Guerre militaro-terroriste en Libye: maintenant, les exigences sont moindres que dans l’ère George W. Bush!

George W. Bush doit être crissement jaloux des élites militaro-terroristes occidentales actuelles. Avant le présent bombardement de la Libye par les alliés occidentaux, il fallait que les autorités terroristes américaines fassent semblant de trouver des armes de destruction massive (tout en cautionnant leurs propres ADM!) ou d’être menacé par une attaque terroriste avant de pouvoir mener une guerre d’invasion contre des autorités dictatoriales qu’ils soutenaient auparavant. Maintenant, rien de tout ça n’est nécessaire! C’est-y pas mardeveilleux, ça!

À l’heure actuelle, les autorités militaro-terroristes occidentales peuvent bombarder sans trop se justifier et en toute impunité des territoires étrangers, avec l’approbation de l’ONU en plus! De façon hautement contradictoire, pendant que dans les pays occidentaux, la populace vénère aveuglément des réformettes d’ « austérité financière » (sic) vomies par leur gouvernemaman qui leur demande de se « serrer la ceinture », les fonds publics deviennent soudainement illimités quand il s’agit de dépenses militaro-terroristes! Raison supplémentaire pour affirmer que le but véritable de la drouate étatiste est de détourner l’argent des CONtribuables à d’autres fins! Le seul prétexte insignifiant que Baraque « Uncle Tom » OSama a éructé dans ce dossier est que « les Français se sont engagés en premier en Libye ». Et encore là, je ne suis même pas certain que c’était nécessaire politiquement parlant.

J’ai déjà prétendu que Baraque « Uncle Tom » OSama incarnait une forme d’impérialisme américain un tantinet plus doux que George W. Bush. Maintenant, j’en doute fort, la forme OSamienne étant tout simplement plus hypocrite! Sérieusement, le remplacement du « b » par le « s » dans « Obama » est de plus en plus légitime…

Publicités

2 Réponses

  1. Les occidentaux sont entrés en guerre comme s’il s’agissait d’une opération ordinaire de police. Les prétextes pour entrer en guerre deviennent de plus en plus ridicules, de moins en moins crédibles. La déclaration musclée d’un petit tyran local devient un prétexte à lui faire la guerre.

    Le pire qui puisse survenir aux Etats serait un gouvernement mondial. L’opération conjointe des occidentaux est un pas de plus vers un Etat mondial, c’est à dire vers une dictature mondiale.

%d blogueurs aiment cette page :