Massacre de Vimy: un point de vue libertarien qui est tout à fait anarcho-pragmatiste

Je vous suggère de lire cet excellent texte de Martin Masse sur le massacre de Vimy, dont ce sera le 91e anniversaire demain. Vous allez comprendre qu’il n’y avait aucune légitimité réelle, autre que colonialiste, à déclarer la Première Guerre Mondiale et que cette guerre n’avait rien à voir avec la liberté. De plus, vous allez constater que la participation canadienne à cette guerre n’est pas aussi glorieuse que la quasi-totalité des nationaleux canadian le croient et que les Québécois (Canadiens Français à l’époque) avaient tout à fait raison de désapprouver la Conscription. Ça ne vous fait pas penser à quelque chose? N’oubliez jamais les leçons du passé!

En général, je n’aime pas toujours la condescendance de Martin Masse, mais cette fois-ci, il a tout à fait raison, d’un point de vue libertarien et anarcho-pragmatiste bien sûr. Félicitations cette fois-ci à Martin Masse et bonne lecture.

Note: Patience, je vous reparlerai de la séparation du Québec très bientôt. Mais cette occasion était trop bonne pour que je la laisse passer!

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :