Retour sur les « scientifiques poubelles à sperme »

Suite à mon billet précédent, une commentatrice portant le pseudo Koval a réagi vigoureusement envers mon propos suivant, surtout ce qui est en gras:

Parions que la question n’aurait jamais été posée s’il s’agissait d’une baisse des inscriptions universitaires en arts. On le sait bien, pour les scientifiqueux rigoristes, étudier en arts ou dans des disciplines non-scientifiques, ça ne vaut pas de la marde et ça ne mérite que le mépris, n’est-ce pas? Maudite mentalité classiste à marde qui contamine les pseudo-intellectuels scientifiqueux rigoristes!

Qu’ils aillent se faire foutre, ces scientifiqueux rigoristes à la con! Et après ça, ne me demandez pas pourquoi je suis beaucoup plus attiré par les dames intellectuelles non-scientifiques. Les femmes-robots sans conscience, j’en ai marre! Ça ne vaut pas tellement plus qu’une poubelle à sperme! Ferme ta gueule, ouvre ta bouche, pis suce tabarnac! Sinon, je vais aller voir ailleurs, car il n’y aucun intérêt à discuter avec vous, sauf pour pouvoir baiser ensuite!

Je n’ai aucun regret de l’avoir dit. Ça fait longtemps que je le pense et je suis heureux de l’avoir dit ici! Je me dois de préciser cependant (et c’était là mon erreur de ne pas l’avoir fait) que ma pensée est encore pire concernant les scientifiqueux rigoristes sans conscience de sexe masculin. En fait, je n’essaie même plus de discuter avec ces hommes-robots tellement ça me semble sans espoir. En tant qu’anarcho-fémi-favoritiste, je laisse encore la chance au coureur concernant les dames! 😉

De plus, je n’ai pas affirmé cela gratuitement, j’ai utilisé le même standard que ces gens-là utilisent lorsqu’ils discutent avec moi. Sachez que ces gens-là sont encore plus méprisants avec moi étant donné mes convictions socio-politiques que je suis méprisant envers eux. Et ça va être encore pire quand ils sauront que j’ai créé ce blogue anarchiste!

Voici quelques commentaires de Koval suite à mon propos, suivi de mes propres commentaires.

T’es malade!

En fait, j’avais un rhume au moment de l’écrire! 😉 Mais je trouve que ces hommes et ces femmes-robots sans conscience sont beaucoup plus malades mentalement que moi.

On s’approche du trip de Marc Lépine! Bouffon insipide!

Pas besoin que j’aie écrit ce propos pour qu’elle me considère comme un bouffon insipide. En ce qui concerne Marc Lépine, je ne m’en formalise pas, car nous savons fort bien que les vrais féministes qui abhorrent le fémi-favoritisme, les chasseurs et les possesseurs d’armes à feu sont tous des Marc Lépine en puissance! Belle mentalité que celle de banaliser à ce point un tel drame humain comme celle de la tuerie de Polytechnique, il y a bientôt 20 ans! D’ailleurs, selon Koval, je suis un misogyne parce que j’ose dénoncer l’idéologie fémi-favoritiste, bien sûr!

D’ailleurs, je dois admettre que le Parti CONservateur est le seul parti à avoir un peu de logique dans le dossier des armes à feu. Bravo à ceux qui voté en faveur de l’abolition de l’inscription au registre cacanadian des armes à feu pour les chasseurs, la semaine dernière! Et encore une fois, les idiots du Bloc Culbécois ont manqué le bateau en succombant à la propagande hystérique fémi-favoritiste. D’un point de vue anarchiste, la monopolisation des armes à feu entre les mains de la police et de l’armée est inacceptable, surtout quand on constate les crimes commis par ces deux institutions étatiques!

J’ai fait 7 ans de sciences, c’est pas pour me faire traiter de poubelle à sperme, allumez les débiles…

De vrais ptis pourceaux….

Si seulement 10% des femmes scientifiques étaient comme Koval, i.e. au moins ouvertes à discuter sur des sujets semblables avec un anarchiste (sans nécessairement être d’accord avec moi), je n’aurais pas écrit cette merde! Alors, Koval n’est pas certainement une femme-robot sans conscience ni une poubelle à sperme, mais elle est plutôt une agréable et rarissime exception! 🙂

Maintenant, je vais citer à nouveau une partie de mon propos, sans la provocation soi-disant misogyne:

Parions que la question n’aurait jamais été posée s’il s’agissait d’une baisse des inscriptions universitaires en arts. On le sait bien, pour les scientifiqueux rigoristes, étudier en arts ou dans des disciplines non-scientifiques, ça ne vaut pas de la marde et ça ne mérite que le mépris, n’est-ce pas? Maudite mentalité classiste à marde qui contamine les pseudo-intellectuels scientifiqueux rigoristes!

Qu’ils aillent se faire foutre, ces scientifiqueux rigoristes à la con! Et après ça, ne me demandez pas pourquoi je suis beaucoup plus attiré par les dames intellectuelles non-scientifiques. Les femmes-robots sans conscience, j’en ai marre!

Alors, je pose les questions suivantes à Koval:

1) Sur le fond des choses, que pensez-vous de mes propos?

2) Selon vous, quelle est la perception de ces femmes-robots envers des individus semblables à moi?

3) Dites-moi qui est le plus haineux entre moi et ces gens-là, considérant que leur réaction est encore pire que la vôtre à mon endroit, avant même que j’aie écrit cette merde. Qui est le plus haineux, celui qui accepte de baiser avec des poubelles à sperme ou celles qui jugent superficiellement les gens selon les apparences et qui ostracisent les hommes qui sont différents des caractéristiques conformistes et des valeurs propres à l’orthodoxie scientifiste?

Publicités

41 Réponses

  1. 1) Sur le fond des choses, que pensez-vous de mes propos?

    Il manque de gens formés en science, on compte même sur l’immigration pour combler ce manque.

    Il y a toujours eu une rivalité entre science sociale vs sciences, et je remarque que les gens en sciences sociales sont prompts à nous traiter un peu comme tu le fais, ils se sentent souvent menacés devant les sciences pures. Je vais être claire, certaines personnes qui ont fait science humaines sans math et qui ont évité toute leur vie les raisonnements rigoureux et qui doivent me consulter ont peur de moi. Je représente ce qu’ils ont toujours fui et ça les rattrape en maîtrise ou au doctorat.

    Pour certains endoctrinés de science humaine, nous sommes de méchants esprit calculateurs inhumains….je la connais bien cette ptite chanson tu vois. Moi, je dois travailler avec des chercheurs et des étudiants de tous les horizons, alors je m’en christ de leur formation, tant que je suis capable de leur rentrer dans la caboche la règle de trois et quelques principe de recherche, ça peut aller pour la suite des choses.

    2) Selon vous, quelle est la perception de ces femmes-robots envers des individus semblables à moi?

    Là tu ouvres la porte vraiment trop grande, ça serait trop facile….

    Je dirai que les femmes-robots ne sont pas le propre des sciences pures. Des endoctrinés, j’en vois autant dans tout les domaines. Curieusement, ceux qui raisonnent le moins bien sont les plus dogmatiques….et ce, homme ou femme.

    3) Ta troisième question a l’air de faire référence à tes expériences personnelles sexuelles, c’est ton problème, faut pas projeter ça sur la communauté scientifique féminine.

    Et je suis loin d’être une exception parmi les femmes de science, mes copines scientifiques me ressemblent pas mal. Et puis si t’aimes pas les scientifiques, va dans d’autres talles et fous-nous la paix avec tes attirances ou répulsions sexuelles, on en a tous, on ne les beugle pas sur la place public parce que c¸a fait pas trop classe.

    Le parallèle avec Lépine est plus étroit et pertinent que tu ne le crois, il a ciblé les femmes scientifiques, c’est ce que tu fais. Désolée, ce commentaire était de mise.

    Et tu mens quand tu dis que je te trouvais déjà miso avant le billet d’hier, je trouvais que ton concept de « fémi-favoritiste » était con, et je le crois encore…j’ai parlé de propos masculinistes et il y en avait.

    T’aurais pas du écrire ce billet hier, tu te discrédites allègrement, c’est jamais bien beau de voir quelqu’un se caler ainsi….

    Et franchement, c’est drôlement pathétique de devoir t’expliquer tout cela.

    1. « Il manque de gens formés en science, on compte même sur l’immigration pour combler ce manque. »

      Pourquoi alors le chômage augmente chez les diplômés universitaires en sciences? Ou sinon, trouvez-moi un emploi! (sic)

      « Il y a toujours eu une rivalité entre science sociale vs sciences, et je remarque que les gens en sciences sociales sont prompts à nous traiter un peu comme tu le fais »

      Je n’ai jamais dit le contraire sauf qu’ils sont plus respectueux à mon endroit! Mais les scientifiques font la même chose.

      « ils se sentent souvent menacés devant les sciences pures. »

      Menacés par quoi? En quoi vous sentez-vous menacés par les non-scientifiques.

      « Je vais être claire, certaines personnes qui ont fait science humaines sans math et qui ont évité toute leur vie les raisonnements rigoureux et qui doivent me consulter ont peur de moi. »

      Définissez « raisonnements rigoureux », mais EN DEHORS DE VOTRE CHAMP ACADÉMIQUE, svp!

      Puis-je vous donner un coup de main dans vos consultations pour les endoctriner vers la Vérité Absolue, étant donné la pénurie pandémique de diplômés (sic), selon vous?

      « Je représente ce qu’ils ont toujours fui et ça les rattrape en maîtrise ou au doctorat. »

      Ça dépend de quel champ académique il s’agit!

      « Pour certains endoctrinés de science humaine, nous sommes de méchants esprit calculateurs inhumains….je la connais bien cette ptite chanson tu vois. »

      Eh bien, après toutes ces années, je suis d’accord avec eux, à mon grand regret! Évidemment, vous êtes une agréable exception et je ne vous vise pas personnellement.

      « Moi, je dois travailler avec des chercheurs et des étudiants de tous les horizons, alors je m’en christ de leur formation, tant que je suis capable de leur rentrer dans la caboche la règle de trois et quelques principe de recherche, ça peut aller pour la suite des choses. »

      Je répète: Puis-je vous donner un coup de main dans vos consultations pour les endoctriner vers la Vérité Absolue, étant donné la pénurie pandémique de diplômés (sic), selon vous?

      « Je dirai que les femmes-robots ne sont pas le propre des sciences pures. Des endoctrinés, j’en vois autant dans tout les domaines. »

      Oui, mais il semble y avoir plus en sciences!

      « Curieusement, ceux qui raisonnent le moins bien sont les plus dogmatiques….et ce, homme ou femme. »

      Définissez « raisonnent moins bien », mais EN DEHORS DE VOTRE CHAMP ACADÉMIQUE!

      « Et je suis loin d’être une exception parmi les femmes de science, mes copines scientifiques me ressemblent pas mal. »

      Ah oui? Dommage que vous ne puissiez pas me les présenter? 😉

      « Ta troisième question a l’air de faire référence à tes expériences personnelles sexuelles, c’est ton problème, faut pas projeter ça sur la communauté scientifique féminine. »

      Non, il s’agit de mes expériences sociales. Après toutes ces années, je vous fais part de mes constats.

      « Et puis si t’aimes pas les scientifiques, va dans d’autres talles et fous-nous la paix avec tes attirances ou répulsions sexuelles, on en a tous, on ne les beugle pas sur la place public parce que c¸a fait pas trop classe. »

      Je n’ai jamais dit que je n’aimais pas les scientifiques juste parce qu’elles sont scientifiques. De plus, je préfère ma franchise à leur hypocrisie. Je ne suis pas comme ces dames qui font semblant de ne pas rechercher des hommes cons et riches pour se marier demain matin!

      « Le parallèle avec Lépine est plus étroit et pertinent que tu ne le crois, il a ciblé les femmes scientifiques, c’est ce que tu fais. Désolée, ce commentaire était de mise. »

      Certes, il a ciblé les femmes scientifiques, MAIS IL ÉTAIT MACHISTE CONTRAIREMENT À MOI! Contrairement à lui, je n’ai jamais prétendu que les femmes ne devaient pas avoir une place en sciences, bien au contraire!

      « Et tu mens quand tu dis que je te trouvais déjà miso avant le billet d’hier »

      Bon d’accord! Quand même moins pire que la majorité des autres…

      1. Je réponds assez clairement, je suis plus précise que toi, tu demandes d’autres précisions, mais toi tu balances n’importe quoi, préjugés basées sur tes ptites expériences sexuelles ou sociales que tu généralises à des population…

        Attention je suis très prudente, je fais de l’inférence statistique à l’année longue.

        Ok si tu veux , les sciences humaines sont fins les scientifiques sont vache, je m’en fous j’ai une bonne job que j’aime, des collègues de travail intéressants, je suis trop heureuse pour me ratatiner dans ces petites discussions de pensée binaire genre les méchants les gentils….

        On va arrêter ça là

        Rhhhhhhhaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhh! (Baille vraiment très profond)

        1. « Attention je suis très prudente, je fais de l’inférence statistique à l’année longue. »

          Moi aussi, et j’aimerais en faire encore plus! D’ailleurs, vous avez de la chance, il y a un surplus de diplômés dans votre secteur.

          De plus, si 990 scientifiques sur 1000 ne valent pas beaucoup mieux qu’une poubelle à sperme, le test pour l’hypothèse alternative H1: p>0.9 est fortement significatif au seuil alpha=0.05. Donc, il y a de fortes chances que plus de 90% des scientifiques ne valent pas mieux qu’une poubelle à sperme.

          AAAAAAHHHHHH, JE VIENS DE CHIER UN GROS ÉTRON JUSTE POUR VOUS!

  2. Quand j’étais à l’université (1971 À 1975), j’ai écrit deux lettres inventées à Réjeanne des Rameaux, une chroniqueuse de courrier du coeur du Journal de Montréal… et elle les a publiés toutes les deux.

    La première était écrite par un gars de Polytechnique (où je ne suis jamais allé, mais où il n’y avait pas 5 % de femmes) qui sortait avec un fille des sciences sociales… communiste ! Il voulait la marier mais hésitait, car il craignait pour l’éducation de leurs futurs enfants ! Et Réjeanne a répondu que cela la réjouissait de constater qu’il existait encore des jeunes ayant le sens des responsabilités !!! Ma deuxième lettre fut beaucoup plus extrême, mais elle y a répondu encore un fois sérieusement !

    Je conte cette anecdote pour montrer que les conflits sciences pures-sciences sociales ne datent pas d’hier. Ma première année universitaire fut en sciences pures et les trois autres en sciences sociales. Cela me place bien pour apprécier ces conflits stupides et surtout cette incompréhension et ces luttes de pouvoir. C’est donc en connaissant bien ces perceptions distordues que j’ai caricaturé le gars straight de sciences appliquées (encore plus straight et à droite que ceux de sciences pures, où il y avait quand même quelques femmes…) et la communiste des sciences sociales.

    Je comprends donc la frustration de David (qui a aussi rapport avec son apparence physique, si j’ai bien compris). Toutefois, cela ne justifie absolument cet étalage de domination (surtout d’un anarchiste…) sexuelle. Bien sûr, il réalise par après qu’il aurait pu aussi chier sur les hommes, mais ce ne fut pas son réflexe. Pourtant, avant de publier un billet, je suis sûr qu’il se relit deux ou trois fois, surtout avec un tel punch !

    Bref, je suis d’accord avec Koval, la comparaison avec Lépine se tient, toute proportion gardée, bien sûr. Il est clair qu’il en veut plus au regard des femmes qui, selon lui, le méprisent, qu’au gars, qui ne font que le faire chier !

    Demain, je change mon pseudo pour Freud ! 😉

    1. Intéressante anecdote! 🙂

      « Je comprends donc la frustration de David (qui a aussi rapport avec son apparence physique, si j’ai bien compris). »

      Un peu, mais c’est surtout le jugement selon les apparences, du point de vue socio-politique et financier.

      « Toutefois, cela ne justifie absolument cet étalage de domination (surtout d’un anarchiste…) sexuelle. »

      Peut-être mais je suggérais des actes volontaires. De plus, il n’y a rien d’autre à faire avec celles-là. Par contre, c’est leur droit le plus strict de refuser.

      « Bien sûr, il réalise par après qu’il aurait pu aussi chier sur les hommes, mais ce ne fut pas son réflexe. »

      Parce que ça m’affecte moins dans ma vie.

      « Bref, je suis d’accord avec Koval, la comparaison avec Lépine se tient, toute proportion gardée, bien sûr. »

      pffffff! Le vrai Freud n’aurait pas dit ça… On dirait un raisonnement de créationniste. 😉

      1. «Intéressante anecdote»

        Et tu n’as pas entendu la deuxième ! Mais, je vais attendre qu’elle ait rapport…

        «Peut-être mais je suggérais des actes volontaires.»

        Être volontaire pour devenir une poubelle à sperme ? Disons qu’en lisant ton texte, jamais on n’aurait pu imaginer ou deviner que tu parlais d’actes volontaires. Ça sent la justification après un acte manqué non avoué…

        «On dirait un raisonnement de créationniste»

        Penses-tu que c’est la première fois que je la lis ?

        1. J’ai déjà hâte de lire la deuxième!

          « Être volontaire pour devenir une poubelle à sperme ? Disons qu’en lisant ton texte, jamais on n’aurait pu imaginer ou deviner que tu parlais d’actes volontaires. Ça sent la justification après un acte manqué non avoué… »

          Il n’a jamais été question d’autre chose que d’un acte volontaire. De toute façon, y a même des femmes qui aiment se faire battre, même si je suis contre ça, alors la poubelle à sperme volontaire est plutôt insignifiante.

  3. David

    J’aimerais bien savoir quelle formation te permet de juger autant celle des autres?

    1. Je vous renvoie la même question!

    2. Mais tout de même, j’ai étudié fort longtemps dans certains domaines scientifiques, alors je connais très bien leur mentalité.

  4. J’avoue que je suis en sciences humaines et que je ne peux pas blairer l’approche socio-biologique et tous ces gens qui disent que tout est prédestiné par la nature humaine et les gènes, tout en comparant le comportement humain avec celui des gervoises. C’est religieux, c’est dogmatique, c’est con. Ouache.

    Heureusement, comme vient de le dire un vieux chirurgien à la radio, les chercheurs et chercheuses de McGill étudient l’épigénétique et tentent de prouver que l’expérience peut même avoir de l’influence sur vos chromosomes. Quand ceux-ci auront recueilli suffisamment de données, peut-être que les post-eugénistes ‘à marde reconnaîtront enfin qu’ils ont TORT.

    1. Tout de même, la biologie et la génétique ont des impacts majeurs sur le comportement humain, mais sans négliger les facteurs environnementaux.

  5. Les sciences et leurs calculs, ça manque tellement d’émotions et de couleur, c’est tellement froid, calculateur.

    C’est sûrement entre autre pour cela que j’ai abandonné l’ingénierie après 1 an. Et également parce que j’étais poche en calice quand je constatais que ça me prenait tout mon petit change pour avoir 60% en calcul différentiel et que d’autres avaient 100% les deux doigts dans le nez (la crème de la crème à l’UdeS hum hum).

    J’ai fini le tout en administration.

    Ce qui m’horripile par contre ce sont les bourses pour amener les filles en science et en ingénirie alors qu’il n’existe pas de pendant masculin à tout ce cirque. Et là oui, soyons francs, parlons de fémini-favoritisme.

    J’attends toujours ma bourse pour avoir étudié en éducation, une faculté dominée outrageusement par les filles, bourse qui ne viendra jamais parce que je ne suis pas né avec le bon morceau d’anatomie dans mon système reproducteur et que je n’ai pas étudié dans la bonne faculté.

    1. En fait, normalement, l’administration c’est encore pire. À en faire presque regretter mes propos… 😉

      « Ce qui m’horripile par contre ce sont les bourses pour amener les filles en science et en ingénirie alors qu’il n’existe pas de pendant masculin à tout ce cirque. Et là oui, soyons francs, parlons de fémini-favoritisme. »

      HON! QUELLE MAUVAISE FOI! ÇA NE SE PEUT PAS! C’EST ÉPOUVANTAAAAAAABLE! VOUS ÊTES UN MAQUEUELINISTE FINI ET UN MARC LÉPINE EN PUISSANCE! 😉

  6. Selon vous, quelle est la perception de ces femmes-robots envers des individus semblables à moi?

    Des femmes-robots, il y en a un nombre incalculable en sciences humaines et en art surtout en éducation, j’en sais quelque chose. Si tu trouves des filles avec plus de sang froid, bonne chance.

    D’ailleurs les plus grands dictateurs sanguinaires étaient de grands pseudo-artistes, des « visionnaires » de leur temps selon plusieurs. Néron, Bonaparte, Hitler, Staline, etc. Nommez-les et vous nommerez un « artiste ». Des gens tellement sensibles et humains qu’ils en ont tué des millions d’autres au nom de leur « art ».

    Mais pour en revenir à la robotisation de l’humain, le monde du travail laisse en effet très très peu de place aux sciences humaines. Les ressources humaines sont règle générale déficientes dans tous les compagnies, entreprises, organismes et appareils gouvernementaux alors que ça devrait être eux et surtout elles les champion(ne)s de l’humanisme.

    1. « Des femmes-robots, il y en a un nombre incalculable en sciences humaines et en art surtout en éducation, j’en sais quelque chose. Si tu trouves des filles avec plus de sang froid, bonne chance. »

      Eh bien, j’en ai connu plusieurs!

      « D’ailleurs les plus grands dictateurs sanguinaires étaient de grands pseudo-artistes, des “visionnaires” de leur temps selon plusieurs. Néron, Bonaparte, Hitler, Staline, etc. Nommez-les et vous nommerez un “artiste”. Des gens tellement sensibles et humains qu’ils en ont tué des millions d’autres au nom de leur “art”. »

      Hummm, et si c’était plutôt une décharge de frustration parce qu’ils étaient des artistes ratés!

      « Les ressources humaines sont règle générale déficientes dans tous les compagnies, entreprises, organismes et appareils gouvernementaux alors que ça devrait être eux et surtout elles les champion(ne)s de l’humanisme. »

      Là, tu en connais plus que moi!

  7. Discussion débile puants de préjugés, de frustrations, rien de nouveau sous le soleil de l’insipidosphère. Je ne peux rien dire de plus.

    Ciao!

    1. Je pense la même chose de vous, chère analogue de Lorena Bobbitt!

  8. Ça ne vaut pas tellement plus qu’une poubelle à sperme! Ferme ta gueule, ouvre ta bouche, pis suce tabarnac! Sinon, je vais aller voir ailleurs, car il n’y aucun intérêt à discuter avec vous, sauf pour pouvoir baiser ensuite!

    On dirait une joke de Mike Ward. Je croyais vraiment que vous blaguiez mais non.

    Enfin Darwin dit vrai des femmes-robots il y a en dans tous les domaines. Enfin, moi j’ai fait des cours en science humaine et présentement j’étudie en informatique, ou il y a 99 gars pour 1 fille. Et étant anarchiste moi même, je me suis fais marginaliser autant en science humaine qu’en informatique. Et justement en informatique, je trouve qu’il y a des humains plus robots que les ordinateurs eux même.

    1. Bienvenue ici Antoine!

      « On dirait une joke de Mike Ward. Je croyais vraiment que vous blaguiez mais non. »

      La différence, c’est qu’on l’applaudit à tout rompre parce que sa haine projetée plaît aux gens.

      D’accord avec le reste!

  9. Ah! et j’oubliais, puisque t’es si heureux d’avoir partagé cette pensée bien ancrée en toi, c’est à dire ce passage concernant les femmes en science:

    « Ça ne vaut pas tellement plus qu’une poubelle à sperme! Ferme ta gueule, ouvre ta bouche, pis suce tabarnac! Sinon, je vais aller voir ailleurs, car il n’y aucun intérêt à discuter avec vous, sauf pour pouvoir baiser ensuite! »

    Alors tu resteras un ptit pourceau de miso pour moi anyway, et je boycotte ton blogue et ta connerie et j’invite les humains dignes de ce nom à en faire autant.

    1. DÉCRISSE HOSTIE DE FÉMI-FAVORITISTE À MARDE! JE NE T’EN EMPÊCHERAI PAS! DÉCÂLISSE SACRAMENT DE LORENA BOBBITT EN PUISSANCE!

      MAIS TU AS AU MOINS EU LE MÉRITE D’ESSAYER, CONTRAIREMENT AUX AUTRES POUBELLES À SPERME QUE JE CONNAIS!

  10. Aucune classe David. J’ai effacé tes commentaires chez moi, ils sont trop salissants. Tu régleras tes trucs chez toi.

    1. Mon manque de classe provient de son propre manque de classe, je ne fais qu’utiliser son propre standard!

      Tu as bien fait d’effacer chez toi, l’important est que le message est passé! Aucun problème avec toi personnellement.

  11. Ha! ha! ha! Tu somatises trop mon ptit David!

    Adieu!

    1. Bof, ça ne me cause pas de problèmes physiques.

      DÉCRISSE, MADAME BOBBITT!

  12. Qu’est-ce qu’il peut y avoir de l’amertume et de la rancune dans l’air par chez vous.

    J’espère que tout le monde aura l’occasion d’aller assouvir ses tensions sexuelles d’ici le prochain débat parce que ça risque encore de dégénérer.

    Et bon jour du souvenir ;)!!

    1. Ne me parle pas trop du jour du souvenir…

    2. Le pire dans tout ça, c’est que je ne la visais pas personnellement, mais il semble bien que le chapeau lui fait, du moins en majeure partie. Elle a perdu une occasion de se démarquer des autres parce qu’elle est trop peureuse!

  13. …J’ai fait 7 ans de sciences, c’est pas pour me faire traiter de poubelle à sperme, allumez les débiles…….

    7 ans en science et pourtant, poubelle un jour, poubelle toujours.

    …J’ai effacé tes commentaires chez moi,…le Mutant…

    Ça va public, pis ça braille, pis ça censure. Épais. Tu mutes trop lentement man, tu vas sûrir.

    1. « 7 ans en science et pourtant, poubelle un jour, poubelle toujours.  »

      Je ne crois pas qu’elle soit comme la plupart des autres, mais elle ne m’a pas convaincu totalement encore.

      « Ça va public, pis ça braille, pis ça censure. Épais. Tu mutes trop lentement man, tu vas sûrir. »

      Bof, j’admets que mon commentaire était trop ordurier pour son blogue.

  14. bon bon bon .. a ce que je lis, Madame *censuré* (alias Koval, alias lise_t, alias la Teigne de B.V.) fou la merde vraiment partout ou elle passe. Je me demandais ou est-ce qu’elle se cachait quand elle était « BARRÉE » de Branchez-vous (car elle l’est souvent, ainsi que du blog a Renard, des 7 du Québec, Vie rurale, Anne Archet …etc..etc..etc ) Ne vous fiez pas trop a cette throll Fémino-despote a la p’tite pensée unique …

    1. Dans mon incertitude concernant la signification potentielle de deux lettres majuscules, je l’ai ai censurées. Ne le prenez pas personnel, peut-être que je fais ça pour rien. Je suis d’accord avec ce que vous dites, en fait!

      Pour le reste, ne comptez pas sur moi pour la bannir.

      1. C’est simplement le nick qu’elle utilise sur Branchez-vous « Madame NL » (car son nick précédent était Nègre Littéraire ») … LOL N’ayez crainte, c’était loin d’une « demande » hahahaha au fait vous pouvez la garder pour vous seul ;o)))))))

        A+

        jeffAB.blogetery.com

        ref:

        http://movabletype.branchez-vous.net/cgi-bin/mt-cp.cgi?__mode=view&blog_id=27&id=473

        1. Aucun problème, alors!

  15. En tant que femme, je me dissocie complètement de Mme Koval.
    Mme Koval vous faites dur.

    Mr Jeffab vous semblez bien connaitre Mme Koval.

    ELLE FAIT DUR !

    1. Pourquoi vous dissociez-vous de ses propos?

  16. Tout simplement parce qu’elle n’est pas représentative des femme en général.
    Nous lancer en plein visage ses 7 années d’études, vouloir démontrer qu’elle est supérieure aux autres femmes comme elle le fait, est mesquin, médiocre et misérable.

  17. T’es pas un anarchiste, t’es un puceau.
    Comme s’il n’y avait aucun scientifique anarchiste. Comme si la rigueur était un défaut. Comme si les rebelles de décor comme toi n’étaient pas des robots.

    1. Manifestement, vous n’avez pas compris grand-chose…

      Je suis un scientifique anarchiste.

%d blogueurs aiment cette page :