Archives de Catégorie: Anti-militarisme

Guerre militaro-terroriste en Libye: maintenant, les exigences sont moindres que dans l’ère George W. Bush!

George W. Bush doit être crissement jaloux des élites militaro-terroristes occidentales actuelles. Avant le présent bombardement de la Libye par les alliés occidentaux, il fallait que les autorités terroristes américaines fassent semblant de trouver des armes de destruction massive (tout en cautionnant leurs propres ADM!) ou d’être menacé par une attaque terroriste avant de pouvoir mener une guerre d’invasion contre des autorités dictatoriales qu’ils soutenaient auparavant. Maintenant, rien de tout ça n’est nécessaire! C’est-y pas mardeveilleux, ça!

À l’heure actuelle, les autorités militaro-terroristes occidentales peuvent bombarder sans trop se justifier et en toute impunité des territoires étrangers, avec l’approbation de l’ONU en plus! De façon hautement contradictoire, pendant que dans les pays occidentaux, la populace vénère aveuglément des réformettes d’ « austérité financière » (sic) vomies par leur gouvernemaman qui leur demande de se « serrer la ceinture », les fonds publics deviennent soudainement illimités quand il s’agit de dépenses militaro-terroristes! Raison supplémentaire pour affirmer que le but véritable de la drouate étatiste est de détourner l’argent des CONtribuables à d’autres fins! Le seul prétexte insignifiant que Baraque « Uncle Tom » OSama a éructé dans ce dossier est que « les Français se sont engagés en premier en Libye ». Et encore là, je ne suis même pas certain que c’était nécessaire politiquement parlant.

J’ai déjà prétendu que Baraque « Uncle Tom » OSama incarnait une forme d’impérialisme américain un tantinet plus doux que George W. Bush. Maintenant, j’en doute fort, la forme OSamienne étant tout simplement plus hypocrite! Sérieusement, le remplacement du « b » par le « s » dans « Obama » est de plus en plus légitime…

Publicités

Encore plus de pauvres disponibles pour la bande criminelle des Forces Armées Canadiennes…

David, cesse de chiâler! Reconnais humblement ta défaite contre cet éminent économiste qui est nettement supérieur à toi, ce qui fait en sorte qu’il a raison, bien sûr! De toute façon, c’est une bonne chose pour nos libertés individuelles que de plus en plus de crisses de parasites pauvres intelligents ne puissent plus s’instruire à l’université! De toute façon, ces crisses de pauvres parasites qui souffrent de cette maladie mentale pandémique qu’est la pauvreté pourront bénéficier d’un merveilleux programme social de gratuité scolaire…en s’enrôlant dans la bande criminelle militaro-terroriste du Cacanada:

Le Programme de formation des officiers de la Force régulière commence par une formation théorique au Collège militaire royal du Canada (Kingston), au Collège militaire royal de Saint-Jean ou à une autre université canadienne et est suivi du service militaire à temps plein. Dans le cadre de ce programme, les frais de scolarité, le coût des uniformes, des manuels et des instruments et les autres frais essentiels sont assumés par le ministère de la Défense nationale. Les soins médicaux et dentaires sont aussi fournis. Les élèves-officiers reçoivent une solde mensuelle et prennent à leur charge logement et repas.

Voilà, même les bienveillants drouatistes étatistes sont vigoureusement en faveur de la gratuité scolaire, pas seulement les sales gau-gauchistes!

P.S.: Chers drouatistes étatistes, plus les moins nantis sont systématiquement dénigrés par votre idéologie méprisante et par ses représentants mal dégrossis, plus vous me donnez des arguments, selon votre propre standard vomitif, pour répudier vigoureusement les troupes militaro-terroristes et les décrire tels qu’ils le sont: i.e. DES SALES PARASITES CRIMINELS. Ce jeu-là se joue à deux…

Je me souviens de Salman Rushdie…

Si Salman Rushdie, suite à la fatwa islamo-fasciste à laquelle il fait face, avait été arrêté en Turquie (ou n’importe quel territoire musulman), quelle aurait été votre réaction?

Mais dans ce système d’injustice de vainqueurs impérialisto-occidental, ses élites soi-disant « démocratiques » (sic) se permettent de faire la même chose, et il faudrait trouver ça normal…

D’un autre côté, il est possible que ça soit mieux comme ça, peut-être est-ce simplement dans le but d’éviter un « malencontreux accident qui est si vite arrivé » (prononcez ça à l’italienne en vous imaginant être un collecteur de fonds pour la charogne soi-disant libérale, c’est encore plus drôle! 😉 ). Vous savez, la mafia militaro-terroriste occidentale s’y connaît très bien en « malencontreux accidents »

P.S.: Évidemment, je n’ai aucun problème avec l’arrestation d’un suspect pour viol, mais ce n’est pas le point que je soulève. Je parle des vraies raisons…

Meurtre d’un otage humanitaire au Niger: seulement un simple dommage collatéral…

On apprenait hier qu’un certain Michel Germaneau, 78 ans, un ingénieur à la retraite qui travaillait dans le secteur pétrolier en Algérie et qui avait été enlevé il y a 4 mois au Niger, aurait été tué par des combattants d’AQMI (Al Quaïda au Magreb Islamique). Évidemment, Sarkonazi 1er, Président de la France, toujours en quête d’une bonne « clip » médiatique, n’a pas manqué l’occasion de s’indigner vigoureusement afin de soigner encore plus son image!

Et alors quoi? Pourquoi en faire un si gros plat? Ce n’est seulement qu’un simple dommage collatéral, après tout… 😉

En effet, l’Iran n’a pas de leçons à donner au Canada, mais…

J’ai failli ne rien écrire en ce jour d’hui. Il me semble que je soie trop heureux pour chiâler. Mais j’ai pensé à ce truc. Merci à G. pour l’inspiration.

Les autorités cacanadiennes ont tout à fait raison concernant les critiques contradictoires de l’Iran concernant la violente répression policière lors des manifestations contre le G8-G20 à Torontonamo. Comme le dit si bien un porte-parole du Sinistre des Affaires Impérialistes et de la Livraison des Jos Louis aux Fucking Troops, « le Canada n’acceptera pas de recevoir de leçons sur le respect des droits de l’homme d’un pays qui condamne ses citoyens à la lapidation. » Difficile d’être en désaccord avec les autorités cacanadiennes sur ce point, quoique malgré le bilan atroce de l’Iran en termes de droits humains, leur critique est tout de même pertinente.

Néanmoins, quand le Cacanada se fait copain-copain avec les États-Unis Terroristes (USA) et que le Cacanada garde enfermé un prisonnier politique comme Omar Khadr à Guantanamo, cet État militaro-terroriste n’a aucune leçon à donner à l’Iran en termes de prolifération des armes de destruction massive et de traitement des prisonniers politiques…

Joe Glenton, un vrai héros! (avec une photo pour les plottes militaristes en prime!)

L’ex-militaire britannique Joe Glenton, emprisonné 9 mois en raison de son opposition à l’invasion de l’Afghanistan, vient d’être libéré après avoir purgé COMPLÈTEMENT sa peine. Lui c’est un vrai héros! 

Pour les plottes militaristes en chaleur, je vous suggère d’imprimer la photo suivante avant de vous masturber ce soir. Je n’ai aucun problème avec un tel fantasme qui est très sain! 😉

Sexisme dans les Forces Armées Canadiennes: ben non, ce n’est pas grave, les soldats sont nécessairement des héros, c’est tivident!

Message aux plottes militaristes (et je ne parle pas des plottes mariées à un militaire, ce sont des cas trop désespérés): pourriez-vous penser à autre chose que de mouiller vos petites culottes en fantasmant sur les militaires? Ça vous aiderait peut-être à avoir un peu plus de matière grise dans vos cervelles d’oiseau (oups, désolé d’avoir insulté les oiseaux! 😉 ) et à commencer à mépriser ouvertement les soldats comme ceux-ci le méritent au lieu de condamner sans nuances l’attentat contre le centre de recrutement des Farces Armées Terroristes Cacanadian à Trois-Rivières, qui recrute et brainwashe sans vergogne VOS (sic, comme s’ils vous appartenaient! 😦 ) enfants! D’autant plus qu’on apprend (êtes-vous surpris?) que le machisme est une valeur profondément ancrée dans les valeurs propres aux Farces Armées Terroristes Cacanadian!

Voici l’image de la semaine, du mois, et peut-être de l’année. Il s’agit d’un dessin, provenant d’un document de formation des soldats en mission en Afghanistan, illustrant la possibilité d’utiliser les charmes d’une femme comme monnaie d’échange dans des pourparlers de paix. Merci au collectif Emma Goldman (Goldman était une vraie féministe que j’admire, en passant) pour l’idée.

Cessez de supporter les troupes et de les considérer comme des héros! En fait, selon le standard propre aux étatistes, c’est celui qui a commis l’attentat de Trois-Rivières qui devrait être considéré comme un héros!

FUCK THE TROOPS!

Barack Obama, Prix Nobel de militaro-terrorisme!

Un des double-standards les plus idiots vomis par les militaro-étatistes est le discours dominant qui consiste à supporter les troupes malgré les crimes qu’ils commettent au nom de l’insécurité intérieure et du nationalisme, tout en condamnant sans vergogne et hors contexte l’attentat de Trois-Rivières, pourtant un des actes héroïques de guerre les mieux justifiés qui soient, selon le standard propre aux militaro-étatistes.

Cependant, il faut reconnaître une certaine ruse aux militaro-étatistes. Quand l’opinion publique commence à se questionner sur la pertinence du militaro-terrorisme occidental, ils sont très habiles à concocter des entourloupettes pour tromper la population et les rallier à leur camelote criminelle. Par exemple, il y a le fait que Baraque « Uncle Tom » OSama a été le récipiendaire du Prix Nobel de la Paix en 2009, alors que le President of The United Terrorists States of America (USA) est le commandant en chef de la plus puissante organisation terroriste au monde, et qui se fait un point honneur d’envoyer encore plus de troupes en Afghanistan que son prédécesseur républicain dont j’essaie d’oublier le nom!

En associant l’action militaro-terroriste à la vertu de la « paix dans le monde », les militaro-terroristes assouvissent leur appétit violemment sanguinaire tout en faisant croire à la populace mal éduquée que son action vertueuse et humanitaire (sic) est nécessaire pour le maintien de la paix dans le monde. C’est-y pas merdeveilleux ça? Faut dire qu’étant donné que de trouducs comme Roosevelt, Marshall, Kissinger, Söderblom, Le Duc Tho (au moins, celui-ci a eu la décence de le refuser), John Raleigh Mott, Arafat, Wiesel et l’actuel Dalaï-Lama (même si je suis en faveur de la séparation du Tibet) sont eux aussi des récipiendaires de ce prix, ce n’est guère surprenant que Baraque OSama l’ait reçu! Sachant cela, on ne devrait plus attribuer quelconque crédibilité à ce prix à proprement dit, bien que plusieurs récipiendaires l’aient mérité légitimement.

Voilà l’illogisme et l’injustice militaro-étatiste à son meilleur: pendant que le commandant en chef de la plus puissante organisation terroriste au monde, Baraque OSama, reçoit le Prix Nobel de la Paix et que la populace l’idôlatre, celui qui a fait exploser une partie d’un centre de recrutement militaire qui ne se gêne pas pour recruter sans vergogne dans les écoles, est dénoncé vigoureusement par presque tout le monde et sera envoyé en prison! Pourtant, vous savez fort bien qui est le pire criminel parmi ces deux-là!

En raison des nombreuses dénonciations idiotes de l’attentat de Trois-Rivières, je vais revenir souvent sur ce sujet lors de mes prochains billets.

Résistance Internationaliste: un coup d’oeil à ses arguments

Dans ce billet, je vais commenter les arguments du groupe Résistance Internationaliste qui sont contenus dans ce communiqué de revendication de l’attentat de Trois-Rivières. Voici des extraits, suivi des commentaires de ma part.

La nuit dernière, une charge explosive non improvisée a été activée au Centre de recrutement de l’Armée canadienne à Trois-Rivières (2 appels d’évacuation ont été logés).

Deux appels et la police arrive 20 minutes plus tard, i.e. après l’explosion, pour sauver son propre cul, comme d’habitude! De plus, contrairement à ce soi-disant « terroriste », les autorités militaro-terroristes occidentales ne prennent pas de telles précautions quand ils bombardent des territoires étrangers! Voyons ce qu’en pense Sylvain Guillemette:

Et très sérieusement, appelle-t-on les autorités pour annoncer notre acte si nos intentions sont de tuer des gens? Pas vraiment… La police, elle, n’appelle pas les traficants de drogue avant de les pincer les culottes baissées. L’Armée états-unienne n’appelle pas les civils qu’elle tue pour les avertir de ses larguages d’ADM sur leur tête afin de tuer un ou deux militants ennemis. Et Israël n’appelle personne pour bafouer toutes les lois internationales, pour tuer des civils en eaux internationales, pour larguer du phosphore blanc sur des civils, pour utiliser des armes à sous-munitions dans des territoires civils, pour posséder un arsenal nucléaire, etc..

Voici un autre extrait du communiqué:

Résistance internationaliste* sort à nouveau de l’ombre pour joindre l’historique opposition populaire aux pratiques et aux idéaux militaristes de l’État canadien et pour s’assurer que les pouvoirs politique, économique et militaire ne poursuivent impunément l’entreprise d’endoctrinement justifiant leur aventure impérialiste.

Le gouvernement canadien ne se contente pas de nous soumettre à l’oligarchie marchande et de lui livrer nos ressources, il réclame qu’on aille lui asservir d’autres peuples. Subir les effets et les dangers de l’exportation gazière ne suffit pas, il faudrait qu’on aille sécuriser un trajet de pipeline (TAPI) en territoire afghan.

Être les otages dociles des sinistres pétrolières n’est pas satisfaisant, il faudrait joindre la marine canadienne pour aller couvrir leur pillage au Delta du Niger.

Voilà qui sont des excellents arguments!

Demeurer les lucratifs cobayes des machinations de l’industrie pharmaceutique n’est pas assez, il faudrait aller protéger l’approvisionnement mondial d’opium que garantit le narco-régime de Karzaï.

Même si j’aurais aimé qu’il fasse le lien entre la guerre aux drogues et ce qui se passe en Afghanistan dans la culture du pavot, cet argument est tout de même pertinent. Mais tout de même, il faut mentionner la guerre aux drogues, un autre dérapage criminel digne d’un État policier, dans ce dossier. Les autorités militaro-terroristes occidentales générent beaucoup de violence en menant une guerre sans merci contre la drogue dans leur propres territoires (empêchant par conséquent la culture locale de pavot, ce qui profite aux Talibans), afin de justifier leur trop forte présence, mais ils soutiennent hypocritement le vol des retombées de la culture du pavot en Afghanistan par leurs alliés Talibans (rappelons que cette mafia criminelle fut financée à haut prix par la CIA, il n’y a pas si longtemps) et les valets du régime Karzaï!

Hostile aux prétentions militaires insufflées par Washington, la population est la cible permanente d’une propagande abjecte où l’occupation étrangère de l’Afghanistan est travestie en mission civilisatrice. Les apôtres des «valeurs démocratiques» et les «sauveurs» des femmes afghanes sont les soldats d’une armée qui donne la torture en sous-traitance et qui cache les crimes sexuels endémiques à tous les échelons de sa hiérarchie, vraisemblablement dans le but de garder les agresseurs sexuels en opération à l’étranger (projet de loi S-3).

Voilà d’autres arguments très pertinents!

«Nos soldats» sont les mêmes qui, hier, ont écrasé le peuple métis, maté à mainte reprises des mobilisations ouvrières, mitraillé l’opposition québécoise opposée à la conscription, imposé la Loi des mesures de guerre, assiégé une communauté amérindienne pour un terrain de golf, renversé un gouvernement haïtien démocratiquement élu, et qui demain, nous imposeront les diktats du marché et la soumission fiscale.

Encore une fois, voilà d’autres arguments très pertinents. Cependant, en ce qui concerne la Crise d’Oka-Kahnawake de 1990, il escamote certains détails importants. Certes, il n’a pas tort dans ce qu’il dit, mais il ne faut pas oublier que deux communautés amérindiennes et la population blanche de ces deux secteurs ont été littéralement prises en otage par les gouvernemamans du Cacanada et du Culbec ainsi les Warriors (qui ne sont pas des enfants de choeur), sans oublier encore une fois le rôle de la guerre à la drogue menée conjointement par les United Terrorists States of America (USA), le Cacanada et le Culbec dans ce dossier et celui de la contrebande de cigarettes causée par les taxes trop élevées au Culbec, ce qui rendait encore plus puissants les fameux Warriors!

En ce qui concerne les diktats du marché, il devait certainement parler du système capitaliste, alors son argument est pertinent. Je suis en faveur du concept de libre-marché, mais dans une perspective anti-capitaliste.

Les dirigeants des banques et des multinationales peuvent empocher des fortunes à l’abri du fisc, mais c’est à nous qu’on impose le financement de l’expansion impérialiste. Des blindés à 5 milliards de dollars, des avions à 8 milliards, des navires de guerre à 50 milliards et des soldats à 500 milles par année, c’est une majorité de travailleurs et travailleuses privés d’assurance chômage, c’est le quart des ménages qui peine à se payer un toit, c’est la vieillesse avec des rentes de misère, c’est une multitude d’enfants qui souffre toujours d’insécurité alimentaire.

Je ne comprends pas ses « soldats à 500 milles par année », puisqu’un soldat ne gagne pas un tel salaire et que la masse salariale totale des soldats est nettement plus élevée que 500 000$, mais encore une fois, ses arguments sont très pertinents.

Cette opération contre le centre d’enrôlement est notre résistance au bourrage de crâne et au racolage intensif par l’armée d’une jeunesse confrontée au vide d’une société avilissante.

Un peu trop catastrophiste mais très pertinent sur le fond.

Nous ne pouvons pas laisser à l’État le monopole de la violence et de sa mise en scène (orgie répressive au G-20, fourniture d’«explosifs» aux jeunes manipulés de Toronto, menaces «fondamentalistes» de l’agent Gilles Breault).

Encore des arguments très pertinents. Ceci dit, cela ne justifie pas, d’un point de vue anarchiste (d’un point de vue étatiste, ce sont des héros, sans aucun doute!), que des forces révolutionnaires décident de s’octroyer le monopole de l’agression légitime, puisque ce faisant, ils deviennent eux-mêmes un État.

Quant aux soldats de l’Armée canadienne, que ce soit bien clair, ce ne sont aucunement «les nôtres», ils appartiennent à celle à qui ils prêtent bêtement allégeance, sa Majesté Élisabeth II.

Et c’est seulement en lisant ce paragraphe qu’on s’aperçoit qu’il ne s’agit pas d’un anarchiste, mais fort probablement d’un nationaleux séparatiste de gau-gauche. Dans une perpective nationaleuse culbécoise, il n’a pas tort mais les soldats sont tout simplement des criminels, et ils ne seraient pas « les nôtres » non plus même s’ils agissaient pour un Québec séparé. Quoique d’un autre côté, on pourrait dire que ce sont les nôtres puisque ce sont nos taxes qui les paient! 😦

CONTRE LA GUERRE IMPÉRIALISTE.

Bien dit!

Bref, cet attentat soi-disant terroriste constitue un des actes de guerre les mieux justifiés qui soient. Certainement mieux justifié que l’assassinat massif de milliers de personnes par des terroristes islamo-fascistes (souvent considéré comme des héros par les islamistes radicaux, mais pas par les musulmans en général) le 11 septembre 2001 et certainement mieux justifié qu’un grand nombre de guerres impérialistes menées par les militaro-terroristes occidentaux avec la complicité des troupes criminelles (excluons tout de même les conscrits) qui sont considérées comme des héros par la grande majorité des Occidentaux.

Attentat contre un centre de recrutement militaire à Trois-Rivières: un geste héroïque!

Je suis agréablement surpris de l’ampleur de la râclée subie par le charognard soi-disant libéral Simon « la girouette » Diamond hier soir et ce, malgré un taux de participation d’aussi peu que 29.26%. Tant mieux! Ça lui apprendra, l’hostie d’arriviste putasseux à la con!

Mais oublions les élections pour parler du fameux attentat de Trois-Rivières. La semaine dernière, un (ou des) militant anti-militariste du soi-disant groupe Résistance Internationaliste, qui n’est clairement pas un anarchiste (lisez cet excellent billet d’Anne Archet portant sur le très subtil Normand Sphincter), a fait exploser une bombe dans un centre de recrutement militaire à Trois-Rivières.

Si on lit attentivement le communiqué de revendication de cet attentat, on s’aperçoit clairement, en lisant le dernier paragraphe, que celui qui a commis cet attentat n’est pas un anarchiste, mais fort probablement un nationaleux séparatiste de gau-gauche. Néanmoins, la totalité des arguments utilisés pour justifier cet attentat sont pertinents et la quasi-totalité de ces mêmes arguments pourraient même être soulevés par des anarchistes.

Bref, d’un point de vue étatiste, cet attentat soi-disant terroriste constitue dans les faits un des actes de guerre les mieux justifiés qui soit, et cet acte de guerre constitue une défense légitime (ou autrement dit, une « guerre juste » 😉 ) contre l’État Cacanadian. Par conséquent, malgré les réserves que j’entretiens face à cet attentat d’un point de vue anarchiste, et face aux deux autres gestes idiots que ce groupe aurait commis (i.e. l’explosion d’un pylone d’Hydro-Culbec en 2004 et la pose d’une bombe dans la voiture du porte-parole en chef du cartel pétrolier cacanadian en 2006), j’estime que d’un point de vue étatiste, celui ou ceux qui ont commis ce geste sont des héros qui ne méritent aucunement d’aller en prison (ni même d’être traduits en justice) pour ce geste, sans aucun doute!

J’expliquerai encore plus pourquoi dans un prochain billet.