En effet, l’Iran n’a pas de leçons à donner au Canada, mais…

J’ai failli ne rien écrire en ce jour d’hui. Il me semble que je soie trop heureux pour chiâler. Mais j’ai pensé à ce truc. Merci à G. pour l’inspiration.

Les autorités cacanadiennes ont tout à fait raison concernant les critiques contradictoires de l’Iran concernant la violente répression policière lors des manifestations contre le G8-G20 à Torontonamo. Comme le dit si bien un porte-parole du Sinistre des Affaires Impérialistes et de la Livraison des Jos Louis aux Fucking Troops, « le Canada n’acceptera pas de recevoir de leçons sur le respect des droits de l’homme d’un pays qui condamne ses citoyens à la lapidation. » Difficile d’être en désaccord avec les autorités cacanadiennes sur ce point, quoique malgré le bilan atroce de l’Iran en termes de droits humains, leur critique est tout de même pertinente.

Néanmoins, quand le Cacanada se fait copain-copain avec les États-Unis Terroristes (USA) et que le Cacanada garde enfermé un prisonnier politique comme Omar Khadr à Guantanamo, cet État militaro-terroriste n’a aucune leçon à donner à l’Iran en termes de prolifération des armes de destruction massive et de traitement des prisonniers politiques…

Publicités

5 Réponses

  1. À deux poids deux mesures.

    1. En effet, c’est souvent comme ça!

  2. En fait, le Canada fait double-mesure sur à peu près tout.

    -ADM

    -torture

    -terrorisme

    -enlèvements

    -séquestration

    -fausse justice

    -meurtres dans les eaux internationales

    -invasion de pays souverains

    etc..

  3. Oups! Même les Coups d’État! J’oubliais! Le Canada n’a jamais condamné le Coup d’État du Honduras l’an dernier, et n’a jamais condamné le tentative de Washington de renverser Chavez en 2002. Même, plus loin encore, le Canada participe à ces Coups d’État avec ses organismes comme «Droit et Démocratie».

    1. La double-mesure est une caractéristique intrinsèque à l’État.

%d blogueurs aiment cette page :