Avant de mourir d’un excès d’étatisme fédéraliste…

Pour paraphraser cette blogueuse dans son dernier billet commentant un vidéo très amusant mettant en vedette Bob Gratton, je dirai ceci (le gras est ce qui est différent de ce qu’elle a écrit):

C’est trop drôle, mais de savoir que malgré tout, il y a au Québec des étatistes naïfs qui vont tout de même voter pour n’importe quel parti fédéraliste ou ne pas voter plutôt que de voter pour le Bloc me rend vraiment trop triste. Il n’y a plus rien à comprendre. En fait, je ne comprends plus les gens du Québec. J’ai peur.

J’ai remplacé « gens » par « étatistes« , parce que le vote pour le Bloc est la moins pire des options pour ceux qui souhaitent la réduction de la taille de l’État. En fait, je ne comprends pas pourquoi les Québécois sont tellement attachés à l’étatisme qu’ils ne votent pas en grand nombre pour un parti séparatiste comme le Bloc.

J’ai remplacé « conservateur » par « pour n’importe quel parti fédéraliste ou ne pas voter plutôt que de voter pour le Bloc« , parce que de ne pas voter pour le Bloc est toujours néfaste, peu le choix du parti fédéraliste. Toutes les merdes fédéralistes comme le NPD, le PLC et les Verts sont tout aussi néfastes pour le Québec que les Conservateurs, sinon pires!

J’ai remplacé « de mon pays » par « du Québec« , parce que le terme « pays » (ou pi-ys, comme dirait Stéphane Dion) est une abstraction collective auquel un anarchiste comme moi refuse d’y proclamer son appartenance, que ce soit pour le Québec ou pour le Canada.

Exceptionnellement, il n’y aura pas de commentaires pour ce billet. Finalement, j’ai décidé après un certain temps de rétablir les commentaires. Visitez MFL pour poursuivre le débat, même pour commenter ce que j’ai écrit ici, d’autant plus (au fond, c’est le plus important!) qu’il y a le vidéo de Bob Gratton!

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :