Une définition du féminisme

Le féminisme est la notion radicale que les femmes et les hommes sont tous des êtres humains au même titre.

Merci au blogue « Chercher des poux? » pour m’avoir fortement inspiré cette idée.

Publicités

5 Réponses

  1. Votre définition est le féminisme, tel qu’il aurait du être. Nul ne conteste qu’une femme est un être humain. Le féminisme est donc un débat sans cause, un inutile débat. Malheureusement, certains proposent une définition différente du féminisme.

    Chaque catégorie d’êtres humains subit certaines vexations, certaines discriminations, du seul fait de leur appartenance à cette catégorie. Les femmes subissent des discriminations. En France, la loi leur interdit de travailler pendant la nuit. J’ignore si cette loi sévit encore. S’il fallait donner un nom à chaque catégorie subissant des vexations, il faudrait inventer des milliers de mots nouveaux.

    1. « Nul ne conteste qu’une femme est un être humain. Le féminisme est donc un débat sans cause, un inutile débat. »

      Oh, mais il y a encore beaucoup, internationalement, qui ne croient pas que la femme est un être humain.

      « En France, la loi leur interdit de travailler pendant la nuit. J’ignore si cette loi sévit encore. »

      Elle n’est certainement pas appliquée, en tout cas.

      1. Il y a, ou il y avait récemment, une loi française qui interdisait certains travaux de nuit aux femmes. En France, les employeurs respectent les nombreuses interdictions étatiques de donner du travail. Les sanctions sont souvent pénales et infamantes. Ce serait trop risqué pour eux de les ignorer.

        Il y a cinq ans, la moitié des dirigeants français du CAC40, indice français de la Bourse, étaient au tribunal correctionnel pour des délits concernant le droit du travail. Le droit du travail en France est auto-contradictoire. Il est quasiment impossible d’embaucher sans violer une des lois sur le travail.

        Le législateur français ignore tout de la réalité des entreprises et ignore tout de la science économique. La loi est souvent le résultat de l’action d’un lobby qui a réussi à sensibiliser l’opinion sur un fait divers.

        1. En effet, je comprends votre point, mais à mon avis, la loi discriminatoire que vous décrivez ne s’applique plus en pratique, même si elle peut être toujours en vigueur théoriquement.

    2. Et bienvenue ici, au fait! 🙂

%d blogueurs aiment cette page :