Retour…lentement mais sûrement!

Je publie ce billet pour vous dire d’abord que, même si tout n’est pas réglé de mon côté, mon état d’esprit est beaucoup meilleur que lors de la publication de mon billet précédent.

Pour le moment, j’écrirai quand l’inspiration me viendra, sans échéance précise. Ne vous attendez pas à des réflexions très profondes pour encore un certain temps mais je suis de retour…lentement mais sûrement. Pas question de laisser tomber ce blogue qui est une des meilleures idées que j’ai jamais eues. Par contre, j’irai à fond de train avec certaines dénonciations que certains vont trouver très émotives.

Être pragmatique ne veut pas nécessairement refouler complètement ses émotions, et je suis en train de le comprendre. C’est mon cheminement idéologique qui se veut pragmatique, et je n’ai pas l’intention de m’écarter de cette idée, mais mon individualité est un paradoxe déstabilisant d’émotivité et de rationalité et ça risque de paraître un peu plus lors de mes prochains billets.

En attendant, je vous propose encore une fois de lire François Tremblay qui mène cette fois-ci une charge à fond de train contre les soldats et les militaristes à marde. J’ai bien aimé ce billet. Le seul point négatif, c’est que je le trouve irrespectueux envers les clowns, les chiens et les babouins! En voici un extrait:

Get on your knees cocksuckers! You wrap your lips around the State’s cock, swallowing every fucking drop of propaganda that it ejaculates, and then profess your rapturous love for the cock that raped your lips. You let that cock rape you in the ass, making you bleed your freedom and your money, and yet, as you bite the pillow, you praise the rapist that scars you for life, you lick his penis clean, and you wash your wounds up so that no one can see how low you’ve gone.

And then you come up with your cum-stained faces to scream at us: LOOK HOW DIGNIFIED I AM! I SUPPORT MY COUNTRY! I SUPPORT MY ARMY!

BINGO!

Voilà de l’indignation non-violente anti-militariste comme je l’aime! Il est temps de traiter les soldats et surtout les militaristes de la classe corpo-politique pour ce qu’ils sont vraiment, i.e. au pire des criminels dangereux, au mieux des pauvres types, mais certainement pas des héros comme la propagande politico-médiatique le prétend. Qu’ils aillent se faire foutre! Et encore là, je fais preuve de trop de compassion envers eux.

Au plaisir de lire vos commentaires!

Publicités

93 Réponses

  1. Bienvenu chez toi… au plaisir de te retrouver
    Intègre à tes convictions…
    Non soumis à ces idéaux préconçus…
    Gardien des prémisses d’un monde juste…et
    Ontologiquement original et authentique.

    Sans rancune…

  2. Merci MFL!

    On pourrait aussi dire:

    « Gardien des prémisses d’un monde juste, remettant en question les prémisses qui sous-tendent notre monde tel qu’on le connaît… »

    Mais le reste est exquis!

  3. J’adore la citation!

    Sinon, j’adhère entièrement à ton point de vue à propos des militaires et des militaristes de ce monde.

    Les seuls vétérans que je respecte sont ceux qui ont été forcés par la conscription, il y a de ça bien bien des années.

    Je ne comprendrai jamais ceux qui s’enrôlent de leur plein gré. Surtout ici, au Canada pour aller faire la guerre en Afghanistan. Ça dépasse l’entendement.

    Je me demande si une de ces nombreuses femmes de militaire sur la blogosphère va tomber sur ton billet…

  4. Salut Noisette!

    Les seuls vétérans que je respecte sont ceux qui ont été forcés par la conscription, il y a de ça bien bien des années.

    Je comprends, sauf qu’il faut les voir comme des victimes, pas comme des héros.

    Je ne comprendrai jamais ceux qui s’enrôlent de leur plein gré.

    Moi non plus. Je vais tout de même mettre un petit bémol: certains sont simplement trop tarés et trop attirés par les conditions d’enrôlement pour comprendre la portée exacte de leur geste. Mais crisse, il faut arrêter de les considérer comme des héros! As-tu entendu parler du Démago-Maire de Culbec City, Régis « Me, myself and I » Labeaume pis de sa réaction hystérique contre Francis Dupuis-Déri (qui avait tout à fait raison de dénoncer cette mascarade mais il a malheureusement copublié un torchon étatiste fémi-fasciste) en fin de semaine concernant les soldats morts?

    http://www.cyberpresse.ca/article/20080617/CPSOLEIL/80616219/5785/CPSOLEIL02

    http://reactionismwatch.wordpress.com/2008/06/15/le-gros-minable/

    « Je me demande si une de ces nombreuses femmes de militaire sur la blogosphère va tomber sur ton billet… »

    Oh que j’aimerais trop ça! Ça serait très comique! Je les attends avec une brique pis un fanal celles-là.

    C’est comme les crisses de policiers et les pompiers (j’ai beaucoup de respect pour les pompiers, sérieusement) qui font mouiller les petites culottes de beaucoup de gonzesses. Tu aurais dû voir les pétasses en rut lors des Jeux Mondiaux des Policiers et Pompiers en 2005 à Culbec City. Tabarnac, elles bloquaient littéralement l’avenue Myrand à tous les soirs! Des vrais salopes animales en rut comme les salauds d’hommes chez les danseuses (ou pire encore les femmes chez les danseurs!).

    Et dire que les fémi-fascistes aiment bien traiter les hommes de pervers avec leurs fantasmes d’infirmière, de déguisement en écolière et de sous-vêtements sexy. Pourtant, me semble que c’est bien mieux que d’être pâmée sur des criminels comme des policiers, des militaires, des bourgeois finis en cravate, Dave Hilton, ou des batteurs de femmes.

    Au moins, Julie Couillard avait un peu plus de goût dans le temps de ses motards pseudo-criminels (en raison de la crisse de guerre étatique contre les drogues). Dommage qu’elle s’est encoquinée avec un politicien criminel par la suite!

  5. « Et dire que les fémi-fascistes aiment bien traiter les hommes de pervers avec leurs fantasmes d’infirmière, de déguisement en écolière et de sous-vêtements sexy. Pourtant, me semble que c’est bien mieux que d’être pâmée sur des criminels comme des policiers, des militaires, des bourgeois finis en cravate, Dave Hilton, ou des batteurs de femmes. »

    HA HA HA

    Je ne m’attendais pas à ça comme réaction mais je dois dire que je suis d’accord! Je suis complètement bouche-bée, que veux-tu que je réponde à ça? 😉

    Quand j’ai dit que je respectais les militaires enrôlés de force, moi non plus je ne les vois pas vraiment comme des héros mais surtout comme des victimes. Ils ne voulaient pas s’embarquer dans l’horreur de la guerre, ça leur a été imposé.

    Mais tu as raison, souvent, ceux qui vont dans l’armée de leur plein gré sont juste trop épais pour comprendre la portée de leur geste… ou bien ce sont des gars qui choisissent la facilité. Pas capable d’avoir un emploi stable et bien rémunéré par eux-même alors ils vont dans l’armée. Et puis y’en a là-dedans qui doivent se dire que ça va les aider à se trouver des femmes parce qu’il y en a effectivement plein pour fantasmer devant un soldat en uniforme.

    Je fais définitivement partie d’un autre univers que celui de ces femmes. Ce qui me dégoûte dans tout ça, surtout dans la situation présente où des militaires sont en Afghanistan, ce sont les femmes qui pleurent sur leur sort. Les vraies victimes sont les enfants qui n’ont pas choisi d’avoir un père colonisé, ils ont le père qu’ils ont, ils l’aiment et ils s’ennuient puis c’est bien normal. Par contre, les maudites femmes de militaires braillardes, j’en ai ma claque de les voir sur les blogues et à la télé et dans les journaux. Ce n’est pas comme si elles n’étaient pas au courant.

    Moi, être célibataire et rencontrer un gars qui me dit qu’il est militaire, je le revirerais de bord assez vite. Parce que non seulement il serait militaire mais être militaire, ça vient avec une certaine mentalité, une certaine idéologie (ou absence de) qui ne sont pas compatibles avec mes valeurs.

    Ouaipe…

  6. @Noisette

    On s’entend sur les vétérans conscrits, c’est bien.

    Je suis moi-même bouche bée par rapport à certaines parties de mon commentaire précédent!

    Plus triste encore, c’est qu’il y a de plus en plus de femmes dans l’armée.

    Tu as bien raison de souligner les enfants dans ton commentaire. Ce sont les véritables victimes dans ces familles et j’aimerais bien amener une femme de militaire dans ce terrain délicat!

    Bravo pour le reste!

  7. laisse moi la paix! tu as ta tribune c’est parfait, mais tout le monde n’est pas obliger de penser comme toi!

    Merci!

  8. Bon, il semble que FDM refuse le débat. Elle a effacé les deux commentaires que je lui ai envoyés. Je n’irai pas l’écoeurer une autre fois.

    La violence étatique qu’elle approuve est un très mauvais exemple pour les enfants pris avec au moins un parent militaire.

    De plus, elle n’est pas obligée en effet de penser comme moi mais elle cautionne la violence étatique pour obliger les payeurs de taxes à financer son fantasme sexuel et une invasion impérialiste. Quelle incohérence!

    http://lafemmedunmilitaire.blogspot.com/

  9. Merci quand même à FDM d’avoir répondu.

  10. Un petit mot simplement pour te dire que je suis heureuse que tu sois revenu… 🙂

  11. Mais heu… Est-ce que tu étais vraiment obligé de traiter FDM de pétasse?

    Là-dessus, j’peux pas m’empêcher de penser que tu vas trop loin. C’est un sujet qui la touche de près. Toi non plus, t’es pas obligé d’être d’accord… Mais t’es pas obligé de l’attaquer non plus.

    Elle supporte son mari, et c’est normal. Point. Pas question de politique là-dedans.

  12. Merci Choco!

    Choco, il est vrai que la politique n’est pas la priorité d’une femme de militaire et qu’il soit d’une certaine façon naturel pour une femme de défendre son conjoint mais elle cautionne indirectement la politique militariste du gouvernement canadian ce faisant. C’est la triste réalité!

    Mais ce que j’aimerais le plus débattre avec une femme de militaire, c’est le rôle ingrat joué par leurs enfants, comme Noisette l’a si bien amené ici.

    Je l’ai traité de pétasse parce qu’elle a refusé le débat et parce qu’elle m’a dit une connerie. C’est son droit mais je me permets sans aucune gêne de penser ainsi.

    Il est possible que j’ai été trop loin pour toi et j’en suis désolé. Ce n’est pas de gaieté de coeur que j’aie pu te choquer ici.

    Cependant, je n’ai pas été trop loin envers cette dame. Je maintiens ma position. Désolé si ça te choque.

    Cette dame doit assumer les conséquences de ses choix.

  13. internationaliste

    Je crois que tu as raison de parler de l’attitude des femmes envers les danseurs nus. Quand je marche devant le 281, j’aimerais bien y entrer mais il faut que je sois accompagner d’une femme, les femmes qui attendent devant l’entrée sont en état d’excitation total. J’imagine que le plancher doit être mouillé à la fin de la soirée! Je blague bien sûr!

    Il faut arrêter de penser que les femmes ont moins de pulsions sexuelles que les hommes et qu’elles sont nécessairement moins vulgaires.

  14. Christopher

    Au lieu de traiter toutes les femmes de la terre de pute et de pétasse, va te trouver une femme et cesse de te branler devant ton écran. Ah oui, mais laisse-moi deviner ton problème est sûrement entre les deux oreilles. Incapable d’entrer en relation avec les femmes tu as ce besoin de les insulter a distance bien cacher derriere ton écran d’ordinateur. On voit bien la grosseur de tes couilles. On est toujours bien courageux dans cette position, le cul bien assis sur sa chaise alors que je suis convaincu que dans la vie réel tu es le genre à bégayer en présence des femmes incapables de les approcher sans avoir l’air d’un imbécile.

    Pauvre type!

  15. Je suis pour la liberté de parole ; j’aime l’ouverture à la discussion, et je dirai que je ne suis pas convaincue – et même loin de pouvoir l’être – que de s’en prendre aux soldats, et sur ce ton, soit si productif et permette d’atteindre son but. Parlant de but : quel est-il, précisément, en l’espèce ?

    Je vous soumets un aphorisme mien écrit il y a environ trois ans :

    « Il ne sait plus qu’avant de savoir il ne savait pas. »

    Ça a l’air de rien, ç’te petite phrase, mais ça synthétise l’expérience d’une vie, et même à moi il est bon de la relire pour ne pas oublier. Sinon, l’offrir aux méprisants de toute espèce du haut de leur savoir (que je peux être à tout moment moi-même, je me répète). Car on juge selon ce qu’on sait, pensant que, dès que l’on a compris soi-même quelque chose, l’univers tout entier devrait aussi avoir l’heure juste du même coup. Oui mais, avant de savoir… ? Et comment on fait pour mesurer ce que l’autre a dans la tête et en juger ??

    Je vous invite tous à venir lire ma note du soir et d’aller lire mon commentaire laissé sur le blog du Détracteur au sujet des soldats, justement.

    Salutations fraternelles, oui. (et bon retour – disons que pour un premier commentaire, j’ose un brin…)

  16. Etre un fils ou fille d’une famille militaire, tribale de base en base, on appelle ca du lavage de cerveau, non? Quand ton environnement meme est determine par les croyances de tes parents, quoi d’autre peut on en dire?

  17. internationaliste

    Qui a dit que notre hôte est aux femmes?

  18. Ayoye… ça sent la frustration sexuelle la dedans!

    Dit-moi, est-ce que les enfants d’ivrogne ou choisi leur places? Ou ceux de batteur ou de violeur?? Une chose importante que les enfants ont besoin c’est d’être aimé et même les militaires, policiers, pompiers en sont capable. Est-il mieux, le père qui travaille 60h à 90h par semaine ou bien celui qui part avant de voir les enfants et revient quand ceux-ci sont couché? Sache que la majorité des gens de ces métiers on beaucoup de temps libres à consacrer à leurs enfants et qu’ils peuvent se permettre probablement beaucoup plus que d’autres.

    On remarque dans ton texte que toute forme de discipline te répugne. J’ose imaginer le monde sans cadre d’autorité et je suis sur que tout le monde courrerait à sa perte.

    Bref tu t’attaque à quelque chose que tu ne connais même pas. C’est gens sont fière de ce qu’ils sont (contrairement à toi on dirait) et font ce pour quoi ils ont été entrainé. Ceux qui vont en afghanistan ne ce souci pas si oui ou non ils devraient être là mais plutôt, qu’est-ce que je peux faire pour aider tout ça! C’est comme un devoir de citoyen!

    Peut-être qu’en fait tu t’en prend à eux parce que tu ne peux t’en prendre au pays? Penses-tu vraiment tout ce que tu dis ou bien c’est pour essayer de créer une tempête dans un verre d’eau? C’est toujours facile d’écrire derrière un écran ou personne ne peut te voir, mais en vérité, en face, qu’est-ce que tu dirais??

  19. @Internationaliste

    Je n’ai aucun problème avec le comportement des pétasses en rut dans les bars de danseurs, c’est leur droit et c’est même une très bonne chose. Je n’ai fait que dire les choses telles qu’elles le sont. En fait, j’encourage fortement les dames, même les plus intelligentes et même celles en couple (messieurs, laissez-leur un peu de liberté vous aussi!), à y aller! Il n’y a rien de criminel là-dedans.

    Et je suis vraiment aux femmes, mais votre allusion est très amusante, considérant surtout ma dénonciation du fémi-fascisme Culbécois, héhéhé!

    « Il faut arrêter de penser que les femmes ont moins de pulsions sexuelles que les hommes »

    Tout de même, les hommes ont plus de pulsions déviantes et surtout, violentes. Il faut le reconnaître. Mais ça ne s’applique pas à tous les individus, sans discernement!

  20. internationaliste

    Mon allusion n’avait rien à voir avec ta dénonciation de ce que tu appelles le fémi-fascisme mais plutôt une réponse à Christopher qui t’attaquait.

  21. Internationaliste, j’avais compris que tu faisais allusion à Christopher mais je trouve ton allusion encore plus amusante en raison de ma dénonciation du fémi-fascisme.

  22. @Marie Danielle

    Bienvenue dans mon blogue. Merci pour votre commentaire très intéressant et pertinent.

    Je suis pour la liberté de parole ; j’aime l’ouverture à la discussion, et je dirai que je ne suis pas convaincue – et même loin de pouvoir l’être – que de s’en prendre aux soldats, et sur ce ton, soit si productif et permette d’atteindre son but. Parlant de but : quel est-il, précisément, en l’espèce ?

    Vous soulevez un bon point. Le but est d’expliquer aux gens que les soldats sont à tout le moins des complices de crimes quand ils font partie de l’armée. Bien sûr, les pires criminels dans ce dossier sont les politiciens qui forcent les travailleurs à financer une invasion impérialiste criminelle.

    Et bien sûr, de dénigrer les soldats ne suffit pas. Il faut expliquer les choses encore plus intelligemment, j’en conviens. Mais j’en ai plein le cul qu’on traite les soldats comme des héros alors qu’ils sont à tout le moins des complices de crimes.

    Votre aphorisme est excellent et je devrais l’avoir en mémoire quand j’écris ici.

    Je prends la résolution de vous visiter plus souvent. Je recommande votre blogue (Ignition) à tous!

  23. @Marie Danielle

    Tout de même, j’avais dit ceci à Noisette:

    Je vais tout de même mettre un petit bémol: certains sont simplement trop tarés et trop attirés par les conditions d’enrôlement pour comprendre la portée exacte de leur geste.

    Je comprends très bien que des gens n’ont pas encore compris pourquoi les invasions impérialistes sont illégitimes. Je prendrai le temps de l’expliquer dans ce blogue, c’est sûr!

  24. @Marie Danielle

    Avez-vous remarqué que les militaristes drouatistes étatistes sont, généralement, les plus méprisants envers les assistés sociaux, les immigrants, les pauvres, les étudiants et les artistes?

    Suffit d’écouter la radio-poubelle de Culbec City ou d’aller visiter antagoniste.net pour le constater.

    Alors, je ne fais qu’utiliser leur propre standard ici. Et ce standard propagandiste-poubelle fonctionne très bien pour eux (cotes d’écoute, profits shylockiens et succès monstre de antagoniste.net dans la blogosphère). Pourquoi je me gênerais de l’utiliser de temps à autre?

    D’autant plus que je suis très fier de dénoncer la violence, alors qu’eux la vénèrent!

  25. François, je suis entièrement d’accord avec toi. Mais il faut comprendre que plusieurs individus n’ont pas encore compris ça. Il faut donc répéter et réexpliquer.

  26. « Vous soulevez un bon point. Le but est d’expliquer aux gens que les soldats sont à tout le moins des complices de crimes quand ils font partie de l’armée. »

    On ne se sait pas complice quand on ne sait pas qu’on co0mmet un crime. Permettez, je sais que c’est gros ce que je viens d’écrire, mais c’est pourtant ça qu’ils ont dans la tête, souvent, je pense. Y a un certain Gurdjieff (c’est tout ce que j’ai retenu de lui) qui a dit :
    « Personne n’agit pour l’amour du mal, mais chacun agit pour l’amour du bien tel qu’il le comprend. »

    Nous sommes tous influencés, et parfois on adopte les idées des autres sans les avoir raisonnées à fond. NOUS FAISONS TOUS CELA, et nous commettons tous des erreurs.

    Moi y a jamais personne qui m’a fait changer d’idée ou de comportement ou de sentiment en se moquant de moi. M’enfin, ce que je cherche à dire c’est que l’on juge de tout selon NOTRE point de vue, oui mais si l’autre en a un qui est différent du mien, comment peut-on lui reprocher de ne pas avoir le nôtre ? Et le nôtre, on l’a développé comment ? On a toujours eu le même point de vue depuis la naissance ? Certains auraient donc la science infuse ? Mais si certains ‘ont, c’est que d’autres ne l’ont pas : comment leur reprocher ? Quel péché ont-ils commis pour qu’elle ne leur ait pas été donnée ?

    Non, on a appris. On apprend tout le temps. Et souvent on se sent con quand on se rend compte de notre ignorance, mais comme on ne sait pas grand’chose, au bout du compte, et quand on ne sait pas donner à voir aux autres ce qu’on a soi-même appris, je vois mal qu’on donne des leçons (et pourtant je continue d’en donner, mais c’est quand je sors de ce pattern là que la rencontre avec l’autre opère et qu’on se met à apprendre ensemble).

    Je trouve que c’est tomber dans la facilité de s’en prendre aux exécutants. Et comme je connais peu de personnes qui peuvent se revendiquer totalement libres et maîtres de leur vie en toutes circonstances…

    Mais, comme on (je m’inclus, je le répète) déteste constater nos petites lâchetés, on cherche souvent un bouc émissaire. Y a pas grand monde qui ne fait pas ça.Ça défoule de traiter les autres de cons, mais ça fait avancer ?

    J’ai des doutes.

    Et je vais vous dire que je m’en passerais bien, de mes doutes, parce que c’est fatiguant.

    Piquer de bonnes colères est salutaire. Je préfère quand je sais les piquer contre les injustices, les piquer pour la justice, pour la paix, contre la guerre, etc., mais chaque fois qu’on s’en prend à des personnes, y a des risques qu’on rate notre objectif.

    Mais les décideurs, ceux qui ont le pouvoir, ça oui, déjà, qu’on les critique autant qu’ils se montrent de mauvaise foi, ça oui.mais je préfère lutter POUR ce que je cherche parce qu’à chaque fois que je le fais en l’appliquant moi-même, en l’incarnant au mieux que je le peux (cé pô facîîllll !), à chaque fois, donc, je gagne parce que moi j’ai réussi pour moi-même déjà et donc ça permet à étendre la portée de ce que je cherche. Alors que partir en guerre contre des individus, c’est déjà partir en guerre. Partir en guerre contre l’injustice, c’est déjà être juste.

    Sayonara !

  27. @Marie la militariste

    Bienvenue dans mon blogue. Contrairement au connard de Christopher Fillion et à FDM, vous avez accepté le débat et vous avez essayé d’amener des arguments, sauf lors de votre première phrase.

    Oublions les pompiers que je respecte beaucoup.

    Dit-moi, est-ce que les enfants d’ivrogne ou choisi leur places? Ou ceux de batteur ou de violeur??

    Je ne dis pas le contraire mais la même chose (à un moindre degré que chez les violeurs et batteurs de femmes) s’applique aux criminels que sont les policiers et les soldats.

    Une chose importante que les enfants ont besoin c’est d’être aimé et même les militaires, policiers, pompiers en sont capable.

    Pour les pompiers, je suis d’accord. Je ne dis pas le contraire non plus pour les autres. La même chose s’applique à un vendeur de drogue, à une prostituée ou à un couple échangiste qui ne commettent pas de crime contrairement aux soldats et aux policiers.

    Est-il mieux, le père qui travaille 60h à 90h par semaine ou bien celui qui part avant de voir les enfants et revient quand ceux-ci sont couché? Sache que la majorité des gens de ces métiers on beaucoup de temps libres à consacrer à leurs enfants et qu’ils peuvent se permettre probablement beaucoup plus que d’autres.

    Vous soulevez un bon point. Abolir les orphelinats criminels CPE ferait en sorte que ces gens n’auraient probablement pas d’enfants, ou au moins ils ne forceraient les autres travailleurs à payer leur garderie pour eux. Sauf que ces travailleurs acharnés ne commettent pas en général de crimes contrairement aux policiers et aux soldats. Des parents criminels sont de très mauvais exemples et de très mauvais modèles pour les enfants.

    On remarque dans ton texte que toute forme de discipline te répugne.

    La seule véritable discipline est volontaire et l’anarcho-pragmatisme encourage cette discipline. Ne confondez pas « discipline » avec « coercition ».

    J’ose imaginer le monde sans cadre d’autorité et je suis sur que tout le monde courrerait à sa perte.

    J’ose imagner le monde sans violence étatique et je suis sûr qu’il serait moins violent, moins pauvre et plus libre. Lisez-en plus sur l’anarchisme avant de colporter de telles sornettes.

    Bref tu t’attaque à quelque chose que tu ne connais même pas.

    Vous faites la démonstration claire que vous en savez moins que moi. Vous ne connaissez même pas les véritables raisons qui font en sorte que le gouvernement canadian envoie son armée là-bas.

    C’est gens sont fière de ce qu’ils sont (contrairement à toi on dirait) et font ce pour quoi ils ont été entrainé. Ceux qui vont en afghanistan ne ce souci pas si oui ou non ils devraient être là mais plutôt, qu’est-ce que je peux faire pour aider tout ça! C’est comme un devoir de citoyen!

    Je suis très fier de dénoncer la violence contrairement à vous qui la vénérez. Merci de confirmer le lavage de cerveau étatiste que vous et les soldats avez subi. Mais au moins (ici je n’ai aucun mérite pour le reste de ce paragraphe), ironiquement, (ou inconsciemment) vous confirmez, que les militaires ne sont pas entraînés à réfléchir et encore moins à penser aux conséquences de leurs actions, et qu’ils ne sont que les petites bêtes (outils) qu’on utilise afin de se faire du capital politique dans un univers corrompu d’argent et de pouvoir.

    Peut-être qu’en fait tu t’en prend à eux parce que tu ne peux t’en prendre au pays?

    Je m’en prends bien plus souvent à l’État criminel qu’à eux!

    Penses-tu vraiment tout ce que tu dis ou bien c’est pour essayer de créer une tempête dans un verre d’eau?

    Je pense vraiment ce que je dis. Tant mieux si ça choque votre esprit programmé cérébralement. Et vous?

    C’est toujours facile d’écrire derrière un écran ou personne ne peut te voir, mais en vérité, en face, qu’est-ce que tu dirais??

    La même chose mais je n’ai aucun ami soldat ni policier. Je ne suis pas effronté au point de m’adresser à des inconnus juste pour les invectiver, quand même!

  28. « Alors, je ne fais qu’utiliser leur propre standard ici. Et ce standard propagandiste-poubelle fonctionne très bien pour eux (cotes d’écoute, profits shylockiens et succès monstre de antagoniste.net dans la blogosphère). Pourquoi je me gênerais de l’utiliser de temps à autre?

    D’autant plus que je suis très fier de dénoncer la violence, alors qu’eux la vénèrent! »

    Dénoncer la violence en tenant des propos violents, c’est logique.

    Je n’aime pas imiter ce que je trouve laid. Et comme j’éprouve moi-même souvent des sentiments très laids, je ne les nie pas, mais je cherche à les mater parce que le laid génère du laid. C’est très égoïste ! M’enfin, je préfère être en paix qu’être en colère ou frustrée ou déçue, etc., alors j’essaie de composer autrement avec ça. J’essaie, je ne peux faire que ça, essayer. Et si je parle au « je », c’est que je me vois mal me prendre pour une autorité par rapport aux autres. Mais je défends ce dont je suis persuadée, ça oui. Tout en étant prête à me remettre en question car on ne sait jamais tout et parce qu’on peut aussi « pécher » – être dans l’erreur avec de bons sentiments. Souvent, même. Aussi est-ce en cherchant à raisonner les sentiments et à donner du sentiment à la raison que je crois qu’on s’approche du plus juste et du plus opérant.

    Mais y a qu’à voir en me lisant : parfois je déconne ou suis dans le champ, mais c,est en m’exposant aux contradictions que je peux trouver à réparer les failles de mon manque de justesse.

    On fait tous un peu ça. Mais j’ai trop connu ce que c’était que dans l’Église de se croire posséder LA VÉRITÉ, pour avoir envie de lui ressembler. Et y a des églises qui ne sont pas religieuses.

    Bon mais moi, j’ai des choses à faire (heureusement pour vous, sinon j’écrirais encore longtemps !).

    Ciao.

  29. Au fait, je n’ai réagi qu’à certaines choses, et puis y en a plein d’autres avec lesquelles je serais d’accord, mais si me fallait dire en quoi en tout, ça finirait plus.

  30. Une pétasse:

    Femme provocante, par l’attitude et la présentation PHYSIQUE, qui n’a pas de pudeur et ne respecte pas les règles de la morale sexuelle admise.

    Vous devriez revoir vos définitions!

  31. @Marie Danielle

    La différence entre moi et le duo radio-poubelle de Culbec City-antagoniste.net est que je ne cautionne pas la violence contrairement à eux. Il n’y a rien de violent dans ce que je dis. Expliquez-moi ce que vous trouvez violent dans mes propos. Je vous donne la chance de vous reprendre et de vous expliquer. Je sais fort bien que vous êtes intelligente.

    Je vous reviendrai pour le reste.

  32. @FDM

    Prenez mon propos au deuxième degré chère dame, je connais très bien cette définition.

    Faudrait aussi que les fémi-fascistes cessent de dénigrer les comportements sexuels masculins en déformant les termes comme je l’ai fait. Je ne fais qu’utiliser leur propre standard (et qui a beaucoup de succès). Alors pourquoi je me gênerais, une fois de temps en temps?

    Vous savez quoi, FDM, je retire le sobriquet de « pétasse » que je vous ai affublée. Pourquoi? Parce que vous avez au moins la décence de revenir ici et que peut-être que vous êtes plus ouverte au débat que je ne le croie.

    Maintenant, je vous offre de débattre sur le sujet du billet ou sur le statut de femme de militaire si vous voulez.

  33. Je suis en réflexion sur ce que je pense… Je ne veux pas énoncer une opinion ou une perception sans être convaincue de ce que je pense vraiment.

    Je fais la lecture du débat et doucement je vais être en mesure d’exprimer clairement ce que je pense.

    Je ne veux pas écrire sous le coup de l’émotion, car mon jugement serait aveuglé.

  34. humm..pour la premiere fois aujourd’hui je veux que la guerre vienne dans notre pays afin que vous compreniez que sans les soldat vous etes de povre coquerelles qui tiendrons moins de 5 sec devant l’ennemei. Vous parler de tout ca sans meme avoir le début de la compréhension de ce dont vous parlez. Sincerement je vous souhaite de vous retrouver devant un ennemi , et à ce moment je regarderez bien heureuse d’etre dans l’autre camp! …

    et Ne parlons nous pas dans la vie en générale d’entraide. D’arreter de ce regarder et aller aider les autres . Humm..jme demande si vous feriez dememe??

    simplement…vous me repugniez dans vos opinions ,

  35. Prenez votre temps FDM. Vous serez la bienvenue quand vous serez prête.

  36. OU c’est écrit ou dit que les militaire et policiers sont des criminelles?? C’est seulement ton opinion et non un fait!!

  37. Le but de denoncer les soldats et les femmes de soldat est simple: toute la societe legitimise leurs actions, et en fait les glorifient. Ceci est extremement immoral et doit etre denonce. Dans toute societe rationnelle, les soldats et leurs familles seraient ostracisees, pour les memes raisons qu’on ostraciserait tout autre meutrier ou toute personne qui aide et apporte du confort a un meurtrier.

    Bien sur, je sais que beaucoup de meurtriers sont pas si mal, si on parle de leur personnalite, et je ne dis pas que je n’aurais pas d’amour ou de compassion pour un meurtrier, mais il sont des meurtriers quand meme.

  38. Et la légitime défense? tu connais?

  39. Gabrielle LD

    Je reviendrai un peu plus tard m’étendre sur ce débat qui devient de plus en plus intéressant, mais le manque de temps m’oblige à m’en tenir à ceci.
    1) rebienvenu David! Heureuse de te revoir, même si c’est sporadiquement
    2) je suis pleinement d’accord avec toi, encore que j’aurais ajouté les « cocksuckers » à la liste des personnes injustement jugées 😛
    3) je crois qu’il y a une certaine confusion entre être décidé, volontaire (voir combatif) et être violent. Et sans faire cette distinction, c’est impossible, je crois, d’expliquer les principes anarchistes (peu importe le courrant 😉 ) et les méfaits de l’étatisme.
    La différence repose dans le caractère forcé du deuxième. Je peux par exemple dire qu’une idée (par exemple, pour rester dans le sujet, tout réthorique militariste)est profondément stupide et que ceux qui y adhèrent sont au mieux brainwashés et aveuglés (des criminels inconscients donc), au pire des criminels consentants et complices des crimes, atrocités et massacres que la guerre amène par définition. Ça peut être offensant pour les personnes visées, certes.

    Mais ce n’est pas violent en soi. Car la violence présuppose la coercion. Si je dis: « tout ceux qui refusent de supporter « notre » armée ayant tord, j’interdis tous commentaires anti-militaristes sous peine de prison, amende, (ou toute autre privation de liberté qui me passe par la tête), là c’est définitevement faire usage de violence. C’est la distinction entre une institution volontaire, ou un débat féroce, et la violence étatique.

    Je reviendrai d’ici là fin du week-end 😉

  40. Gabrielle LD

    « Et la légitime défense? tu connais? »
    L’État, par définition coercitif et violent, ne peut pas s’occuper de la légitime défense. Par définition, c’est une responsabilité individuelle (que chacun peut, ou non, décider volontairement de partager avec d’autres individus si et tant que ceux-ci sont d’accord).

    D’ailleurs, la quasi-totalité (je ne prétends pas connaître l’ensemble de l’histoire militaire mondiale, alors je laisse planer le doute 😉 ) des interventions militaires ont au mieux des prétentions HYPOCRITES de légitime défense ou de considération humanitaire, souvent même pas (les guerres en Afghanistan et en Irak (depuis minimaleement les années 1980) font partie du premier cas.

  41. @Marie Danielle

    L’idée est aussi d’informer les zélateurs militaristes qu’ils sont à tout le moins des complices de crimes. Et si ces gens-là ont des valeurs morales vraiment humaines, ils vont changer leur fusil d’épaule et cesser d’appuyer cette niaiserie lorsqu’ils seront bien informés.

    Je trouve que c’est tomber dans la facilité de s’en prendre aux exécutants.

    C’est possible mais j’aime mieux ça que de glorifier des exécutants criminels en les traitant de héros. De plus, en général je dénonce beaucoup plus l’État et les politiciens que ses exécutants. Il faut juste que les exécutants sachent dans quelle galère ils se sont embarqués.

    Quand les militaristes de la drouate étatiste s’en prennent aux assistés sociaux, aux pauvres, aux immigrants, aux étudiants, aux artistes, aux employés municipaux de Culbec City, etc., ne s’en prennent-ils pas aux exécutants eux aussi?

    Pourquoi ces mêmes militaristes me reprochent ce qu’ils font eux-mêmes, d’autant plus qu’ils vénèrent la violence étatique, contrairement à moi? N’y a-t-il pas un double standard hypocrite ici?

    Et comme je connais peu de personnes qui peuvent se revendiquer totalement libres et maîtres de leur vie en toutes circonstances…

    Voilà un problème qu’on tente de régler dans ce blogue. Je suis d’accord.

  42. @Marie la militariste

    À tout le moins, les soldats sont complices de crimes, concernant l’invasion de l’Afghanistan.

    Les policiers et surtout le système judiciaire sont complices de crimes, particulièrement avec la répression des crimes imaginaires sans victime. Pensez à l’affaire Parasiris par exemple. Jamais il n’aurait dû être accusé dans ce dossier, il s’agit clairement de légitime défense.

    Gabrielle LD a tellement bien répondu concernant la légitime défense que je n’ai rien d’autre à vous dire sur cette question!

  43. Ok, rapido (manque de temps) :

    « Voilà de l’indignation non-violente anti-militariste comme je l’aime! Il est temps de traiter les soldats et surtout les militaristes de la classe corpo-politique pour ce qu’ils sont vraiment, i.e. au pire des criminels dangereux, au mieux des pauvres types, mais certainement pas des héros comme la propagande politico-médiatique le prétend. Qu’ils aillent se faire foutre! Et encore là, je fais preuve de trop de compassion envers eux.  »

    Un exemple pour indiquer une différence : « Tu es con » « Tu as fait une connerie ».

    Si l’on qualifie, en lui parlant ou en parlant de lui, un individu de con, on l’ANNULE complètement. De un, ça ne place pasl ‘autre dans une disposition favorable à ce qu’on veut dire, de deux, pourquoi vous fatigueriez-vous à faire comprendre quelque chose à quelqu’un que vous considérez globalement con ? Ce serait assez con, à mon avis…

    Je ne coupe pas les cheveux en 4 ; essayez sur vous-même, pour voir… Je m’éreinte à le faire car les occasions sont multiples où je me sens conne, mais ça, c’est un effet pervers d’un système de dénigrement danslequel on a évolué (en partie dû au fonds judéo-chrétien, mais pas que… df. les églises ne sont pas toutes religieuses… ?).

    Évidemment, si quelqu’un ne fait jamais QUE ÇA, des conneries, le qualificatif lui serait applicable.

    Bon, on peut se tutoyer, hein.

    Tu as écrit – extrait cité – que tu admirais l’indignation non-violente, moi aussi, mais c’est non-violent, ça, de lancer des bêtises aux visages d’autres (cocksuckers, etc. ?).

    Difficile de distinguer la bonne violence de la mauvaise. C’est pourquoi je pense que l’objet de la violence a intérêt à être une idée, un comportement, une action, mais l’individu lui-même… c’est qu’en s,en prenant à un individu DIRECTEMENT, en mots ou en gestes, en s’en prenant à sa personne en le réduisant à une seule chose, ou à l’État de chose, on pratique nous-même la violence.

    Peut-être aime-t-on la surenchère verbale et son inflation pour des motifs pas si louables, non ? (je ne m’exclus pas, je le rappelle).

    « Pauvres types, « pétasses », tout ça : je n’interdis rien, mais je dis ce que j’observe comme phénomène produit par qui y recoure. Il y a des commentaires aux autres qui ouvrent un champ de dialogue, et d’autres qui les bouchent. Eh ben comme on agit tous plus ou moins connement éventuellement, ça va mener où ?

    On a à peu près tous incorporé en soi le discours de l’abuseur, du violent, etc., il faut le découdre en soi aussi, et ne pas le voir QUE chez les autres.

    Il faut mettre un frein aux gros tanks qui arasent tous sur leur chemin, mais si on a déjà un tank en soi qu’on ne sait pas conduire et utiliser à bon escient, m’est avis qu’on ne saura pas arrêter « pour de bon », définitivement les autres.

    Ni dieu, ni maître, c’est aussi en si que ça se passe.

    (dis donc, t’as un prénom ? Ou alors j’écrirai AP, à l’avenir, parce que anar…, cé looooooooong)

    Tourlou.

  44. Ni dieu, ni maître, c’est aussi en sOi que ça se passe.

    Plusieurs autres fôtes, mais ça reste compréhensible.

  45. @Marie Danielle

    Mon prénom est David.

    Je comprends ton point de vue et je prends en note ton message. Sur le fond, on s’entend. Mais sur la forme, il faut comprendre à quel genre de standard étatiste propagandiste (surtout à drouate) on fait face ici.

    Par exemple, la plupart de ces drouatistes disent « Basile Parasiris est un criminel dangereux » alors qu’il n’a commis aucun crime (dans ce dossier du moins) et qu’il n’a fait que se défendre. Pendant ce temps, le chef de police du protectorat dictatorial Vaillancourtien (i.e. Laval) prétend que le seul responsable de la mort du policier est Parasiris, commettant un acte de diffamation contre l’acquitté Parasiris, et pour ces olibrius de la drouate étatiste, ce chef de police est un héros. Crisse, Robert Gillet a poursuivi Fillion et Arthur (faut dire qu’ils ont fait un procès radiophonique contre lui pour lui briser sa carrière mais quand même) pour moins que ça!

    Pourtant, le chef de police du protectorat dictatorial Vaillancourtien est un criminel beaucoup plus dangereux que Parasiris. Et je te rappelle que rien ne se serait produit dans ce dossier si la vente de drogue, un pseudo-crime imaginaire sans victime qui n’en est pas un, était légale.

    Le même raisonnement s’applique pour les militaires. Dernièrement, on a dit d’un soldat décédé qu’il faisait partie de « la crème du Canada » et qu’il était un héros (comme tous les soldats) malgré sa complicité de crimes et ces mêmes drouatistes étatistes prétendent qu’un individu qui fume un demi-gramme de pot par jour est un criminel alors qu’il n’a pas commis de crime.

    Même si je t’appuie sur le fond, sur la forme, il est beaucoup plus près de la réalité de dire ceci:

    Il est temps de traiter les soldats et surtout les militaristes de la classe corpo-politique pour ce qu’ils sont vraiment, i.e. au pire des criminels dangereux, au mieux des pauvres types, mais certainement pas des héros comme la propagande politico-médiatique le prétend

    plutôt que de dire ceci, comme la drouate étatiste sait si bien le faire:

    Basile Parasiris est un criminel dangereux et les fumeurs de pot sont des criminels.

    Alors ça ne gêne pas du tout de dire une telle chose, d’autant plus que je dénonce la violence, contrairement à eux!

  46. @Marie Danielle

    De telles bêtises de ma part ne sont pas des propos violents. Insultants, provocateurs, irrévérentieux certes, mais pas violents.

    Pas de problème avec les pheauthes, ça va!

  47. @Simplement

    Et vous êtes simplement un con!

    Masturbez-vous en fantasmant sur David Gagnon ou Maurice G. Dantec, ça vous fera du bien!

    Vous me dégoûtez avec votre apologie de la violence!

  48. Bien dit François!

    Pour compléter ton commentaire, je propose à mes lecteurs de lire ceci:

    http://www.lewrockwell.com/molyneux/molyneux19.html

  49. @Gabrielle LD

    Rebienvenue!

    Merci de ton aide concernant la légitime défense. Plus je te lis, plus je me dis que tu devrais être collaboratrice ici (malgré certains désaccords) ou partir ton propre blogue.

  50. Je n’irai pas sur le fond, lui sujet à discussions… je crois juste qu’on a là ce que le journalisme ou l’éditorial citoyen peut porter de plus triste… on peut critiquer, mais de là à aller inviter sur la plateforme d’un autre blogue, à plusieurs reprises, il y a la marge que je souhaitais que le blogue ne passe pas. Monsieur Labeaume a commis une erreur en traitant de minable l’anti-militariste qui a manifesté dernièremenent. L’inverse est tout aussi triste dans le monde de l’opinion. J’en sors… triste.

  51. traiter FDM de pétasse c’est un peu comme ceux qui traitent les gros de qualificatifs peu enviables, c’est un jugement porté rapidement sur quelqu’un que tu ne connais pas

  52. Ah oui, cette fois je vois que la stratégie fait partie d’une plus large perspective.

    En écoutant les tribunes publiques où tout citoyen peut prendre la parole, il m’a semblé que les individus en général sont conscients des disproportions dans les condamnations des trouvés coupables selon la loi. Le monde sait que la justice n’est vraiment pas toujours aussi juste qu’elle le prétend.

    Ici, je ne me suis pas penchée [pas vraiment le temps]sur aucun cas précis dont tu traitais, David, j’ai plutôt discuté la manière.

    Les insultes personnelles, je trouve que c’est de la violence verbale. On ne trouvera pas à se mettre d’accord sur ce point. S’en prendre à une fonction, c’est autre chose.

    Je réfléchis… oui, je pensais à la stratégie et aux objectifs. J’ai des lectures à reprendre ou à faire sur ces sujets-là.

    C’est parce que j’ai l’impression que, de tenir la même forme de langage que ceux qu’on combat, ou à agir comme eux, bien qu’on considère être du bon bord, j’ai l’impression que, dans la têtes de la population qui voit et entend ça, ça peut finir par annuler les deux, et/ou par les désintéresser de ce qui, au premier chef, concerne tout le monde.

    C’est pourquoi j’en suis venue à penser qu’il valait mieux passer par l’éducation [ce qui n’équivaut pas à parler de l’instruction donnée par les institutions] pour faire changer les choses. Quelqu’un de plus éduqué peut plus facilement s’affirmer et se défendre en amont de tout, et n’est pas aussi aisément manipulable. En même temps, je sais que ça c’est du moyen et long terme, souvent, et que parfois il faut agir sur-le-champ. La légitime défense, c’est un principe qui ne vaut pas seulement quand on est menacé de mort physique.

    Autrement dit, le sujet n’est pas clos, mais pour cette fois ce sera tout pour moi.

    J’ai aussi discuté des militaires avec le Détracteur aujourd’hui, si tu n’as pas vu et si ça t’intéresse. Got to go, à la prochaine !

    http://www.ledetracteur.com/2008/06/18/complot-terroriste-anti-quebecois-ca-commence-a-faire-peur/

  53. Je retourne la question dans tous les sens, je ne vois rien dans ma vie que je regrette. Il y a 8 ans, je rencontrais cet homme. J’ai été incapable de choisir avec ma tête, l’amour me rendait aveugle. Je ne savais pas ce que je sais aujourd’hui. Mais je l’aime lui…

    Ma vie de femme de militaire, mon existence de maman d’enfants de militaire est unique. Je suis une femme qui a fait des choix de vie. Je reste à la maison avec les enfants pour offrir un environnement stable et rempli d’amour. Ce qui permet aussi de passer des moments en famille quand le travail de mon militaire lui offre du temps. Parce que malgré les absences, les présences sont en proportion égales. Il est un père merveilleux qui s’occupe de ses enfants. Chaque jour qu’il est à la maison, il prend le relais dès son retour (14 h -15 h30) il joue avec eux à tous les jours, donne le bain, il fait la lecture d’une histoire et les bordent. Il est un homme avec des valeurs familiales que je respecte.

    Les enfants savent qu’il est militaire. Ils ne savent pas toute l’ampleur, mais nous avons expliqué que le travail de leur père consistait à aider des enfants et des femmes moins chanceux à vivre dans un pays comme le nôtre. Quand mon conjoint a quitté pour l’Afghanistan, il pensait sincèrement faire de la reconstruction de route, d’école et de bâtiment, mais il a vite compris que la situation était tout autre que ce qu’il croyait. Il est resté pour effectuer son travail, au même titre que l’employé de la construction qui a un emploi à faire. Mais son emploi, celui qu’il a choisi d’exercer est celui d’être un militaire. Il est dans une branche de combat, mais il change et sa pensée évolue, sa vision de la vie, de ce qui est important et valable est en mutation. Ce que tu es il y a 12 ans, ce que l’armée était il y a 12 ans n’est pas ce qu’elle est et ce que lui est aujourd’hui. Il a des responsabilités envers les choix qu’il à fait et aussi envers nous, sa famille…

    Il est facile de critiquer et d’émettre une opinion aussi tranchée sans connaître les gens, mais il est plus difficile d’ouvrir son esprit, son cœur au monde entier.

    Est-ce que mon mari est un criminel? Je ne le sais pas. Il est l’arme utilisée par le gouvernement pour assouvir sa soif de pouvoir et d’argent. Et le gouvernement est celui du peuple, NOTRE gouvernement, alors nous sommes aussi des criminels d’une certaine manière.

  54. La legitime defense, comme droit de l’Etat?? Vous voulez rire ou quoi? L’Etat n’est pas une personne, c’est un systeme. Quelqu’un prends ses metaphores trop au serieux…

  55. « Je reste à la maison avec les enfants pour offrir un environnement stable et rempli d’amour. »

    Oui enfin, en tant qu’amour, vous n’en connaissez rien… vous PENSEZ peut-etre que vous donnez de l’amour, mais je ne vois pas comment quiconque peut etre en faveur du meutre organise et etre une personne donnant de l’amour. Comment est-ce que ca marche exactement? La loi de l’amour n’est pas une loi qui s’applique a vos enfants, mais pas a des enfants a peau brune. Mais pourtant vous aidez un systeme qui tue hommes, femmes et enfants.

    Un environnement stable? Avec un mari qui est dans l’armee? Vous en mettez pas mal!

    « Est-ce que mon mari est un criminel? »

    Oui, il est un accomplice au meutre organise… et vous etes son accomplice. Comme les anglais disent, it’s not rocket science. Vous etes moralement responsable pour toutes vos decisions. Vous avez des enfants d’un militaire? Quelle honte sur votre tete.

  56. @ françois: Vous avez votre vision, différente de la mienne. Je retourne dans ma bulle rose bonbon, la tête dans le sable sur ma planète. Parce que je vie bien et que je suis heureuse.

  57. @FDM

    Premièrement, je voudrais souligner le fait que je trouve, personnellement que vous avez fait preuve d’un très grand courage, en revenant ici expliquer si gentiment votre point de vue, et sachez que de mon côté des choses je l’apprécie sincèrement. Je n’ai pas l’intention de m’en prendre à vous personnellement, mais à un système que j’abhorre, parce qu’il profite de la naïveté de certains êtres humains pour accomplir des destinés qui n’ont que très rarement des buts avoués. Du moins ceux qu’on tente de faire croire.

    Je demeure dans l’incapacité de comprendre ce qui encore aujourd’hui peut pousser un être humain à faire ce choix… C’est un point qu’il faudrait m’expliquer, car ça me dépasse au plus haut point, il me semble qu’en 2008 nous sommes assez bien informée pour savoir les conséquences d’un tel choix. Quand ont dit que les militaires sont les pions d’une « game » de pouvoir et d’argent ce n’est même pas une métaphore. Soyons utopiste un tantinet,(on jase là) si dans l’histoire du monde il y a toujours eu des guerres c’est qu’il y a toujours eu des gens volontaires pour aller se battre. Imaginons un instant que plus personne ne veuille servir de chaire à canon dans le monde, et bien je connais des dirigeants qui cesseraient de jouer un peu. En fait plus de militaires (ou tout autre kamikaze intégriste de la sorte) égalerait une fin définitive des guerres. Tant qu’il y aura des esprit assez faibles pour se laisser enrôler, les guerre continueront de ravager et de détruire le monde.

    On en revient à cette idée de venir en aide aux gens dans le besoin. C’est louable et essentiel, mais où il y a quelque chose qui m’échappe c’est que je ne suis pas capable de voir le lien entre soldat entraîné militairement à tuer, armé etc… et aide humanitaire. Qu’on investisse dans la création de d’escouade d’aide spécialisé en aide humanitaire point! Quel métier et dévouement louable que ce serait. Mais on sait très bien que l’armé n’est pas, présentement, et qu’elle ne sera pas non plus demain dans les pays pauvres qui auraient véritablement d’aide de ce type pour reconstruire des pays brisés et affamés. Voilà ici une cruelle vérité!!!

    J’apprécie également que vous ayez avoué ceci:

    « Quand mon conjoint a quitté pour l’Afghanistan, il pensait sincèrement faire de la reconstruction de route, d’école et de bâtiment, mais il a vite compris que la situation était tout autre que ce qu’il croyait. »

    Trop souvent on entend le discours contraire venant de militaires qui continuent de nier la réalité, prouvant ainsi hors de tout doute que le lavage de cerveau total à bien fonctionné. Cette ouverture sur le réel véritable est tout de même un pas dans la direction de la conscientisation. (Je n’irais pas jusqu’à dire faute avoué à moitié pardonné, mais… quand même!)

    Ceci-dit, Je ne vois pas en quoi, le fait que le père de vos enfants soit militaire puisse être un plus dans le mode de vie que vous avez décidé d’offrir à vos enfants. Ici on a affaire à des choix personnels de vie, qui sont à la portés de pas mal tout le monde, choix de rester à la maison avec les enfants, de leurs consacrer plus de temps, et de les aimer, bien entendu!!

    Et si au lieu de dire à vos enfant que leur père ne s’en va pas aider des moins chanceux qu’eux, mais bien possiblement en tuer des petits enfants innocents comme eux… comment réagiraient-ils? Car la vérité que vous leur épargner risque de nuire à l’idée qu’ils se feront de la profession!

    Effectivement vous ET votre maris êtes responsable des conséquences que vont entraîner vos choix et bien sur vous devrez personnellement vivre avec.

    À la question à savoir si votre maris est un criminel, je suis obligé de vous répondre que oui, et il le sera tant qu’il continuera à servir de pion aux différents régimes corrompus en soif de domination et de contrôle, qu’il sera responsable de meurtre d’être humains innocents, oui il le sera, et malheureusement vous endossez ce choix.

    Sans rancune…

  58. Marie Danielle. Est-ce que mon mari est un criminel? Je ne le sais pas. Il est l’arme utilisée par le gouvernement pour assouvir sa soif de pouvoir et d’argent. Et le gouvernement est celui du peuple, NOTRE gouvernement, alors nous sommes aussi des criminels d’une certaine manière.

    Bon point! Mais d’un autre côté lorsque nous laissons agoniser un peuple victime d’un tyran nous sommes également complices à mes yeux. Lorsqu’une personne est victime d’une agression dans la rue on ne croise pas les bras sans rien faire. Il y a une intervention pour assurer son bien-être et la protéger. Je me permets d’ailleurs cette citation à propos des anti-guerre machin

    Les mouvements et manifestations pour la « paix  » dans le monde, généralement affiliés à un dogmatisme de gauche, constituent en effet un exemple péremptoire. Les pacifistes avaient défilé contre l’intervention internationale pendant la guerre du Golfe, alors que le Koweït et sa population appelaient désespérément à l’aide. Ces « militants de la paix » avaient ensuite récidivé durant les années 1990 en protestant contre les frappes de l’OTAN en ex-Yougoslavie, alors en pleine période d’épuration ethnique. Ce sont encore ces mêmes activistes qui affirment aujourd’hui que la violence ne résoudra pas la crise du Darfour. Et tandis que les tenants de cette idéologie en appellent à l’humanité présente en chacun de nous afin de privilégier le seul dialogue comme solution, ce sont des centaines de milliers d’êtres humains qui sont massacrés, et des millions d’autres qui sont obligés de fuir et de se réfugier dans les pays voisins. Le pacifisme politique dévoile là son vrai visage ; un dogmatisme irrationnel et criminel, une doctrine chimérique et inhumaine, dont la dangerosité est aggravée par un aspect séraphique et vertueux illusoire.

    ***********

    Bref, les gens sont tellement antimilitaires (sans nuance) qu’ils vont aller jusqu,a se rendre complice de Tortures en appliquant l’inaction. Le Rwanda est victime de Génocide? Pas grave il ne faut pas intervenir, car ce sera une guerre impérialiste. Ah bon? Toutes les guerres sont impérialistes. Conclusion fallacieuse. Les enfants du Darfour agonisent? Il ne faut pas intervenir, car il ne faut pas se mêler de la politique intérieur de ce pays. Mais si dans les faits elle n’existe pas car trop désorganisée.

    Et si des extrémistes musulmans font de la torture sur des civils la réplique sera : Oui mais les Américains aussi. Donc, il ne faut pas intervenir pour sauver des citoyens en détresse.

    Je ne trouve pas cet argument très fort.

    La personne qui regarde une personne victime d’une agression sans rien faire est également un criminel a mes yeux.
    .
    Dès 1936, Roger Martin du Gard, célèbre pacifiste français, déclarait : « Tout plutôt que la guerre, tout ! Même le fascisme en Espagne, même le fascisme en France, même Hitler ! ». Cette citation caractérise parfaitement l’essence du pacifisme politique ; lâche, aveugle et insensible.

  59. Francois Tremblay

    Donc lorsqu’une personne est victime d’une attaque dans la rue, vous la laisser se faire battre, violer et rouer des coups et sans rien faire. Je vais reprendre exactement tes mots contre Marie : vous êtes complice d’un meurtre organiser… et vous etes complice. Comme les anglais disent, it’s not rocket science. Vous etes moralement responsable pour toutes vos décisions.

    Et je trouve parfaitement prétentieux de votre part de savoir si oui non Marie offre de l’amour a ses enfants. Cela ne vous regarde absolument pas.

    Si vous laisser une personne agoniser devant vos yeux sans rien faire, je me demande qui est le véritable criminel ici sur ce blog.

  60. MFL

    Je sais que dans votre monde merveilleux, tout le monde est gentil, il n’y a pas de tyrans, pas de psychopathe au pouvoir dans aucun pays du monde, mais on va revenir sur terre pendant deux minutes si vous le voulez bien. Demain matin si un pays est menacé a ses frontières par un ennemi il est tout a fait normal d’avoir un armée et des militaires pour ce défendre. Donc la profession de militaire même en 2008, 2030, 2130 serait un choix parfaitement légitime et nécessaire. En 1939, lorsque Hitler a menacé l’Europe, des hommes et femmes ont pris les armes pour défendre le continent. Je comprends que votre solution aurait été de ne rien faire et de se rendre complice de l’Allemagne Nazi tout en laissant agoniser les juifs. Mais la réalité a été heureusement fort différente.
    Si vous pouvez, jouir de votre liberté sait justement parce qu’il y a des gens qui sont morts au front pour vous.

    Et si aujourd’hui vous considérez que chaque intervention militaire dans le monde est un mal et bien j’ai le regret de vous informez que vous autant complice de meurtre que la personne qui défend une guerre impérialiste.

    Alors pour la leçon de moral nous repasserons. Il s’agit de question complexe et le nuance est toujours nécessaire.

  61. […] pas moins. Et il semble que le débat ne se passe pas seulement ici, mais également chez l’Anarcho-Pragmatiste, que je suis loin de connaître vraiment, mais qui sera sans doute d’accord avec moi sur bien […]

  62. Salut! Comme tu peux voir avec le pingback automatique, le débat fait aussi rage chez moi. J’ai donc écrit un long billet. Tu vas peut-être bien t’amuser en le lisant 😉

  63. @DAVE

    Des esprits dérangés il y en aura toujours! Et un Hitler seul n’est pas bien dangereux! Mais tant qu’il existera des esprits naïfs et faibles (qui ne savent réfléchir par eux même) comme vous, pour réaliser et concrétiser les idées machiavéliques et abobinables de ces tyrans, ils continueront de sévir! Ce n’est pas Hitler qui a assimilé les juifs, ce sont des gens comme vous, manipulés sans aucun sens critiques qui ont décidé d’exécuter des ordres débile!!

    En ce sens vous êtes 10000 fois plus dangereux qu’un Hitler!

  64. (Pardon, me suis trompée dans les codes, je me reprends – tu peux effacer mon commentaire précédent si tu veux, David.)

    Francois Tremblay a dit:
    juin 21, 2008 à 9:57

    La legitime defense, comme droit de l’Etat?? Vous voulez rire ou quoi? L’Etat n’est pas une personne, c’est un systeme. Quelqu’un prends ses metaphores trop au serieux…

    Relisez le passage suivant, celui où je parlais de légitime défense, et dites-moi où il est fait mention de l’État ?

    C’est pourquoi j’en suis venue à penser qu’il valait mieux passer par l’éducation [ce qui n’équivaut pas à parler de l’instruction donnée par les institutions] pour faire changer les choses. Quelqu’un de plus éduqué peut plus facilement s’affirmer et se défendre en amont de tout, et n’est pas aussi aisément manipulable. En même temps, je sais que ça c’est du moyen et long terme, souvent, et que parfois il faut agir sur-le-champ. La légitime défense, c’est un principe qui ne vaut pas seulement quand on est menacé de mort physique.

    Et vous pouvez aussi lire ceci pour vous instruire : le concept de légitime défense est applicable aux individus ET aux États.

    Dave a dit:
    juin 21, 2008 à 11:53

    Marie Danielle. Est-ce que mon mari est un criminel? Je ne le sais pas. Il est l’arme utilisée par le gouvernement pour assouvir sa soif de pouvoir et d’argent. Et le gouvernement est celui du peuple, NOTRE gouvernement, alors nous sommes aussi des criminels d’une certaine manière.

    Peut-être vous êtes vous rendu compte qu’il y avait erreur sur la personne, Dave ? Je ne suis pas FDM. Parlant de FDM, j’ai l’impression de lire un personnage inventé. Et peu crédible. Peut-être ai-je mal lu, mais peu importe.

  65. Merci Marie Danielle. J’aurais pu le faire moi-même.

    Présumons tout de même de la bonne foi de FDM.

  66. Tu conviendras qu’on a droit à ses impressions , et aussi de les exprimer ? Une impression doit être prise pour ce qu’elle est : une impression, ni plus ni moins. Si, à la lire, mon impression change, je le dirai sans aucune difficulté. Mais j’ai trop lu d’auteur s qui s’inventent des personnage et des histoires pour ne pas avoir parfois des doutes.

    M’enfin, tout le monde peut avoir recours à toutes sortes de stratégies, mais quand une stratégie rate, elle rate.

    Je suis experte en ratages (à chacun ses expertises !).

  67. @Marie Danielle

    Mon impression est que François s’adressait plutôt à l’autre Marie la militariste.

    L’anarchisme ne reconnait aucun droit à l’État concernant la légitime défense.

    Mais supposons un moment que l’État aurait le droit de s’occuper de légitime défense, ou est la légitime défense dans cette guerre, d’autant que l’on sait maintenant qu’on n’a jamais essayé de retrouver Ben Laden?

  68. Marie-Danielle, je suis d’accord avec votre dernière intervention mais présumons tout de même de sa bonne foi.

  69. @Marie Danielle

    Il n’y a de violence verbale dans mes insultes ici. Ce n’est pas comme si je criais « PÉTASSE! » à une dame inconnue devant tout de le monde sur la rue. Je suis plus civilisé qu ça

    D’autant plus que j’ai retiré mon insulte « pétasse » envers FDM puisqu’elle a eu le courage de débattre ici, comme MFL l’a si bien souligné!

    Je suis d’accord avec toi concernant l’éducation.

  70. @Gabrielle LD

    C’est vrai que François a été irrespectueux envers les cocksuckers! Je suis fâché!

    En ce qui concerne les guerres, il n’y a avait aucune légitime défense dans la Première Guerre Mondiale qui est une vulgaire connerie inutile et colonialiste.

    La Deuxième Guerre est moins évidente à juger (tout de même, il y a bel et bien eu invasion nazie en Europe, fallait bien qu’ils se défendent rendu là!) mais elle a été en partie causée par la Première (qui a préparé un terrain fertile pour Hitler), par le refus occidental de tenir un référendum en Alsace, de reconnaître la ville polonaise germanophone de Dantzig (idem pour Memel) comme allemande et d’accueillir un surplus d’émigrés juifs (anti-sémitiste du gouvernement CANADIAN à l’époque, entre autres), ce qui aurait court-circuité la stratégie des camps de concentration des nazis.

    Mes lecteurs devraient lire ceci:

    http://www.quebecoislibre.org/021123-13.htm

  71. @Ex-ivrogne et Y-man

    Merci de votre visite dans mon blogue mais je suis déçu de vos commentaires respectifs.

    Je trouve beaucoup plus triste ce que fait antagoniste.net que ce que je fais. Allez lui dire la même chose! Et pourtant, son blogue a beaucoup de succès.

    La différence entre Labeaume et moi, c’est que je dénonce la violence, alors qu’il la vénère.

    Y-man, je ne vois pas ce que votre exemple du gros fait là. Le gros n’est pas nécessairement un complice d’un criminel, lui!

    Et je vous rappelle que beaucoup de militaristes sont des fanatiques de Haine FM, ou le gros-bashing était à la mode à l’époque de Jeff Fillion.

  72. L’anarchisme ne reconnait aucun droit à l’État concernant la légitime défense.

    Dans cette perspective-là, je ne peux que m’incliner. Mais puisque le système dans lequel on vit est autre, il faut bien en parler selon les termes auxquels il(l’État) réfère. Je rappelle que ma mention de la légitime défense concernait les individus. Ce n’est pas là une esquive de ma part, mais j’essaie de distinguer entre ce que je pense, ce que je dis, ce que je fais, ce que j’observe et ce qui existe. Ou, si tu me passes l’exemple, ce n’est pas parce que j’aime vivre en paix que la paix règne dans le monde (ou alors j’ai raté le dernier bulletin de nouvelles ??). 😉

    On a pas mal de points d’accords, mais principalement, j’apprécie beaucoup l’ouverture à la discussion. Et aussi d’apprendre des choses. Vais aller voir l’article du dernierquébécois, pis jeter un œil à l’antagoniste.

  73. Bon, c’était pas le dernierquébécois, mais le quebecoislibre, et si je comprends bien, tu renvoyais aux textes parlant de la guerre (on se perd un peu dans tout le courrier de cette page-là…).

    Faudrait peut-être que je me penche sur le cas de l’antagoniste : rien qu’à reprendre et remettre en question quelques-unes de ses phrases et affirmations : ça ne s’appuie pas sur grand’chose ! Y a beaucoup de monde qui pense que d’affirmer quelque chose verbalement, ça la rend véridique et concrète (je tombe parfois dans ce travers-là aussi, hein, c’est pas pour rien que je le connais), mais je viens juste de lire ces 2 dernières notes, et pfff, beaucoup beaucoup de vents. Pis j’ai pas que ça à faire, courir après le vent, surtout que je doute qu’on puisse réellement discuter avec lui : ça ne discute pas, des types de ce genre, ça force, ça domine, ça écrase, mais discuter ? Pas sûre. Ah, si je pouvais me tromper ! (j’essaierai de tester…).

    Ciao.

  74. Je ne suis pas un personnage, mais j’ai trouvé cette remarque bien drôle! vous pouvez me voir sur les blogues de quelques amis 🙂

    http://toutsetransforme.blogspot.com/

    http://couveedeprincesses.blogspot.com/2008/06/you-can-hurry-love-version-fdm-et.html

    🙂

    Merci Anarcho-pragmatisme

  75. @ Anarcho-Pragmatiste: « […] La différence entre Labeaume et moi, c’est que je dénonce la violence, alors qu’il la vénère. » Vos propos sont violents… désolé.

  76. Bon, FDM, personnage ou pas, en tout cas vous n’êtes pas susceptible et avez de l’humour, c’est déjà plus que bien du « vrai monde » ! 😉

  77. MLF

    Oui bien sûr je suis 1000 fois plus dangereux que le Tyran de l’Allemagne nazi, merci pour l’avertissement. Nous voyons votre degré de maturité. Premièrement, j’aime bien votre façon naïve de mettre de côté les campagnes de propagande agressive, d’endoctrinement et de contrôle de l’information orchestrées par le régime nazi, pour manipuler la conscience populaire au lendemain de la crise économique de 29. Vous vous imaginez sans doute que tout le monde à l’époque avait un esprit critique sans faille imperméable aux idéologies ? Allons vos propos sont de l’angélisme!

    Une personne comme vous qui regardez un individu se faire battre est mort sans rien faire est le comble de la bêtise humaine. Et tant qu’il y aura des gens qui sombreront dans l’immobilisme comme vous le faites, c’est à dire des esprits naïf et faible il y a toujours et encore des meurtres gratuits qui resteront impunis. Le Rwanda en est l’exemple le plus parfait.

    Suivant votre logique je présume qu’il ne faut plus intervenir pour combattre la criminalité dans les rues, protégez les enfants des prédateurs. Les policiers sont tres certainement des criminels, des esprits naïf et faibles de même que leurs conjointes et conjoints. Bravo vous êtes vraiment fort dans votre réflexion. Donc si votre voisin commet un crime il faut le laisser faire.

    Et vous me dites savoir réfléchir par vous-même? 🙂 Une carrière comme humoriste peut être?

    Le problème avec les gens de votre espèce est le DOGME. Votre conclusion : la guerre est néfaste toujours (aucune nuance) même lorsqu’elle consiste à combattre un Génocide pour protéger une population. (Qu’elle crève, je n’en ai rien à foutre n’est-ce pas?) Et ensuite pour confirmer vos chimères et vos mythes vous cherchez dans votre environnement ce qui va y correspondre en rejetant le reste. Votre approche est digne d’une secte religieuse le contraire d’une approche critique et honnête. Bref, la discussion est impossible.

  78. Marie-Danielle,

    Je suis curieux, il vous arrive de remettre en question votre idéologie? De la critiquer? D’identifier les failles de votre discours? De remettre en question vos croyances que vous considérez comme véridiques au détriment de la population des autres? De formuler l’hypothèse que vous vous trompez complètement?

    J’admire votre désir de critiquer l’Antagoniste, mais je viens de consulter votre blog et je ne vois rien sur vos pages de bien convaincant, que du vent a mes yeux. Vos dires ne sont appuyés par aucun fait sinon votre seule opinion.

    J’aime bien votre dernière phrase plus haute et je cite : Pis j’ai pas que ça à faire, courir après le vent, surtout que je doute qu’on puisse réellement discuter avec lui : ça ne discute pas, des types de ce genre, ça force, ça domine, ça écrase, mais discuter ? Pas sûre. Ah, si je pouvais me tromper ! (j’essaierai de tester…)

    J’ai eu la meme impression en consultant votre blog! Vous connaissez sans doute cette phrase : on reproche aux autres ce que nous faisons nous même 🙂

  79. @Dave

    La formule est simple, plus il y aura des gens sans aucune intelligence comme vous, que l’on peut manipuler aussi facilement! (imaginer votre niveau de vulnérabilité pour en arriver à endosser l’idée de la violence comme une solution!) bref, plus il y aura des gens comme vous, plus il y aura de la violence dans le monde! Peut-être que votre esprit assimilé trouve cela utopique, n’en déplaise à vos amis démagogues, mais la violence engendre la violence point!

    Contrairement à vous je trouve cela horrible de voir que vos amis on assimilé des millions de juifs!! C’est peut-être naïf de ma part, mais je n’endosse pas ce crime horrible, alors que vous semblez le vénérer! Et on se demande qui est le plus dangereux pour l’avenir du monde!

    Bon, j’imagine qu’il vaut mieux vous laissez à vos délires paranoïaques… (et surtout qu’il vaut mieux en rire qu’en pleureur!)

    Imaginez l’état du monde si plus de gens pensaient comme vous! (en fait je préfère ne pas imaginer!!)

    Dans le font vous faites presque pitié!

  80. Dave a dit:
    juin 22, 2008 à 10:06

    Marie-Danielle,

    Je suis curieux, il vous arrive de remettre en question votre idéologie? De la critiquer? D’identifier les failles de votre discours? De remettre en question vos croyances que vous considérez comme véridiques au détriment de la population des autres? De formuler l’hypothèse que vous vous trompez complètement?

    Non à toutes ces réponses.

    Hé hé, qu’est-ce que tu penses (déjà bien de reconnaître que tu es apte à penser !)

    D’abord, je serais bien en peine de dire quelle serait mon idéologie, puisque toute pensée présente à mes yeux ses limites. Je sais qu’aucun système n’est parfait, alors adhérer à l’un ou l’autre totalement, ça n’est même pas une option.

    J’ai surtout des questions, moins de réponses. Mais à porter des questions, on trouve des éléments de réponse. Je préfèrerais qu’on soit tous à chercher ensemble, au lieu de vouloir imposer/s’imposer. Ça n,est pas une question d’humilité c’est une question de réalité : on est tous des ignorants souvent dominés par nos appétits et besoins et on se prend pour des dieuux et des génies. Pfff.

    Par ailleurs, sweetie, t’as bon jeu de causer, mais viens discuter chez nous et on verra bien, parce que là tu déblatères des choses de manière générale et donc abstraite, qui ne désignent rien de concret. Viens te poser sur un sujet et on verra bien ce que nous valons, fieffé coquin !

  81. Bon, le code n’a pas fonctionné ; ma réponse débute avec Non à toutes ces questions (et non pas réponses !), au cas où c’est pas clair.

  82. Quelle idiote… vous pensez serieusement que les Anarchistes croient que tout le monde il est gentil tout le monde il est pacifique??? Les gens comme vous prouvent le contraire!!

    Non au contraire, les Anarchistes ne sont pas naifs au point de croire que si tu donnes tout le pouvoir et toutes les armes a une gang d’hypocrites et de caves, tout va bien tourner. Et c’est le systeme qu’on a aujourd’hui!

    Les Anarchistes sont realistes et disent clairement que tout pouvoir est mauvais parce que quiconque possedant du pouvoir sur autrui va utiliser ce pouvoir pour controller autri pour son propre interet.

    Ce n’est pas a dire que les gens sont intrinsiquement mechants: juste que toute personne possedant du pouvoir va l’utiliser pour ses propres valeurs, contre celles des gens dans sa societe. Tout regard sur la democracie et le capitalisme prouve la verite de cette proposition.

    La guerre est une consequence directe du pouvoir de l’Etat. L’Etat, par le vol et l’extortion, accumule la richesse necessaire pour construire et maintenir une armee assez grosse pour pouvoir livrer des guerres comme on les connait. L’Etat, par sa force, intimide assez de monde pour avoir des esclaves pret a se battre pour lui (on appelle ca la conscription).

    « Qui dit anarchie, dit négation du gouvernement;
    Qui dit négation du gouvernement, dit affirmation du peuple;
    Qui dit affirmation du peuple, dit liberté individuelle;
    Qui dit liberté individuelle, dit souveraineté de chacun;
    Qui dit souveraineté de chacun, dit égalité;
    Qui dit égalité, dit solidarité ou fraternité;
    Qui dit fraternité, dit ordre social;
    Donc qui dit anarchie, dit ordre social.

    Qui dit gouvernement, dit négation du peuple;
    Qui dit négation du peuple, dit affirmation de l’autorité politique;
    Qui dit affirmation de l’autorité politique, dit dépendance individuelle;
    Oui dit dépendance individuelle, dit suprématie de caste;
    Qui dit suprématie de caste, dit inégalité;
    Qui dit inégalité, dit antagonisme;
    Qui dit antagonisme, dit guerre civile;
    Donc qui dit gouvernement, dit guerre civile. »
    — ALSELME BELLEGARRIGUE

  83. Ce n’est pas a dire que les gens sont intrinsiquement mechants: juste que toute personne possedant du pouvoir va l’utiliser pour ses propres valeurs, contre celles des gens dans sa societe. Tout regard sur la democracie et le capitalisme prouve la verite de cette proposition.

    Je ne sais pas à qui vous vous adressez François, mais je relèverai ceci de ce que vous avez écrit :

    – déjà la seule prise de parole est pouvoir qui s’exerce. Mais la prise de parole de l’un ne sera pouvoir sur les autres que si les autres lui laissent prise*.

    À partir de cela, se déploie un effet domino sur tout le reste de ce que vous avez introduit.

    *ne pas laisser prise n’est pas simple tâche, surtout quand on vous a ficelé avant la survenue de la raison autonome (survenue fort contrariée selon les cas.

  84. @FDM

    Merci FDM d’avoir pris le temps de débattre ici. Désolé pour mon insulte hâtive. Je n’ai rien d’autre à ajouter sur la brillante et touchante réponse de MFL.

  85. Félicitations pour votre retour, malgré nos désaccords fréquents, je demeure convaincu que votre vaste répertoire de connaissances sur l’anarchisme et sur les autres philosophies de vie aussi variés que réfléchies ainsi que votre grande présence d’esprit qui sous une impulsivité bien contrôlée fait de vous un coriace débateur sauront faire grandir votre auditoire.

    Salutations anarchiques,

    Tym Machine

  86. Merci pour votre gentil commentaire Tym Machine!

  87. J’aurais dû être moins impulsif avec FDM, je l’admets!

  88. Qu’une femme de soldat vienne nous parler d’amour, de ses enfants et de son mari, alors qu’il tue des gens qu’il ne connaît même pas, qui ont peut-être aux aussi des enfants, dans un pays qu’il connaît encore moins est le comble de la vulgarité et de l’inconscience..

    Pas pétasse peut-être mais, vulgairement inconsciente, oui.

    Quelle leçon d’amour cette mère de famille peut-elle honnêtement prétendre donner à ses enfants ?

  89. Malheureusement Clusiau, à part FDM, aucun autre militariste ne veut débattre de cette question.

    Au moins FDM a accepté le débat et on peut au moins l’apprécier.

    Je suis entièrement d’accord avec votre commentaire.

  90. Clusiau je suis completement d’accord!

%d blogueurs aiment cette page :