelle federation. Dès que vous abordez l’option souverainiste, c’est negativement en pensant que nous allons perdre enormement. A la difference, quand j’aborde la notion federaliste, je ne nie pas les avantages d’etre dans le canada actuellement, comme notre place au G8, et les avantages de construire une federation de pays.

    Vous n’avez pas repondu à mes questions. Est-ce par oubli, parce que vous ne pouvez y repondre, ou parce que vous patinez devant un fait indeniable ?

    1- si nous n’avons pas de pays, si nous n’avons pas de citoyenneté, expliquez-moi comment un Quebecois hors Quebec pourra etre reconnu ?

    2- quelle est votre definition de ce qu’est un Quebecois ?

    3- si vous etiez pour une citoyenneté quebecoise, qu’elle serait d’apres vous les criteres pour l’obtenir ?

    Allez-y et pensez comment vous allez gerer ca dans votre federation se presentant comme issu de toutes les nations sans en favoriser une plus que l’autre. Pas facile hein ? Jusqu’à aujourd’hui, pas un federaliste n’a pu y repondre. C’est simple, parce qu’il n’y a pas d’autre facon. Il faut obligatoirement gerer la circulation à l’interieur de la federation et adopter une citoyenneté quebecoise, ca c’est le minimum pour y arriver. A moins d’etablir le droit du sang au lieu du droit du sol. Mais bon, là, il n’y aura que les pures-laines avec un pedigré de 1760 qui pourront y pretendre !

    Alors repondez=moi, j’aimerai comprendre. ou vous pouvez aussi admettre que j’ai raison… et revoir votre position. Il parait que seul les souverainistes sont bornés, refermés et fanatiques.

    Quant à votre question sur la France, vous seriez bien le premier à me la poser sans essayer de me mettre dans l’embarras. Bon, vous voyez que ma coherence est valable. Meme que plus haut vous pourrez relire que j’affirme etre pour la souveraineté des premieres nations le jour où elles auront atteint un niveau de maturité leur permettant d’etre auto-suffisantes. Ca ne me derange pas de partager, le monde est grand, tout le monde a le droit d’y avoir une place au sein des nations… avec le pays qui va avec.

  74. Internationaliste | Répondre

    Cher Reblochon, nous n’avons pas besoin d’État indépendant pour être reconnu comme nation. Même le gouvernement Harper l’a reconnu bien que d’une façon vague et peu définie.

    Un Québécois pour moi est quelqu’un qui habite le territoire du Québec et je ne vois pas d’autre critère pour l’obtention d’une citoyenneté québécoise. Je ne vois pas la nécessité d’une telle citoyenneté.

  75. Ben voila. Donc quelqu’un qui n’habite plus le territoire du Québec n’est plus un Quebecois. Et vous me parlez de la reconnaissance internationale de notre nation en nous assigant à residence dans la crainte de ne plus etre reconnu pour ce que l’on est ?! Pour vous, nous ne sommes plus quebecois quand on quitte le territoire de la belle province, c’est tout ce que vous donnez comme credit à cette nation, cette culture, cette société distincte !

    Et Harper a reconnu la nation quebecoise uniquement dans un canada uni, donc si on se separe, nous ne sommes plus une nation.

    Allez, continuez à patiner et reprenez de l’argumentation conservatrice dans vos propos. On ne fait que commencer de rire.

    Alors j’attends encore une reponse à ma premiere question. Car vous n’avez pas repondu etant donné que vous etes dans l’erreur, excusez-moi de vous le faire remarquer. Bon comment puis-je etre reconnu comme quebecois à l’exterieur du Quebec ?

  76. Internationaliste | Répondre

    Pauvre vous. Vous dites n’importe quoi. Je n’assigne personne à résidence, du moins pas encore. Ne me donnez pas tant de pouvoir. Pour moi est Québécois quiconque habite le territoire du Québec. Il peut y avoir des Québécois à l’extérieur, comme il y a des Français à l’extérieur de la France. Je suis contre tout critère de pure laine et de pureté ethnique. S’il y a une citoyenneté québécoise elle devra être accordée à tous ceux qui habitent le territoire québécois peu importe son origine et sa langue.

    Quand j’ai dit que Harper a reconnu la nation québécoise j’ai souligné immédiatement les limites de cette reconnaissance. Présentement le Canada est uni et le Québec est une nation à l’intérieur de ce pays. Le fait de ne pas être un État séparé n’empêche pas le Québec d’être une nation.

  77. relisez vous, sans citoyenneté comment voulez-vous que des quebecois hors quebec puissent s’identifier ?

    Pauvre de vous, Vous dites n’importe quoi.

    On ne peut pas quitter la province de Quebec sans perdre son statut de quebecois car nous n’avons pas de citoyenneté et parce que le deplacement intramuro dans le canada n’est pas controlé. N’importe qui devient quebecois apres 6 mois de residence et inversement perd son statut apres 6 mois de residence principale en dehors de cette province !

    Donc qu’allez-vous faire pour changer cela dans votre pays de reve que vous voulez nous construire. Soyez coherent pour une fois. Et tant que vous y etes admettez que dans les modeles federatifs, celui de la federation de pays serait quand meme le plus simple à mettre en place tout en respectant chaque nation !

    Il peut y avoir des francais à l’exterieur de la france simplement parce qu’ils ont une CITOYENNETÉ ! Pfouuu, c’est dur à faire rentrer ce concept chez quelqu’un qui n’a pas de pays propre pour sa nation !

    J’attends toujours une reponse à ce probleme. Comment je fais pour rester quebecois en dehors du Quebec ?

    Quant à Harper, vous reconnaissez que sa reconnaissance ne tient pas la route et qu’elle est completement bidon. Donc, vous pouvez l’oublier, ca ne vaut rien.

  78. Internationaliste | Répondre

    Je n’ai pas besoin de citoyenneté pour déterminer si je suis Québécois ou non. Si je quitte le Québec je vais demeurer quand même un Québécois que ça plaise ou non au reste du monde. Je ne comprends pas votre acharnement sur ce point.

    Vous direz bien ce que vous voudrez mais le nationalisme étroit du PQ et de la SSJB très peu pour moi. C’est la même chose à mes yeux que le chauvinisme de grande nation du gouvernement canadien et des défenseurs du statu quo actuel.

    Ce qui compte en premier lieu pour moi c’est l’unité de la classe ouvrière et les bourgeois québécois sont mes ennemis autant que les bourgeois canadiens-anglais.

    Harper, Marois, Stronach, Dion, Martin, Copps, etc c’est du pareil au même à mes yeux.

  79. @Internationaliste

    Décentraliser le Cacanada par la voie politico-constitutionnelle est impossible. Échecs par dessus échecs. Mais réassayez-le, ça va favoriser les séparatistes!

    Finalement, vos arguments peuvent se diviser dans les trois points suivants:

    1) La tutelle des américains: déjà en progrès au Cacanada (avec la soumission à l’impérialisme américain) et pire que dans un Québec séparé. De plus, même si c’était vrai, ce serait moins pire que d’être sous la tutelle étatique du Cacanada. Bonne affaire pour les anarchistes.

    2) La balkanisation du Québec: ça nous rapproche d’une démocratie plus directe. Bonne affaire pour les anarchistes.

    3) Vous reconnaissez que la séparation du Québec aidera à réduire la taille de l’État: Bonne affaire pour les anarchistes.

    @Reblochon

    Vous avez raison sur plusieurs points mais vous illustrez aussi les limites du discours des nationaleux pour convaincre les électeurs du territoire québécois de la pertinence de la séparation du Québec. Faudra que les séparatistes passent par un chemin moins étatiste pour réussir!

    Pour vous dire bien franchement, Internationaliste a des meilleurs arguments en faveur (vous avez bien lu!) de la séparation que vous.

  80. Le Parti Communiste du Cacanada nuit au NPD, malgré ses différences, dans le sens où ses rarissismes partisans délirants voteraient pour le NPD si ce parti n’existait pas. Ils devraient se contenter d’être une organisation apolitique: ce serait plus utile.

  81. Il y au moins 45% de séparatistes au Québec. Mais ils ne sont pas tous péquistes! Plusieurs votent pour les Verts Suicidaires et l’ADQ!

  82. Internationaliste | Répondre

    Rien ne prouve que tous les partisans du Parti Communiste du Canada voteraient NPD si ce parti n’existait pas. C’est comme de prétendre que tous les électeurs de QS voteraient pour le PQ. Pour ton info il y a des membres du PCC qui votent pour le NPD dans des comtés ou le parti ne présentent pas de candidats.

    Je ne vois pas en quoi la domination américaine sur un Québec indépendant serait une bonne chose. Ce serait une accélération du démantèlement des programmes sociaux et de tous les gains réalisés au cours des luttes ouvrières et sociales depuis les années 30. La réduction de la taille de l’État dans ce contexte signifierait non pas la fin des subventions et du graissage de pattes pour les grandes entreprises mais plutôt une réduction drastiques des fonctions sociales de l’État.

    La balkanisation veut dire des guerres fratricides et ethniques ainsi qu’un morcellement sans fin du Canada. Il n’y a absolument rien de positif là-dedans à moins que vous ne souteniez les nettoyages ethniques ce dont je doute fort.

    Encore une fois je ne vois vraiment pas les avantages supposés de la séparation du Québec.

  83. internationaliste | Répondre

    Je met sérieusement l’affirmation de notre hôte à l’effet que 45% des Québécois sont indépendantistes. De toute façon je suis sûr qu’une bonne partie du vote indépendantiste est surtout un vote de protestation contre le statu quo chauvin actuel et l’État canadien. D’ailleurs c’était mon cas quand j’étais indépendantiste. Quand on découvre qu’il y a d’autres alternatives crédibles et bien meilleure que le projet souverainiste du PQ on peut changer notre position.

    Il n’y a pas que les Québécois qui s’opposent à l’État canadien. Bon nombre de travailleurs anglo-canadiens ainsi que les peuples autochtones luttent également contre cet État oppresseur. Il faut donc un front uni multinational de lutte contre l’oppression nationale et contre le capitalisme. C’est la position de mon parti le Parti Communiste du Québec section du Parti Communiste du Canada (à ne pas confondre avec le groupe révisionniste et ultranationaliste d’André Parizeau qui usurpe notre nom).

  84. Les limites du discours souverainistes et non nationaleux, car ce n’est pas etre nationaliste que de reclamer une reconnaissance internationale, sont seulement dus à la mentalité de né pour un petit pain des Quebecois qui se contente de peu et en plus s’excuse de le reclamer. Comme si une citoyenneté etait quelque chose d’horrible tandis que c’est completement legitime.

    Ca me fait marrer de voir internationaliste abonder dans ce discours en disant qu’il se fiche de ce que les autres pensent et qu’au fond de lui il sait ce qu’il est. Mais bien sur que nous savons tous ce que nous sommes. Est-ce un argument valable pour ne pas etre reconnu à notre juste valeur. Car n’empeche qu’il ne nous a toujours pas expliqué comment notre peuple, notre nation pourra etre reconnu d’egal à egal dans son modele federaliste. Sortie de la belle province nous perdrons une fois de plus legalement notre statut de quebecois, nous ne serons plus que des canadiens. Et il ose nous parler d’un pied d’egalité ?! C’est aberrant !

    De toute facon, dans l’histoire du monde, on n’a jamais attendu apres un peuple pour faire l’independance. Ca a toujours ete des leaders, des groupes generalement minoritaire qui ont poussé leur peuple à poser ce geste. On ne fera pas execption. Juste à attendre le bon leader, il y en aura un autre un jour, c’est sur. En attendant, on se contentera d’etre un petit peuple et de voir internationaliste pelleter des nuages avec son projet d’union pan-canadienne !

    Et le jour où vous me verrez voter pour un communiste… surtout pour un projet qui ne donnera pas plus de reconnaissance internationale à mon peuple, je pense qu’on peux dire qu’il ne depassera jamais plus de 5% de la population dans les intentions de vote, et il a le culot de me parler du recul des souverainistes ! Ha ha ha !

    Le projet d’une federation de pays est le plus simple a realiser et le plus equitable pour tout le monde. Simple ? Parfaitement. Deux votes ! UN pour le PQ, un autre pour le OUI. Apres le canada n’aura pas d’autre choix que de negocier d’egal à egal, de nation à nation, de pays à pays ! C’est comme ca que ca marche dans le monde, pourquoi serions-nous l’execption ? Parce que nous sommes né pour un petit pain ?

    Alors ! Comment je fais pour rester quebecois legalement en dehors du Quebec ? On ne le sait toujours pas !

  85. internationaliste | Répondre

    Pourquoi cette sempiternelle question? Vous êtes bien capable de répondre par vous-même. Vous n’avez pas besoin de mon avis il me semble.

    Pour te paraphraser le jour ou tu me verras voter pour le PQ et son projet nationaliste étroit n’arrivera jamais. De toute façon le PQ maintenant se fait concurrencer par le PI côté question nationale.

  86. Le PI est une farce qui restera minoritaire pendant de nombreuses annees, exactement comme les partis d’extreme gauche, communiste compris.

    Je connais en effet la seule reponse possible à ce probleme, mais vous me parlez d’un pays magnifique où toutes les nations seraient respectées et auraient leurs pouvoirs respectifs, et vous n’etes meme capable d’ecrire nour sur blanc la seule facon qu’un Quebecois aurait pour etre reconnu en dehors de son territoire… avez-vous un orgueil demesuré ? Peur de quelque chose ?

    Le projet du PQ n’est pas etroit, c’est simplement de faire un pays. Apres on en fera bien ce qu’on en veut, la democratie decidra et le PQ et son nationalisme n’aura rien à faire là-dedans. Vous ne comprenez rien à l’objectif de faire un pays, quitte à se servir du PQ pour y arriver. Vous restez collé sur des petits clivages de politicaillerie mesquine et nous parlez d’un pays federaliste où la nation quebecoise ne serait pas mieux reconnu internationalement qu’avec le regime actuelle. Bref, un programme de colonisé !

    Elles ont la vie dure les deux solitudes !

  87. Internationaliste | Répondre

    Vous avez l’accusation facile cher Reblochon. Dès qu’on n’est pas en faveur de l’indépendance du Québec on devient colonisé. Quant à votre question je m’en tape comme c’est pas permis. Si vous êtes pas capable d’y répondre par vous-même posez vous des questions.

    Le PQ est le parti du déficit zéro, des compressions sauvages dans les programmes sociaux, du virage ambulatoire désastreux, etc. J’ai commencé mon militantisme politique quand le PQ a pris le pouvoir dans les années 90 et il est hors de question pour moi d’appuyer ce parti bourgeois néolibéral. Même chose pour son projet souverainiste.

  88. Ben voila, on tombe sur l’esprit fermé des federalistes pas capable de donner tous les droits qu’un peuple devrait avoir.

    Ma question est quand meme repoussé d’une facon puerile tandis qu’elle parle d’un VRAI probleme au sein des federations. La reconnaissance de mes droits en tant que quebecois est nulle si je quitte ma PROVINCE ! Alors si ce n’est pas etre colonisé que de militer pour une federation qui refuse de reconnaitre les droits d’une nation distincte, Je ne sais pas ce que c’est ?

    Quand on est en defaveur des droits de la nation quebecoise en lui imposant la domination d’une nation etrangere, ici la Canadienne, on est en effet un colonisé, un assimilé. C’est la definition. Quand en plus, on lutte contre cette nation en lui empechant d’atteindre son autonomie en s’arrangeant qu’elle reste sous la domination d’une nation etrangere … attendez je regarde dans le dictionnaire … ah ! on est en plus un traitre à sa nation. Que ca soit les collabos de France pendant les deux guerres, que ca soit les Harkis en Algerie, etc… c’est bien cela que ces gens ont été. Apres qu’au Quebec ces mots soient tout de suite classé comme insultants et rabaissants… je le comprends bien de la part des federalistes, c’est sur que ca ne fait pas plaisir à entendre.

    Mais par contre, nous ne sommes pas obligé d’etre souverainiste pour ne pas etre considéré comme tel. Quand on se sent autant canadien que quebecois, il existe un autre camp. Celui qu’on choisit quand on est honnete et rellement juste. Le camp neutre, ni pour ni contre et on s’abstient de voter ou de militer pour l’un des camps. Sinon on prend position et on assume.

    Pour le moment, en regardant votre projet de federation, un projet qui limite les pouvoirs et les droits de la nation quebecoise, je sais dans quel camp vous placer. Assumez vos choix et ne me faites pas porter l’odieux de vos actes. Pour le moment vous vous battez contre la nation quebecoise en lui empechant d’avoir plus de pouvoir et de reconnaissance internationale. C’est un FAIT !

  89. Internationaliste | Répondre

    Pauvre Reblochon. Vous dites n’importe quoi encore une fois. Depuis ma première intervention sur ce sujet je ne cesse de dénoncer le statu quo fédéraliste actuel et de parler de la nécessité d’une réforme constitutionnelle en profondeur qui reconnaîtrait les droits nationaux des Québécois et des autres peuples qui composent le Canada. On abandonnerait le système des provinces pour celui des nations. Je ne milite pas plus dans le camp fédéraliste que dans le camp souverainiste. PQ, PLQ, ADQ, PLC, PC, etc sont tous des ennemis pour moi.

  90. Internationaliste | Répondre

    Pour votre info, même si les droits nationaux du Québec ne sont pas reconnus à l’intérieur du Canada on n’est pas un situation coloniale. La bourgeoisie québécoise s’est très bien développée au point d’atteindre le stade capitaliste avancé. Il faut voir la réalité telle qu’elle est.

    Mon camp est celui de l’unité de la classe ouvrière contre les politiciens et les bourgeois fédéralistes et souverainistes.

  91. « une réforme constitutionnelle en profondeur qui reconnaîtrait les droits nationaux des Québécois »

    Donc je vous demande encore une fois, comment permettrez-vous qu’un Quebecois hors Quebec soit reconnu pour ce qu’il est ? Avouez donc que votre projet n’a pas prevu cela et que vous avez une grosse lacune quant aux droits de la nation quebecoise et surtout de son peuple que vous assignez à residence si ils ne veulent pas perdre la reconnaissance legale de leur origine. Dans votre systeme, un Quebecois quittant le Quebec ne pourra pas voter dans son pays, comme moi je le fais par exemple en France. Donc il ne pourra plus participer à sa contruction, à ses choix et chemins politiques. De plus, vous allez permettre à n’importe quel canadien de devenir quebecois sans qu’il ne soit obligé de sentir appartenir à cette nation et sans qu’il travaille pour la faire avancer et grandir. Donc nous nous retrouverons au meme statu quo qu’aujourd’hui et les souverainistes resteront bien vivant. Donc conflits, perte de temps, d’argent, systeme politique defectueux car des partis souverainistes persisteront et les deux solitudes plus que jamais.

    Pourquoi refuser de construire une federation de pays ? QU’avez vous à craindre ? En quoi ca limiterait votre projet si ce n’est que d’empecher la nation quebecoise d’avoir tous les outils qui lui appartiennent pour progresser au sein des autres nations ?

    J’ai beau vous relire depuis le debut, je n’ai toujours pas compris. Votre projet prend l’eau à la premiere analyse comme le projet autonomiste de Mario Ducont. A la difference, mon projet est completement faisable, pour preuve il existe ailleurs dans le monde… et il marche !

  92. Et pauvre reblochon, ca c’est une insulte personnelle, heureusement que c’est moi qui suis soit-disant irrespectueux ! A bon entendeur salaud comme disait coluche

  93. Internationaliste | Répondre

    Désolé si je vous ai insulté. Vous avez l’épiderme sensible je crois. Il n’y a aucune volonté de ma part de vous offenser. Je trouve juste que vous avez un ton accusateur qui n’aide pas à faire avancer le débat.

    Vous voyez tout en terme de fédéraliste vs. souverainiste et je vous dis qu’on peut être ni l’un ni l’autre. Ce qui est mon cas. Je suis sensible à la question du démembrement du Canada parce que je sais que l’impérialisme américain va en sortir renforcé et ce ne sera pas un progrès pour le peuple québécois.

  94. Non je m’en fous completement. C’est juste pour la forme. C’est quand meme un manque de respect de dire pauvre monsieur truc d’un ton condescendant. Personnellement c’est le dernier de mes soucis, vous pouvez y vous lacher je ne vous en tiendrais pas rigueur. Je viens d’un site où la norme est de finir ses phrases par le mot « connard ». C’est comme bonsoir ou un simple coucou, une banalité.
    Je vous file l’adresse si vous avez du temps à perdre, vous n’allez pas etre deçu si vous aimez les echanges francs et viril. Il n’y a aucune censure (sauf pour ce qui est illegal … et encore).

    Oui je sais qu’on peut etre ni federaliste, ni souverainiste. Mais alors on ne se bat pas pour un des camps contre l’autre. Sinon ca veut dire qu’on en choisit un. Et je ne sais toujours pas comment vous allez regler le probleme dont je vous parle dans votre federation de reve. J’aimerai savoir. A moins que ce projet soit une ebauche completement imparfaite n’ayant pas reglée des problemes aussi important que la reconnaissance du peuple quebecois, distinct des autres peuples du canada, en dehors de votre federation. Pourtant vous nous vantez un federalisme d’ouverture et où toutes les nations seraient sur un pied d’egalité… ca part mal votre affaire. Et vous n’avez toujours pas repondu… Ca n’aide pas à faire avancer le débat, on est toujours bloqué sur ce point HYPER IMPORTANT ! Sans une reponse claire, je ne pourrais jamais souscrire à votre projet et je ne serais surement pas le seul. Dans mon projet, j’ai la reponse à ce probleme, tout simplement parce qu’il n’existera pas.

    Alors ?

  95. Internationaliste | Répondre

    Si tu t’en fichais complètement comme tu dis tu n’en aurais même pas parlé. Mais bon. Encore une fois ta question sur la reconnaissance je m’en tape royalement et je t’invite à y répondre toi-même.

    Pour moi le PQ c’est le parti trou-du-cul que j’ai combattu dans les années 90 à cause de ses politiques néolibérales et son projet souverainiste il peut se le mettre ou je pense.

  96. Internationaliste | Répondre

    Quand je promène dans mes belles Rocheuses je suis toujours Québécois.

  97. -1- Oui je sais que tu es completement contre le projet souverainiste donc obligatoirement un federaliste, car à ce niveau le probleme d’une allegeance neutre ne se pose meme pas.

    -2- La reponse sur la reconnaissance je te l’ai deja donné dix fois, il n’y a pas dix mille solution mais tu ne veux pas le reconnaitre, et tu m’as l’air d’etre completement bouché pour un federaliste « ouvert » qui espere creer une federation où les nations seront sur un pied d’egalité… ha ha ha ! dans le cul le pied oui ! Donc ce n’est pas ma reponse qui est importante car mon projet est complet, faisable et realiste. C’est TA reponse qu’on aimerait entendre, toi qui veux nous proposer un nouveau systeme federaliste. Mais bon en creusant un peu, on se rend compte que comme Mario tu es un beau reveur qui a un soir sur le coin d’une table imaginé un monde parfait et que dès qu’on gratte un peu, c’est une improvisation d’amateur, de beau reveur, d’incompetent (en plus completement fermé), parlant de probleme et refusant d’y apporter des solutions concretes et faisables !

    -3- Combattre le PQ, mais oui avec plaisir. Et le meilleur moyen de faire disparaitre ce parti pourri par son aile pro-syndicaliste-raciste-bourgeoise (tu dois aimer ce terme non ?) qui defend plus leurs acquis que les travailleurs, surtout si ceux-ci sont des neo-quebecois, c’est encore la souveraineté qui lui enlevera son plus gros atout, soit la lutte pour l’independance. Une fois libre, on n’aura plus besoin d’eux et ca deviendra un parti minoritaire comme QS ! Mais bon, tu vois bien ce que tu veux !

    -4- Elvis, quand tu te promène dans tes belles rocheuses, tu es en effet un Quebecois. MAIS si tu oses t’etablir là-bas plus de 6 mois dans une residence principale, tu n’es PLUS quebecois, tu es maintenant legalement un gentil Albertain ou un beau Britanno-Colombien. Tu n’as plus le droit de vote au Quebec, tu ne represente plus rien legalement ici ! Tu es au mieux un Canadien.

    Que c’est fatigant de devoir repeter mille fois la meme chose à quelqu’un d’obtu et orgueilleux qui ne veut pas comprendre la realité dans laquelle il vit car il est (sans vouloir l’insulté), un bon gros canadien francais bien assimilé à la nation canadienne ! Si me trompe, prouve-moi le contraire ! Tu es l’image parfaite de ces federalistes canadiens francais chiant dans leur froc dès qu’on leur parle de perdre leur plusss beau pays du monde, et cela en denigrant completement la souveraineté et en ne pouvant penser autrement que par le federalisme actuelle pronant une mentalité de dominant à dominé. Une preuve ? Vous refusez complement l’idee d’une federation de pays ou le Quebec serait alors traité d’egal à egal avec le ROC par son statut, qui lui permettrait de plus de mettre dans la balance des negociations la possiblité que ce pays libre se retire de cette federation si celle-ci lui nuit et sans devoir passer par un referendum complexe et couteux.

    Mais bon, il vous est plus facile de tout nier en bloc et de jeter l’odieux sur les mechants souverainistes…. comme font tous les beaux federastres canadians !

    Vous allez encore me dire que vous ne leur ressemblez pas, mais fait amusant, vous tenez le meme discours:
    – le quebec n’aura pas la meme reconnaissance que le canada
    – la nation quebecoise n’aura pas la meme reconnaissance que le nation canadian
    – le projet souverainiste on peut se le mettre ou je pense

    C’est vrai qu’avec une vision comme celle-là, le debat risque fortement d’avancer ! Mais continuez à faire de la projection et continuez à m’accuser d’etre obtu tandis que je vous parle de creer une nouvelle federation, d’avoir l’epiderme sensible tandis qu’il n’y a pas plus decontracté que moi derriere mon ecran ; l’habitude de « debattre » avec des gens comme vous, ca ne m’existe plus le poil des jambes, vous etes tellement previsible et facilement piegeable car vos projets sont malhonnetes (involontairement ou pas, là n’est pas la question)

    Vous illustrez parfaitement les deux solitudes, continuez de me donner pleinement raison. Merci d’etre passé.

  98. Continuez, c’est amusant!

  99. Internationaliste | Répondre

    Quand je me promène dans les Rocheuses je suis un Québécois errant! Personne ne me les enlèvera!

    J’aime ça les gens qui se donnent si facilement raison! Pas besoin d’avancer des arguments valables papa a raison!

    Pour ce qui est d’être obtus tu remportes la palme d’or car tu es incapable de comprendre ce que j’explique depuis le début.

    Qui a dit que je suis canadien-français? Je suis Grec né d’une mère égyptienne à Barcelone. Et gros c’est loin d’être mon cas.

  100. Tu m’etonnes que c’est amusant.

    Nier un fait, une loi et commencer à se drapper dans des definitions que d’habitude on me reproche de tenir, c’est à dire une citoyenneté de coeur, d’appartenance. Cette meme citoyenneté que la plupart des souverainistes souhaitent, reclamment et que les federalistes denoncent. Et lui il patine, s’enfonce, se noit dans ses incoherence ! Un projet de federation dans lequel il n’a meme pas prevu comment il allait gerer la reconnaissance des differentes nations la composant. Et il me reproche de ne pas donner ma definition, tandis que je l’ai fait dix fois sur cette page.

    Et il refuse de reconnaitre que son egalité entre nation ne pourra pas etre assumé tant qu’elles n’auront pas le meme statut et les memes pouvoirs. C’est à dire au minimum une citoyenneté ! Sinon comment diffencier l’une de l’autre ? Comment se dire de telle ou telle nation une fois que nous quittons un lieu geographique ? Comment definir qui peut obtenir cette distinction, car nous sommes effectivement une nation distincte, quand on laisse la libre circulation au sein du canada et en donnant les memes droits que les autres provinciaux seulement en s’etablissant pendant 6 mois dans une province ! Cet homme, derriere sa bonne volonté apparente, n’a rien compris au probleme des deux solitudes et à la reconnaissance de la nation distincte quebecoise. Nous n’avons meme pas une constitution à nous. Eux en ont une, eux ce sont les autres, les gens du ROC. Pourquoi dans une federation egalitaire nous n’en n’aurions pas ? Surement parce que ca nous donnerait trop de pouvoir, trop d’independance et ca, monsieur ne le supporte pas. Il se rend compte, meme si il ne veut pas le reconnaitre, qu’il ne vit que pour la nation canadienne.

    Et son excuse ridicule sur le danger des USA, comme si nous etions trop cons pour resister, ca me fait doucement rire. Né pour un petit pain, loser jusqu’au bout des ongles, il compte sur la nation canadienne pour nous proteger… et quand on voit comment elle nous protege des USA, on ferait bien d’etre independant, ca ne pourrait pas etre pire ! Il ne doit pas suivre les actualités ce bon communiste canadien !

    Mais bon, tu commences à me connaitre. Je suis un sale separatisse fanatique, donc tout ce que je propose ne peut pas etre pris en compte, meme si je defends un renouveau du federalisme canadien en proposant une federation de pays. Houla non, les Quebecois auront bien trop de pouvoir pour que ca satisfasse cet assimilé qui ne supporte pas que ses semblables puissent avoir du poids et une reelle influence dans les discutions avec le ROC. Et sait-on jamais, on risque d’etre trop incompetent pour etre capable de gerer notre pays, tu sais bien que nous sommes bien plus con que des slovaques, des slovenes, des peuples des pays baltes et meme des gens du kosovo. Nous ne meritont pas d’avoir la pleine maitrise de notre destiné. Tu te rends compte, les americains nous envahiraient et ca serait la fin du monde ! MAMAN !

    Sais-tu pourquoi que chaque fois qu’on parle avec un federaliste, il nous sort imanquablement un discours de peur comme principal argument ?!? Rien d’objectif, que du superficielle, de l’emotif, de la speculation, du subjectif ! Ca commence à devenir lassant. Et ce sont eux qui nous reproche de tuer le debat. Eux qui patinent et refusent toujours de repondre à des questions fort simples !

    Comment le peuple quebecois pourra etre reconnu en hors Quebec comme appartenant à la nation quebecoise ? On ne sait toujours pas comment ca marcherait dans son plusss beau projet du monde !

    Tu vas voir, il va me trouver « pauvre d’esprit » et me dire que je deviens insolant ! Mais bordel ! Qu’il reponde au lieu de fuir et de se cacher derriere des textes creux et des faux-fuyants ! Je ne lui demande pas quelque chose d’impossible, d’insurmontable. Juste comment il va faire. Tout ce qu’il a reussi à dire, c’est que je devais repondre à sa place. Bon ! Je vais le faire:

    Ecoute coco, t’es bien gentil, mais dans ton projet, le peuple quebecois sera encore et toujours une nation dominé par une autre nation. Ca y est tu allumes ou faut-il que je te le re-explique pour la 12eme fois ? Je te parle de lois, de faits, tu peux aller verifier, va sur le site d’elections quebec et renseigne-toi. Si tu quittes le Quebec plus de 6 mois pour t’installer dans une residence principale, tu perds ton statut de quebecois. Tu ne fais plus partie de ce peuple, de cette nation, comme Michaelle Jean qui est aujourd’hui une Ontarienne, tandis qu’à mes yeux, meme si elle n’est pas de mon avis quant à l’avenir du Quebec, elle est completement quebecoise. Mais non ! J’ai pris son exemple pour te demontrer que je ne donnais pas la nationalité quebecoise qu’aux souverainistes, je ne suis pas fermé et malhonnnete, je comprends qu’il y a des quebecois federalistes. Mais il serait peut-etre honnete de votre part de reconnaitre qu’il y a aussi des gens vivant au Quebec qui ne sont pas quebecois et qui vote pourtant à nos elections. Des gens qui comme vous dans les rocheuses gardent leur culture et leur origine bien contre eux et refusent de se considerer de l’endroit où le destin les a conduits. Comme par exemple des Ontariens pures-laines vivant au Quebec. Ce ne sont pas des Quebecois et ils votent à nos referendums pourtant ! On pourrait meme mettre les nationalistes canadiens francais qui refusent de reconnaitre la nation quebecois. Ils ne peuvent surement pas appartenir à quelque chose qu’ils ne reconnaissent pas ! Et bien eux aussi ils ont le droit de vote.

    Une citoyenneté et surtout un pays ! Ca presse !

    C’est le seul moyen, desolé de vous l’apprendre, pour mettre fin aux deux solitudes et donner la possibilité de former une federation prospere, sans chicane souverainiste/federaliste et equitable, une federation de pays. Vous pouvez tourner le probleme dans tous les sens, vous verrez que je ne peux pas avoir tort sur ce point. Sans citoyenneté, nous ne serons jamais l’egal de la nation canadienne qui elle en a une ! Sans passeport quebecois, je ne serais jamais reconnu à l’etranger comme appartenant à la nation quebecoise. C’est sur que si je tends un passeport canadien, mon interlocuteur va d’abord penser que je suis canadien. Il va falloir que je commence à me justifier « oui mais non, vous voyez, je viens de la province du Quebec, on a ete reconnu comme distinct dans un canada uni, sur le papier seulement, mais on est quand meme libre au sein du canada uni, alors vous voyez je suis quebecois avant d’etre canadien, mais je n’ai quand meme pas le choix d’etre canadien, c’est ca la liberté au canada … »

    Ha ha ha ! et il va me dire que je raconte n’importe quoi ! Que lui n’a pas besoin de se justifier car LUI il sait qu’il est quebecois dans sa tete et que c’est ce qui est le plus important donc ce que je raconte c’est inutile et non avenu.

    Né pour un petit pain que je te dis ! Un veritable assimilé, un colonisé. Et ce n’est pas une insulte. C’est un fait. Une constatation. Rien d’honteux non ! Juste ridicule de ne pas etre capable de le reconnaitre. Toutes les colonies ont eu des gens comme eux, ce n’est pas anormale, ce n’est meme pas condamnable, c’est comme ca. Il y a des gens qui n’ont pas les couilles de se prendre en main, d’accomplir un acte aussi difficile que de faire naitre un nouveau pays, et qui preferent se rassurer dans la protection trompeuse (tu sais contre les USA) d’une nation « forte » en apparence qui pourrait le proteger, le caliner, lui faire son lavage et son repas. Le phenome Tanguy des federalistes quebecois qui n’osent quitter le milieu familial pour aller vivre leur vie meme quand ils sont en age de le faire !

    Je ne les deteste pas, je ne les combats pas, je ne les empeche pas de vivre, j’ai juste de la pitié pour eux. Des petites gens, craintives… BOUH ! Change ta couche. Et ca se dit appartenir à une grande nation distincte… hin hin hin ! tssss !

    15 ans que je vis ici, et qu’à fait le Quebec, voire le Canada comme grand projet depuis 15 ans ? Qu’est-ce qu’ils ont fait comme progression majeure par rapport aux pays emmergeants ? Le statu quo, il serait tant d’avoir une petite revolution et un renouvellement du federalisme, et à mes yeux, la souveraineté du Quebec est le moyen le plus simple et le plus rapide pour y arriver et en plus ca regle le probleme des deux solitudes. Si quelqu’un a un autre moyen pour arriver aussi rapidement au meme resultat, c’est à dire une federation egalitaire et viable, qu’il me l’explique. Je suis tout ouie !

    Je pourrais en ecire 12 autres pages sans meme me forcer tellement la situation est claire, simple à comprendre et que le discours federaliste actuel, le meme que celui du monsieur dans le fond malgré ses belles promesses sans profondeur, est usé jusqu’à la corde et nous a prouvé à chaque referendum (*) au Quebec qu’il n’etait pas renouvelable par lui meme.

    L’histoire se repete et ca continuera tant que les Quebecois n’auront pas les couilles d’accomplir leur destin de peuple.

    (*)les referendums sur la souveraineté ou ceux sur la constitution.

  101. Internationaliste: tu es un type d’expression francaise vivant au Quebec et militant pour la nation canadienne. Revise tes classiques, regarde elvis gratton. Tes rocheuses sont dedans. Tes origines ont s’en fout, je n’en ai jamais tenu compte dans mon jugement sur toi. Je me fis à tes textes.

    Un type de la communauté grec, celle qui est à 90% contre la souveraineté sans meme savoir pourquoi… on comprend mieux dis-donc. Tu habites Parc extension ou Chomedey à laval ? ha ha ha ! Sors de la propagande que tu as pu entendre contre les souverainistes et assure toi que les informations que tu as sur eux sont valables. Il n’y a rien de plus ouvert et tolerant que la grande majorité de ces gens. Deja, leur but c’est d’ouvrir le Quebec sur le monde. Plus ouvert que ca tu meurs !

    T’es gentil mais tu ne m’a toujours pas expliqué comment tu pourras te faire reconnaitre legalement comme un Quebecois hors Quebec si tu oses t’etablir hors de ce territoire bien delimité. Ton projet tu le connais non ? Tu dois avoir une reponse. Meme si celle-ci est : « je n’en ai aucune idee ! »

    Pourrais-tu avoir l’honneteté de me repondre toi qui t’es penché sur la parité et l’egalité entre les nations qui constituront ta federation ? Parce que là tu nous donnes le plus beau cours de patinage que je n’ai jamais vu. J’ai l’impression d’etre Boisclair qui s’adresse à Dumont pour le coup !

  102. Et oui quelqu’un te l’enlevera… ca s’appelle la loi electorale. Tu ne seras plus un Quebecois si tu t’installes dans les rocheuses. Il ne te restera que ton coeur pour pleurer sur ton appartenance à ta nation (si tu te sens appartenir à la nation quebecoise, ce qui n’est à mon avis pas si sur vu que tu as une large preference pour la nation canadienne dans ton discour)

  103. « Ha ha ha ! et il va me dire que je raconte n’importe quoi ! Que lui n’a pas besoin de se justifier car LUI il sait qu’il est quebecois dans sa tete et que c’est ce qui est le plus important donc ce que je raconte c’est inutile et non avenu. »

    Ben tu vois, anarcho, ca n’a pas loupé. Dans son texte juste avant le mien qu’il a posté pendant que j’ecrivais mon gros paté. Je suis un voyant. A moins que je ne le controle à distance. Tellement previsible comme reponse lache et poussant le probleme sous le tapis de peur de devoir reconnaitre que J’AI RAISON… C’EST LA LOI, ce n’est pas moi qui l’ai ecrite. Ha ha ha, quel aveuglement de refuser jusqu’à accepter de recevoir en argument les textes de loi qui regissent sa vie. Youhou, c’est dans ce plusss beau pays que tu vis… c’est la realité… tu n’es pas du tout reconnu comme une nation distincte puisque tu perds cette appartenance dès que tu oses quitter ton territoire ! Pffff… ca devient lassant là !

  104. Internationaliste | Répondre

    Que veux-tu Reblochon. Je fais partie des votes ethniques. Tu es bourré de stéréotypes. Parce que je suis d’origine grec je vis à Parc-Extension et je ne comprends rien à la question nationale du Québec. Pas étonnant avec un discours de la sorte que les allophones ne vous suivent pas. Désolé mais je ne suis pas un pur laine et je n’en ai pas honte.

    Sérieusement si je t’ai parlé de mes origines multiples c’est parce que tu prenais pour acquis que j’était un canadien-français. Et pour ton info j’ai déjà été souverainiste mais j’ai changé ma position quand j’ai réalisé ce qu’était le PQ et le mouvement souverainiste.

    Vous m’excuserez mais je dois faire un petit tour dans mes Rocheuses.

  105. C’est exactement le meme genre de reflexion qu’on pourrait avoir quand vous avez soulevé des faits francais en citant la corse, la bretagne… pas plus pas moins. Et dans ce cas ca vous choque ?

    Et on a toujours pas la reponse … patine, patine ! Elle va etre belle votre federation egalitaire. C’est bien d’essayer de fuir le debat et ensuite de se plaindre que ca n’avance pas. Vous n’avez pas opposé un seul argument face aux miens, seulement de la frustration et des affirmations emotives quant aux mechants souverainistes qui veulent demembrer votre plusss beau pays du monde… parce que vous etes avant tout un canadien et rien d’autre. Si je me trompe, demontrez-moi le contraire. Mais avant tout repondez à ma question… Comment ? Hein ! Comment allez vous faire dans votre federalisme renouvellé pour qu’on soit effectivement reconnu au meme titre qu’un canadien ?

    Bon je vais me mettre un peu de musique et aller manger. Je dois largement avoir le temps avant d’avoir une reponse. Je pense meme que j’ai le temps de finir mes jours dans une maison de retraite. Ne pensez pas que vous etes une exeception. TOUS les federalistes pronant un federalisme d’ouverture se bute à cette question et refusent d’y repondre. Enfin pas tous, pas ceux qui militent pour une federation de pays !

    Tiens, je vais plutot me regarder un film. La trilogie du seigneur des anneaux version longue. Ca vous laissera peut-etre le temps de vous ouvrir et reconnaitre que sans que j’ai toujours raison, sur ce point J’AI RAISON, parce que c’est tout simplement la loi qui nous regit ! Ha ha ha ! Patine, patine dans tes rocheuses et fais bien attention de ne pas te casser la figure petit scarabé (clin d’oeil à une serie americaine http://french.imdb.com/title/tt0068093/ )

  106. Deux conclusions suite à votre discussion.

    1) Le fédéralisme ne peut pas se renouveler de manière médiocratique.

    2) Le discours nationaleux et collectiviste est néfaste pour vendre le projet séparatiste.

  107. Internationaliste | Répondre

    Je me demande bien ce que les séparatistes à la Reblochon feraient si les autochtones du Nord québécois décidaient de ne pas faire partie d’un Québec indépendant. Puisque nous y sommes quelles seraient les frontières d’un Québec « souverain »?

    C’est drôle mais en relisant tes commentaires je vois beaucoup d’insultes et toi tu te scandalises parce que j’ai osé dire « pauvre Reblochon »! Double standard quand tu nous tiens!

    Concernant le PQ ce n’est pas son aile syndicaliste qui me fait peur mais plutôt néolibérale dure avec Facal, Brassard, Chevrette et cie. Ainsi que tous les nationaleux qui prônent l’intolérance à l’endroit des immigrants.

    Quand je parle de la menace américaine je ne compte pas la nation canadienne pour nous protéger mais sur l’action de la classe ouvrière québécoise et canadienne. J’ai dit plusieurs fois que la classe dirigeante canadienne accepte la domination américaine sur notre pays. C’est pourquoi il faut se débarasser d’elle tout comme de la bourgeoisie québécoise nationaliste.

  108. je n’ai pas de double standart, toi oui. Je te faisais juste remarquer que tu te choquais d’avoir un debat fermé et irrespectueux et je te faisais remarquer que tu pouvais bien t’assoir sur ces constatations.

    Quant aux autochtones, quand ils seront arrivés au stade d’etre un peuple mature et pret à s’assumer, ce qui n’est pas encore le cas aujourd’hui, on verra sans aucun probleme quant à leur accession à la souveraineté. Pour le moment on dit bien LES premieres nations, parce qu’en plus elles sont plusieurs et n’arrivent meme pas à s’entendre entre elle. Et prise une à une elle ne represente pas quelque chose de credible pour se dire capable de fonder un pays.

    De plus, dans mes commentaires je n’insulte pas une personne en particulier. Toi oui. Si je constate que tu es soumis, ce n’est pas une insulte mais on avis quant au discour que tu nous tiens.

    Les nationaleux intolerants envers les immigrants, il y en a dans tous les partis et meme plus à l’ADQ à la rigueur, alors tais-toi quand tu ne sais pas de quoi tu parles et que tu t’amuses à diffamer des gens sans aucune preuve.

    Si tu crains autant les americains dans que hors du canada, ton seul argument valable vient de tomber.

    Tu n’as toujours pas repondu à la question pourtant si simple. Youhou, tu veux un nouveau systeme federaliste et tu ne sais meme pas comment ca va marcher dedans ?! incompetent ? pelleteux de nuages ? inconscient ? immature ? malhonnete ? aveugle ? etc… il y a parmis ces mots un qui doit caracteriser ton comportement !

    @Anarch: si tu penses deux secondes que mon discours est nationaliste, il faudra que tu m’explique où cela. La reconnaissance d’un peuple et ses droits ne sont pas forcement du nationalisme. De plus, je ne discute pas avec internationaliste pour vendre mon projet, je m’en fous completement on est sur internet. Juste pour lui mettre son nez dans son projet et lui faire remarquer que son discours ne correspond pas aux attentes qu’il nous promet dans sa federation. Le peuple quebecois ne sera toujours pas l’egale des autres peuples du canada !

    Il nie la loi, marrant comme hattitude. Et d’apres sa definition de Quebecois, il y aurait des gens vivant au Quebec qui ne serait pas quebecois. Amusant à entendre. Compte-t-il leur retirer le droit de vote dans notre belle province ? Il ne repondra pas plus là dessus, sauf si il change sa definition, mais alors il sera obligé de me donner raison. Dur pour lui. Je pense qu’il va choisir le patinage et continuer dans les attaques personnels et les faux-fuyants. pffff !

  109. Internationaliste | Répondre

    Avant que tu me fasses taire les poules auront des dents!

    Ton point de vue sur les autochtones ne me surprend pas. C’est le propre des tous les nationalistes étroits du Québec qui font preuve du même chauvinisme que les fédéralistes canadiens. Si on les appelle les Premières Nations c’est parce que ce sont les premiers occupants du territoire.

    Dans ma définition de Québécois j’ai inclus tous ceux qui habitent le territoire du Québec. Quant au droit de vote c’est la gang de racistes et de xénophobes autour de Marois qui veulent le retirer aux immigrants non-francophones.

    Avec les politiques de libre-échange prônées par le PQ tu verras bien que la souveraineté dont tu rêves ne sera qu’un lointain mirage. Avec le pouvoir qui est octroyé aux grandes entreprises il ne reste plus de souveraineté pour les citoyens.

  110. -1- Non, si on les appelles les premieres nations, c’est qu’elles representent avant tout plusieurs nations (qui etaient là en premier). Va demander cela à des amerindiens, tu verras qu’ils se sentent comme appartenant à des nations differentes au meme titre qu’entre un francais, un allemand, un anglais. Donc arrete de parler à leur place et va te renseigner. Ca aussi ce sont des faits que je te donne. Ce n’est pas la nation amerindienne, mais LES nations amerindiennes.

    Donc ma vision n’a rien de nationaliste, ni du chauvinisme, et je le repete pour la QUATRIEME fois, je n’ai AUCUN probleme à ce que ces gens deviennent souverain, le pays est largement assez grand. Par contre, il faudra quand meme qu’ils atteignent un niveau de maturité en tant que nation pour pretendre à le devenir. Soit en s’unissant entre eux pour representer un poids demographique assez important, soit en m’expiquant comment 10000 personnes peuvent pretendre devenir un pays completement souverain. La population inuite du Québec (8300 personnes), les algonquins (9498 personnes), les mohawks (11472 personnes), etc… Chacune de ses nations ne pourraient faire d’elle un pays, meme au luxembourg ou à Andorre ils sont plus nombreux, par contre pourquoi pas un coin comletement autonome au sein du Quebec. Avec le plus grand plaisir. Mon dieu que je suis un terrible nationaliste chauvin. Encore de la difamation et une attaque personnelle. Apprends à lire ce que j’ecris plus haut avant de raconter n’importe quoi sur moi, merci d’avance.

    -2- Donc dans ta definition de Quebecois c’est tous ceux qui habitent le territoire du Québec, donc nous sommes bien loin de ta notion du Quebecois errant restant quebecois meme en dehors de cette province, car sorti du Quebec nous ne le sommes plus… sinon la terre entiere est quebecoise !

    Donc tu te contredis et donc tu confirmes qu’en dehors du Quebec nous perdons cette reconnaissance comme la loi le stipule. Donc j’avais raison, merci d’enfin nous eclaircir sur ta future federation qui verra la nation canadienne toujours SUPERIEURE à la nation quebecoise. Révise ton programme, y a une couille dedans.

    -3- Quant au PQ. Encore de la bullshit de propagande federaliste. Le futur d’un Quebec souverain ne dependra pas du tout du PQ et de sa politique, mais de ce que le peuple quebecois decidera, on ne sera pas dans une dictature. Et mon intution me dit qu’apres l’accession à l’independance, ca ne sera surement pas le PQ qui prendra le pouvoir, mais plutot un parti ressemblant vaguement à ce que le PLQ est aujourd’hui, c’est à dire un parti centriste de droite. Parti pour lequel je voterai ainsi que la grande majorité de mes amis souverainistes qui votent actuellement pour le PQ pour UNE SEULE RAISON, la souveraineté. Le paysage politique du Quebec et celui du Canada va entierement etre redessiné suite à un referendum gagnant et ca tu n’as pas l’honneteté ou la capacité de t’en rendre compte. C’est pourtant completement logique car il n’y aura plus les forces souverainistes contre les forces federalistes, mais de vrais partis politiques. Deja il n’y aura plus le Bloc à Ottawa, ca non plus tu ne peux pas le nier.

    De plus la politique de libre echange est aussi bien proné par le PQ, le PLQ, l’ADQ, donc environ 90% de la population ! Es-tu democrate ? Pas que je suis pour, juste pour te faire remarquer que ca n’a strictement rien à voir avec l’independance ou le PQ ! As-tu d’autres arguments aussi facilement demontables ?

    Pour la gang de racistes et xenophobes, je pense que tu n’as pas toute la verité. Tu aurais pu ajouter aussi abrutis, minables, incompetents, sans vision, retrogrades. J’ai tout de suite denoncé cette idee de merde. Un anglophone ou un allophone peut tres bien se sentir appartenant aux valeurs de la nation quebecoise, meme si ca doit etre rare chez ceux ne parlant pas un mot de francais. J’en ai jamais connu un personnellement, ils avaient tous une maitrise acceptable du francais.
    C’est en effet pas le critere qui aurait du etre retenu. La citoyenneté quebecoise devrait etre donnée seulement à ceux qui prete allegeance à la nation quebecoise (et donc la reconnaissent) qu’ils soient immigrants ou etablis ici depuis 400 ans sans distinction. Il y a des « Tremblay », « Dion », « Chretien » parlant un parfait francais, de vrais pures-laines, qui merite moins le titre de Quebecois qu’un fils de grec ou de chinois arrivé ici il y a une dizaine d’annees.

    Mais bon revenons au sujet qui nous interesse, et maintenant que tu as defini (pour la deuxieme fois et en complete contradiction) ce qu’etait un Quebecois, explique nous comment tu vas pouvoir nous offrir cette egalité dans ta federation sans pour autant nous donner ne serait-ce qu’une citoyenneté ?!

    Vas-y, je sors le pop-corn.

  111. Internationaliste | Répondre

    C’est facile de pelleter des nuages au sujet de l’après-référendum et de dire n’importe quoi. Rien ne prouve que le PQ va éclater comme tu dis. Et de toute façon le PLQ et l’ADQ ne valent guère mieux à mes yeux.

    Quant au libre-échange il n’a jamais été appuyé par 90% de la population. Il a contacté par notre bourgeoisie avec l’impérialisme américain en secret. Avec toutes les fermetures d’entreprises qu’il a engendré je doute fort qu’une majorité de gens l’appuient. Je le répète le concept de souveraineté devient obsolète avec les politiques de libre-échange et de mondialisation. Même le Canada est de moins en moins souverain. De plus le libre-échange exerce une pression négative sur la langue française ce qui devrait faire réfléchir tout souverainiste.

    Et oui pour moi les Québécois sont d’abord et avant tout ceux qui habitent le Québec ce qui n’empêche pas quelqu’un qui quitte le territoire de se considérer Québécois. J’ai un ami qui habite Toronto depuis 15 ans et il est toujours Québécois y compris pour son entourage.

    Pour ce qui est des Autochtones j’ai toujours dit les peuples ou les nations autochtones. Donc je sais très bien que ce sont des nations et non une seule. Si tu prenais la peine de lire comme il faut ce que j’écrit tu aurais compris depuis longtemps. Tu ne m’apprends rien. Ce n’est pas à toi de décider de leur sort mais à elles. Si elles veulent être autonomes à l’intérieur du Québec pourquoi pas en autant qu’elles le décident librement.

    Arrête de jouer à la pauvre victime en disant que je t’insulte ou te diffame. Tu passes ton temps à garrocher des insultes que tu présentes comme des « faits »! Si tu insultes les autres accepte la même chose de leur part.

  112. Désolé, le commentaire 106 de Reblochon s’est retrouvé dans mes spams!

  113. Internationaliste | Répondre

    Suite au commentaire 106 de Reblochon, le Canada est effectivement un beau pays qui ne se limite pas aux méchants Anglos ni à sa classe dirigeante réactionnaire.

  114. N’empeche que tu ne reponds toujours pas … :o) T’es mignon quand tu patines en tutu.

    Alors bien sur qu’apres un referendum tous les partis que tu connais actuellement vont etre chamboulé. Qu’est-ce que le PQ sans la souveraineté ? Tu le sais ? On dirait que non. Pose-toi cette simple question : pourquoi y a-t-il autant de chicanes en interne ? Tu comprendras qu’apres un refederendum gagnant ce parti explosera obligatoirement.

    90% ne vote pas pour des partis anti-libre echange que je sache… donc ils sont pour, du moins pas contre. Que le monde devient de plus en plus dirigé par les entreprises c’est un fait, je te l’accorde donc sans probleme. Mais justement dans un monde comme celui, les gouvernements deviennent des sortes de syndicats qui font le tampon entre le peuple qui les elit et ces multinationales. Sans un pays, nous seront encore plus faible devant eux, car nous devrons compter sur la grosse bourgeoisie-conservatrice de l’ouest qui ressemble comme deux gouttes d’eau aux republicains americains que tu decris tant ! Je t’ecris tout cela, mais n’empeche que ce n’est pas du tout le sujet qui nous interesse, un beau hors sujet et rien d’autre. Nous parlions de ta super belle federation où les nations seront toutes egales entre elles. Et tu ne m’a toujours pas expliqué comment tu comptes y arriver en refusant de donner les memes droits à chacunes d’elles !!!

    Pour les amerindiens, si tu prenais la peine de te relire, c’est toi qui m’a dit que je ne comprenais rien et qu’on les appelait les premieres nations parce qu’elles etaient là en premier. Et c’est moi qui t’ai fait remarquer que le plus important n’etait pas l’ordre d’arrivé, mais que ces gens ne representent pas une nation et donc pour le moment sont bien incapable de pretendre pouvoir devenir independant nationalement ! Il faudrait qu’ils s’unissent… et là je ressors mon pop-corn car il risque d’y avoir un sacré spectacle ! Donc oui, je peux quand meme decider de leur sort, car si ces nations ne proposent pas un projet realisable de pays, on ne peut quand meme pas les laisser partir avec une partie de notre territoire sans meme pouvoir negocier avec elles car elles ne s’entendront pas sur ce projet. Si elles decident de faire cela nations par nations, regarde les chiffres de leur population et explique moi comment tu peux esperer batir un pays avec 10000 personnes qui ne pourront plus compter sur aucune subvention ! Je ne pense pas me tromper en te declarant que ces nations ont encore quelques annees de maturités à avoir avant de pretendre devenir souveraine. A la rigueur autonome au sein d’un pays, pourquoi pas. Mais surement pas plus. Si tu penses le contraire, c’est que je pense que tu n’as aucune idee de l’etat actuelle des reserves !

    Si les quebecois sont ceux qui vivent au Quebec plus de six mois, d’apres la loi, et qu’en plus ceux qui partent le reste … la moitié du canada est quebecoise… te rends tu comptes de l’abberation de tes propos ? Tu es entrain de me dire que n’importe quel canadien qui decide de venir vivre 6 mois au Quebec devient Quebecois pour la vie ! Ha ha ha ! Tu vis vraiment dans un monde de faux-cul qui tournent et retournent leur veste pour ne pas reconnaitre l’aberration du systeme dans lequel on vit !

    Si je m’en tiens à tes propos, tu donneras donc le droit de vote à tous les citoyens canadiens ayant vecu au moins 6 mois au Quebec ! Te rends-tu compte de ce que ca represente pour la nation quebecoise ?

    Pour que tu arrives à comprendre l’ineptie de tes propos je vais te donner un exemple, ben oui c’est dur de te faire un dessin ici:

    Un travailleur ontarien a un contrat de 7 mois à Montreal. N’habitant pas proche de la frontiere quebecoise (et ouais, c’est comme ca que ca s’appelle), il decide de s’etablir à Montreal en ne gardant pas la location de son appart de Windsor. Donc il etablit sa residence principale à Montreal pour toute la duree de son contrat. Une fois le contrat fini, il retourne vivre en Ontario pour le reste de ses jours.

    Et ben cet Ontarien, ce beau Canadien, d’apres ta definition est aussi une personne appartenant à la nation quebecoise pour le reste de ses jours !

    Il ne connait rien de notre histoire, de nos coutumes, peut-etre meme pas la langue majoritaire de cette province qui est une grande partie de notre aspect distinct et de notre culture, ce type ignore tout de notre peuple et de notre nation et toi tu lui donnes comme ca, une appartenance dont il doit bien se foutre comme de ses premieres bobettes car il ne se sent meme pas y appartenir ! Et dans ton plusss beau pays, je suis sur qu’avec la reconnaissance que tu viens de lui donner, il aurait en plus le droit de vote car PERSONNE ne pourrait pretendre qu’il est plus ou moins quebecois qu’un autre ! Du moins pas en suivant tes criteres ridicules et immatures. Tu veux former une federation egalitaire et tu n’as aucune idee de comment tu ferais reellement. Tu es exactement dans la meme position que les adequistes, tu proposes du reve mais tu n’apportes aucune solution reelle aux problemes qu’on te presente.

    Comme je te le disais, une idee pensée au coin d’une table devant une bonne biere avec tes chums cocos. Reveille-toi et propose nous quelque chose de realisable, c’est à dire soit une reconnaissance egale des differents citoyens des differentes nations avec une citoyenneté, soit un systeme equivalent à aujourd’hui qui ne permet pas à un petit quebecois d’etre reconnu en dehors de sa province. Peux-tu admettre que tu es dans le champ sur toute la ligne quant à la egalité des tes nations au sein de ta federation ? Si je suis un imbecile qui ne comprend rien, explique moi parce que je pense que toi-meme tu es un peu perdu là ! En tout cas tu n’est pas clair du tout dans ton projet. Un vrai programme de patinage olympique !

    Ah ! J’ai bien aimé le « je suis un ancien souverainiste ». On dirait que c’est comme les anciens fumeurs, les gens les plus intolerants envers leurs anciens compagnons ! Amusant. On ne sent pas du tout la frustration du type qui s’est fait coincer un bras dans la cage aux homards et qui a allumé Ha ha ha !

  115. On s’en fout du commentaire 106, je lui ai reposé la question dix fois depuis et il n’est toujours pas capable de nous donner un semblant de reponse. Terrible quand on sait que c’est de son projet dont on parle !

  116. Bon je vais faire un resumé simple avec des exemples:

    Un canadien hors canada est un citoyen canadien
    Un francais hors France est un citoyen francais
    Un algerien hors algerie est un citoyen algerien
    etc…

    et en contre partie:
    Un quebecois hors canada est un citoyen canadien
    Un ontarien hors canada est un citoyen canadien
    Un quebecois en ontario est un ontarien
    Un ontarien au quebec est un quebecois
    etc…

    La difference … la citoyenneté, cette chose que tu refuses de prendre en compte et qui pourtant sert à definir l’appartenance à un peuple, une nation !

    Et comme pour les gens du ROC l’appartenance au Canada ne pose pas de probleme car ils sont de cette nation, ils sont avantagés donc superieur aux QUebecois qui voudraient faire partie uniquement de leur nation distincte et non de cette nation dominante !

    La pognes-tu ?

  117. Internationaliste | Répondre

    Pour ce qui est de ta « question » je n’ai pas l’intention d’y répondre. Tu peux le faire toi-même. Je m’en sacre pas mal.

    Pour les Autochtones on dit Premières Nations car ce sont les premiers occupants du Territoire, c’est pour ça qu’on dit Premières. Et j’ai toujous su qu’elles étaient plusieurs et non une. En passant le territoire du Grand Nord québécois n’a jamais fait partie du territoire historique de la nation québécoise. Ce n’est pas aux nationalistes québécois de décider à la place des Autochtones, pas plus que le gouvernement fédéral ne doit décider à la place des Québécois. C’est ce qu’on appelle le droit à l’autodétermination et ça vaut autant pour les peuples autochtones que pour les Québécois.

    Quant au patinage j’en ai fait beaucoup dans le passé mais plus maintenant.

  118. Internationaliste | Répondre

    Les anglophones chauvins tiennent le même discours que toi sur les Autochtones et leur supposée immaturité politique, mais au sujet du Québec. C’est le même chauvinisme mais appliqué à un autre peuple. Ton projet n’a donc rien d’égalitaire. Le Québec n’a plus le droit d’opprimer les Autochtones que le Canada n’a le droit d’opprimer les Québécois.

  119. Sauf que declarer que la nation quebecoise n’a pas les moyens de se donner un pays, c’est de la pire mauvaise foi. Autant que de declarer qu’en 2008 les amerindiens sont prets à assumer leur independance.

    Bon tu refuses d’eclaircir un point sombre de ton projet de federalisme egalitaire entre les nations. Tu ne vas pas aller bien loin avec ca. Tu feras quoi quand les gens, d’autres gens te poseront la question ? Tu leur demanderas de repondre eux-memes ? Mais zlol ! Je ne sais pas si tu vas reinventer le federalisme, mais tu viens de renouveler la langue de bois.

    Peux-tu nous dire alors les raisons qui te poussent à refuser de repondre à une question legitime, pertinente et bien formulée quant à ton projet de federation ?

    Tu t’es mis aux rollerblades ?

  120. Internationaliste | Répondre

    Dans le cas des Autochtones il ne s’agit pas nécessairement d’indépendance mais du droit de décider librement leur destin. C’est sûr que des villages dispersés ne peuvent former un pays, mais dans les cas ou il y une concentration territoriale la question peut se poser. L’autodétermination peut aussi être une forme d’autonomie régionale. C’est à eux de décider pas aux fédéralistes canadiens ou aux nationalistes québécois.

    Les Québécois peuvent très bien former un pays indépendant mais je ne pense pas que c’est la meilleure solution.

  121. Internationaliste | Répondre

    Et pour toi qui aimes tant poser des questions, est-ce que je vais pouvoir voyager partout au Canada, y compris dans mes chères Rocheuses, sans passeport?

  122. Ah mais le droit de decider librement de leur destin, pas de probleme, je leur laisse au complet, je n’ai pas à me meler de cela. On s’entend parfaitement là-dessus et je n’ai jamais dit quelque chose de contraire à cela.

    Pour le passeport si les canadiens, qui sont des gens parait-il adorable, ne nous font pas une petite gueguerre de frustré, je pense qu’au lendemain d’un referendum, le citoyen de base ne devrait voir aucun changement majeur sauf si il decide de quitter son nouveau pays pour un pays autre que le canada ou les USA. Que ca soit à la frontiere americaine ou celle avec le ROC, il n’y aura pas de difference. Les souverainistes n’ont jamais milité pour la fermeture de leur pays au reste du monde bien au contraire. Je dis en toute sincerité que c’est la meilleure voie à suivre une federation de pays, donc la meme chose que tu connais aujourd’hui + un passeport quebecois et un siege à l’ONU et – les chicanes. Qu’est-ce qui te derange dans mon projet ? C’est le meilleur des deux mondes, je n’ai toujours pas compris !

    Peux-tu nous dire alors les raisons qui te poussent à refuser de repondre à une question legitime, pertinente et bien formulée quant à ton projet de federation ?

  123. Internationaliste | Répondre

    Une fédération de pays c’est du fédéralisme n’est-ce pas pour reprendre un de tes mots « préférés ».

    Je n’ai pas besoin de reconnaissance légale pour déterminer qui je suis. Je n’ai rien d’autre à rajouter par rapport à ta question. Faut que j’aille finir ma boîte de biscuits Feuille d’érable.

  124. Bien sur qu’une federation de pays c’est du federalisme. C’est bien ce que tu souhaites non ? Alors où est le probleme ? De quoi as-tu peur ?

    Et apres tu vas dire que les souverainistes sont bouchés et obtus. Pas du tout, tu vois je suis souverainiste ET federaliste. Les deux. Et je prone un reel renouveau du federalisme, une reelle amitié entre le Canada que je respecte completement comme pays frere et voisin et le Quebec qui est le seul pays que je reconnaisse ici, mon pays. Je ne suis pas canadien, c’est tout et ca personne ne peut me forcer à le devenir, encore moins un sujet de sa majesté la reine.

    De plus c’est un projet facilement realisable et parfaitement egalitaire, du moins le plus que l’on peut vu les rapports de force. En prime je mets fin aux deux solitudes et à la chicane eternelle entre nos deux nations, entre les souverainistes et les federalistes actuels. Le tout rapidement et sans trop de turbulence. Ca demanderait juste de la bonne volonté de la part des federalistes canadiens et surtout qu’on tienne à l’ecart ces fanatiques de canadiens francais assimilés ne pouvant concevoir qu’on arrive un jour à une entente entre nos deux nations !

    Peux-tu en promettre autant en apportant les preuves que c’est realisable. Deja je peux t’annoncer que dans ton beau canada federaliste, il restera toujours des souverainistes comme moi pour te combattre et liberer notre peuple de la domination canadienne. Parce que l’egalité que tu nous proposes c’est autant de la foutaise que la reconnaissance de la nation quebecoise dans un canada uni ! Juste bon à se torcher avec.

    Et on se fiche bien de tes etats d’ames et que la reconnaissance legale t’importe peu, mais desolé de te ramener sur terre et te faire admetttre que c’est bien la seule reconnaissance qui compte au moment de voter ou faire valoir tes droits. Donc si tu esperes creer une federation egalitaire pour toutes les nations y vivant, il va bien falloir que tu te sortes les doigts du cul et que nous pondent un projet reflechi quant à la legalité de la reconnaissance des Quebecois au sein de cette meme nation et comment ca va se traduire dans ta constitution ! C’est bien gentil de lancer des idees en l’air et ensuite de s’offusquer parce que quelqu’un te fait remarquer que ca n’a pas de sens. Tu nous ponds un projet incomplet, un projet qui nous promet des status que tu ne pourras pas honorer, des droits que tu ne pourras pas garantir. Est-ce de l’incompetence, de l’inconscience, de la meconnaissance ou de la malhonneteté ?

    Veux-tu appeler un de tes amis experts en droit international et en constitution pour qu’on en discute ? Ton projet est tout simplement irrealisable. Du moins il ne donnera pas ce que tu promets, c’est une fausse representation.

  125. Internationaliste | Répondre

    Désolé de te décevoir mais ton projet séparatiste est rejeté par une majorité de Québécois. Il est peut-être réalisable en théorie mais en pratique ça s’arrête là.

    Arrête avec ton petit ton suffisant et nul à chier. Tu ne m’impressionnes pas mais pas du tout.

    Il est faux de prétendre que les chicanes vont se terminer avec la séparation. Au contraire les tensions risquent d’être plus élevées que jamais. On l’a bien vu le 30 octobre 1995 suite au discours de Parizeau. C’est pourquoi je parle de risque de balkanisation, donc de guerres fratricides. Il faut voir la réalité en face.

    Je serai toujours là pour combattre ton projet séparatiste et nationaliste étroit.

  126. Encore une reaction completement hors propos.

    On parle de la faisabilité d’un projet… tu me parles de l’avis de la population. Aucun rapport entre les deux ! Une fois de plus tu racontes bien n’importe quoi et sors des arguments sans pertinence de ton chapeau.

    Deuxiemement si tu avais une once d’honneteté tu verrais que mon projet n’a rien de nationaliste. Il n’y a pas de dogme, ni de doctrine. Juste l’aspiration à vivre libre ou du moins à l’egal des autres nations d’un peuple mature. Ca s’arrete là. Des preuves : j’accepte de parler de la souveraineté des premieres nations, un nationaliste ne le ferait pas. J’accepte une fois l’independance acquise de retourner dans la federation canadienne pour former une nation de pays. Un nationaliste ne l’accepterait pas.

    Si tu trouves que les tensions de 1995 nous meneraient à la balkanisation du Quebec, tu fais une fois de plus preuve d’un manque d’analyse, de discernement et d’une malhonneteté intellectuelle à toute epreuve. De la part d’un coco ca n’etonne qu’à moitié.

    Alors le lendemain de la defaite, il n’y a eu aucune emeute de la part d’un peuple qui venant de se faire voler un pays ! Si tu es un ancien souverainiste et que tu as participé à la campagne de 95, tu sais aussi bien que moi que c’est vrai. Si tu etais un militant actif avec un minimum de pouvoir à l’interne, tu sais aussi que le camp du OUI a pratiquement pas magouillé malgré ce que les federalistes nous reprochent pour cacher leurs innombrables coups de pute. Mais bon, je pense que tu n’etais qu’un petit electeur, voire un militant de base et que tu n’as rien compris de ce qui se passait autour de toi. Sinon deja tu aurais compris le discours de parizeau qui « scandaleux » à l’epoque a ete amplement verifié aujourd’hui part des faits et non des jugements subjectifs ! Aurais-tu deja oublié le love-in qualifié de de depense illegale par le directeur des elections, options canada et tout le reste ?

    Si une balkanisation il y a, ca sera celle du Canada. Les quebecois ont prouvé hors de tout doute, dans la defaite, qu’il savait se tenir. Pas un linchage, pas un seul anglo ou allo agressé. RIEN RIEN RIEN ! En cas de victoire, ce peuple serait allé dans la rue embrasser tout le monde et feter la naissance d’un nouveau pays fraternelle. Il n’y aurai pas eu plus de raciste ici qu’au canada ou ailleurs dans le monde.

    Tu veux parler racisme, haine, mepris. Personnellement je trouve l’hattitude des federalistes qui manipulent les communautés culturelles pour en faire un outil electoral, bien plus meprisable et raciste, que celle du NOUS inclusif qui n’a jamais rejeté personne, bien au contraire ce sont des groupes qui refusent d’y appartenir. On ne peut pas les forcer à partager notre beau projet d’unité national. Ils sont canadians et haineux envers les souverainistes. Ils seront toujours là pour combattre la liberation du peuple quebecois. Ton probleme de nationaliste etroit et refermé sur lui-meme, dispense nous de ta projection emotionnelle !

    En passant, on attend toujours les raisons de ton refus de donner une reponse à ton projet bidon (tant qu’on aura pas la preuve que c’est autre chose) de société federaliste egalitaire !

    Les petites gens, les electeurs quoi, ont autre chose à foutre en ce moment que de penser à l’avenir et au long terme. C’est bien pour cela et suite au decouragement du vol de 1995 que la majorité de la population quebecoise est desillusionnée et ne croit plus en rien. Et de toute facon, si elle etait encore animé par ce projet rassembleur et constructif, le lendemain d’une victoire, ce peuple n’aurait que de l’amour à donner dans sa grande majorité et cela, meme un federaliste obtu comme Charest te dirait la meme chose que moi ! Tu sais le petit bourgeois.

    Tu pretends combattre la bourgeoisie, foutaise tu l’entretiens. Tu as dans ton camp de federalistes qui s’opposent epidermiquement au projet souverainiste un certain Paul Desmarais, l’icone de la bourgeoisie canadienne francaise assimilé, le type qui a en arriere porté à bout de bras un des pires anti-quebecois, jean chretien et qui doit supporter aussi son fils politique Stephane Dion. Un type assez influent pour demander à sarko, tu sais un autre sale bourgeois de revoir sa formule du ni-ni. Le patron de Pratte et Dubuc, du moins celui qui leur dit quoi ecrire dans sa feuille de choux. Et c’est avec ces gens que tu te bas contre le petit pueple que tu pretends defendre. Si ils ne veulent pas de la separation du Quebec, c’est parce qu’ils savent que c’est avec ce projet que les citoyens d’un futur quebec auront le plus d’armes pour luttre contre l’imperialisme americain, leurs multinationales et l’exploitation de la nation quebecoise. Mais bon, vu ton discours, je doute que tu es les capacités à choisir en toute connaissance de cause ton camp de facon intelligente.

    Pour cela tu t’opposes à un projet federaliste et non diviseur car il rassemblerait deux nations freres et tu proposes en echange une federation où la nation quebecoise sera toujours aussi dominé par la nation canadienne.

    Tu me reproches, à tort en plus !, d’etre contre la souveraineté des premieres-nations en essayant de me faire passer pour un nationaliste obtu et fanatique que je ne suis pas, et toi qui te dit appartenir à la nation quebecoise, tu me sors que tu seras toujours là pour combattre mon projet séparatiste et nationaliste étroit. Ha ha ha ! Mais bordel, regarde-toi dans une glace, tu representes ce que tu denonces.

    Tu me parles de balkanisation, de chicane encore plus grande, mais explique-moi ce qui pourrait etre pire que les deux solitudes, dont tu fais partie, que l’on connait aujourd’hui > Ah ben non, c’est vrai que quand tu te rends compte que tu t’es mis les deux pieds dans le plat et que tu es coincé, tu refuses de repondre et tu demandes aux autres de le faire à ta place.

    Tu es rellement un pauvre petit personnage (tu sais ce terme que tu aimes bien, et qui pourtant est bien le contraire de la bourgeoisie), pas capable de coherence, d’une mauvaise foi sans borne et d’une malhonneté intellectuelle crasse. De plus, tu te drappes dans un nationalisme canadien aveugle et intolerant, incapable de considerer que la souveraineté d’un peuple, le sien en plus, puisse etre le plus beau projet rassembleur, vu que les autres tentatives federalistes ont lamentablement echoué. Et tu te dis quebecois et je suis sur que tu vas me dire que tu souhaites tous ce qu’il y a de mieux pour la nation quebecoise… mais bien sur, sauf que tu le veux au sein d’un canada uni. Et tu n’es pas un assimilé ! Faudrait que tu m’expliques une fois de plus ce qui te permet de t’extraire de cette categorie ?

    Chaque fois que je t’ai demandé de clarifier une situation, tu as patiné, changé de sujet, tu t’es contredit, enfargé dans le tapis, tu es passé d’un federaliste ouvert et tolerant, tes premiers commentaires, à un type qui refusera toujours de supporter un projet souverainiste comme le mien, projet qui propose une fois l’independance acquise, un rapporchement avec le ROC pour une union fraternelle ! oO ha ha ha !

    J’ai hier soir relu tout nos echanges. Tu peux le faire aussi. Tu verras deux choses. Un type posé et constant, ne changeant pas son discours, qui a repondu à toutes les questions, qui a argumenté et amené des preuves sur la faisabilité de son projet et un autre qui n’a pas ete capable de repondre à des points importants sur son projet, des points justement parlant de la base meme de sa federation, c’est à dire l’egalité entre les nations, un gars qui s’est contredit et qui accuse toujours l’autre de ses propres defauts d’intolerance et de bourgeoisie.

    Garde le ton petit canada confortable et bourgeois qui te rassure et qui ne t’apporte pas trop de turbulence des fois que ca te couterait un peu trop dans ta vie de militant revolutionnaire ! Si tu me parles d’unité, ouvre les journaux et reviens sur terre, elle n’existe pas et n’existera jamais dans ce systeme inegal, autant que le serais le tien. Cesse de faire de la projection sur tes adversaires, reponds aux questions si tu tiens à debattre, sinon comment veux-tu que ce debat progresse. On ne sait toujours pas comment tu vas t’y prendre pour donner les memes droits à nation canadienne qui possede une citoyenneté et aux autres nations tant quebecoise, qu’amerindienne (eux on le droit du sang, tu sais ce terrible droit reducteur et raciste).

    Que de la speculation, des propos subjectifs, aucun apport concret, un plan de projet baclé et imconplet, de la diffamation sur un groupe, meme sur un peuple dont il se dit appartenir, du revisionnisme, de la negation de faits ! Mais merde, t’es le fils de ce bourgois de Mario Ducont, y a pas d’autre possibilité. Ce qui expliquerait ton coté communiste, t’a jamais reellement crevé de faim toi ?!

    J’ai beau pas t’impressionner avec mon ton, ce n’est pas le but, tu n’impressionnes pas avec ton projet voué à l’echec, mort dans l’oeuf, et heureusement car c’est un projet injuste qui ne pourrait qu’amener à la complete assimilation des Quebecois, surtout quand on voit la reconnaissance que tu donnes à ce peuple. Relis-toi et revise ta copie. Tu nous proposes l’ex-yougoslavie, vois où ca a mené, je te propose l’europe. Compare les deux et assis-toi sur ton argument de la bourgeoisie, on parle de liberté des nations ici. Un democrate comme toi devrait comprendre que le peuple fera bien le choix qu’il veut dans un Quebec qu’il soit souverain ou pas.

    Allez, etale une nouvelle couche vide de fond, ne reponds toujours pas aux questions que l’on te pose et continue les hors sujets ou tes amalgames douteux sur les souverainistes quebecois.

    *****
    Au Québec, la grande majorité des anarcho-socialistes, dont ceux du NEFAC, et la quasi-totalité des libertariens, dont ceux du Québécois Libre (allez lire ces deux torchons) sont contre la séparation du Québec par peur morbide, émotive et pessimiste de ce qu’ils surnomment le nazionalisme péquOUIste, ou plus précisément le nationalisme québécois. À souèèèère, il faut faire peur au monde, BOUH! Ces anarcho-socialistes et ces libertariens émotifs contreviennent à la troisième attitude essentielle de l’anarcho-pragmatisme: voir l’aventure humaine avec optimisme.

    En fait, l’essentiel de leur argumentaire s’articule autour de ce syllogisme fallacieux, paradoxalement utilisé encore plus souvent par les drouatistes étatistes fédéraleux dans leur campagne de peur.

    Le PQ est nationaleux.
    Le PQ est séparatiste.
    Donc séparation=nationalisme.

    Preuve qu’il n’y a pas que les drouatistes étatistes fédéraleux qui utilisent ce syllogisme fallacieux !

  127. Internationaliste | Répondre

    En 1995 pour ton info il y a eu des combats de rue à Montréal. Ce n’était pas bien sûr une balkanisation mais il y avait des tensions importantes qui auraient pu dégénéré. L’avènement du mouvement partitionniste encouragé discrètement par le fédéral a montré que les extrémistes anglophones n’étaient pas prêt à accepter une victoire du OUI et à prendre tous les moyens pour l’en empêcher.

    J’ai déjà relu nos échanges et j’ai noté que tu passes ton temps à lancer des accusations, des insultes, de la démagogie, etc. Tu es un pauvre loser qui s’imagine détenir la vérité et qui n’écoute même pas ce que les autres ont à dire.

    Continue comme ça et c’est sûr que vous ne réaliserez jamais votre projet séparatiste.

  128. Internationaliste | Répondre

    Côté mauvaise foi tu donnes pas ta place. J’ai expliqué plusieurs fois mon point de vue et tu es resté borné et obtus comme bien des gens de ton espèce. Je suis maintenant le fils de Dumont! N’importe quoi pauvre idiot. Pour ton info j’en ai eu de la misère, notamment grâce aux politiques néolibérales du PQ dans les années 90.

  129. Reblochon, la citation de mon texte était tout à fait à propos et c’est vrai qu’il s’applique à beaucoup de fédéraleux, peu importe l’orientation politique. Mais à la limite, Internationaliste est plus cohérent dans son opposition à la séparation du Québec que ceux que je dénonce dans ce billet. Au moins, il est un étatiste qui s’assume et qui voit son avantage à rester dans le Cacanada. Je le comprends!

    Mais franchement Reblochon, Internationaliste « fils de Dumont », faut pas charrier!

    @Reblochon et Internationaliste

    Je ne vous censurerai pas (car il n’y a pas de menaces), mais je vous invite à moins utiliser les insultes et les attaques personnelles. Ne commencez pas à faire du Guillemette vs Jacques Saint-Pierre comme dans Reactionism Watch, car ça devrendrait lassant!

    Mais vous pouvez continuer, en général c’est intéressant!

  130. Si je t’ai ecouté et j’ai compris que tu voulais construire une federation egalitaire. Et à ma question « comment vas-tu y arriver sans reconnaitre les memes droits à la nation quebecoise », tu me pars un discours nationaliste canadien de la pire espece et me sors toute la propagande des federalistes que tu denonces.

    Et non Anar, ce type n’est pas coherent. Dans une separation pure et simple rejetant le canada, on pourrait le comprendre. Mais là on parle de mon projet de faire un pays pour ensuite construire une federation egalitaire, completement ce qu’il demande. Et il est contre ! Pourquoi, parce que le quebec serait enfin reellement l’egal du ROC ? Cela non plus il n’a pas voulu l’argumenter. Juste qu’on etait des nationalistes separatisses.

    Et quand le compare à Dumont, c’est seulement si vous saviez lire, à son amateurisme quant au programme qu’il propose, programme ennoncant de grands projets sans reellement apporter les moyens ou les solutions pour y arriver. Et là dessus, ils se ressemblent parfaitement.

    Ensuite, nous pouvons constater son petit coté bourgeois egocentrique quand il nous parle des difficultés que LUI a eu dans les annees 90, sans reconnaitre que la majorité des gens ont (meme Dubuc et Pratte) on conclu qu’au niveau de la gouvernance et des finances (à part quelques erreurs mais qui n’en fait pas) le PQ avait ete un parti responsable qui avait pris des mesures acceptables quant à crise economique dans laquelle les liberaux nous avaient mis à l’epoque. un deficit record qui a ete quand meme bien remonté ! Donc si nous nous basons sur un plan national et non personnel, le PQ n’a pas ete une catastrophe pour le Quebec. Moi aussi j’ai mangé personnellement une claque en 94, meme que j’ai perdu une compagnie suite aux mesures du PQ. N’empeche que pour le pays, c’etait bon ! Et si John Charest peut un faire le malin aujourd’hui, c’est en grande partie en recuperant les fruits du travail effectué par le PQ, ce n’est pas parce qu’il a ete elu que le lendemain le Quebec allait mieux, comme toujours, un gouvernement ecope du celui qui l’a precedé. Donc avant d’accuser le PQ en 94 et 95, il faudrait voir ce qu’il y avait deux ans avant ! Sinon ca s’appelle de la mahonneteté. Et ca vaut pour tous les partis !

    Maintenant si tu as vraiment relu nos echanges internationaliste, tu pourrais au moins reconnaitre que n’a jamais repondu à la question portant sur LE POINT IMPORTANT de ton projet: comment vas-tu reussir à creer cette egalité entre les nations que tu nous promets sans donner plus de pouvoirs nationals et internationals au Quebec ? J’ai beau relire tes dix mille messages vide et redondant, il n’y a pas l’ombre d’une reponse.

    Alors apres, tu m’accuser de ce que tu veux, moi je te parle une fois de plus de faits. Si je me trompe, donne moi le numero du commentaire, explique ce que je n’ai pas compris et je te presenterais mes plus plattes et sinceres excuses, comme une personne ouverte et sans mauvaise foi est capable de faire !

    Et si tu arretais de bloquer au mot souverainiste quand en bout de ligne je te parle d’une federation ! Ce qui prouve que tu es obtu et sans ouverture.

    N’en deplaise à anar, son projet n’est qu’une tentative d’assimilation du peuple quebecois en le noyant dans l’immensité canadienne. Tous le monde sera quebecois, donc personne ne le sera de facon distinct. Regardez mes exemples sur les migrations de provinciaux, c’est exactement comme cela que ca se passe aujourd’hui, et ce n’est pas un avis subjectif de ma part, c’est la loi actuelle. Sorti du Quebec, je ne suis plus Quebecois ! Dans ta federation ca sera la meme chose !

  131. Il y a certaines incohérences dans son raisonnement mais disons qu’Internationaliste est moins incohérent que ceux que je dénonce. Il est un étatiste qui voit son intérêt à rester dans le Cacanada! Au moins, il y a ça de logique!

    N’en deplaise à anar, son projet n’est qu’une tentative d’assimilation du peuple quebecois en le noyant dans l’immensité canadienne.

    Non, ça ne me déplaît pas. Mais n’est-ce pas ce qui se produit déjà avec le statu quo fédéraleux et son multicul d’État à la sauce Troudeau?

  132. Internationaliste | Répondre

    Je suis un assimilateur maintenant. C’est vrai que je ne suis pas canadien-français de souche.

    Long live Canada!

  133. Internationaliste | Répondre

    Je suis un bourgeois égocentrique parce que j’ose critiquer le PQ! Quels que soient les torts des libéraux, et ils sont énormes, rien n’excuse les politique néolibérales et antisociales du PQ dans les années 90.

  134. Tout de même, je dois préciser qu’un Canada décentralisé serait beaucoup moins assimilateur que le statu quo fédéraleux actuel.

  135. On s’en crisse du Parti Culbécois! Ce n’est pas un parti politique, si mauvais soit-il, qui devrait faire en sorte d’invalider le projet séparatiste!

  136. Internationaliste | Répondre

    Pour ton info Reblochon le PQ est largement responsable de l’état désastreux de nos systèmes de santé et d’éducation. Les coupures sauvages accomplies sous la gouverne de Bouchard le Fuhrer ont eu un effet dramatique qui persiste encore de nos jours. Trop facile de tout mettre sur le compte des libéraux.

  137. Oui anarcho, tout à fait et c’est là ou l’esprit obtu d’internationaliste bloque completement. Un jugement basé sur une petite aigreur personnelle, sur de l’emotif. Tout ca pour passer de soit disant souverainiste à un type qui ne veut plus en entendre parler et qui se battra toute sa vie contre ! Hallucinant non de tenir de pareils propos !

    Et internationaliste tu es un canadien francais, que ca soit de souche ou pas ce n’est vraiment pas un point qu’on a soulevé ici. Enfin si, tu nous a sorti ton pedigré. On s’en fout d’où tu viens, c’est ce que tu es qu’on regarde. Un gars d’expression francaise vivant au quebec et militant pour la nation canadienne contre la nation quebecoise. En effet, dans ton projet tu refuses completement de donner les memes droits à la nation quebecoise qu’à la nation canadienne, meme si tu l’appelles un projet de federation egalitaire.

    Moi aussi je suis un neo-quebecois, mais je me sens reellement appartenir à la nation quebecoise au point de me battre pour la proteger et lui permettre d’avoir les meilleurs outils pour performer, quitte à devoir partir de cette federation si elle n’est pas capable de se renouveler, ce qu’elle nous a deja prouvé en 80 et en 95. Le fardeau de la preuve et les gestes de rupture sont maintenant de là responsabilité des federalistes. Qu’ils nous prouvent qu’un jour les Quebecois seront traités comme l’egal de la nation canadienne. C’est cela etre quebecois pour moi, une question d’allegeance. Et si tu te sens autant quebecois que canadien, tu te dois de rester neutre pour respecter equitablement tes deux allegeances, sinon tu prends position et donc tu te bats contre un des deux camps. Quand on est ni federaliste, ni souverainiste, on ne se bat pas pour l’un contre l’autre !

    Pour le moment, si je quitte le Quebec et donc perds mon compte d’hydro, ma carte soleil, mon permis de conduire et mon droit de vote, je ne suis plus considéré comme un Quebecois et c’est inacceptable. Nous sommes une nation distincte ou pas ? Que compte faire internationliste pour remedier à ce probleme dans sa federation ? Il a un projet, il devrait pouvoir y repondre !

    Et je disais que tu etais un bourgeois égocentrique pas parce que tu a critiqué le PQ, mais parce que tu lui reproche de T’avoir fait du tort, au lieu d’argumenter que ce parti a fait du tort AU QUEBEC. Quand tu regardes ce que le PQ a fait sous Bouchard, que l’on soit pour ou contre, le resultat a ete là, il a remonté l’economie quebecoise. Meme si la facon qu’il a employé etait irresponsable et nous a mis dans le trou ensuite par ses trop nombreuses mises à la retraitre, entre autre dans le fameux secteur des infirmieres du Quebec. Mon avis est le meme que le tien. Le PQ c’est de la merde, en 95 ils ont fait n’importe quoi, rien n’excuse les politique néolibérales et antisociales du PQ dans les années 90. Mais il faut comparer quand meme la conjoncture de l’epoque, le deficit qu’il avait à gerer et le resultat qu’ils ont obtenu. Ce n’est pas suffisant pour les traiter comme si ca avait ete un parti irresponsable dilapidant le patrimoine et l’economie des quebecois ! Ca c’est malhonnete. Et de toute facon, tu t’attendais à quoi d’un parti de gauche dirigé par un conservateur ?

    Une preuve de plus que la question nationale nous empeche de faire de la vraie politique tant au niveau federal que provincial. Sans les deux solitudes, sans la chicane eternelle, nos deux pays pourraient enfin progresser au lieu de s’affronter.

    Et je me marre quant aux evenements que tu decris lors du referendum de 1995. Des violences le lendemain d’un referendum. Vas-y cherche-moi des articles pour avancer tes dires. J’ai enormement suivi l’actualité à cette epoque et la seule chose qui avait fait les manchettes c’est l’acte de vandalisme dans le bureau de conté de Daniel Johnson à vaudreuil ! J’habitais là en plus et je connaissais les jeunes ados qui ont fait cet acte, car ce n’etait qu’une frustration de gamin. Il n’y a eu AUCUN LINCHAGE, AUCUNE MANIF, AUCUNE AGRESSION ORGANISÉE, AUCUN SOULEMENT POPULAIRE. Peut-etre un ou deux actes isolés dont tu n’as aucune preuve que ca soit reellement relié au referendum. Rien qui laisse presager d’une balkanisation du Quebec, ton discours est malhonnete, desinformateur et biaisé. C’est de la basse propagande, jouer avec les sentiments de craintes des differentes communautés generalement anti-quebecoise et nationaliste canadienne. Le meme genre de propos que tenait Frulla quand aus plaintes non-fondées qu’elle recevait de certains italiens qui se plaignaient qu’on leur avait dit qu’ils allaient devoir reprendre l’avion. Que des ouie-dire, rien de prouvable, rien de rien. De la manipulation de l’information.

    De la violence, il y en aurait eu peut-etre, mais de la part des canadiens, tu sais ces gens si respectueux. Et là, à la difference, je me base sur du solide, sur des faits, des declarations des leaders anglophones du Canada qui nous aiment tant :

    Si certains enveloppaient leurs menaces dans une allure faussement sibylline, tel ce Mike Harcourt, alors premier ministre de la Colombie-Britannique, supputant ce que seraient les lendemains d’un OUI victorieux («We’d be the worst of enemies… They’ll suffer, not just economically, but they’ll suffer every which way, the people of Quebec», Globe and Mail, 17 mai 1994), d’autres étaient plus directs: «The federal government should be getting the armed forces into good shape», dira à son auditoire de Calgary John Crosbie, poids lourd du gouvernement Mulroney, (The Gazette, 13 novembre 1995). Une liste complète de ce genre de littérature guerrière serait longue, qui commencerait par l’exhortation de John Robarts en octobre 1970 («use all the instruments at your command» (Globe and Mail, 15 octobre 1970) , et qui recenserait les propos des grands chroniqueurs de la presse, dont le plus ahurissant demeure nul doute celui de Trevor Lautens, se prenant à regretter que, dans son histoire, le Canada n’avait pas versé plus de sang: «One must ask the detached historical question:would Canadians have created a better union if there had been a blood-letting?» (Vancouver Sun, 25 octobre 1997).

    On ne parlera pas de Chretien qui a declaré que c’etait comme une guerre, une guerre contre les souverainistes qui voulaient briser son plusss beau pays et qui a avoué qu’il n’aurait pas reconnu une victoire du OUI. Et toi tu me parles de democratie et de respect des nations et tu me lances plus tot un tas d’accusations fausses au visage. Nan mais tu es conscient du camp dans lequel tu te trouves ? Tu sais avec qui tu milites quand tu te bas contre nous ? Va-donc leur donner des lecons avant de venir nous en faire !

    Le discours le plus enflammé que nous avons eu de notre coté c’est celui de parizeau denoncant deux faits reconnus aujourd’hui ! Quel discours, tu as vu la haine dans son regard et celui de son auditoire. Ca a fini par un message d’espoir et de non violence: « on se crache dans les mains, on se remonte les manches et on recommence ! » Bon sang tant de violences, tant d’appels à la haine. Tu as du etre terrifié ce soir là. Tu as du t’enfermer à double tour de peur qu’on vienne te chercher pour t’imoler !

    Mon dieu, as-tu encore d’autres discours de peur de la propagande federaliste que tu denonces soit-disant. Il est beau le respect que tu portes à ta soit disante nation ! Tu n’as pas l’air de l’aimer bien fort dis-donc. Hein ?! Tu les aimes les Quebecois ? Tu sais le vrai amour, avec les qualtiés et les defauts. Tu te sens appartenir au meme peuple qu’eux ? Dis ? Tu veux bien repondre au lieu de t’offusquer.

    ET tiens, je te donne une definition de la nation quebecoise que tu vas adorer. C’est lors d’un cours de patinage de James Charest:

    « À l’Assemblée nationale, le premier ministre a préféré s’en tenir à une formule plus simple que Robert Bourassa n’aurait pas reniée : «Nous sommes ce que nous sommes.» Dans son esprit, cette profonde vérité n’a cependant aucun besoin d’être reconnue par qui que ce soit en dehors du Québec. C’est comme une sorte de secret, qu’il vaut mieux garder entre nous. »

    Pathetique de patiner de la sorte et de tenir un discours aussi faux et malhonnete sur les souverainistes quebecois, dont tu as fait deja partie, qui sont à mon avis parmis les souverainistes les plus doux et respectueux de cette planete ! Meme les independantites ecossais ont du se separer de leur aile neo-nazis pour aujourd’hui etre reconnu. Nous n’en avons jamais eu ! Relis ton histoire, la vraie, pas celle du livre que t’a preté Stephane Dion ou Paul Desmarais dans La Presse !

    Tu peux appeler tous tes potes historiens, politiciens pour verifier tout ce que je donne comme faits ici, peu pourront les contredires simplement parce que je ne les ai pas inventé, c’est l’histoire du Quebec et sa legislation !

    Allume !

  138. Tu vois, j’en parlait des coupures pendant que tu envoyais ton message. Et bravo pour ton point godwin, on voit le respect que tu portes aux gens. Entre nous, si il y a un fuhrer dans la place, c’etait plutot chretien qui refusait de reconnaitre un vote democratique et qui a employé tous les moyens, surtout les illegaux pour le combattre.

    Quant aux infirmieres, ce probleme (cette grave erreur à la course au deficit zero, d’ailleurs regulierement denoncé par un souverainiste connu, Jacques Parizeau) a ete ensuite partiellement resorbé par le PQ, fruit que le PLQ a recupéré un an apres son election declarant que ca allait deja mieux… comme si on formait de nouvelles infirmieres en un an !

    N’empeche que sur ces sujets nous sommes assez d’accord… pourquoi ? Parce que ca n’a aucun rapport avec le sujet de cette page et que tu pars une fois de plus à droite et à gauche ! On parle de la souveraineté du Quebec, pas de sa gouvernance par des partis bidons. Et niveau néolibérale et antisociale, le PLQ fait quand meme plus fort que le PQ. Surtout que maintenant, il n’y a plus que ce parti qui a un chef conservateur !

    Bon, on attends toujours tes precisions sur ton beau projet. Tu dois quand meme etre au courant comment ca va se passer. Je sais que c’est plus facile de denoncer sans preuve des actes qui n’ont jamais eu lieu, du moins pas comme tu reves qu’ils se soient passés. On debattait là, on ne fabulaient pas hein ! Sinon moi aussi je peux inventer ou imaginer ou rapporter des legendes urbaines sur les mechants federalistes qui mangeaient des enfants tout mignon et que c’est pour ca qu’il faut se separer. Peux-tu revenir dans les faits et tes idees propres ? Et aussi sur le sujet qui nous interesse si possible.

  139. Internationaliste | Répondre

    Je n’ai aucune illusion envers Chrétien et les anglo-chauvins. Chrétien, Charest, Bouchard sont tous des salopards pour moi. Je les ai dénoncé à plus d’une reprise dans mes commentaires. Mais il y a eu bel et bien des combats de rue entre fédéralistes et séparatistes le soir du 30 octobre 1995 qui auraient pu dégénérés. Des jeunes nationalistes ont également invectivé des immigrants. Tous ces faits ont été largement couvert dans les médias. Ce que je veux dire c’est que suite à la séparation il pourrait y avoir un climat de guerre civile, de conflit interethnique. Ce n’est pas coulé dans le béton mais c’est une possibilité que l’on ne peut écarter du revers de la main.

    Si j’ai relié les coupures du PQ à mon vécu c’est suite à ton commentaire à l’effet que je n’aurais jamais connu la misère (sans rien connaître de mon vécu). J’ai aussi dénoncé les effets des coupures du PQ sur la population québécoise et ce à maintes reprises. J’aurais pu aussi parler du cafouillage d’Emploi-Québec en 1999 suite au rapatriement des pouvoirs par Québec en matière d’emploi. Tout ceci est un avant-goût de la façon dont le PQ gouvernerait un Québec indépendant, qui ne serait en rien différent de ce qui se fait au Canada en ce moment. Alors pourquoi changer quatre trente sous pour un dollar?

  140. Largement couvert par les medias. Tellement qu’il n’en reste plus une trace dans les archives de radio-canada. Quoi deux mecs bourrés ont demandé à un paki de reprendre l’avion ? Trois skins de 16 ans en manque sensation ont fait chier deux rednecks canadians ? C’est ca le risque de derapage d’un peuple entier vers la guerre civile ?

    Nan, les vrais dangers venaient de l’ouest canadien dans tous ces appels à la haine que je vous ai cité plus haut. Au Quebec, tant les federalistes que les souverainistes sont restés dans leur grande majorité d’un calme exemplaire. Ca ce sont des faits. Les dernieres emeutes avec le canadien de montreal sont cent fois plus importantes que ce qu’on a eu en 95 ! Faut relativiser un peu et arreter de paranoier.

    De plus, une chose est sur, on pourra compter sur la grande majorité de la population quebecoise pour denoncer cela. Pourquoi c’est si sur ? Parce qu’au cours de son histoire moderne, elle l’a toujours fait et n’a jamais toleré des mouvements violents. Il n’y a pas un parti au Quebec qui ne s’elevera pas contre la violence, pas un groupe, pas une association, pas un mouvement citoyent. Nous sommes un peuple pacifique et pacifiste, lui appartenant, tu devrais etre au courant ! Si nous avions une once d’agressivité, ca ferait longtemps qu’il y aurait eu des debordements dans les rues à chaque fete des patriotes, chaque st Jean Baptiste. Tu n’y verras que des gens faire la grosse voix et au pire proferer des imbecilités. Ca s’arrete là au Quebec la violence faite aux minorités de la part des quebecois.

    Le PQ ne gouvernera pas un quebec independant, c’est là où tu te trompes completement. Il mettra en place la structure de base nous permettant de devenir un pays, comme de nouvelles elections pour etablir le premier gouvernement d’un pays souverain et son avenir economique sera decidé par la population lors de l’election d’un president, d’un chef de gouvernement qui presentera un programme en ce sens. Ce sera la population qui decidera qui gouvernera. La propagande anti-pequiste, meme pas anti-souverainiste comme quoi tu te trompes de combat, est ridicule à ce sujet. COmme si le PQ etait un parti capable d’instaurer une dictature ! Franchement, un peu de serieux !

    La question referendaire n’a jamais ete : voulez-vous que le PQ dirige un quebec independant. Le PQ n’est qu’un outil et comme tout outil, quand son boulot sera fini, il sera remisé voire demonté.

    Mais on attend encore des eclaircicements quant à facon de faire une federation egalitaire sans reconnaitre la citoyenneté et la reconnaissance internationale des quebecois !

  141. Internationaliste | Répondre

    Brièvement quand je parlais de risque de confrontation et de guerre civile je ne disais pas que ce serait causé uniquement par les souverainistes. Je suis très conscient du langage belliqueux, voire haineux, de bon nombre d’anglophones chauvins ici et ailleurs dans le Canada.

    Tu ne peux pas dire que le PQ ne gouvernera pas un Québec indépendant. Il n’y a pas de certitude absolue à ce sujet mais ce n’est pas à écarter. Et de toute façon les autres partis comme le PLQ et l’ADQ sont encore pire que le PQ.

  142. Ha ha ha, encore un effort et tu vas redevenir pequisse ;o)

    Mais je suis completement d’accord avec toi sur la qualité des partis nous representants et encore pire, des politiciens actifs que l’on se paye aujourd’hui ! Lequel pourrait pretendre devenir president d’une nation souveraine naissante ? Encore, en sortant Landry des boules à mites, il pourrait donner le change sur la scene internationale en etalant une pseudo-culture à base de locutions latines. En esperant qu’il en reste là !

    Et ce n’est guere mieux à ottawa.

    —-

    Et je maintiens que les confrontations auraient ete mineures car ce peuple n’est pas interessé à se battre et de toute facon n’en a pas le courage. Ce qui explique en grande partie son hatitude de loser et son incapacité à se prendre en main. 300 ans de colonialisme, ca laisse des sequelles. Meme pas capable de s’affirmer en tant que nation et tu veuilles que ca aille tapocher du monde dans la rue ? C’est juste bon à sauter sur des toits de char !

  143. Internationaliste | Répondre

    Je vais te décevoir car il n’y a aucune chance de redevenir péquiste. A vrai dire je ne l’ai jamais été, j’étais simplement indépendantiste et je pensais pouvoir dissocier les deux (PQ et indépendance) mais sans succès.

    Je suis d’accord avec toi au sujet des politiciens fédéralistes Harper, Dion et cie. Comme je t’ai dit, mais tu ne me crois pas, je ne suis pas fédéraliste. La réforme constitutionnelle que je prône, avec notamment la Chambre des nations pour les représentants du Québec, du Canada anglais et des peuples autochtones, va à l’encontre du fédéralisme canadien comme on l’a toujours connu. Fini les provinces, voici maintenant les nations placées sur un pied d’égalité. Et toutes les nations auront le droit de se séparer sans que le gouvernement central veuille les en empêcher par la force.

  144. Oui mais quand je quitte la federation canadienne comme tu la vois, comment je me fais reconnaitre en tant que quebecois ? Ca je ne l’ai toujours pas compris. Je vais rester un canadien au yeux du monde. C’est pour cela que je disais à anarcho que tu vas assimiler le peuple quebecois en enlevant les frontieres des provionces. Tout le monde sera quebecois donc plus personne ne le sera. Tu vas diluer le peu de gens qui nous reste au sein du canada.

    Et en defendant ce modele qui refuse de reconnaitre la nation quebecoise comme l’egale de n’importe quelle nation libre dans le monde, oui tu es un federaliste restrictif. Tu n’as pas l’air de le faire sciemment, du moins pas de facon malfaisante, mais le resultat sera malheureusement le meme, le peuple quebecois sera toujours sous une forme de domination de la nation majoritaire canadienne.

    J’aime bien sur le principe ta chambre des nations et je ne vois pas pourquoi mon projet empecherait une telle representation. Ca pourrait tres bien se faire dans une federation de psys. ALors je te le redemande, pourquoi ne pas prendre le meilleur des deux idees ? Parce que sans citoyenneté (une qualité de citoyen) tu ne peux promettre l’egalité que tu esperes creer entre nos nations. Il faut bien pouvoir s’identifier d’une facon et etant donné qu’un Quebecois ce n’est pas un blanc qui parle francais, il faut une citoyenneté pour ca. Peux-tu au moins reconnaitre ce point plus qu’evident ? Je te promets que je milite avec toi apres pour ta federation egalitaire. :o)

    Pour le PQ c’etait de l’humour. J’attends avec impatience le jour où je n’aurais plus à faire avec eux.

  145. Je peux comprendre que je n’aurais jamais la reponse quant au volet de ce magnifique projet de federation egalitaire. C’est quand meme bien mal barré. Un gars qui essaye de construire une maison pour tous, mais dans ses plans, il manque ceux de la fondation. Pas tres solide la maison.

  146. La masse salariale du gouvernement a bondi de 30 % en six ans, depuis l’arrivée des libéraux au pouvoir …

    c’est cela qu’il appelle du degraissage ?

  147. On appelle ça la réingéniaiserie de l’État! ;)

  148. Salutations à toutes et tous ,

    En premier lieu , offrez-moi l’opportunité de vous démontrer ma gratitude pour toutes les très intéressantes connaissances que j’ai découvertes sur cet formidable site.

    Je ne suis pas assuré d’être au meilleur endroit mais je n’en ai pas vu de meilleure .

    Je proviens de Beaverton, us . J’ai 31 ans et j’éduque quatre agréables enfants qui sont tous âgés entre cinq ou 10 années (1 est adoptée ). J’aime beaucoup les animaux de compagnie et j’essaie de leur présenter les biens qui leur rendent la vie plus confortable.

    Je vous remercie à l’avance pour toutes les très pertinentes délibérations dans le futur et je vous remercie surtout de votre compréhension pour mon français moins qu’idéal : ma langue maternelle est l’arabe et j’essaie de m’enseigner mais c’est très compliqué !

    Bye bye

    Zachary

    1. Eh bien merci alors! Bonne visite! :)

      Votre français est très bien!

      Fouillez! Il y en a des meilleurs que moi!

      Tiens, une suggestion, en dehors de l’anarchie:

      http://regardezlamusique.wordpress.com/

  149. Françoys Larue Langlois | Répondre

    Cher anarcho-pragmatiste,

    Loin de moi l’idée de chercher à vous contredire ou à débattre avec vous. Je suis simplement tombé par hasard sur votre site, en cherchant autre chose, et m’étant laissé emporter à vous lire, quelques réflexions me sont venues, en même temps que le désir impérieux de vous les communiquer.

    Ma position est certainement plus proche de la vôtre que de celle de la NEFAC ou du « Québécois libre », à ceci près, peut-être, que vous me paraissez (pardonnez-moi de vous le dire) quelque peu contaminé par le nationalisme romantique. C’est d’ailleurs votre droit le plus strict et sans la partager, je comprends et respecte votre position. Au demeurant, quand bien même vous auriez raison sur toute la ligne et sans aucun bémol, ce n’est pas en les enguirlandant que vous convaincrez ceux qui pensent le contraire de vous.

    Soyons pragmatiques.

    Si nous étions à la veille d’achever de démanteler les derniers vestiges de l’État, la question de l’indépendance québécoise ne se poserait tout simplement pas. Elle ne reste d’actualité que parce que nous vivons dans une société… étatique, justement. Et si l’indépendance se fait jamais, ce sera sans doute sous l’impulsion de politiciens professionnels, comme par exemple ceux du PQ. Mettre l’épaule à la roue aux côtés de tels personnages n’est guère engageant, vous le reconnaîtrez (encore qu’à titre individuel, quelques-uns d’entre eux et elles soient fort estimables).

    Vous avez raison : il est probable qu’advenant une éventuelle indépendance du Québec, le PQ, qui constitue une alliance contre-nature de nationalistes de droite et de centre-gauche, se dissolve, ou du moins se fractionne. Mais qui peut savoir?

    Kropotkine considérait qu’il fallait soutenir toute révolte contre l’oppression, qu’il s’agisse d’oppression personnelle, économique, gouvernementale, nationale ou même religieuse. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais pour ma part, je ne suis pas absolument sûr d’être prêt à aller jusqu’à cette dernière extrémité. Non que j’approuve la persécution religieuse, bien sûr, mais je désapprouve encore plus la religion, à cause de son caractère dogmatique.

    Aussi bien, chacun doit-il pouvoir choisir librement ses luttes. Et sans vouloir vous jeter vos propres mots à la figure, force m’est d’affirmer qu’à mon humble avis, il ne devrait pas exister, au sein de l’anarchisme, d’ « attitude essentielle » à laquelle on soit susceptible de « contrevenir ». Sinon, il me semble que l’on en serait bientôt au même point que la NEFAC avec sa « Constitution » et ses « Buts et principes » rigoristes (quoique parfois assez judicieux, ainsi qu’on peut l’admettre sans souscrire à la totalité).

    N’empêche qu’il faut bien finir par le dire, votre plume impulsivement bouillante et volontairement brouillonne m’a beaucoup plu.

    Fraternellement,
    Françoys Larue Langlois.

    1. Merci pour ce commentaire. Je vais écrire un billet juste pour y répondre, ce qui me permettra de clarifier certaines de mes positions. Soyez patient, ça pourrait prendre du temps.

      « Kropotkine considérait qu’il fallait soutenir toute révolte contre l’oppression, qu’il s’agisse d’oppression personnelle, économique, gouvernementale, nationale ou même religieuse. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais pour ma part, je ne suis pas absolument sûr d’être prêt à aller jusqu’à cette dernière extrémité. Non que j’approuve la persécution religieuse, bien sûr, mais je désapprouve encore plus la religion, à cause de son caractère dogmatique. »

      Que voulez- vous dire par « dernière extrémité »? Je ne suis pas certain de bien comprendre.

      1. Françoys Larue Langlois | Répondre

        En effet, cela manque de clarté. Je voulais dire que je suis d’accord avec Kropotkine pour soutenir toute révolte contre l’oppression personnelle, économique, gouvernementale ou nationale, mais peut-être pas religieuse, quand même.

        Ce qui ne veut pas dire, évidemment (je me répète), que j’approuve l’oppression religieuse. Je déteste seulement la religion. Toute religion.

        Pour ce qui est de vos clarifications, je saurai être patient. Par ailleurs, j’ai eu l’occasion, après avoir écrit mon petit billet, de me promener sur votre site et d’y découvrir par moi-même certaines clarifications apaisantes.

        J’y reviendrai sans aucun doute. D’ailleurs je vous ai mis au nombre de mes pages favorites, ce que je ne fais que très rarement, soit dit sans chercher à vous flatter.

        F.L.L.

        1. Ça va, j’ai compris votre point. Et je vous le dis tout de suite, je ne suis pas d’accord. Prenez la charia islamiste, par exemple. Il me semble clair qu’un anarchiste doit se révolter contre ça, n’est-ce pas?

          1. Françoys Larue Langlois | Répondre

            Oui, bien sûr. Mais je parlais plutôt de l’oppression qu’on subit à cause de sa religion. Comme par exemple les Chrétiens qui se faisaient jeter aux lions par les Romains ou les Juifs d’Espagne pendant l’Inquisition.

            Pour ce qui est de la charia, c’est un sujet en soi. Je ne suis pas sûr que ce soit si religieux que cela. C’est plutôt, ce me semble, une pseudo-croyance instrumentalisée à des fins de contrôle social. Comme l’inquisition catholique d’ailleurs. Et j’aurais tendance à ajouter : comme tout intégrisme religieux, voire même toute doctrine religieuse… toute idée religieuse… ou métaphysique.

            Ceci dit, loin de moi l’idée d’amorcer ici un discours sur le fait religieux : moins on en parle et plus la dignité humaine y gagne.

            Ni Dieu ni maître, n’est-ce pas?

            1. Donc, vous êtes d’accord avec moi maintenant?

  150. Françoys Larue Langlois | Répondre

    Je suis, j’étais déjà et je veux croire que je serai toujours d’accord pour condamner les oppresseurs ; qui qu’ils soient et quels que soient ceux qu’ils oppriment. Mais (et c’est ce que je voulais dire initialement), si j’ai la même antipathie pour tous les oppresseurs, je n’ai pas la même sympathie pour tous les opprimés.

    Il y a des groupes opprimés qui feraient d’excellents groupes oppresseurs. Les Chrétiens, par exemple, ont été des opprimés dans l’Empire romain, du moins jusqu’à Constantin. Ensuite ils sont devenus eux-mêmes oppresseurs.

    Plus près de nous, les bouddhistes tibétains ou le Falun Gong sont (je veux bien le croire) opprimés par les Chinois, ce qui n’est certes pas à l’honneur de ces derniers. Mais Tenzin Gyatso (le soi-disant dalai-lama) et Li Hongzhi (le chef spirituel du Falun Gong) sont des raclures réactionnaires pour lesquelles je n’ai pas plus de sympathie que pour tous ceux qui s’instituent volontairement leurs fidèles et qui leur prêtent des pouvoirs surnaturels. De plus, je suis pratiquement convaincu que si ces deux jojos et leurs ouailles étaient en position de force, ils n’hésiteraient pas un instant à se faire oppresseurs.

    Ainsi, sans me réjouir que les Chrétiens aient été opprimés jadis, ou que les bouddhistes tibétains le soient aujourd’hui, je refuserais probablement (pour donner un exemple) de signer une pétition en leur faveur, parce qu’ils me débectent presque autant que leurs persécuteurs.

    Est-ce mesquin de ma part? Peut-être un peu. Aussi n’aspirai-je aucunement à la sainteté.

    1. Eh bien, je suis encore plus mesquin que vous, mon cher! Entièrement d’accord!

  151. Eric(francophone)..Et fier de L'être ! | Répondre

    Faut s’séparer Tabarnnak, faut c..ser les anglais DE-HoRs

    1. Ce n’est certainement pas pour crisser les anglais dehors que j’appuie l’indépendance du Québec. Ce genre d’argumentaire nationaleux-étatiste fait très mal au mouvement séparatiste.

      Et si la séparation du Québec était bénéfique pour les anglais aussi?

  152. Incontestablement, Vive la séparation du Québec ANARCHO-PRAGMATISME sait graver les consciences. Une feuille plutôt bien composé pour un post réellement sympa.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 92 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :