Frais de scolarité, loi 12 et gouvernement péquiste majoritaire: le PQ vous ment en pleine face!

Dans cette campagne de peur mensongère et arrogante, le PCul prétend que ça prend absolument un gouvernement PCul majoritaire pour:

1) Annuler la hausse des frais de scolarité vomie par le gouvernement Charest et sa charogne mafieuse corrompue soi-disant libérale à des fins électoralistes, et dont Legault et sa CAQ en proposent une version légèrement moins salée.

2) Abroger la loi 12 (ou projet de loi 78) éructée par le gouvernement Charest et sa charogne mafieuse corrompue soi-disant libérale et approuvée par Legault et sa CAQ, afin de mettre un terme au débat par la violence et l’intimidation policières.

Cette prétention est fausse parce que:

1) Les frais de scolarité sont fixés PAR DÉCRET MINISTÉRIEL par le Ministère du Brainwashing Capitalo-Étatiste, ce qui est possible même sous un gouvernement PCul minoritaire.

2) Voici l’article 36 de la loi 12:

36. Les dispositions de la présente loi cesseront d’avoir effet le 1er juillet 2013 ou à la date ou aux dates antérieures fixées par le gouvernement.

Donc, en vertu de cet article, la loi 12 peut être abrogée le plus tôt possible par un gouvernement du PCul et ce, même s’il est minoritaire.

Ainsi, le PCul vous ment en pleine face concernant les frais de scolarité et la loi 12. En ce qui concerne le conflit étudiant, le PCul, c’est comme les promesses irréalistes et le girouettisme fédéralo-séparatiste de Legault et de sa CAQ, et c’est comme la gestion des finances publiques et les choix des priorotés du gouvernement Charest et de sa charogne mafieuse corrompue soi-disant libérale, CE N’EST PAS FIABLE!

3 Réponses

  1. Toi, tu dois tellement avoir hâte de voter PQ mardi prochain!!! Ça transpire dans tes propos!!!😉

%d blogueurs aiment cette page :