Quand des politiciens se trahissent eux-mêmes…

The Corruption King of Montreal, Gérald « grappes corpo-fascistes » Tremblay, a prononcé cette déclaration très révélatrice à l’endroit du juge John « Je suis contre le crime étatique mais le crime étatique me paie bien » Gomery:

Monsieur Gomery a fait le choix de la politique partisane en devenant le président de la campagne de financement de Projet Montréal, donc ses propos sont sûrement teintés par son nouveau rôle.

Effectivement, Gérald Tremblay a fait le choix de la politique partisane en devenant Mayor of Montreal et en étant député de la charogne fédéraleuse soi-disant libérale provinciale durant quelques années, alors ses propos sont sûrement teintés par son rôle!

De son côté, Sarko « le minable fourreur de système pro-terroriste qui invite Marc « popom-popom » Simoneau à son dîner de cons » Labeaume a prononcé cette autre déclaration révélatrice, à propos de la guéguerre des festivals qu’il a créée de toutes pièces:

Écoutez, il y a une campagne électorale à Montréal. Un peu de tribalisme, c’est toujours d’adon…

Écoutez, il y a une pseudo-campagne électorale à Culbec City. Un peu de tribalisme anti-Montreal pour garder presque tout le monde du bon bord et annihiler toute opposition, c’est toujours d’adon!

En terminant, je vais vous laisser sur cette image amusante. Merci à Sean de Skeptical Eye pour le tuyau!

poster17372088

Publicités

9 Réponses

  1. Cette image est, malheureusement, criante de vérité.

    Pourtant, la socialisation de la santé est tout aussi pire que la nationalisation des compagnies automobiles.

    Ah, l’art de sauver nos amis de la failitte qui ont géré leur compagnie comme de parfaits imbéciles! Corpo-fascisme, c’est le mot!

    1. En effet, mais je pense que c’est encore pire que la réforme de la santé.

  2. Fagstein nous apprenait ce matin la CONtribution de Julie Lemieux à la campagne du maire Embaume.

    http://blog.fagstein.com/2009/08/18/the-journalist-politician/

    Quand même surprenant que Julie Lemieux se retrouve dans le même bandwagon que la soi-disante opposition de Jeff « Je ne veux pas devenir maire mais je veux un débat avec le maire » Fillion…

    1. Et en plus, c’était la pom-pom girl de Jean-Flop L’Allier! Allo????

    2. Merci pour le lien, ça me donne peut-être une idée…

  3. « Un peu de tribalisme anti-Montreal pour garder presque tout le monde du bon bord et annihiler toute opposition, c’est toujours d’adon! »

    C’est quand même bien pour un type de Québec city de ne pas tomber dans ce piège à la con.

    C’est un truc vieux comme le monde employé entre autre par Pbama, Bush, Hitler, Staline et cie: la menace auquelle nous faisons face est telle que de perdre notre temps avec la démocratie (à savoir ce que la majorité veut) est un jeu risqué, dangereux voire suicidaire. Mieux vaut confier aveuglément les rennes d’un pays (province, état, municipalité) dans des mains de « leader responsable » qui sait où il s’en va et qui sait de quoi il parle.

  4. À propos de la photo, c’est qu’une fois la socialisation de l’auto, je ne crois pas qu’il reste du cash pour grand chose d’autre.

    Cependant, je ne connais pas beaucoup de conservateurs qui étaient pour cela. Quoi qu’il y en a qui se serait rangé derrière n’importe qui par partisanerie et pour qui le « independant thinking » n’est pas leur fort. Je connais beaucoup de socialistes par contre qui étaient pour la « nationalisation » des banques et de GM aux USA et ça c’est vraiment bizarre de voir des gens qui sympatisent avec les pauvres au point d’en faire un culte venir appuyer le financement des grosses poches qui ont mis elles même le pays dans la merde.

    Quand Obama aura fini sa socialisation des USA, ce sera un travail qui fera pâlir d’envie les Castro, Chavez et Piongyang de ce monde.

    1. Tout de même, le chef virtuel des Républicains, Rush Limbaugh, est en faveur de la socialisation de Government Motors. De plus, les réactions sont nettement plus virulentes en ce qui concerne la santé.

      « Quand Obama aura fini sa socialisation des USA, ce sera un travail qui fera pâlir d’envie les Castro, Chavez et Piongyang de ce monde. »

      Je ne crois pas que ça ira si loin!

      « Je connais beaucoup de socialistes par contre qui étaient pour la “nationalisation” des banques et de GM aux USA et ça c’est vraiment bizarre de voir des gens qui sympatisent avec les pauvres au point d’en faire un culte venir appuyer le financement des grosses poches qui ont mis elles même le pays dans la merde. »

      Bon point!

%d blogueurs aiment cette page :