Lutte étudiante: volte-face de François Legault?

Jusqu’à aujourd’hui, la position de la CAQ et de son chef Bloc L’Égo était très claire: la hausse n’est pas encore assez élevée, il ne faut pas négocier avec les ti-morveux terroristes étudiants, la session doit être annulée au plus crisse et la mafia juridico-policière doit brutaliser encore plus les étudiants.

Mais coup de théâtre! Bloc L’Égo, un virtuose de la cohérence😉 , semble maintenant prôner un moratoire sur la hausse de frais de scolarité! En effet, voici ce qu’il a dit en ce jour d’hui:

«Nous ne pouvons pas penser à augmenter les tarifs, que ce soit par les droits d’immatriculation, les taxes sur l’essence ou le péage, tant et aussi longtemps que nous n’aurons pas fait un ménage au Québec ; un ménage de la corruption dans les contrats qui sont accordés.»

C’est trop beau pour être vrai, je dois avoir mal compris…

Mais à tout le moins, le chef du parti le plus à drouate parmi les partis  politiques sérieux au Culbec a reconnu ce que les étudiants répètent ad nauseam depuis le début! C’est déjà beaucoup!🙂

2 Réponses

  1. C’est pas clair comme déclaration.

    1. En fait, il parle des tarifs applicables aux automobilistes. Il est contre toute augmentation des tarifs aux automobilistes tant que le ménage ne sera pas fait. Mais il n’applique pas cette même rigueur à l’augmentation des frais de scolarité. Sa déclaration est donc contradictoire.

%d blogueurs aiment cette page :