Projet SOPA de censure de l’Internet: la droite étatiste est encore plus anti-libre-marché que…Barack Obama!

Voici un extrait d’un communiqué de la American Militaro-Terrorist White House, dirigée par Baraque « Uncle Tom » OSama, concernant le projet SOPA de censure de l’Internet:

Le piratage en ligne pratiqué par des sites internet étrangers (Note de David: c’est tellement pire quand ce sont des maudits « étranges », bien sûr…) est un problème grave (Note de David: quel problème?) qui nécessite une réponse sérieuse de la part du législateur, mais nous ne soutiendrons pas une législation qui réduirait la liberté d’expression, augmenterait les risques en matière de cyber-sécurité, ou saperait le dynamisme et l’innovation de l’internet mondial.

D’un point de vue anarchiste, un tel « piratage » (sic) est tout à fait légitime. Il ne s’agit donc pas d’un problème. Mais tout de même, Obama semble tempérer les ardeurs des zélateurs de la censure virtuellosphérique. Au moins ça…

Alors, on se serait attendu que ce merveilleux capitaliste soi-disant « grand défenseur du libre-marché » qu’est Rupert Murdoch, le principal magnat médiatique de la drouate étatiste militaro-terroriste occidentale qui, en utilisant entre autres sa station de propagande drouatiste étatiste Faux News, est très proche de l’establishment Républicain (tsé, celui qui n’a aucun problème à ce que ses journaleux fassent de l’écoute électronique pour combler le vide abyssal de ses torchons en papier), dénonce encore plus cet accroc évident aux principes de base du libre-marché.

Désolé de vous décevoir encore une fois, mais ce n’est pas le cas:

Sur Twitter, le président et fondateur de l’empire des médias NewsCorp Rupert Murdoch a rapidement réagi au communiqué de la Maison Blanche. “Obama a donc rejoint les patrons de la Silicon Valley qui menacent de piratage et de vol pur et simple tous les créateurs de logiciels” s’insurge le magnat des médias. Dans un autre tweet, c’est à Google qu’il s’attaque, qualifiant le géant de Mountain View de ”leader du piratage” qui “diffuse gratuitement des films, et vend des publicités autour“. Rupert Murdoch fait ici certainement référence à la plate-forme de partage de vidéos YouTube. “Ils mettent sûrement des millions en lobbying” (Note de David: comme si lui-même ne faisait pas ça…) affirme-t-il au sujet des géants du Web.

En effet, contrairement à plusieurs politiciens Républicains, dont le candidat à la nomination présidentielle Républicaine Ron Paul, qui sont en brouille avec l’establishment murdochien de leur propre parti, Murdoch trouve que le SOPA ne va pas encore assez loin! Bordel, mais quel enculé de bandit sale, celui-là!

Bref, et c’est souvent encore pire dans l’entreprise privée qu’en politique dans le contexte capitalo-étatiste actuel, ne faites jamais confiance à la drouate étatiste quand il s’agit de se battre pour la liberté individuelle…ni à la gau-gauche étatiste au fait, mais ceci, Rupert Murdoch et ses acolytes de drouate étatiste nous l’avaient déjà dit, alors on le sait déjà…

4 Réponses

  1. Que penses-tu du Parti conservateur du Québec qui comprend la brochette suivante: Luc Harvey, Daniel Petit, Jean-François Plante, Richard Décarie, Martin Otis, Jacques Chaoulli, Lise Bilodeau!!!

    J’ai envie de brailler, tellement que ça part avec du monde brûlé, quoique Chaoulli est le moins pire!!! Mais, bon, quand on dit que c’est le meilleur espoir de la droite québécoise!!! L’idée du parti est bonne, mais les vendeurs n’étaient pas vraiment ceux que j’avais en tête!!!

    1. Bof, il y en aura d’autres. Peut-être Adrien Pouliot? Et en effet, Chaoulli est le moins pire, même si je ne l’aime pas tellement. Mais selon moi, cela servira surtout à réélire Jean De La Charogne.

  2. « Bordel, mais quel enculé de bandit sale, celui-là!»

    Ce type et quelques autres ont beaucoup trop de pouvoir. Je ne suis pas surpris de sa position dans ce dossier.

    C’est vraiment les pires crapules qui se retrouvent à la tête des États et du système capitaliste. La concentration des entreprises ne fait qu’empirer les choses.

%d blogueurs aiment cette page :