Démagogie anti-bloquiste

Dans leur campagne de peur contre les méchants séparatistes, les partis fédéralistes véhiculent plusieurs arguments démagogiques anti-bloquistes. En voici quelques uns, avec mes commentaires.

1-Les députés du Bloc ne sont là que pour leurs pensions.

Tous les députés sont là pour leurs pensions, peu importe le parti. Mieux encore, les députés du Bloc ont beaucoup moins de chance que les autres de devenir lobbyistes dans le soi-disant « privé » dans leur après-carrière politique. Le séparatisme est moins payant$ que le fédéralisme. Pensez à Philippe Couillard…

2-Les Bloquistes sont à la solde des tartistes BS.

Les Conservateurs sont à la solde des soldats criminels BS et méprisent les artistes.

3-À cause du Bloc, le Québec est privé de ministres importants et de députés au pouvoir, ce qui isole le Québec.

Un argument ridicule issue d’une logique purement étatiste. Rappelez-vous comment le Québec s’est fait fourrer par ses ministres soi-disant « québécois » quand la charogne soi-disant libérale de PET Troudeau balayait le Québec avec 74 députés sur 75.

4-Les députés du Bloc coûtent trop cher.

Le même prix que les autres députés!

5-Le Bloc est une gang d’interventionnistes étatistes.

Idem pour tous les autres partis politiques sérieux. Tous partagent le même sida mental étatiste. Mieux encore, il sera moins difficile de réduire la taille de l’État quand le Québec sera séparé.

6-Le Bloc ne défend pas les intérêts des Québécois. Il ne travaille que pour lui.

Aucun parti ne défend les intérêts des Québécois et tous les partis travaillent pour eux en priorité. Pire encore, les partis fédéralistes travaillent dans l’intérêt de l’État Canadian contre le Québec, ce qui n’est pas le cas du Bloc!

7-Le Bloc appuie les terroristes islamo-fascistes.

Les Conservateurs et les Libéraux appuient les terroristes islamophobes pro-impérialistes occidentaux qui commettent des génocides militaires à l’étranger. De plus, les Conservateurs sont en faveur des agressions sexuelles criminelles contre les jeunes femmes, puisque Gilbert Rozon les appuie! (ceci n’est pas plus démagogique que cet argument anti-bloquiste)

8-Le Bloc est condamné à rester dans l’Opposition. Il est donc illégitime.

Tous les partis politiques sont illégitimes. Le NPD est les Verts sont condamnés à rester dans l’Opposition et personne ne questionne leur légitimité. Les Conservateurs ont été dans l’Opposition pendant 13 des 15 dernières années et pire encore, ils partageaient deux partis d’Opposition (Reform Party (ou Canadian Alliance) et Progressistes-Conservateurs (sic!) ) pendant 10 ans, et personne n’a questionné leur légitimité!

9-Le Bloc ne respecte pas ses promesses.

Le Bloc n’a jamais fait de promesses électorales, car il n’aspire pas à former le gouvernement.

10-Le Bloc est inutile.

D’un point de vue étatiste, ce n’est pas vrai. Cela voudrait dire que l’Opposition est inutile, que le NPD est les Verts sont inutiles et que les Conservateurs ont été inutiles pendant 13 des 15 dernières années, ce qui n’est certainement pas le cas! Et même si c’était vrai, d’un point de vue anarchiste, je préfère un parti inutile à un parti soi-disant utile qui vole les CONtribuables.

Un autre argument stupide, mais provenant cette fois-ci de plusieurs personnes soi-disant « séparatistes »:

11- Par son existence, le Bloc légitimise le gouvernement fédéral, il faut donc voter selon nos convictions, i.e. pour le NPD!

Ce sont les autres partis fédéralistes qui légitimisent le gouvernement fédéral, pas les séparatistes du Bloc qui souhaitent s’en débarrasser! Croyez-vous sérieusement que c’est une bonne chose de n’avoir que des députés fédéralistes à Ottawa? Allez dire ça aux séparatistes écossais juste pour voir! Croyez-vous sérieusement que de voter pour le NPD, le parti fédéral le plus fédéraliste et le plus centralisateur est une bonne chose pour les séparatistes? (sauf pour Thomas Mulcair dans Outremont, parce que le Bloc n’y a aucune chance de toute façon)

Publicités

11 Réponses

  1.  » pas les séparatistes du Bloc qui souhaitent s’en débarrasser »

    Vous croyez sérieusement qu’ils risqueraient ainsi de perdre leur pension à vie?

    Ce sont des étatistes avant tout, rappelez-vous en.

    « Les Conservateurs sont à la solde des soldats criminels BS et méprisent les artistes. »

    N’oubliez pas les artistes des Olympiques dopés.

    « Le séparatisme est moins payant$ que le fédéralisme. Pensez à Philippe Couillard… »

    Pas pour ceux et celles qui profitent de sa manne et font le plein du vote séparatiste tout en s’en foutant pas mal une fois que c’est fait.

    Et s’il était séparatiste le Bloc, pourquoi alors Gilles Duceppe ne parle de souveraineté qu’à Toronto et également devant ses partisans le soir du vote et que le reste de la campagne ne constitue que du blastage CONservateur?

    Et pourquoi également nous parler de souveraineté qui n’est rien d’autre qu’une autre version des mots nationalisme québecois, pourquoi évacuer ainsi l’essence du mot séparatisme?

    En ce qui a trait à votre changement de logo, je suis un peu en retard mais la question m’a trotté dans l’esprit, pourquoi utliser le symbole du Bloc qui est un symbole nationaliste avant tout alors que vous avez déjà dit que les drapeaux étaient bons pour être profané lors de l’épisode des guénilles de la ministre Courchesne versus les chiffons rouge de Bernard Landry?

  2. Souveraineté independance separatisme, les memes mots pour dire la meme chose. Arretons de jouer au con qui font ceux qui ne comprennent pas.

    Et oui la souveraineté est fortement lié au nationalisme, normal quand nous sommes un pays occupé, mais croyez-moi qu’une fois souverain, beaucoup de souverainiste, dont moi meme, laisserons volontier le nationalisme et feront tout pour s’ouvrir au reste du monde.

    Les adequistes sont bien plus nationalistes que les souverainistes si on prend la definition premiere de ce mot !

    Gilles duceppe est un separatiste, c’est la cause de sa vie, et ca ne prend pas la tete à papineau pour comprendre pourquoi il ne parle pas plus de souveraineté ! A peu pres pour les memes raisons pour lesquelles Dion se qualifie de fier nationaliste quebecois ou que Harper dit comprendre la nation quebecoise et la reconnait distinct (on peut meme ajouter James Charest qui nous parle du rapatriement de la culture). Youhou… on est en politique et c’est à celui qui batira la plus grosse cage à homards !

    Si nous n’avions pas un petit peuple de quebecois couards, pas des petits canadiens francais trop assimilés pour etre fier de leur peuple, et pas des neo-quebecois ne jurant que par le canada qui les a accueilli et buvant la propagande minable des federalistes, on pourrait peut-etre employer les vrais mots.

    Anarcho, tu as oublié: le Bloc est raciste et prone un quebec blanc, francophone et catholique. Une fois souverain on chassera tous les anglais et les etrangers hors de nos frontieres pour la suprematie de notre race, on s’accouplera qu’entre nous et on se fermera au reste du monde !

    Le nombre de fois que je l’entends celle-là !

  3. « le Bloc est raciste et prone un quebec blanc, francophone et catholique. Une fois souverain on chassera tous les anglais et les etrangers hors de nos frontieres pour la suprematie de notre race […] »

    Ça, j’ai de la misère à le croire.
    On parle quand même du parti qui a à son bord les V. Barbot, C. Freeman, M. Mourani et È-M. Thi Lac. Ils ont eu également M. Kotto, qui a changé pour le PQ. Je crois qu’on ne peut pas seulement parler ici « d’exposure » et de stratégies politiques.

    Où as-tu entendu ce genre de commentaires ? À quels événements ? Es-tu en train de majorer une infime minorité ?? Même si en théorie, mon vote au fédéral ne va à personne, je crois cependant qu’il faut être très prudents avec ce genre d’affirmations.

  4. Vous avez une très mauvaise opinion des députés. Évidemment, comme dans toutes les sphères de la société, les partis politiques comptent dans leurs rangs des crétins et des ambitieux. Cependant, le job de député n’est pas facile, c’est très exigeant. La grande majorité des députés sont compétents et essaient de faire de leur mieux. Je comprend que les anarchistes rejettent le concept de parti poltique, mais il ne faudrait quand même pas crucifier tous les individus qui décident de se lancer en politique.

    La journée où les citoyens décideront de s’impliquer sérieusement en politique sera peut-être le début des grands changements. D’ici là, il faudra être vigilents et dénoncer les excès de ceux qui dérapent tout en exigeant le partage du pouvoir entre les citoyens « ordinaires » et les chambres de commerce.

    En passant, j’aimerais te dire BRAVO pour tous ces billets publiés lors de la campagne électorale et te dire merci pour avoir adhéré au regroupement des blogueurs politiques. Notre prochain combat: dénoncer les vraies ambitions des libéraux, des adéquistes et de l’aile droite du PQ!

  5. TU SAIS CE QU’ELLE TE DIT L’AILE DROITE DU PQ ! TU LE SAIS HEIN !

    Ben quoi, elle a quoi de terrible l’aile droite du PQ ? On est la pour la meme raison que les autres… faire un pays. Essayer de diviser le PQ en faisant de la petite politique gauche/droite, c’est travailler pour les federalistes et le canada. Quand on sera souverain, il sera temps de se chicaner pour la petite partisannerie droite/gauche, ces clavages qui n’ont rien de constructif vu que tous les courants politiques ont quelque chose de positif à amener. Enfin plus la droite que la gauche, faut pas deconner quand meme !

  6. Terrible,

    J’ai bien hâte que cette foutue campagne se termine pour lire autre chose sur ce blog (blog que j’apprécie énormément d’ailleurs) que des billets sur les élections. Je tiens à dire que la question social est de loin prioritaire à celle national. Essayer de diviser les travailleurs et travailleuses sur une question comme le nationalisme, c’est de jouer le jeux des proprios, des patrons et de l’état bourgeois. J’ai cents fois plus de choses en commun avec un travailleur anglo qui cherche d’avantage de justice social qu’un patron francophone qui protège ses intérêts.

    (en réponse à lutopium)
    Les gens s’intéresseront à la politique lorsque celle-ci les concerneront directement, lorsque celle-ci leurs permettra de s’exprimer d’avantage que lors d’une absurde campagne électoral qui tient d’avantage avec la publicité et des relation publique (la propagande à la sauce libéral) que de la démocratie!!
    La politique doit être une chose organique, que les citoyens et citoyennes peuvent influencer, et non une politique mécanique.
    Il y a deux types d’abstentionniste: ceux que la politique ne rejoint pas et ceux qui savent pourquoi la politique ne réussit pas à rejoindre les citoyens.
    Je suis de ceux qui souhaitent agir (actif) plutôt qu’élire (passif).

    Je tiens à souligner mon appréciation pour l’activité incessante de ce blog et l’approche très accessible qu’anarcho-pragmatique à de l’anarchisme.

    G. Buendia, du 19 juilet.
    qui souhaite vous revoir ailleurs que dans les urnes!

  7. @Tym Machine

    « Vous croyez sérieusement qu’ils risqueraient ainsi de perdre leur pension à vie?

    Ce sont des étatistes avant tout, rappelez-vous en. »

    Je crois que les bloquistes souhaitent sincèrement la séparation du Québec. Par contre, il est clair que la situation actuelle fait aussi l’affaire des bloquistes, en plus des pensions qui viennent avec, comme dans les autres partis!

    « Pas pour ceux et celles qui profitent de sa manne et font le plein du vote séparatiste tout en s’en foutant pas mal une fois que c’est fait. »

    En effet, mais c’est pas mal moins payant que ce que de nombrueux fédéralistes ont fait!

    « Et s’il était séparatiste le Bloc, pourquoi alors Gilles Duceppe ne parle de souveraineté qu’à Toronto et également devant ses partisans le soir du vote »

    Par astuce électoraliste, car parler trop de séparation serait nuisible pour le Bloc en ce moment.

    « le reste de la campagne ne constitue que du blastage CONservateur? »

    C’est le propre de la politique de faire de campagnes négatives. C’en encore pire chez les Conservateurs contre le Bloc.

    « Et pourquoi également nous parler de souveraineté qui n’est rien d’autre qu’une autre version des mots nationalisme québecois, pourquoi évacuer ainsi l’essence du mot séparatisme? »

    Faudra que les séparatistes débattent là-dessus. Bon point!

    « En ce qui a trait à votre changement de logo, je suis un peu en retard mais la question m’a trotté dans l’esprit, pourquoi utliser le symbole du Bloc qui est un symbole nationaliste avant tout alors que vous avez déjà dit que les drapeaux étaient bons pour être profané lors de l’épisode des guénilles de la ministre Courchesne versus les chiffons rouge de Bernard Landry? »

    J’utilise ce logo simplement pour signifier mon vote pour le Bloc, point! Pour le reste, les logos de partis politiques sont encore plus méprisables que les drapeaux nationaux!

    N’ayez crainte, je reviendrai avec mon logo anarchiste bleu et noir le 15 octobre!

  8. @Frankie

    Reblochon était sarcastique!

  9. @Reblochon

    « Ben quoi, elle a quoi de terrible l’aile droite du PQ ? On est la pour la meme raison que les autres… faire un pays. Essayer de diviser le PQ en faisant de la petite politique gauche/droite, c’est travailler pour les federalistes et le canada. Quand on sera souverain, il sera temps de se chicaner pour la petite partisannerie droite/gauche, ces clavages qui n’ont rien de constructif vu que tous les courants politiques ont quelque chose de positif à amener. Enfin plus la droite que la gauche, faut pas deconner quand meme ! »

    Bien dit! On voit bien ce que l’approche que tu dénonces engendre comme merde: le PQ comme 3e parti, et probablement le pire pourcentage de votes dans l’histoire du Bloc!

  10. @Lutopium

    « Cependant, le job de député n’est pas facile, c’est très exigeant. La grande majorité des députés sont compétents et essaient de faire de leur mieux. Je comprend que les anarchistes rejettent le concept de parti poltique, mais il ne faudrait quand même pas crucifier tous les individus qui décident de se lancer en politique. »

    Attention! C’est plus un système que des individus que je dénonce. L’enfer de l’étatisme est pavé de bonnes intentions partagées par plusieurs députés qui font de leur mieux et qui sont très compétents dans leur domaine. Plusieurs criminels, comme les politiciens, ont un boulot exigeant et qui n’est pas facile, je n’ai jamais dit le contraire! Idem pour plusieurs patrons de corporations!

    « La journée où les citoyens décideront de s’impliquer sérieusement en politique sera peut-être le début des grands changements. »

    Il faut plus s’y intéresser que de s’y impliquer. Au contraire, ce serait mieux si on désengageait du gouvernement, même si ce n’est pas facile!

    « D’ici là, il faudra être vigilents et dénoncer les excès de ceux qui dérapent tout en exigeant le partage du pouvoir entre les citoyens “ordinaires” et les chambres de commerce. »

    Bon point!

    « En passant, j’aimerais te dire BRAVO pour tous ces billets publiés lors de la campagne électorale et te dire merci pour avoir adhéré au regroupement des blogueurs politiques. »

    Merci! 🙂

    « Notre prochain combat: dénoncer les vraies ambitions des libéraux, des adéquistes et de l’aile droite du PQ! »

    TON combat! Le mien étant de dénoncer l’étatisme de tout acabit, mais bon, ton combat est un sous-ensemble du mien, sauf pour l’aile droite du PCul.

  11. @G Buendia

    Merci de votre visite! Moi aussi, je suis tanné de parler de cette campagne électorale, mais comme il s’agit du principal sujet dans l’actualité…

    Sauf que je ne vois en quoi favoriser les Conservateurs peut aider la cause anarchiste, bien au contraire!

    « Je tiens à dire que la question social est de loin prioritaire à celle national. »

    Commment régler la question sociale sans régler d’abord la question nationale, ce qui nous permettra de se débarasser de l’influence néfaste de l’État Canadian?

    « J’ai cents fois plus de choses en commun avec un travailleur anglo qui cherche d’avantage de justice social qu’un patron francophone qui protège ses intérêts. »

    J’en conviens mais ce n’est certainement pas en gardant le Québec dans le Canada qu’on va y arriver.

    « Les gens s’intéresseront à la politique lorsque celle-ci les concerneront directement, lorsque celle-ci leurs permettra de s’exprimer d’avantage que lors d’une absurde campagne électoral qui tient d’avantage avec la publicité et des relation publique (la propagande à la sauce libéral) que de la démocratie!!
    La politique doit être une chose organique, que les citoyens et citoyennes peuvent influencer, et non une politique mécanique. »

    Entièrement d’accord!

    « Il y a deux types d’abstentionniste: ceux que la politique ne rejoint pas et ceux qui savent pourquoi la politique ne réussit pas à rejoindre les citoyens. »

    Bon point! Mais dans le cas du Québec, voter pour le Bloc est dans l’intérêt des anarchistes et des libertariens!

    « Je suis de ceux qui souhaitent agir (actif) plutôt qu’élire (passif). »

    Pourquoi ne pas faire les deux? Élire ne prend que très peu de temps et on agira le reste du temps. Je ne parle pas de militer pour un parti politique, je ne veux rien savoir de ça! Ce n’est certainement en s’abstenant qu’on va nuire aux Conservateurs!

    « Je tiens à souligner mon appréciation pour l’activité incessante de ce blog et l’approche très accessible qu’anarcho-pragmatique à de l’anarchisme. »

    Merci! 🙂

    Rassurez-vous, à partir du 16 octobre en principe, je reviens à l’anarchisme! Le 15, je ferai une analyse des résultats.

%d blogueurs aiment cette page :