Sur le principal, Anne Archet a bien raison!

Les commentaires en réponse à mon dernier billet sont trop intéressants pour que je réponde à tous ces commentaires dans l’immédiat.

Tout de même, je citerai cette portion de ce commentaire d’Anne Archet:

Ce qui est vraiment menaçant pour l’ordre établi, c’est s’en détacher, fuir. Vivre immédiatement comme on le désire, dans un espace et un temps libéré. La stratégie du coin de fer dans la fissure, quoi.

N’est-ce pas le point principal dans tout ce débat? Selon moi oui, et elle a bien raison! N’est-ce pas la principale stratégie concrète à adopter chez les anarchistes?

Publicités

6 Réponses

  1. Ce qui est vraiment menaçant pour l’ordre établi, c’est s’en détacher, fuir. Vivre immédiatement comme on le désire, dans un espace et un temps libéré

    C’est bien beau tout ça, mais en pratique, on fait comment?

    « Vivre immédiatement comme on le désire, dans un espace et un temps libéré », c’est pas si simple, je pense.

    1. Vivre selon la simplicité volontaire. Épargner et se nourrir intellectuellement au lieu de dépenser et de travailler trop. Ne pas procréer ni entrer dans une relation de couple. Voilà des exemples. J’y reviendrai un jour.

  2. Mais si c’est simple. Tu deviens un clodo. Tu rejettes tout le systeme actuel et tu vis libre dans ta tete. Tu peux meme aller dans des regions peu habitée et peu controlée, tu verras, tu seras dans un espace et un temps libéré. Ah, mais ca demande des sacrifices, ca c’est sur.

    1. Bien sûr, mais il y a d’autres moyens.

  3. Si tu ne t’occupes pas de politique, la politique s’occupe de toi!
    Sincèrement les anarchistes, croyez-vous vraiment que la révolution se fera en pantoufle?

    1. Pouvez-vous préciser un peu plus votre point? Je ne vois pas en quoi les anarchistes devraient militer politiquement, sauf pour voter pour le PCul et le Bloc. Et encore là, plusieurs anarchistes ne sont pas d’accord avec moi, parce qu’ils disent que les moyens politiques engendrent encore plus de moyens politiques. Dans la blogosphère, vous savez fort bien je suis l’anarchiste qui parle le plus (trop!) de politique ayant même consacré entièrement mon blogue aux dernières campagnes électorales fédérales et culbécoises. Et je compte bien faire la même chose lors des prochaines campagnes électorales.

      À moins qu’un anar devienne un Ron Paul péquiste (impensable avec les lignes de parti trop strictes dans ce parti et la façon dont la politique se déroule au Culbec) et encore là, il ne faut pas avoir trop d’attentes!

%d blogueurs aiment cette page :