Barack Obama, Prix Nobel de militaro-terrorisme!

Un des double-standards les plus idiots vomis par les militaro-étatistes est le discours dominant qui consiste à supporter les troupes malgré les crimes qu’ils commettent au nom de l’insécurité intérieure et du nationalisme, tout en condamnant sans vergogne et hors contexte l’attentat de Trois-Rivières, pourtant un des actes héroïques de guerre les mieux justifiés qui soient, selon le standard propre aux militaro-étatistes.

Cependant, il faut reconnaître une certaine ruse aux militaro-étatistes. Quand l’opinion publique commence à se questionner sur la pertinence du militaro-terrorisme occidental, ils sont très habiles à concocter des entourloupettes pour tromper la population et les rallier à leur camelote criminelle. Par exemple, il y a le fait que Baraque « Uncle Tom » OSama a été le récipiendaire du Prix Nobel de la Paix en 2009, alors que le President of The United Terrorists States of America (USA) est le commandant en chef de la plus puissante organisation terroriste au monde, et qui se fait un point honneur d’envoyer encore plus de troupes en Afghanistan que son prédécesseur républicain dont j’essaie d’oublier le nom!

En associant l’action militaro-terroriste à la vertu de la « paix dans le monde », les militaro-terroristes assouvissent leur appétit violemment sanguinaire tout en faisant croire à la populace mal éduquée que son action vertueuse et humanitaire (sic) est nécessaire pour le maintien de la paix dans le monde. C’est-y pas merdeveilleux ça? Faut dire qu’étant donné que de trouducs comme Roosevelt, Marshall, Kissinger, Söderblom, Le Duc Tho (au moins, celui-ci a eu la décence de le refuser), John Raleigh Mott, Arafat, Wiesel et l’actuel Dalaï-Lama (même si je suis en faveur de la séparation du Tibet) sont eux aussi des récipiendaires de ce prix, ce n’est guère surprenant que Baraque OSama l’ait reçu! Sachant cela, on ne devrait plus attribuer quelconque crédibilité à ce prix à proprement dit, bien que plusieurs récipiendaires l’aient mérité légitimement.

Voilà l’illogisme et l’injustice militaro-étatiste à son meilleur: pendant que le commandant en chef de la plus puissante organisation terroriste au monde, Baraque OSama, reçoit le Prix Nobel de la Paix et que la populace l’idôlatre, celui qui a fait exploser une partie d’un centre de recrutement militaire qui ne se gêne pas pour recruter sans vergogne dans les écoles, est dénoncé vigoureusement par presque tout le monde et sera envoyé en prison! Pourtant, vous savez fort bien qui est le pire criminel parmi ces deux-là!

En raison des nombreuses dénonciations idiotes de l’attentat de Trois-Rivières, je vais revenir souvent sur ce sujet lors de mes prochains billets.

Publicités

2 Réponses

  1. Effectivement. On imagine assez mal comment un terroriste peut en raisonner un autre.

    Et je ne comprend surtout pas qu’il soit possible pour la communauté internationale -Les journalistes du moins!- de fermer les yeux sur les faits israéliens, qu’on ne peut que soupçonner en Iran. L’Iran, même si elle voulait se doter d’une telle abomination, n’est en ce moment pas détentrice de celle-ci. Alors qu’Israël…

    L’État sioniste de plus, refuse de signer le Traité de Non Prolifération nucléaire et bloque l’entrée aux inspecteurs de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique, alors pourtant que tous les services de renseignements du monde affirment qu’Israël possède cet arsenal nucléaire, qu’on interdit à d’autres… Double-mesure.

    Et le comble, c’est que la «menace nucléaire iranienne» concoctée par la bourgeoisie et ses sbires -…tous les présidents états-uniens entre autre…- est aujourd’hui elle-même menacée par la flotte de guerre états-unienne et israélienne qui baigne ses eaux, une flotte rappelons-le, armée de missiles nucléaires…, quelle ironie.

    Ce sont des putes à bourgeois et pour le ô capital, qui leur attribue un pouvoir incomparable, ils sont prêts à tout. Même à exploiter leur prochain sans retenue, dans toutes ses sphères de besoins.

    De toute façon, quand ils veulent quelque chose, ils l’obtiennent. Vous le savez bien, alors va falloir conjuguer avec. Ils vont aller en guerre, massacrer des gens, faire du terrorisme, des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité, et tout ça, sans que rien ne les condamne au niveau international, comme pour la guerre en Irak que l’ONU a pourtant refusé.

    C’est n’importe quoi, et de fait, la prise d’armes est légitime depuis bien longtemps. Mais comme pour l’Allemagne nazie, les gens ont peur de confronter l’Empire et de lui rappeler donc, ses obligations internationales, comme pour tout le monde dans le fond.

    L’Iran depuis bien des années, n’est pas en guerre -officiellement- et ne tue pas de civils d’une autre nation gratuitement, sauf peut-être en finançant ses troupes en Irak. Mais l’Iran n’a pas récemment largué de phosphore blanc sur des civils d’une autre nation. L’Iran n’a pas non plus massacré quelques milliers de civils en trois ans, comme l’a fait Israël en Palestine ou au Liban.

    S’il n’y avait pas de droit de Veto à l’ONU, les choses changeraient inévitablement, ou l’ONU se dissoudrait. Pensez-y. Un peu moins d’hypocrisie…

  2. Sans pour autant bénir le régime dictatorial, anti-sémite et négationniste de Ahmadinejad, je suis d’accord avec toi.

    « Et je ne comprend surtout pas qu’il soit possible pour la communauté internationale -Les journalistes du moins!- de fermer les yeux sur les faits israéliens, qu’on ne peut que soupçonner en Iran. L’Iran, même si elle voulait se doter d’une telle abomination, n’est en ce moment pas détentrice de celle-ci. »

    Ils comprennent…c’est dans leur intérêt de faire semblant de ne pas comprendre!

    L’ONU…abolissez-moi ça!

%d blogueurs aiment cette page :