À propos de l’affaire Denis Philippon…

Certains idiots se servent du meurtre de trois innocentes personnes commis par le kamikaze Denis LeTaponDeMarde pour alimenter l’idéologie étatiste prônant la réprobation sociale du suicide et sa prévention par les fascistes de la santé publique. Ces crétins négligent le principe suivant: chaque individu devrait avoir le droit de pouvoir disposer de son propre corps comme il le désire sans se faire écoeurer par quelconque autorité. Le même principe s’applique pour l’avortement, en passant…

Si ce meurtrier phallocrate machiste avait tout simplement décidé d’utiliser une arme à feu pour se tirer une balle dans la tête pour soulager sa p’tite peipeine de cocu possessif patriarcal, je n’aurai vu aucun problème avec ce geste, n’en déplaise aux nombreux tatas prônant la réprobation des suicides, PUISQU’AUCUN MEURTRE NI AUCUN AUTRE CRIME N’AURAIENT ÉTÉ COMMIS. Mais c’est vrai, d’après la gau-gauche étatiste et leurs complices de la mafia fémi-favoritiste, les citoyens doivent être désarmés et seule la police et l’armée devraient pouvoir posséder des armes afin d’assujettir la populace au joug étatique…

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :