Ignatieff et sa lubie fédéraleuse centralisatrice troudeauiste…

Cet article dévoile en partie la philosophie fédéraleuse centralisatrice du chef de la charogne soi-disant libérale fédérale, Sourcils Ignatieff. Il faudra s’en souvenir! Voici des extraits et des commentaires de ma part:

Michael Ignatieff juge que les pouvoirs entre le gouvernement fédéral et les provinces sont équilibrés et, s’il était élu premier ministre, il n’envisagerait pas en accorder davantage au Québec.

Rien de neuf: ceci a toujours été la philosophie politique de base de la charogne soi-disant libérale fédérale (aussi celle de Jean De La Charogne, mais pas celle des autres chefs charognards soi-disant libéraux provinciaux), et ce n’est pas Sourcils Ignatieff qui va la changer!

«Le gouvernement Charest a tous les pouvoirs dont il a besoin pour faire un excellent travail pour la population québécoise, alors je ne vois pas la nécessité d’ouvrir la question de compétences et pouvoirs», a indiqué le chef libéral.

Mieux vaut en rire! La seule façon pour l’État Culbécois d’avoir tous les pouvoirs, c’est de réaliser la séparation du Québec, pas de négocier à genoux face au fédéral!

S’il s’est dit toujours ouvert à discuter de propositions concrètes de la part du Québec, il a souligné qu’il ne voyait «aucune raison de changer les règles du jeu» du fédéralisme, actuellement.

«Ca fonctionne bien», a-t-il résumé.

Donc, les marionnettes du Culbec doivent se plier aveuglément au rapatriement troudeauiste de la CONstitution canadian de 1982! Que c’est merveilleux!

Selon le leader libéral, le Canada est une fédération très décentralisée, ce qu’il considère souhaitable, et il «ne voit pas la nécessité d’accroître ni le pouvoir centralisateur du fédéral, ni le pouvoir des provinces».

Le Cacanada est LA FÉDÉRATION LA PLUS CENTRALISÉE en comparant avec les autres nations nord-américaines et européennes. Faut vraiment nous prendre pour des caves ou être un attardé mental en théorie politique pour nous vomir une telle sornette. Par contre, il est surprenant qu’il dise qu’il « ne voit pas la nécessité d’accroître ni le pouvoir centralisateur du fédéral », mais l’histoire politique de la charogne soi-disant libérale fédérale nous prouve le contraire!

Le chef bloquiste Gilles Duceppe s’est d’ailleurs empressé d’attaquer M. Ignatieff sur ses déclarations à l’égard du fédéralisme.

«Ce qu’il nous dit, c’est que la Constitution de (Pierre Elliott) Trudeau convient parfaitement au Québec, qu’il n’y a pas besoin de changements, qu’il y a tout ce qu’il faut et qu’on devrait être heureux comme ça, malgré le fait que le Québec ait refusé de signer cette Constitution», a-t-il lancé.

Bien dit!

Le chef libéral se défend pour sa part de vouloir concentrer les pouvoirs à Ottawa.

«C’est archi-faux», a rétorqué Michael Ignatieff, qui a rappelé qu’il a été le tout premier politicien fédéraliste à dire qu’il fallait reconnaître le Québec à titre de nation.

On a vu ce que ça a donné avec les CONservateurs, i.e. pas grand-chose! Tout ce que ça a engendré, c’est que Stéphane Dion a été élu comme chef de la charogne soi-disant libérale fédérale à la place d’Ignatieff en 2006 en partie parce que Dion n’était pas d’accord avec Sourcils Ignatieff sur ce point! De plus, Ignatieff semble reculer dans ce dossier, pour faire plaisir à sa base militante anti-Québec!

«Pour sortir de la crise, la pire solution pour le moment, c’est d’ouvrir la boîte constitutionnelle. Je crois que l’expérience mûre des Canadiens des années 1990 nous a clairement dit que le pire moyen de résoudre nos problèmes, c’est de « constitutionnaliser » nos problèmes»

Les crises économiques ne sont pas causées par les méchants séparatistes, mais parce que les États interviennent trop dans l’économie. Au contraire, si les politiciens réglaient plus de problèmes constitutionnels ou réalisaient la séparation du Québec, ils auraient moins de temps à perdre pour nuire à l’économie!

En entrevue jeudi, il a cependant assuré que si les libéraux accédaient au pouvoir lors des prochaines élections, il nommerait des Québécois à la tête de ministères importants touchant l’économie, contrairement au conservateur Stephen Harper, qui a presque exclusivement choisi des députés ontariens pour mettre oeuvre son plan d’action économique.

Citant les noms de Denis Coderre, actuel porte-parole à la défense, et Marc Garneau, à l’industrie, M. Ignatieff a également indiqué qu’il avait d’autres candidats en tête qu’il essayait d’attirer pour se doter d’une plus grande «force dans le domaine économique».

«Je n’exclus pas d’autre noms, mais ça, c’est pour l’avenir. Ce que je peux vous dire c’est que notre équipe économique du prochain gouvernement libéral serait plein de Québécois et de Québécoises», a-t-il assuré.

Lors de la prochaine campagne électorale, je vous parlerai de la vraie nature de ce raciste qu’est Denis « OVNI, Kid Kodak, Déportateur d’immigrants séparatistes » Coderre. De plus, l’ère Troudeau nous a clairement démontré qu’il n’y a rien de pire contre les intérêts du Culbec qu’une bande de politiciens crosseurs colonisés « French Canadians living in La Belle Province of Quebec » soumis aux diktats d’un parti fédéraleux centralisateur comme la charogne soi-disant libérale fédérale de Sourcils Ignatieff!

Lors de la prochaine campagne électorale canadian, je vous exposerai la véritable nature fédéraleuse centralisatrice troudeauiste de Sourcils Ignatieff et je vous expliquerai pourquoi il est dans votre intérêt de voter pour le Bloc Culbécois. Je laisserai le « Art-Peur bashing » aux autres blogueurs: de toute façon, je l’ai déjà fait l’automne dernier…

Publicités

17 Réponses

  1. «Lors de la prochaine campagne électorale, je vous parlerai de la vraie nature de ce raciste qu’est Denis “OVNI, Kid Kodak, Déportateur d’immigrants séparatistes” Coderre.»

    Un mot: Stippergate!

      1. Ça veut dire que tu vas en parler pour le détruire là-dessus? Est-ce ça?

        1. pas juste là-dessus!

          Et n’oublions pas que Coderre est le principal renifleur de pets de Sourcils Ignatieff au Culbec!

  2. S’il y a une chose que j’ai appris sur votre blogue, c’est évidemment que les conservateurs n’ont pas fait grand chose en matière de décentralisation. Quand ça va bien économiquement, pourquoi changer quand ça va bien. Quand ça va mal, on rappelle aux « constitutionaleux » si je peux me permettre l’expression, qu’ils devraient plutôt se préoccuper des problèmes économiques.

    Il reste que c’est lorsque les libéraux sont au pouvoir que la souveraineté est la plus populaire et vice-versa.

    En ce sens, l’élection massive de libéraux fédéraux est une bonne chose pour le mouvement souverainiste comme pour la contre-partie fédéraliste du à la polarisation du vote et des options fatidiques et incontournables typiquemnt québecoises jamais égalé par aucune autre province en frais de mouvement séparatiste.

    1. « S’il y a une chose que j’ai appris sur votre blogue, c’est évidemment que les conservateurs n’ont pas fait grand chose en matière de décentralisation. Quand ça va bien économiquement, pourquoi changer quand ça va bien. Quand ça va mal, on rappelle aux “constitutionaleux” si je peux me permettre l’expression, qu’ils devraient plutôt se préoccuper des problèmes économiques. »

      En effet! Et tant mieux si je vous ai appris ça. Mais on va empirer le problème en élisant la charogne soi-disant libérale!

      « Il reste que c’est lorsque les libéraux sont au pouvoir que la souveraineté est la plus populaire et vice-versa. »

      Oui, mais laissons le ROC les élire! Ce n’est pas au Québec de faire ça!

      « l’élection massive de libéraux fédéraux est une bonne chose pour le mouvement souverainiste comme pour la contre-partie fédéraliste du à la polarisation du vote et des options fatidiques et incontournables typiquemnt québecoises jamais égalé par aucune autre province en frais de mouvement séparatiste. »

      À condition que les charognards soi-disant libéraux ne soient pas trop forts au Québec, par contre!

      1. « Mais on va empirer le problème en élisant la charogne soi-disant libérale! »

        Personnellement, à mon humble avis, je dirais que non parce que les statistiques nous le prouve, la souveraineté atteint TOUJOURS des sommets quand le PLC est au pouvoir.

        Cela en fait le parti souverainiste no 1 au pays à mille lieues en avant du Bloc et ça je le dis sans vouloir décevoir personne mais plutôt en me basant sur les faits tangibles.

        Je n’irais pas jusqu’à dire que les souverainistes devraient voter PLC mais quand même, ce serait peut-être une avenue intéressante à envisager, le Bloc ne faisant que rassurer les souverainistes et faire miroiter qu’il y a encore une chance. Il faut créer la peur et l’insécurité pour les souverainistes afin de mobiliser les gens et la population.

        N’oublions pas en guise de conclusion que le Bloc avait réussi une belle campagne de dénigrement du PCC aux dernières élections ce qui est largement retombé dans ses goussets. Cette fois-ci l’ennemi à abattre est Michael Ignatieff. Si Dion a pu obtenir 13 comtés au Québec en étant un si mauvais leader et battre les CONservateurs qui n’ont obtenus que 10 sièges, imaginez ce que Sourcis Ignatieff pourrait faire comme dommages en polarisant le vote fédéraliste.

        1. @ Tym.

          D’accord avec vous!

          Vous me donnez envie de voter libéral. 🙂

          1. @JLP,

            Il faut savoir que la politique du pire est parfois la meilleur.

            Desperate times call desperate measures.

            1. En plus, vive les crises! 🙂

        2. À part le fait qu’ils sont pires que les CONservateurs, je n’ai pas de problèmes majeurs à ce que même la charogne soi-disant libérale fédérale soit au pouvoir, mais ce n’est pas au Québec de le faire!

  3. wow! Excellent article David!

    1. Merci! 🙂

      C’était très facile, pourtant!

      1. Deux trois insultes, deux trois sacres et deux trois gros mots et le tour est joué.

        J’adore les recettes de l’Anarcho-Pragmatiste, je les utilise moi-même sur mon blogue :)!!!!

        1. Tu oublies le sarcasme! 😉

          « J’adore les recettes de l’Anarcho-Pragmatiste, je les utilise moi-même sur mon blogue 🙂 !!!! »

          Trop drôle! 😉

  4. Vivement que Iggy prenne le pouvoir… j’ai hate !

    1. Peut-être, mais en autant que le Bloc continue sa présence nombreuse!

      Ce n’est pas aux Québécois d’élire la charogne soi-disant libérale fédérale!

%d blogueurs aiment cette page :