Anarchie et COBP: Encore une fois, Riri Tartineau vit intellectuellement au-dessus de ses moyens!

Une micro-manifestation maladroite du Groupuscule opposé à la brutalité policière mais pour un étatisme encore plus violent (COBP) a eu lieu ce dimanche après-midi le 15 mars 2009 à Montreal. En raison des sempiternels débordements violents liés à cette micro-manifestation, quoique moins pires que ce plusieurs médias et la peau-lisse prétendent solidairement, cet événement annuel ne fait que nuire à la cause pourtant légitime de la lutte à la brutalité policière…et ne fait que rendre les policiers encore plus populaires auprès de la population! 😦

En raison des effets néfastes liés à cette micro-manifestation et de sa clientèle presque totalement étatiste de gau-gauche (même Québec Solidaire n’est pas assez à gauche pour eux!), même si je partage la sympathie de mes comparses anarchistes et des manifestants par rapport à cette cause, les anarchistes ne devraient pas participer à une telle manifestation, afin d’éviter de se faire associer fallacieusement aux rares casseurs. (quoique les anarchistes qui y participent sont encore plus rares que les casseurs!) Pour le moment, c’est tout ce que j’ai à dire personnellement sur ce malheureux événement, mais j’y reviendrai peut-être un jour.

Par contre, je tiens à commenter ce torchon imbibé de marde vomi par Riri « le Franc-Échoueur qui vit intellectuellement au-dessus de ses moyens » Tartineau, intitulé idiotement « Le Festival de l’anarchie ». J’en ai plus le cul de la propagande haineuse véhiculée par les médias contre les anarchistes! À Radio-Cadnas, ils ont fait la même niaiserie au bulletin de dimanche soir!

Voici des extraits du début de ce papier-cul bruni, suivi à chaque fois de mes commentaires:

Une autre manif dans les rues de Montréal, hier.

Un autre «marche pacifique» qui a viré à la foire d’empoigne.

Ça devient une tradition.

La Ville devrait inscrire l’événement dans le calendrier des activités culturelles de la métropole.

Après le Festival de Jazz et le Festival Juste pour rire : le Festival international de l’anarchie.

La routine habituelle quoi! Plus pertinent serait « le Festival international du chaos » ou « le Festival international de la gau-gauche étatiste ». En quoi un affrontement violent entre des manifestants presque tous gau-gauchistes étatistes (prônant la violence étatique pour contrôler les individus), des casseurs violents et des policiers armés peut être un manifestation anarchiste? L’anarchisme a toujours prôné la non-violence pour régler les problèmes. Évidemment, Tartineau est en faveur du monopole de la violence par l’État, de la même façon que la quasi-totalité des manifestants et les policiers! Qui sont les zélateurs de la violence dans ce cas-ci? La quasi-totalité des manifestants, les casseurs, les policiers et Riri Tartineau lui-même. Certainement pas les anarchistes, sale con!

Imaginez le potentiel commercial. On pourrait vendre des cagoules, des t-shirts de Che Guevara, des briques.

Che Guevara n’est pas un anarchiste et lancer des briques est un comportement violent et qui n’est donc pas une attitude anarchiste. Quant aux cagoules, on devrait avoir le droit de s’habiller comme on veut, non? Alors, on s’en crisse! À propos, Riri Tartineau devrait s’acheter un T-shirt de Batista, l’ex-dictateur cubain bienveillant à la solde des autorités pro-terroristes américaines, qui violent les principes du libre-marché avec leur embargo criminel contre Cuba!

Les syndicats pourraient même recycler leurs vieilles pancartes marxistes-léninistes!

Les syndicats étatistes n’ont rien à voir avec l’anarchie et le marxisme-léninisme est une doctrine étatiste violente qui n’est pas de l’anarchie.

Hier, il y avait un manifestant qui se promenait avec un foulard rouge orné d’une faucille et d’un marteau.

Où est le problème avec le foulard rouge? Il peut s’habiller comme il le veut, non? Tant qu’à y être, empêchons les policiers de porter un casque! 😉 Vandaliser avec une faucille et un marteau (si tel est le cas, ce qui est très improbable, car il s’agit d’un symbole avant tout, et j’admets que ce symbole peut avoir un côté anarchiste, c’est épouvantaaaaaaaaaable!) est un comportement violent qui n’est donc pas une attitude anarchiste.

Il distribuait des tracts encourageant les citoyens à participer à la révolution anticapitaliste.

En 2009! Alors que la Chine, qui crevait de faim sous Mao, vit une ère de prospérité grâce à la mondialisation et au capitalisme!

Donc, Riri Tartineau appuie le capitalisme, i.e. un système économique étatiste criminel où il y a une synergie entre la classe dirigeante et les riches et puissantes entités corporatistes au sein d’une société, qui se prêtent assistance mutuelle les uns des autres autant qu’ils le peuvent, au détriment de la population en général. De plus, la seule révolution anti-capitaliste possible est anarchiste et les gau-gauchistes étatistes, qui forment la quasi-totalité des manifestants, proposent une révolution anti-capitaliste étatique violente qui est inacceptable pour les anarchistes.

En 2009, en temps de crise économique, c’est un meilleur moment que jamais auparavant de proposer une révolution anti-capitaliste anarchiste. Ni la Chine ni Mao ne sont reliés à l’anarchie. En ce qui concerne la soi-disant « prospérité économique » de la Chine, c’est le fait que ce pays a adopté un système avec des marchés plus libres qu’auparavant qui lui permet d’obtenir cette soi-disant « prospérité ». Par contre, le pauvreté qu’on y trouve encore aujourd’hui est tellement abjecte qu’il ne s’agit que d’une raison de plus pour être anti-capitaliste. L’anarchisme est le mouvement politique le plus pro-mondialisation qui soit et le quasi-totalité des manifestants est anti-mondialisation.

Le reste de cet étang de suif est trop mauvais pour commenter! Encore une fois, Riri Tartineau vit intellectuellement au dessus de ses moyens! J’ai hâte que le huissier cogne cérébralement à sa porte. Mais en attendant, on devrait peut-être donner un petit cours sur l’anarchisme à cet ignare de première classe! 😉

Non seulement le système capitaliste crée un tas de chômeurs mais en plus, ceux-ci sont mal sélectionnés…

Publicités

9 Réponses

  1. Groupuscule opposé à la brutalité policière mais pour un étatisme encore plus violent (COBP)

    …à cette micro-manifestation et de sa clientèle presque totalement étatiste de gau-gauche…

    … »le Festival international de la gau-gauche étatiste »…

    Évidemment, Tartineau est en faveur du monopole de la violence par l’État, de la même façon que la quasi-totalité des manifestants…

    …des manifestants presque tous gau-gauchistes étatistes (prônant la violence étatique pour contrôler les individus)

    …les gau-gauchistes étatistes, qui forment la quasi-totalité des manifestants

    Le COBP et la majorité des manifestants, des gauchistes étatistes? À moins de considérer les groupes comme la NEFAC, dont les membres sont indubitablement anarchistes et participent habituellement (à titre personnel) à la manifestation organisée par le COBP chaque 15 mars, comme étant des gauchistes étatistes, cette affirmation frise le ridicule.

    Je suis d’accord que les membres de plusieurs groupes de communistes autoritaires participent à la manifestation du COBP à chaque année. Cependant, cela n’implique certainement pas que la majorité des personnes qui y participent se réclament de la gauche étatique.

    L’anarchisme est le mouvement politique le plus pro-mondialisation qui soit et le quasi-totalité des manifestants est anti-mondialisation.

    Cela dépend de la définition que tu donnes au terme « mondialisation » et de ce qui est « mondialisé ». Si ce qui est mondialisé est la solidarité et l’entraide, alors je soupçonne que la majorité des manifestants est en faveur de la mondialisation. Par contre, si ce qui est mondialisé est le système capitaliste actuel (et ne nous trompons pas, quand on entend le mot « mondialisation », ce qui est implicitement mondialisé est bel et bien le système capitaliste actuel) alors je soupçonne que la majorité des manifestants est contre cette mondialisation, et avec raison.

    À Radio-Cadnas, ils ont fait la même niaiserie au bulletin de dimanche soir!

    En effet. Quelqu’un devrait écrire à Pascale Nadeau pour lui donner l’heure juste.

  2. Je ne suis pas complètement en désaccord avec Martineau cette fois-ci. En effet, je crois qu’on a eu une belle impression de ce qu’est l’anarchie. L’absence de règles conduit toujours aux pires abus, et si une poignée de gens ont décidé de vivre « anarchiquement » cet après-midi là, imaginez tout un peuple…

  3. Petit Robert 1988:

    Anarchisme: Conception politique qui tend à supprimer l’état, à éliminer de la société tout pouvoir disposant d’un droit de contrainte sur l’individu.

    Le problème de tout collectiviste, c’est son impossibilité à faire confiance à l’individu.

    Et avec cet éditorial, vous fessez droit dans le mille. Le problème avec cette violence (admettons que certains individus dans le lot se réclament de l’anarchisme sans vraiment comprendre toutes les notions et répercussions aient été violent quoi qu’on a aucune preuve de cela, la vaste majorité étant communiste donnant leur appui tacite ou volontaire à l’étatisation de leurs croyances), c’est que justement ça donne raison aux collectivistes, aux étatistes de gauche, de droite ou de centre qui se disent que seul une police étatiste a le pouvoir et la légitimité d’agresser les gens (bums ou non, méritants ou non).

    L’autre problème, c’est qu’il existe des agents provocateurs de la police qui peuvent infiltrer les manifs afin de créer un mouvement de foule violent et souvent en étant les premiers à frapper, les autres bums naïfs suivant la parade tout comme on l’a vu à Montebello à l’automne 2007 je crois. La seule façon de négocier avec eux est de les dénoncer et de les exposer de façon non violente comme cela a été fait à Montebello et de savoir qui ils sont avant même qu’ils agissent. Pour cela, je recommanderais à tous les manifestants potentiels de se découvrir le visage car les agents provocateurs peuvent mieux s’infiltrer à visage couvert parmi d’autres gens à visage couvert. Par surcroît, un mouvement pacifique n’a rien à cacher généralement et devrait selon moi ne pas être gêné de se montrer le visage bien que je conviens que les gens doivent avoir la liberté de se vêtir comme bon leur semble.

    Pour pouvoir un jour supprimer l’état, il faut montrer patte blanche en tant qu’individu. Il faut montrer qu’on peut se comporter civilement acceptablement sans avoir besoin du harcèlement policier pour parvenir à cette fin. Pour cela, il faut avoir une discipline et un self-control au dessus de la moyenne.

    Ce qui aurait permis de gagner des gallons au vrai mouvement anarchiste, ce sont des gens normaux qui défilent paisiblement dans les rues et cela sous l’oeil sidéré de la brigade anti-manif qui aurait attendu le premier coup pour fesser dans le tas, premier coup qui ne serait jamais venu.

    Par surcroît, ce serait une bonne idée de donner le parcours aux autorités, enregistrer toutes les conversations avec la police afin qu’ils ne peuvent pas dire, voici des gens de mauvaise foi qui refusent de collaborer. Ensuite, il faut exposer les policiers et les politiciens pour ce qu’ils ont dit et ont fait. Là, ce qui est arrivé, c’est le contraire, on a réussi encore une fois à exposer les manifestants sous le regard complice des journalistes ce qui fut en bout de ligne un cirque, un désastre total et personne d’assez articulé pour parler aux médias pour expliquer clairement les causes défendues. Ça vous prend un ou une porte-parole crédible qui acceptera de prendre les coups pour tout le reste du mouvement quitte à lui donner un petit salaire mais quelqu’un qui exposera clairement les idées et braquera les projecteurs sur les policiers et la brutalité policière et non sur les manifestants comme cela se produit chaque année.

    Et là je m’adresse aux manifestants: Allez-vous vous rendre compte un jour que votre stratégie est défaillante, qu’elle ne mène à rien sinon un cul de sac. À moins que votre seul but ne soit de faire de la casse et de nuire aux causes que vous défendez. Si cela est votre but, vous réussissez à merveille.

  4. @LP

    « L’absence de règles conduit toujours aux pires abus »

    Revenez à ma définition du petit Robert 1988, ils doivent savoir de quoi ils parlent bon dieu, c’est un dicionnaire.

    Y a-t-il quelque chose dans la définition qui parle « d’absence de règles »?

    La seule absence qu’il doit y avoir dans l’anarchie, c’est une absence d’état.

    Bon, je ne suis pas un anarchiste puriste. Je serais même un peu droite étatiste sur les bords à défaut de mieux, à défaut d’autre chose ce qui ne m’empêche pas d’être idéaliste. En fait, je suis davantage libertarien et minarchiste. Je crois que l’état est un mal nécessaire mais que bien des façons de faire et des façons de conceptualiser l’état doivent être repensées.

    Par exemple, pourquoi la police doit à tout prix être étatisée. Pourrait-elle être désétatisée ou encore privatisée?

    Dans mon état minarchiste idéal, les politiciens choisis voteraient encore les lois mais une très grande place serait donnée au privé afin de faire respecter les dites lois.

    Mais bon, c’est peut-être mieux que la situation actuelle mais pas assez bien pour AP j’en suis certain. À lui de nous donner sa vision des choses car je suis d’accord que des forces de coersion, c’est difficile de s’en passer mais des forces de coersion étatique, on peut effectivement bien s’en passer. Ce qui ne signifie pas pour autant une absence de règles chaque individu sur sa propriété privée ayant son ensemble de règles qu’il fera respecter à ses visiteurs sous peine d’expulsion. Ai-je nécesssairement besoin de la police de l’état pour me faire respecter chez moi quand dans 99% du temps je peux le faire et cela sans même lever le petit doigt contre les récalcitrants?

  5. internationaliste

    Fais pas ton Dany Laferrière cher David! Sérieusement ton billet est très pertinent et rejoint ma pensée à ce sujet. La cause est très bonne mais malheureusement la casse qui se produit à chaque année vient discréditer le COBP et donne des arguments aux policiers.

  6. @Enforcer

    Je répondrai à la première partie plus tard.

    « Cela dépend de la définition que tu donnes au terme “mondialisation” et de ce qui est “mondialisé”. Si ce qui est mondialisé est la solidarité et l’entraide, alors je soupçonne que la majorité des manifestants est en faveur de la mondialisation. Par contre, si ce qui est mondialisé est le système capitaliste actuel (et ne nous trompons pas, quand on entend le mot “mondialisation”, ce qui est implicitement mondialisé est bel et bien le système capitaliste actuel) alors je soupçonne que la majorité des manifestants est contre cette mondialisation, et avec raison. »

    D’un point de vue anarchiste, on s’entend ce que devrait être la mondialisation. Je ne vois pas d’un bon oeil la mondialisation capitaliste tel qu’on le prône ces temps-ci.

    Par contre, lorsqu’on prône des lois liberticides protectionnistes pour combattre la mondialisation, là je débarque!

    Après tout, la mondialisation capitaliste est moins pire que le protectionnisme capitalo-étatiste.

    « Quelqu’un devrait écrire à Pascale Nadeau pour lui donner l’heure juste. »

    Mais dans le cas de Radio-Cadnas, ça me fait moins chier parce qu’il est dans l’intérêt d’une société d’État de former les gens contre l’anarchisme.

    Mais au fond, Tartineau a peut-être intérêt à faire la même chose…

    @Louis Préfontaine

    Il n’y a rien d’anarchiste (à part la cause proprement dit) dans cette manifestation. De tels comportements violents n’ont rien à voir avec l’anarchie.

    De plus, il peut très bien avoir des services d’ordre privés dans une anarchie.

    @Tym Machine

    « c’est que justement ça donne raison aux collectivistes, aux étatistes de gauche, de droite ou de centre qui se disent que seul une police étatiste a le pouvoir et la légitimité d’agresser les gens »

    Bien dit! Ça nuit à la cause!

    Certains dictionnaires prétendent qu’ « anarchie » et « chaos » sont synonymes. Il s’agit là d’une dérive sémantique.

    « L’autre problème, c’est qu’il existe des agents provocateurs de la police qui peuvent infiltrer les manifs afin de créer un mouvement de foule violent et souvent en étant les premiers à frapper, les autres bums naïfs suivant la parade tout comme on l’a vu à Montebello à l’automne 2007 je crois. La seule façon de négocier avec eux est de les dénoncer et de les exposer de façon non violente comme cela a été fait à Montebello et de savoir qui ils sont avant même qu’ils agissent. »

    En effet! Montebello avait été une réussite. Mais j’ai mieux encore comme modèle de manifestation, la manifestation pro-CHOI Radio X!

    « Pour cela, je recommanderais à tous les manifestants potentiels de se découvrir le visage car les agents provocateurs peuvent mieux s’infiltrer à visage couvert parmi d’autres gens à visage couvert. Par surcroît, un mouvement pacifique n’a rien à cacher généralement et devrait selon moi ne pas être gêné de se montrer le visage bien que je conviens que les gens doivent avoir la liberté de se vêtir comme bon leur semble. »

    Je peux comprendre qu’ils se cachent pour éviter de se faire trop reconnaître.

    « Ce qui aurait permis de gagner des gallons au vrai mouvement anarchiste, ce sont des gens normaux qui défilent paisiblement dans les rues et cela sous l’oeil sidéré de la brigade anti-manif qui aurait attendu le premier coup pour fesser dans le tas, premier coup qui ne serait jamais venu. »

    Je crois que la police a intérêt à ce que ça dégénère. Mais imaginez 50 000 personnes défilant pacifiquement comme dans la manif pro-CHOI Radio X. Là, ce serait efficace!

    « Par surcroît, ce serait une bonne idée de donner le parcours aux autorités, enregistrer toutes les conversations avec la police afin qu’ils ne peuvent pas dire, voici des gens de mauvaise foi qui refusent de collaborer. Ensuite, il faut exposer les policiers et les politiciens pour ce qu’ils ont dit et ont fait. Là, ce qui est arrivé, c’est le contraire, on a réussi encore une fois à exposer les manifestants sous le regard complice des journalistes ce qui fut en bout de ligne un cirque, un désastre total et personne d’assez articulé pour parler aux médias pour expliquer clairement les causes défendues. Ça vous prend un ou une porte-parole crédible qui acceptera de prendre les coups pour tout le reste du mouvement quitte à lui donner un petit salaire mais quelqu’un qui exposera clairement les idées et braquera les projecteurs sur les policiers et la brutalité policière et non sur les manifestants comme cela se produit chaque année. »

    Voilà une bonne idée! 🙂

    « Allez-vous vous rendre compte un jour que votre stratégie est défaillante, qu’elle ne mène à rien sinon un cul de sac. »

    C’est que j’essaie de dire moi aussi!

    J’en aurais long à dire concernant les services d’ordre privés dans une anarchie. Ça va me prendre plusieurs billets pour ça.

    @Internationaliste

    « Fais pas ton Dany Laferrière cher David! »

    Le plus bizarre est que Tartineau avait raison dans ce contexte précis.

    Pour le reste, on s’entend!

  7. Armee Révolutionnaire

    Incroyable ! La droite essaie de justifier la brutalité policière en discréditant la gauche et en l’associant à la violence.
    La majorité des personnes ayant participé à cette manifestation se sont comportées de manière civilisée. Oui, il y a eu de la casse, comme dans n’importe quel évènement du genre. Il y a bien eu de la casse lorsque les Canadiens ont gagné en séries l’an passé….

    C’est du beau travail d’accuser la gauche d’être violente. On devrait sans doute me foutre en prison parce que je porte un t-shirt de Che Guevara.

  8. […] Archet Maintenant que les esprits se sont (un peu) refroidis, je me permets de répondre à ces deux billets d’anarcho-prag sur la réception médiatique de la manifestation du Opposé à la […]

  9. @Armée Révolutionnaire

    « Incroyable ! La droite essaie de justifier la brutalité policière en discréditant la gauche et en l’associant à la violence. »

    J’en conviens, mais ils ont toujours fait ça. Alors, ils ne faut pas leur donner la chance de les discréditer!

    « La majorité des personnes ayant participé à cette manifestation se sont comportées de manière civilisée. Oui, il y a eu de la casse, comme dans n’importe quel évènement du genre. Il y a bien eu de la casse lorsque les Canadiens ont gagné en séries l’an passé… »

    On s’entend là-dessus, mais quand on sait d’avance que ça nuit à la cause, que fait-on là-dedans?

    « C’est du beau travail d’accuser la gauche d’être violente. »

    La gauche étatiste est violente comme tous les étatismes! De réclamer des taux d’imposition de 70% est une forme de violence!

    « On devrait sans doute me foutre en prison parce que je porte un t-shirt de Che Guevara. »

    Non, je suis en faveur de la liberté d’expression.

%d blogueurs aiment cette page :