Un non-appui syndicaleux bienfaiteur

Étant donné que le PCul n’est pas assez étatiste, une des principales organisations mafieuses de la racaille syndicaleuse du Culbec, la FTCul, n’appuiera pas le PCul lors de cette campagne électorale.

Ainsi, on va moins entendre parler du fameux « les maudits péquOUIstes couchent avec les syndicaleux ». Bonne affaire!

De plus, nous savons très bien que la racaille patroneuse, celle qui exploite les travailleurs jour après jour, va largement appuyer la charogne soi-disant libérale. LES PATRONEUX D’ABORD, OUI!

Publicités

6 Réponses

  1. Est-ce que la FTQ réserve son appui pour QS cette fois-ci car ce sont EUX les vrais couche-syndicaleux un peu comme le NPD l’est au fédéral et cela même si nos syndicats nationaleux réservent leur support à chaque fois pour le Bloc question d’embrigader la gente souverainiste?

    Car s’ils contribuent positivement à la société d’une quelconque façon on pourra dire qu’avec leur créature de QS qu’ils compromette l’élection de leur ancienne maitresse en divisant le vote souverainiste entre la gauche, le centre et la droite avec la multiplication des partis souverainistes.

    De plus, en guise de conclusion, je me suis toujours demandé de quoi les syndicats se mêlaient à nous dire pour qui voter, ce n’est pas leur job. N’ont-ils pas assez de travail comme cela à contrer les abus de la partie patronale (ou soi-disante patronale au public, parlons des jobs de cadre payés à même nos taxes tout simplement qui vivent dans beaucoup de cas un power trip intense et tout à fait déplacé) et à protéger les emplois et les conditions de travail de leurs membres? Ou essayeraient-ils de se rendre utile à quelque chose car lorsqu’on est poche dans sa job, on peut se targuer de bien dire aux autres comment bien faire leur job.

  2. Je crois tout de même que beaucoup de travailleurs syndiqués vont voter pour le PCul.

    Ceci dit, les syndicats ne devraient pas appuyer un parti politique en particulier, sauf pour dénoncer ou applaudir des mesures ou des politiques particulières.

  3. J’en ai une bonne sur les slogans du Québec Solidaire,

    Non aux profits abusifs et oui aux salaires décents.

    On ne peut pas être contre la vertue mais en ces temps de dépression économique (n’ayons pas peur de constater la réalité, c’est une dépression mondiale), les profits sont rares et les géants qui jadis étaient des blue chips et des monuments du capitalisme comme GM s’effondre comme des mouches en hiver.

    Alors profit abusif mon cul, propagande go-gauchiste d’ignorance économique crasse.

    Le pire, c’est qu’ils vont réussir à attirer quelques poissons dans leur giron. Les mêmes têtes folles qui se foutent éperduement de l’économie ainsi que des profiteurs voulant vivre au crochet de l’état.

    Je m’arrête ici, je sens que je vais pogner les nerfs après ce parti bicéphal qui comporte dans ses rangs le très impertinent et insignifiant Bill Clenett, l’étranglé de Jean Chrétien qui s’oppose à un autre JC (donnons lui au moins cela comme qualité), Jean Charest.

  4. @ Tym Machine

    Ben là-dessus, je crois qu’on s’entend (à propos du QS).
    Ce n’est pas que je veux faire de la pub gratuite pour le blogue de Lutopium, mais mon message est pertinent dans ce cas-ci :

    http://lutopium.wordpress.com/2008/11/05/jappuie-quebec-solidaire/#comment-1069

    Ayant choisi mon camp officiel depuis 2 jours, qui est le Parti Québécois (éh oui, je renouvèle mon vote pour eux) , il faudrait que ce parti fasse comprendre aux gens que le QS (fuite de votes) s’est allié avec les Communistes et que le parti n’a plus aucune crédibilité depuis le moment de cette alliance. Voir le reste dans mon message dans l’hyperlien.

  5. De toute facon, la seule facon d’enlever ce pouvoir beaucoup trop grand des syndicaleux envers nos dirigeants, mafia politique de syndicachialeux qui ne font pas leur vrai job comme le dit si bien Tym, ca sera de faire un pays. Une fois la cause souverainiste disparu, ils ne pourront plus s’en servir pour se faire prier et se donner de l’importance. Ils prennent en otage la cause pour des revendications qui ne visent meme pas à proteger reellement les travailleurs, mais leur propre job.

  6. Entièrement d’accord Reblochon. Sauf que l’anarchisme vise aussi à abolir le capitalisme sous sa forme actuelle.

    @Tym Machine

    J’estime tout de même que le système capitaliste a des nombreux ratés avec les revenus exagérés des riches et la pauvreté. Par contre, ce n’est pas avec Culbec Suicidaire qu’on va régler le problème.

%d blogueurs aiment cette page :