Mérite: autre réponse à Chantal Beaupré (partie I)

Dans ce billet, je vais commencer à réagir à ce billet de Chantal Beaupré concernant le concept de « mérite ».

D’abord, quelques précisions:

1) Je m’exprime selon un point de vue anarchiste et Chantal Beaupré s’exprime selon son point de vue personnel et de spécialiste de l’approche émotivo-rationnelle. Par conséquent, nos points de vue sont fort différents et il ne s’agit pas d’un exercice visant à tout prix à contredire l’auteure.

2) Néanmoins, l’auteure semblait utiliser involontairement et de bonne foi des prémisses capitalo-étatistes lors de son billet initial. Par contre, dans son dernier billet, c’est beaucoup moins le cas.

3) Il est vrai que j’ai été méprisant envers l’auteure précédemment et j’en suis désolé. En raison de son attitude ouverte et respectueuse dans ce débat, je serai dorénavant moins méchant avec elle (mais pas avec d’autres 😉 ). Elle le MÉRITE selon moi! 🙂

À partir de maintenant, je vais citer son billet et je vais répondre par la suite.

Extrait #1 (de son billet initial):
Tout se passe comme si la plupart d’entre nous croyons que, puisque nous nous sommes comportés d’une certaine manière, non seulement certaines choses nous sont dues, mais qu’il est injuste si ces mêmes choses ne nous sont pas accordées.

David Gendron:
Je suis d’accord avec cette affirmation, sauf que lorsque la violence étatique fait en sorte que des parasites obtiennent des privilèges à la place de ceux qui les méritent plus qu’eux, je considère ça injuste!

Questionnement socratique:
De quel mérite parlons-nous? En quoi consiste le mérite? Le mérite existe-t-il dans les faits, dans la réalité… ou ne subsiste-t-il que dans notre opinion subjective?

Le seul fait que nous trouvions une situation injuste prouve-t-il hors de tout doute que la situation est bel et bien injuste dans les faits, dans la réalité?

Il est possible que j’ai pu être confus précédemment et que j’ai pu vous laisser croire que je prétendais à la fois que le mérite existe en soi et que le mérite dépend de l’opinion subjective des individus. En effet, cette position est contradictoire et je vais préciser mon point.

Généralement, les anarchistes considèrent que le mérite ne dépend que de l’opinion subjective des individus et il s’agit aussi de ma position. Et je crois que Chantal est d’accord avec moi là-dessus!

Par contre, plusieurs idéologies socio-politiques adoptent une description bien précise du mérite et plusieurs de ces idéologies ont recours à la violence étatique ou à des systèmes hiérarchiques de pouvoir pour déformer les conceptions subjectives des individus concernant le mérite. Contrairement aux prétentions de Renart, ce sont ces idéologies qui prônent la pensée en bloc, et non pas les anarchistes! Voici dix exemples:

1- Les capitalistes (incluant les libertariens vulgaires) et les drouatistes étatistes considèrent que le mérite individuel se mesure au montant d’argent détenu par un individu, peu importe sa provenance.

2- Les drouatistes étatistes considèrent que ceux qui servent les intérêts répressifs de l’État (soldats, policiers, juges, avocats, politiciens), même si ceux-ci commettent des crimes, méritent plus de considération que ceux qui aident les citoyens (infirmières, bénévoles, professeurs, secrétaires), même si ceux-ci ne commettent aucun crime.

3- Les libertariens non-vulgaires et les anarcho-capitalistes (les seuls anarchistes ayant une conception précise du concept de mérite: ça en dit long sur eux!) considèrent eux aussi que le mérite individuel se mesure à la richesse détenue par un individu, mais seulement si cette richesse provient d’un profit entrepreneurial pur ou d’un salaire octroyé par un contrat volontairement consenti.

4- Les gau-gauchistes étatistes considèrent que les personnes les plus intelligentes académiquement méritent plus de considération que ceux qui sont les moins intelligents académiquement. Les capitalistes et les drouatistes étatistes considèrent que les personnes les moins intelligentes académiquement (en effet, ce sont des bons soldats et des bons policiers obéissants! 😉 ) méritent plus de considération que ceux qui sont les plus intelligents académiquement, sauf si les « intellectuels » (sic) servent les intérêts répressifs de l’État!

5- Les syndicaleux étatistes considèrent que les employés les plus expérimentés, ou ceux qui entretiennent des liens familiaux avec eux (népotisme), méritent plus de considération que les employés les plus compétents.

6- Les drouatistes étatistes et les capitalistes considèrent que les militaires qui commettent des crimes en territoire étranger méritent plus de considération que les assistés sociaux qui ne sont que des victimes du système capitaliste (parfois, ils sont aussi victime de leur incurie, ça arrive), même ceux qui ne commettent aucun crime.

7- Les objectivistes randiens, qui prônent une idéologie classiste (même s’il y a des trucs intéressants dans cette idéologie), n’en déplaise à ses zélateurs, considèrent que l’entrepreneur mérite plus de considération que le travailleur manuel, que les sans-emploi méritent de sombrer dans la misère en raison de leur intelligence inférieure et que les nations médiocratiques pseudo-représentatives peuvent commettre impunément des génocides nucléaires dans des nations dictatoriales qui, eux, méritent de subir cette agression criminelle.

8- Les fémi-favoritistes considèrent que les femmes méritent plus de considération que les hommes. Les masculinistes considèrent que les hommes méritent plus de considération que les femmes. Les féministes comme moi considèrent que, ceteris paribus, les femmes méritent autant de considération que les hommes.

9- Les éco-fascistes considèrent que ceux qui croient dur comme fer au « réchauffement climatique causé totalement par les méchants humains » méritent plus de considération que ceux qui attendent des preuves réellement scientifiques de cette conjecture avant d’être d’accord avec eux. En fait, les éco-fascistes aiment moins Art-Peur que Sourcils Ignatieff même si celui-ci adore encore plus les sables bitumineux du Western Cacanada qu’Art-Peur et que le bilan environnemental de la charogne soi-disant libérale fédérale est encore moins reluisant que celui des CONservateurs. Croyez-vous sérieusement que Sourcils Ignatieff va être meilleur pour l’environnement qu’Art-Peur? Pauvres naïfs!

10- Les animalistes comme Brigitte Bardot considèrent que les humains méritent moins de considération que les animaux. On a vu l’impact pernicieux de cette idéologie dans le dossier de la chasse au phoque.

Sachant ces exemples, n’est-il pas pertinent d’affirmer que l’adhésion à de telles idéologies, dont plusieurs se servent de la violence étatique ou de structures hiérarchiques de pouvoir, déforme la perception individuelle subjective concernant le mérite? Comment faire en sorte que ces opinions subjectives concernant le mérite soient mieux respectées?

Étant donné ma position anarchiste, je ne répondrai pas aux questions « De quel mérite parlons-nous? » et « En quoi consiste le mérite? », car le mérite dépend de l’opinion subjective des individus. Évidemment, j’ai répondu plus tôt à la question « Le mérite existe-t-il dans les faits, dans la réalité… ou ne subsiste-t-il que dans notre opinion subjective? ».

En guise de réponse à la question « Le seul fait que nous trouvions une situation injuste prouve-t-il hors de tout doute que la situation est bel et bien injuste dans les faits, dans la réalité? » ma réponse est NON, bien sûr!

Par contre, je pose la question suivante: Dans quel environnement la perception subjective individuelle d’injustice risque de se produire moins souvent? Dans un environnement capitalo-étatiste, où la conception du mérite est imposée selon des idéologies bien précises, ou dans un environnement anarchiste, ou les perceptions subjectives individuelles concernant le mérite seront beaucoup plus respectées?

J’ose croire maintenant que Chantal et moi partageons la même opinion, sur le fond, concernant la perception subjective individuelle du mérite.

La suite dans la prochaine partie…

Publicités

7 Réponses

  1. Bonjour David,

    Ce qui aura fait de notre discussion une victoire éclatante – du moins, à mes yeux! – c’est notre désir commun de pousser ensemble la réflexion plus loin, dans nos domaines d’expertise respectifs.

    Notre ouverture commune a fait en sorte de faire avancer un peu les choses d’un point de vue philosophique… et tout ceci, malgré les divergences importantes de nos idéologies respectives.

    Voilà qui est tout à notre honneur, cher ami. Célébrons ensemble ce succès!

    Amitiés,
    Chantal

    PS: Je ne suis pas très au fait de l’anarchisme et des divers courants dont vous faites part dans votre billet. Par contre, sachez que j’ai trouvé le contenu de votre billet très informatif et intéressant. 🙂

    1. « Ce qui aura fait de notre discussion une victoire éclatante – du moins, à mes yeux! – c’est notre désir commun de pousser ensemble la réflexion plus loin, dans nos domaines d’expertise respectifs. »

      En effet! Et c’est ça qui est le plus important!

      « Je ne suis pas très au fait de l’anarchisme et des divers courants dont vous faites part dans votre billet. Par contre, sachez que j’ai trouvé le contenu de votre billet très informatif et intéressant. »

      Merci! 🙂 Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser! 🙂

  2. @ Chantal Beaupré.

    «Je ne suis pas très au fait de l’anarchisme et des divers courants dont vous faites part dans votre billet.»

    Je ne suis pas David et pas anarchiste, mais plutôt libertarien, mais peut-être que ce lien pourrait vous être utile pour comprendre davantage les courants de l’anarchisme: http://fr.wikipedia.org/wiki/Anarchisme#Courants

  3. Bonjour Jean-Luc,

    Je vous remercie pour ce lien sur les divers courants de l’anarchisme. Soyez assuré que j’en ferai une lecture attentive.

    Amitiés,
    Chantal

    1. Intéressant, mais j’ajoute ces suggestions concernant l’ « anarcho-mutuellisme », un courant qui m’intéresse de plus en plus!

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Mutuellisme_%28th%C3%A9orie_%C3%A9conomique%29

      Une autre lecture intéressante, pour commencer, est ceci:

      http://www.mutualist.org/

  4. Bonjour David,

    Merci pour les suggestions de lecture. Voilà qui est très apprécié! 🙂

    Amitiés,
    Chantal

    1. C’est un plaisir! 🙂

%d blogueurs aiment cette page :