Question pour les autres anarchistes et libertariens

Pourquoi le nationalisme étatiste péquiste est plus grave selon vous que le nationalisme étatiste canadian?

Pourtant, il me semble que c’est le contraire! Bien sûr, le nationalisme étatiste péquiste est un sida social mais le nationalisme étatiste canadian est encore pire et plus puissant que le nationalisme étatiste péquiste. Il faut d’abord s’attaquer au nationalisme étatiste canadian en priorité! De plus, je vous rappelle que séparatisme n’est pas synonyme de nationalisme étatiste péquiste.

anarcan2

Publicités

35 Réponses

  1. Bonne question mais je crois que ce n’est pas la question la plus prioritaire dans mon esprit. Les deux s’équivalent. C’est un peu comme se demander qu’est-ce qu’il y a de pire entre mourrir noyé ou brûlé par le feu, c’est une question de choix, de goût ou de préférence il faut dire.

    Bien sûr je comprends fort bien votre point d’éliminer un palier de gouvernement mais on pourrait si cela n’en tient qu’à cela éliminer le provincial complètement ce qui équivaudrait peut-être nationalistiquement parlant se jeter dans la gueule du loup canadian mais sur un point de vue anarchiste et libertarien n’y changerait pas grand chose, et oui il existe ce genre d’individu dans les autres provinces également, ils sont un peu perdus comme la plupart d’ici mais ils sont autant éducables.

    Mais moi qui suit plus proche du provincialisme constitutionnellement parlant, je suis déçu à chaque fois que les autres provinces acceptent de se faire piler dessus joyeusement par le fédéral car cela signifie que le Québec se fait également piler dessus, à ce titre, les provincialistes des autres provinces méritent notre support et notre appui car, on l’a vu avec la commission des valeurs mobilières qui sera entièrement fédéralisée que le provincialisme des conservateurs de Harper est de la fumisterie est n’est utilisé que lorsque cela avantage l’Alberta ou pour apaiser les gueulards du Québec qui vont voter Bloc anyways.

    Bon, ça ne répond pas à cette question qui à mon avis est sans réponse si ce n’est qu’une réponse dite partisane mais au moins, ça apporte quelques éléments et pistes de solutions. Mais cela, cette constitution, ça fait cliché à dire mais ça ne réglera en rien les problèmes économiques que l’économie mondiale vie actuellement et ce n’est certes pas non plus les petits provincialistes de Paul Desmardais oups pardon de Jean Charest qui vont apporter des éléments de réponse mais pour des éléments de réponse à ce sujet, on peut toujours se renseigner sur le toujours très pertinent blogue du Québecois libre.

    http://www.leblogueduql.org

  2. En effet, il y aurait moins de problèmes économiques si l’État était moins gros.

    Mais pour se débarasser de l’État Culbécois, il faudra d’abord se libérer de l’influence du fédéral!

  3. Je crois que ce « one liner », ce mantra qui semble être le vôtre serait plus efficace si on parvenait à aller chercher des appuis à l’extérieurs et surtout des autres provincialistes dans le ROC mais prêcher par l’exemple est un bon point de départ.

  4. Les anarchistes et libertariens sont contre la reconnaissance des peuples ? Parce que pour affirmer que ca serait aussi facile de supprimer les provinces, il ne faut rien comprendre du tout à l’etre humain. Reduire l’etat voire l’eliminer, ne plus faire de nationalisme, ce sont des notions que je peux comprendre meme si je trouve qu’elles sont pratiquement inappliquable. Mais faire disparaitre les peuples pour creer une terre sans frontiere où nous serons tous des bisounours et vivrons dans la paix et l’amour entre freres, laissez moi rire, ca devient aussi con qu’une religion votre truc.

    Et comment allez-vous faire pour ceux qui ont la chance d’avoir des frontieres bien definies, comme les insulaires ? Vous allez construire des milliers de ponponts pour bien montrer qu’ils appartiennent à la grande race de l’homme ?

    Virer le canada du Quebec pour avoir qu’un palier de gouvernement à abattre et pour diminuer sensiblement le nationalisme et permettre de creer un pays (donc avec des frontieres) ouvert au monde et ouvert pour le monde, ca c’est envisageable. Parler d’eduquer les humains pour atteindre vos plans ridicules de domination mondiale… mais bordel, on croirait entendre les curés qui parlaient d’eduquer les ames perdues et les infideles ! Quelle pretention !

    Je serais anarchiste et libertarien, je commencerais par la souveraineté du Quebec pour construire mon grand projet. Meme mes amis anarchistes et libertariens du ROC auraient alors plus de faciliter à eux aussi passer leur projet vu que le nationalisme canadien… et meme le canada aura pris un grand coup dans la gueule… d’ailleurs, on n’est meme pas sur que le canada survive à la separation du quebec… ce qui serait une bonne occase pour les anarchistes et libertariens !

    Penser virer les provinces pour creer le grand canada, mais bon sang, il faut s’appeler Justin Trudeau pour penser de pareilles inepties ! Essayez juste pour voir, je laisse tomber mon pacifisme forcé et je retrouve ma vraie nature guerriere, je vous promets que ca va saigner (au sens prorpre) si vcus essayez de me noyer dans une nation etrangere à la mienne !

    Qu’est-ce qui manque aux militants agissant dans des groupes minoritaires pour comprendre que l’independance serait le meilleur moment pour eux de faire avancer leur cause et enfin avoir une chance de reprendre du pouvoir… deja en changeant le systeme electoral (ce qui ne se fera jamais dans un canada uni tant que le debat souveraineté/federalisme existera, le PLQ et le PQ ne sont pas cons, ils ne laisseront jamais passer une reforme du mode de scrutin !)

  5. @Tym Machine

    En effet, prêcher par l’exemple est un bon départ mais le PCul ne semble pas le comprendre! 😦

    @Reblochon

    Là, vous vous méprenez sur l’anarchisme! Ce n’est certainement pas tout ça que je vise!

    « Les anarchistes et libertariens sont contre la reconnaissance des peuples ? »

    En fait, ce sont presque seulement ceux du Québec qui sont comme ça! Encore la société distincte! 😉

    « Parce que pour affirmer que ca serait aussi facile de supprimer les provinces, il ne faut rien comprendre du tout à l’etre humain. »

    En fait, c’est impossible en restant dans le Canada!

    « Reduire l’etat voire l’eliminer, ne plus faire de nationalisme, ce sont des notions que je peux comprendre meme si je trouve qu’elles sont pratiquement inappliquable. »

    C’est inapplicable en restant dans le Canada!

    « Mais faire disparaitre les peuples pour creer une terre sans frontiere où nous serons tous des bisounours et vivrons dans la paix et l’amour entre freres, laissez moi rire, ca devient aussi con qu’une religion votre truc. »

    Il n’est pas du tout question de ça. Au contraire, les anarchistes veulent décentraliser l’organisation communautaire, au lieu d’être emprisonnés dans des carcans nationaleux étatistes centralisés. Des « frontières » existeront dans une anarchie, ils seront engendrées par des droits de « possessions ». Certains anarchistes de marché proposent le très connu « droit de propriété », qui reconnaît malheureusement les propriétés obtenues par la violence auparavant, d’autres (ainsi que votre humble serviteur) proposent un droit de propriété que je sunommerais « mutualiste » qui ne reconnaît pas les droits obtenus par la violence. J’y reviendrai après la campagne électorale.

    « Et comment allez-vous faire pour ceux qui ont la chance d’avoir des frontieres bien definies, comme les insulaires ? »

    Au contraire, les insulaires seront beaucoup plus respectés qu’actuellement, où ils sont souvent prisonnier d’un carcan étatiste provenant de l’intérieur des terres.

    « Vous allez construire des milliers de ponponts pour bien montrer qu’ils appartiennent à la grande race de l’homme ? »

    Peu de chances que ça arrive! À moins que des organisations volontaires le fassent.

    « Parler d’eduquer les humains pour atteindre vos plans ridicules de domination mondiale… mais bordel, on croirait entendre les curés qui parlaient d’eduquer les ames perdues et les infideles ! Quelle pretention ! »

    Laissons les plans de dominations mondiales aux étatistes et à leurs amis les grandes corporations. Il n’est jamais question de ça chez les anarchistes.

    « Je serais anarchiste et libertarien, je commencerais par la souveraineté du Quebec pour construire mon grand projet. Meme mes amis anarchistes et libertariens du ROC auraient alors plus de faciliter à eux aussi passer leur projet vu que le nationalisme canadien… et meme le canada aura pris un grand coup dans la gueule… d’ailleurs, on n’est meme pas sur que le canada survive à la separation du quebec… ce qui serait une bonne occase pour les anarchistes et libertariens ! »

    C’est aussi ce que je pense!

    « Penser virer les provinces pour creer le grand canada, mais bon sang, il faut s’appeler Justin Trudeau pour penser de pareilles inepties ! Essayez juste pour voir, je laisse tomber mon pacifisme forcé et je retrouve ma vraie nature guerriere, je vous promets que ca va saigner (au sens prorpre) si vcus essayez de me noyer dans une nation etrangere à la mienne ! »

    Tout de même, je n’ai jamais entendu un anar nous proposer une fédération centralisée à la Jean Charest. En fait, il faudrait que le Canada soit le plus décentralisée possible, ce dont je suis d’accord sur le fond. Mais vous savez très bien qu’il est impossible de décentraliser le Canada, alors la séparation du Québec est nécessaire!

    « Qu’est-ce qui manque aux militants agissant dans des groupes minoritaires pour comprendre que l’independance serait le meilleur moment pour eux de faire avancer leur cause et enfin avoir une chance de reprendre du pouvoir… deja en changeant le systeme electoral (ce qui ne se fera jamais dans un canada uni tant que le debat souveraineté/federalisme existera, le PLQ et le PQ ne sont pas cons, ils ne laisseront jamais passer une reforme du mode de scrutin !) »

    Je ne sais pas pour les anarchistes. Mais pour les autres, j’ai l’impression qu’ils souhaitent inconsciemment de rester dans le Canada parce qu’ils ont peur que le Québec séparé ne soit pas assez étatiste.

  6. je suis completement en desaccord avec tes points de vue politique, mais au moins sur la logique des choses on s’entend. Et la logique simpliste qu’on expose n’a aucun rapport avec les opinions ou la verité absolue.

    – Des groupes minoritaires le resterons dans un quebec dans canada uni, les trois gros partis n’ont aucun interet à changer le mode de scrutin pour les avantager.

    – Les anti-nationalistes devraient comprendre que sans chicane nationale il y a moins de nationaliste !

    – les gauchistes devraient comprendre que charest ou Dumont au pouvoir, c’est moins bon pour le petit peuple, plus de PPP, plus de politiques conservatrices !

    – les souverainistes devraient comprendre que la seule chance de faire passer la souveraineté ces prochaines annees, ben c’est avec le PQ et surement pas avec QS et le PI deux groupuscules radicaux ne rassemblant pas une majorité de quebecois !

    – en politique on peut faire des alliances, des coallitions, ca ne veut pas dire qu’on vend son ame ou qu’on laisse tomber sa cause !

    ils sont cons les gens ou quoi ?

  7. et j’oubliais:

    – dans un quebec souverain, il y aura moins d’etat que dans un quebec dans un canada uni !

    – ce n’est pas parce que le PQ nous permettra de faire un pays, que ca sera lui qui dirigera ce pays et que ce pays deviendra une republique sociale-democrate etatiste ventripotante !

    LE PQ EST UN OUTIL POUR ATTEINDRE UN BUT ! Apres on fera de la politique de mes deux gauche/droite, etatiste/pas etatiste, libertarienne/anarchiste/communiste/imperialiste/fasciste/ etc …

  8. Bien dit Reblochon!

    Il faut parfois faire des alliances stratégiques pour faire progresser des choses.

  9. Un gouvernement pour un homme, c’est bien assez!

  10. Pas con, ça mérite d’être médité! Mais tout de même, des organisations locales peuvent être imaginées.

    Bienvenue ici Dunham Bush, votre point de vue est le bienvenu, sans censure! 🙂

  11. internationaliste

    Je suis soulagé. Je pensais que mon ami Dunham Bush n’existait plus!

  12. « – Les anti-nationalistes devraient comprendre que sans chicane nationale il y a moins de nationaliste ! »

    On a vu des exemples très éloquents avec l’Allemagne et tout ceux qui ont cherché la paix autour. L’appétit vorace des ultra-nationalistes allemands de l’époque n’avait pas de faim et l’apaisement ne finit jamais avec ceux qui cherchent constamment le conflit. Hitler avait dit « Aujourd’hui l’Allemagne et demain, le monde. »

    Je conviens cependant que l’idée est bonne dans le style « out of sight, out of mind » mais c’est vite oublier qu’un référendum opposant deux nationalismes distincts que sont celui du Canada et celui du Québec emporté à l’arraché comportera sa dose de nationalisme canadian exarcerbé parce qu’on aura gagné en martelant la carte identitaire du nationalisme. Or qui joue de l’épée périt par l’épée. Le nationalisme québecois aura exacerbé chez ses opposants des sentiments nationalistes canadiens par défaut et on aura crée un 50% de la population qui voudra réintégrer le Canada à la Elvis Gratton surtout si après 1 ou 2 ans de Québec séparé les choses commencent à aller mal. C’est pour cela que je me dis qu’on peut bien tenter de gagner le Québec indépendant par le nationalisme encore pour la millième fois en pensant que cette fois-ci sera la bonne mais je doute que votre énoncé soit vrai: l’antagonisme attise l’antagonisme et le nationalisme de un exacerbe le nationalisme de l’autre. C’est comme dans une rivalité au hockey, ce n’est jamais gagné, l’autre équipe veut toujours prendre sa revanche même si ça fait 500 fois qu’elle perd contre son rival, c’est toujours comme cela dans les rivalités.

    Or, si on a pas saisi les mécanismes pernicieux du nationalisme, on est condamné à répéter éternellement les mêmes erreurs et les mêmes trucs qui se sont avérés des échecs dans le passé.

    Et je constate malheureusement pour ceux et celles qui voient un intérêt anarchiste dans la séparation qu’on s’enlise encore dans le même cul de sac. Il reste encore beaucoup de chemin à faire et beaucoup d’éducation à faire malheureusement, or je crois que c’est un travail qui ne sera jamais terminé car chassez le naturel et il revient au galop.

  13. Oh un point godwin ! Tu perds le debat !

    « on aura crée un 50% de la population qui voudra réintégrer le Canada à la Elvis Gratton surtout si après 1 ou 2 ans de Québec séparé les choses commencent à aller mal. »

    Propagande federaliste basée sur des craintes et des speculations completement infondées. Dans tous les pays devenus independants, meme les ultra-nationalistes de l’autre bord mangent leurs convictions et restent majoritairement dans le nouveau pays et s’y adapte. Peu de canadiens quitteront le Quebec, encore moins de neo-quebecois. Refaire sa vie ailleurs, la plupart des gens n’ont pas les couilles de le faire. Perdre sa job, ses amis, sa baraque, le lieu geographique qu’on aime bien, tout ce qui nous entoure tous les jours dans notre vie… ben ca calme le plus fanatique des fanatiques. Quand il va en parler à sa femme, elle risque de lui dire: et les enfants, leur ecole ? Arrete maintenant, on va vivre ici, on en a rien à foutre que ca ne soit plus le canada, rien n’a reeellement changé dans nos vies !

    Tu vois, le probleme des petits quebecois laches et craintifs, un petit discours de peur, le bonhomme sept heure et ca chie dans ses frocs. Analyse ce qui c’est passé dans d’autres pays comparable au notre dans une epoque recente, relis l’histoire et arrete de reciter la propagande federaliste !

    Il y a encore des russes dans les pays baltes, ils vivent tres bien et en harmonie avec les baltes. Il n’y a pas eu d’exode !

    Alors regarde dans le passé, mais s’il te plait, compare les pommes avec des pommes. Nous ne sommes pas un peuple pronant la race blanche superieure et voulant exterminer ceux qui ne nous ressemble pas !

    « chassez le naturel et il revient au galop » … si c’est naturel, c’est peut-etre ta vision des choses qui a un probleme ! L’etre humain est fait pour vivre en groupe avec des frontieres, des racines, et comme tout groupe gregaire, il a besoin de leader pour le diriger, bref un etat. Les gens n’ont pas envie d’avoir la responsabilité de tout gerer, c’est bien pour cela qu’il delegue. ALLUME au lieu de casser les couilles au petit peuple en voulant les rendre ce qu’il ne seront JAMAIS !

    AU QUEBEC et au CANADA en 2008: sans chicane nationale il y aura moins de nationaliste et pas d’exode. D’ailleurs apres la victoire, ce ne sont plus 50%-1, ni 40% qu’on aura en face. Les indecis et les fatiguées des chicanes se rangeront du coté des souverainistes, plusieurs federalistes ont annoncé qu’ils feraient la meme chose (comme liza frula, coderre, etc… la meme mentalité que Léon Dion), les neo-quebecois se rangeront du coté du plus nombreux (et ca ne sera plus le canada) pour s’integrer au pays et un bon nombre de canadiens accepteront cette page d’histoire sans faire chier, il y a aussi des gens qui ne sont pas fanatiques chez eux !

    Regarde la slovaquie, la slovenie, les pays baltes et bien d’autres pays devenus independants … et arrete par pitié de colporter des rumeurs en recitant la propagande federaliste qui veut terroriser les petits quebecois… ton discours est le meme que j’entendais dans le camp du NON en 95 ! Ca fait 13 ans et on en parle encore aujourd’hui.

    NON les gens ne fuiront pas le quebec par milliers, NON il n’y aura pas des torrents de haine qui vont s’abattre sur nous, NON nous ne brulerons pas en enfer, NON l’armee canadienne n’envahira pas le Quebec, … NON ! OUI nous serons enfin libre et maitre chez nous, OUI la grande majorité des gens vivant au QUebec vont tourner la page et enfin tous devenir des quebecois car c’est un projet rassembleur plus qu’une source de chicane eternelle. C’est la federation actuelle qui est une source de chicanes eternelles et d’Ultra nationalisme !

  14. Tout de même, il pourrait y avoir un exode partiel de certains anglophones. La famille Layton a crissé son camp par peur des séparatistes. Mais ils ont le droit, le but n’est pas de retenir à ton prix les gens ici, je n’ai aucun problème avec ça et ça ne me fait pas peur.

    Mais en effet, le fédéralisme exacerbe les tensions nationaleuses. Par contre, tout ne sera pas gagné lors de la séparation du Québec et je combattrai avec encore plus de véhémence la racaille étatiste qu’en ce moment.

    @Internationaliste

    Je souhaite que Dunham Bush revienne! 🙂

  15. Ouais mais ton combat etatiste n’a aucun rapport avec le nationalisme. On peut ne pas etre nationaliste mais etatiste !

    L’exode des gens lors de grande crise politique (en imaginant que ca devienne une grande crise ce dont je doute) est minime quand il n’est pas forcé. L’histoire nous le prouve.

    Y a pas un pied noir qui aurait voulu quitter l’Algerie si on ne les avait pas virés ! Y a pas un afrikaner qui veut quitter l’afrique du sud meme si leur vie est en danger. Les gens nés ici, se sentant d’ici, resteront ici, meme si ils sont des canadiens… et la plupart s’adapterons.

    En realité, il ne devrait pas y avoir de grande difference pour monsieur tout le monde dans un quebec independant que dans un canada uni. C’est sur d’autres points que ca va changer. Des points bien plus importants que notre petite vie insignifiante.

    Rien ne les empechera de toute facon d’avoir la double-nationalité.

  16. « On peut ne pas etre nationaliste mais etatiste ! »

    Souvent les deux vont de pair. Mais pas tout le temps, j’en conviens!

    Évidemment, je ne m’attends pas à un exode massif mais certains vont quitter. Mais je m’en fous, c’est leur droit!

  17. Si ca leur fait plaisir et qu’ils haissent assez le quebec pour se sentir obligé de le quitter par eux-memes… tant mieux ca fera ca de moins de canadiens nationalistes fanatiques de moins qui voteront aux prochaines elections quebecoises… et encore moins de chance que un referendum sur le rattachement au canada arrive (chose completement improbable car deja on ne sait pas si le canada voudrait nous reprendre pour se retrouver de nouveaux avec le probleme separatiste sur les bras et la population aura eu à mon avis son voyage des referendums. AUCUN pays dans l’histoire du monde a decidé de faire marche arriere, je doute qu’on soit les premiers ! ENcore un discours de peur des federalistes, de la belle propagande pour les petits quebecois peureux qui se font dessus à la premiere occasion, de beaux colonisés)

  18. Je ne suis pas nationaliste, du moins vraiment pas beaucoup, par contre je trouve que l’etat est un outil essentiel dans une société. Ca ne veut pas dire que je le souhaite paternaliste, trop interventionniste, mais c’est un peu comme le syndicat du petit peuple qui est censé nous proteger et veiller à nos interets… je sais que ce n’est pas toujours au point. Mais bon la perfection sur terre… !

  19. Ça m’étonnerait que la déséparation fonctionne mais après les défusions, on ne sait jamais. Ça se pourrait que la charogne soi-disant libérale nous la propose si le OUI gagne trop serré au référendum.

  20. @Inter

    The bear is back!! 🙂

    Non je n’étais pas mort, je lisait plutôt « La Plaine » en ce moment, un blogue sympathique maintenant menacé de disparition!

    http://laplaine.wordpress.com/

  21. Eh bien, je voulais juste dire bonjour à Inter hier, mais mon message à disparu…

    Alors je dis bonjour à la loutre! 😉

    The bear is back!!!

  22. AP: un retour dans le canada, je n’y crois pas deux secondes. Le temps qu’ils mettent cela en place, le petit peuple ne voudra plus rien savoir, la cassure aura ete consommé et le Canada et SURTOUT les canadiens ne voudront pas recuperer ce tas d’emmerdes. AUjourd’hui c’est tout juste si ils nous supportent !

  23. internationaliste

    Quel bonheur DunhamBush, la loutre ne se peut plus!

    Sans blagues je suis content de te revoir sur la blogosphère. Même si nous n’avons pas toujours été d’accord et que nous avons eu certains échanges musclés (oh quel beau mot!) j’ai appris à te respecter et à apprécier le débat avec toi.

  24. Bon retour Dunham Bush. Désolé pour votre commentaire qui s’est retrouvé dans mes spams.

    Reblochon, ça va dépendre si le OUI gagne de façon serrée ou pas.

  25. Meme pas, apres quelques jours de dechirage de chemise, ca va se tasser comme toujours. Et avant qu’ils ne reprennent le pouvoir (il faut deja une election) et qu’ils remettent en place un nouveau referendum (pour reintegrer le canada), en supposant que le canada veuille encore de nous, beaucoup d’eau aura coulé sous les ponts et les plus fanatiques auront deja fait leurs valises… donc des voix de moins pour le camp du NON !

    Referedum pour reintegrer le canada, en imaginant dans le monde le plus fou que ca arrive, sera alors perdant ! Surtout que le regime en place, le gouvernement quebecois n’aura plus à craindre les coups de pute du federal, du moins ca va etre plus dur pour les federalistes de tricher dans un pays qui n’est plus le leur … et bonjour l’ingerence !!!

    D’autant plus que bien avant ce referendum, certains pays nous auront surement deja reconnu, car pour plusieurs, meme si ils ne le disent pas, ca ferait bien leur affaire.

    Ayez une vision plus mondiale et moins provincialiste et surtout relisez l’histoire des nations et comparez ce qui est comparable, vous verrez que ca n’arrivera tout simplement pas ! PLus de chance de gagner au loto ! Les quebecois en auront marre, les canadiens en auront marre, les neo-quebecois venant d’arriver defendront le pays qui les accueillit soit le quebec et les fanatiques seront pour la plupart partis !

  26. Les chances sont minces pour que le Québec retourne dans le Canada après sa séparation. Encore plus si le résultat n’est pas trop serré.

  27. Avec un resultat depassant les 55% on n’en parle meme plus !

  28. @Inter

    On finira sûrement par avoir d’autres échanges vifs, mais vous savez, c’est un peu comme ça que les idées progressent!

  29. internationaliste

    Peut-être vifs mais langoureux n’est-ce pas cher Bear?

  30. Woooooooooooooooooooo! les moteurs! 😆

  31. internationaliste

    A fond la caisse mon chéri!

  32. internationaliste

    Comme le dit si bien le diction « faisons l’amour et non la guerre »!

%d blogueurs aiment cette page :